SVM n°198 novembre 2001
SVM n°198 novembre 2001
  • Prix facial : 25 F

  • Parution : n°198 de novembre 2001

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 232

  • Taille du fichier PDF : 209 Mo

  • Dans ce numéro : écrans plats... la micro change d'image !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 224 - 225  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
224 225
l'encyclo de la micro
La transmission des données s'accélère

Comment ça marche, les modems 56 Kbits/s

T

irant son nom de la contraction de modulateur et démodulateur, le modem permet à un microordinateur de communiquer sur un réseau établi à partir d'une ligne téléphonique ou du câble. En dehors des connexions à haut débit, et notamment celles utilisant les fibres optiques, les informations qui transitent sur ces lignes sont de type analogiques. Le modem a donc en charge la transformation des signaux binaires de l'ordinateur en données analogiques lors de l'émission (modulation), et inversement en réception (démodulation). A l'heure actuelle, les modems qui sont connectés au

réseau téléphonique permettent d'obtenir des débits de 56 Kbits/s, en respect des normes V90 et V92. Cela signifie simplement que dans des conditions idéales de communication, le modem est capable d'émettre et de recevoir jusqu'à 57 344 bits de données en une seconde. Cela étant, comme dans tout système de communication, il faut encore s'entendre sur un langage commun. Pour les accès à Internet, c'est le protocole PPP, ou "Point à Point", qui est le plus souvent utilisé ; il est géré au niveau du logiciel de communication qui équipe l'ordinateur. Guy Terrier

Horloge Comme tout périphérique

chargé de gérer des données numériques ou analogiques, le modem dispose d'une horloge qui lui permet de synchroniser l'ensemble des opérations de traitement des signaux et de donner la cadence aux divers circuits intégrés.

Diodes Sur les modems

externes, des indicateurs lumineux permettent de conn tre l'état des transactions en cours, ainsi que l'état du modem lui-même.

222 svm Novembre 2001

Mode d'émission
Quatre blocs principaux sont mis en jeu lors de l'émission des données: un modulateur,
un amplificateur, un filtre et des circuits de contrôle qui transforment les variations de niveau logique transmises par le terminal en fréquences calibrées destinées à être envoyées sur le réseau téléphonique. La bande passante du réseau téléphonique RTC n'étant que de 300 à 4 000 Hz, le signal subit une modulation pour être adapté à cette faible bande passante, et il est diffusé en mode synchrone ou asynchrone. A noter la présence d'un circuit "brouilleur" qui modifie les données à transmettre avant la modulation. Il permet d'éviter qu'une trop longue succession de 0 ou de 1 soit envoyée au modem distant, risquant de bloquer ainsi toute communication.

Processeur Depuis l'apparition de la norme V34, tous les modems sont équipés d'un circuit dédié aux traitements des signaux, le DSP. Sont de la sorte améliorées toutes les opérations de contrôle des flux et de compression des données.

e

Mode de réception
Pour la partie réception, seul le circuit de démodulation vient se substituer au modulateur pour transformer les impulsions électriques reçues du réseau téléphonique en données numériques après amplification. Les informations passent ensuite dans le circuit brouilleur qui épure le signal avant de transmettre à la partie décodeur du DSP.

Prises Les modèles externes en)disposent parfois de deux prises téléphoniques. L'une est destinée à la connexion directe au réseau téléphonique, l'autre sert à chaîner un autre équipement de téléphonie.

LEXIQUE

Bande passante
Débit d'information qu'il est possible de faire transiter sur un support de transmission.

DSP
Acronyme de "Digital Signal Processor'', soit le processeur de traitement numérique.

Synchrone/ asynchrone
Mémoire Flash Ce format de
En mode synchrone, les modems sont parfaitement synchronisés au moyen de caractères spéciaux : les données sont alors envoyées sous forme d'un flux préparé dans une mémoire tampon. En mode asynchrone, les données envoyées sont codées au moyen de bits d'information spécifiant le début et la fin de chaque envoi.

le mémoire permet de stocker les

protocoles utilisés pendant les communications. Elle peut être reprogrammée pour adapter l'équipement à de nouvelles normes, ou bien pour améliorer certaines fonctions du modem.

Kbits -KHz
1 kilobit = 1024 bits (système binaire oblige) 1 kilohertz = 1 000 hertz Novembre 2001 SV M

223




Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 198 novembre 2001 Page 1SVM numéro 198 novembre 2001 Page 2-3SVM numéro 198 novembre 2001 Page 4-5SVM numéro 198 novembre 2001 Page 6-7SVM numéro 198 novembre 2001 Page 8-9SVM numéro 198 novembre 2001 Page 10-11SVM numéro 198 novembre 2001 Page 12-13SVM numéro 198 novembre 2001 Page 14-15SVM numéro 198 novembre 2001 Page 16-17SVM numéro 198 novembre 2001 Page 18-19SVM numéro 198 novembre 2001 Page 20-21SVM numéro 198 novembre 2001 Page 22-23SVM numéro 198 novembre 2001 Page 24-25SVM numéro 198 novembre 2001 Page 26-27SVM numéro 198 novembre 2001 Page 28-29SVM numéro 198 novembre 2001 Page 30-31SVM numéro 198 novembre 2001 Page 32-33SVM numéro 198 novembre 2001 Page 34-35SVM numéro 198 novembre 2001 Page 36-37SVM numéro 198 novembre 2001 Page 38-39SVM numéro 198 novembre 2001 Page 40-41SVM numéro 198 novembre 2001 Page 42-43SVM numéro 198 novembre 2001 Page 44-45SVM numéro 198 novembre 2001 Page 46-47SVM numéro 198 novembre 2001 Page 48-49SVM numéro 198 novembre 2001 Page 50-51SVM numéro 198 novembre 2001 Page 52-53SVM numéro 198 novembre 2001 Page 54-55SVM numéro 198 novembre 2001 Page 56-57SVM numéro 198 novembre 2001 Page 58-59SVM numéro 198 novembre 2001 Page 60-61SVM numéro 198 novembre 2001 Page 62-63SVM numéro 198 novembre 2001 Page 64-65SVM numéro 198 novembre 2001 Page 66-67SVM numéro 198 novembre 2001 Page 68-69SVM numéro 198 novembre 2001 Page 70-71SVM numéro 198 novembre 2001 Page 72-73SVM numéro 198 novembre 2001 Page 74-75SVM numéro 198 novembre 2001 Page 76-77SVM numéro 198 novembre 2001 Page 78-79SVM numéro 198 novembre 2001 Page 80-81SVM numéro 198 novembre 2001 Page 82-83SVM numéro 198 novembre 2001 Page 84-85SVM numéro 198 novembre 2001 Page 86-87SVM numéro 198 novembre 2001 Page 88-89SVM numéro 198 novembre 2001 Page 90-91SVM numéro 198 novembre 2001 Page 92-93SVM numéro 198 novembre 2001 Page 94-95SVM numéro 198 novembre 2001 Page 96-97SVM numéro 198 novembre 2001 Page 98-99SVM numéro 198 novembre 2001 Page 100-101SVM numéro 198 novembre 2001 Page 102-103SVM numéro 198 novembre 2001 Page 104-105SVM numéro 198 novembre 2001 Page 106-107SVM numéro 198 novembre 2001 Page 108-109SVM numéro 198 novembre 2001 Page 110-111SVM numéro 198 novembre 2001 Page 112-113SVM numéro 198 novembre 2001 Page 114-115SVM numéro 198 novembre 2001 Page 116-117SVM numéro 198 novembre 2001 Page 118-119SVM numéro 198 novembre 2001 Page 120-121SVM numéro 198 novembre 2001 Page 122-123SVM numéro 198 novembre 2001 Page 124-125SVM numéro 198 novembre 2001 Page 126-127SVM numéro 198 novembre 2001 Page 128-129SVM numéro 198 novembre 2001 Page 130-131SVM numéro 198 novembre 2001 Page 132-133SVM numéro 198 novembre 2001 Page 134-135SVM numéro 198 novembre 2001 Page 136-137SVM numéro 198 novembre 2001 Page 138-139SVM numéro 198 novembre 2001 Page 140-141SVM numéro 198 novembre 2001 Page 142-143SVM numéro 198 novembre 2001 Page 144-145SVM numéro 198 novembre 2001 Page 146-147SVM numéro 198 novembre 2001 Page 148-149SVM numéro 198 novembre 2001 Page 150-151SVM numéro 198 novembre 2001 Page 152-153SVM numéro 198 novembre 2001 Page 154-155SVM numéro 198 novembre 2001 Page 156-157SVM numéro 198 novembre 2001 Page 158-159SVM numéro 198 novembre 2001 Page 160-161SVM numéro 198 novembre 2001 Page 162-163SVM numéro 198 novembre 2001 Page 164-165SVM numéro 198 novembre 2001 Page 166-167SVM numéro 198 novembre 2001 Page 168-169SVM numéro 198 novembre 2001 Page 170-171SVM numéro 198 novembre 2001 Page 172-173SVM numéro 198 novembre 2001 Page 174-175SVM numéro 198 novembre 2001 Page 176-177SVM numéro 198 novembre 2001 Page 178-179SVM numéro 198 novembre 2001 Page 180-181SVM numéro 198 novembre 2001 Page 182-183SVM numéro 198 novembre 2001 Page 184-185SVM numéro 198 novembre 2001 Page 186-187SVM numéro 198 novembre 2001 Page 188-189SVM numéro 198 novembre 2001 Page 190-191SVM numéro 198 novembre 2001 Page 192-193SVM numéro 198 novembre 2001 Page 194-195SVM numéro 198 novembre 2001 Page 196-197SVM numéro 198 novembre 2001 Page 198-199SVM numéro 198 novembre 2001 Page 200-201SVM numéro 198 novembre 2001 Page 202-203SVM numéro 198 novembre 2001 Page 204-205SVM numéro 198 novembre 2001 Page 206-207SVM numéro 198 novembre 2001 Page 208-209SVM numéro 198 novembre 2001 Page 210-211SVM numéro 198 novembre 2001 Page 212-213SVM numéro 198 novembre 2001 Page 214-215SVM numéro 198 novembre 2001 Page 216-217SVM numéro 198 novembre 2001 Page 218-219SVM numéro 198 novembre 2001 Page 220-221SVM numéro 198 novembre 2001 Page 222-223SVM numéro 198 novembre 2001 Page 224-225SVM numéro 198 novembre 2001 Page 226-227SVM numéro 198 novembre 2001 Page 228-229SVM numéro 198 novembre 2001 Page 230-231SVM numéro 198 novembre 2001 Page 232