SVM n°198 novembre 2001
SVM n°198 novembre 2001
  • Prix facial : 25 F

  • Parution : n°198 de novembre 2001

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 232

  • Taille du fichier PDF : 209 Mo

  • Dans ce numéro : écrans plats... la micro change d'image !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 168 - 169  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
168 169
tous nos tests/guide d'achat
passer à...
l'Internet rapide

Modem ADSL USB:

Mac OS ou Linux, voire même d'autres OS alternatifs.

l'installation sans peine
Pour nombre d'utilisateurs, ouvrir son PC pour installer

L'ADSL, ou le choix des solutions
Les solutions matérielles sont, avec l'ADSL, autrement plus diverses. La plus ancienne (celle dont se rappelleront les premiers abonnés ADSL Netissimo) est similaire à la configuration câble, avec un modem ADSL externe raccordé à une carte ou un adaptateur Ethernet. Du coup, s'appliquent ici les mêmes remarques que pour le câble. Mais le couple carte Ethemet-modem ADSL peut être remplacé par une carte modem ADSL PCI. Cette solution offre le meilleur niveau de performances, le système n'ayant plus à interfacer le modem ADSL au réseau Ethemet. Enfin, dernière solution : le modem ADSL USB, qui a l'avantage de la simplicité. Avec lui, plus besoin d'ouvrir l'ordinateur pour installer une carte ; et il permet un report facile d'une machine à l'autre. En revanche, il réclame un système d'exploitation gérant l'USB (Windows 95 et NT 4 exclus). Si les solutions carte ADSL PCI et modem ADSL USB ont leurs avantages par rapport à la connexion via Ethemet, elles ont deux inconvénients. D'une part, l'éventail des systèmes d'exploitation compatibles est moindre, seuls les pilotes Windows, voire seulement ceux de Windows 98/Me, étant proposés. D'autre part, le paramétrage est plus complexe. S'il est parfois assuré par un autodiagnostic, celui-ci peut être mis en défaut... Ailleurs, le module d'installation réclame des infos absentes des manuels du modem ADSL, de Netissimo et du FAI... Le seul recours est alors d'en passer par la hotline pour connaître les paramètres exacts (voir la page Pratique de ce dossier). J.H.

une carte d'extension est une opération complexe, source de sueurs froides. Si vous êtes dans ce cas, la connexion ADSL par modem USB est pour vous. L'USB est disponible sur toutes les configurations récentes, et géré par l'ensemble des actuels systèmes d'exploitation. Le modem ADSL USB profite aussi d'une meilleure mobilité d'un poste à l'autre : il suffit d'installer les pilotes sur les divers postes pour que la connexion ADSL USB soit reconnue sans devoir redémarrer. C'est aussi la solution de choix pour les portatifs, qui n'auront pas à payer le surcoût d'un adaptateur Ethernet PCMCIA ou USB. Dernier atout, l'ergonomie, car ce type de modem est bien moins volumineux que les ADSL Ethernet.
mission hal f duplex (par défaut) à celle full-duplex. Cela pourrait perturber l'établissement de la connexion. Enfin, pour les possesseurs d'ordinateurs portatifs, il existe plusieurs solutions. La première consiste tout simplement à se tourner vers un modèle offrant d'emblée en standard le port Ethemet. Sinon, il faudra envisager le recours à un adaptateur Ethemet PCMCIA (PC Card) ou USB. Dans tous les cas, la connexion est totalement transparente, sans le moindre pilote à installer, en dehors, bien sûr, de celui de la carte Ethernet. Cette connexion Ethernet assure également la meilleure couverture en termes de systèmes d'exploitation, couvrant aussi bien l'ensemble des Windows que

Prix La carte modem ADSL PCI
Solution la plus performante et la plus ergonomique, elle oblige à ouvrir le PC pour l'installer et seuls les pilotes Windows sont en général disponibles. Certaines combinent modems ADSL et V90, pour conserver fax et Minitel. 1 000 à 2 000 F (152 à 305 €)

Notre avis
**** Les performances en vitesse et l'économie de place (pas de matériel externe).

Le couple carte réseau Ethernetmodem externe ADSL Ethernet
Il faut l'installer et elle prend de la place sur le bureau, oui, mais cette solution est le meilleur choix pour les utilisateurs de systèmes d'exploitation autres que Windows.

1 000 à 2 000 F (152 à 305 €)

*** Une solution ancienne, qui ne conserve son intérêt que par sa compatibilité maximale avec les divers systèmes d'exploitation.

Le modem ADSL USB
Solution idéale en termes d'installation, c'est aussi celle où l'offre est la plus riche. Seul bémol : la bande passante USB étant limitée, la liaison sera ralentie si l'on utilise aussi des périphériques USB "lourds" (imprimante, etc.).

1 000 à 2 000 F (152 à 305 €)

**** La solution la mieux adaptée pour les PC portatifs et à ceux qui n'aiment pas ouvrir leur configuration.

166

svni Novembre 2001

Logiciels

Rapprochez les protections
f , ..,.›.. ....,..,,• Promus'« de Maly»:
leadandli.elli

Jamna

..

..e,. ,.*, :.i. .
M.... 6«., •

A
......
_ -,-,—,. ...::i -

1 01

ell,

2 2

=n" ,..
1...«
ne

_:....... l e ....
--

ma

Data translened :ince 25/B9/2001 15 13 Downloaded Uploaded 19,9

1.,

a...aï '-] 1;Wesringiold-

--

KB

1,9 KB 21,8 K.8

,.. '.'

Men «tripe Oc..

.

...... ore
1 iter.SystemWorks 200,

Bollt deectiont

r....kilijkii

C Reset

? Heti)

L'antivirus
Il assure la ligne de défense principale contre les attaques de type logiciel. Pensez à effectuer régulièrement la mise à jour des signatures virales (ou profitez de la mise à jour automatique) pour bénéficier d'une protection optimale.

Le pare-feu
Il protège des attaques distantes des scanners de ports et peut interdire la fuite d'infos confidentielles. A noter que certains, tel Norton Internet Security 2002, combinent pare-feu et antivirus, avec en plus des fonctions d'anti-spam ou de filtrage parental.

Le compteur d'upload
Ce petit outil sera bien utile pour surveiller votre consommation en voie ascendante, qui peut exploser le forfait si vous êtes un adepte des jeux en réseau. Noos offre même un tableau des consommations au jour le jour, précieux à des fins de vérification.

350 F 'TTC
(env. 53 €)

300 à 500 F trc
(46 à 76 €)

Gratuit
tique et transparente de bon nombre des antivirus actuels, apporte un réel confort dans ce domaine. Un bémol toutefois: les centres antivirus mettent un certain délai (de quelques heures à quelques jours) avant de rendre disponibles

C

onnexion permanente, multiplicité des échanges, protection relative de l'adresse IP (renouvelée une seule fois par jour) : voilà qui augmente singulièrement les risques de virus et autres attaques. Pour s'en protéger, antivirus et parefeu sont donc indispensables, tandis qu'un outil de restauration du système ne sera pas inutile en complément. L: antivirus pare aux attaques "locales" : les virus, bien sûr, mais aussi les vers de toutes sortes (espion, contrôle à distance, etc. — la duplication du ver s'opérant par des voies détournées, comme l'e-mail, vecteur de propagation le plus en vogue actuellement), les attaques dues à des contrôles ActiveX et les appelettes Java malveillantes (espions transmettant des données confidentielles à l'insu de l'utilisateur), sans oublier les scripts

destructeurs. La quasi-totalité des antivirus réclame une mise à jour régulière de leurs bases antivirales pour assurer une sécurité maximale. La connexion permanente de l'Intemet rapide, couplée au processus de mise à jour automaI

les signatures virales des derniers virus connus. Un détail à prendre en compte si vous êtes un adepte des sites à risque (sites pirates notamment). Le pare-feu (firewall) est un autre incontournable de la configuration logicielle. Il analyse en direct les activités des ports d'entrée-sortie, bloquant aussi bien la transmission d'infos par un ver que la tentative d'intrusion d'un scanner (l'outil logiciel des pirates, pas le périphérique matériel de numérisation d'images). Certains pare-feu se renforcent d'un masquage des ports inutilisés, ce qui rend la configuration moins facilement détectable par lesdits scanners. D'autres y ajoutent un filtrage des informations confidentielles transmises par mail et/ou par messageries instantanées. Prévoyez enfin un outil de restauration du système si vous êtes amateur de logiciels du domaine public, patchs et autres astuces système. L'instabilité ou le plantage deWindows après l'installation de logiciels de ce type sera aisément corrigée par un simple "retour arrière", au lieu de devoir réinstaller le système. A noter que de tels outils peuvent aussi se révéler précieux face à de nouveaux virus non bloqués par l'antivirus. J.H.

I

Ik ►
Prix 'TTC

À Ik
Notre avis
*** Suffisant pour un usage familial.

Produits/caractéristiques

Partage de connexion Internet
Disponible depuis Windows 98 SE, l'usage de cet outil Windows est facilité par un assistant explicite et une installation automatisée (via une disquette) sur l'ensemble des postes connectés.

Gratuit (livré avec le système)

Winproxy 4.0 d'Ositis
Très facile à installer (rien à faire sur les postes clients), cet outil de partage Internet gère tous les types de liaison et incorpore tout à la fois pare-feu logiciel, antivirus et filtrage parental.

Env. 520 F / 80 € pour 3 postes

***** Le plus complet, mais aussi le plus cher.

Wingate Home 4.0 de Deerfield
Tout comme Winproxy, Wingate simplifie l'installation grâce à une procédure automatisée ne nécessitant pas la reconfiguration des postes clients. Il dispose lui aussi d'un pare-feu.

Env. 40 dollars (320 F TTC/49 €)

**** Un bon compromis entre richesse des fonctionnalités et coût.

Novembre 2001

$vm 167




Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 198 novembre 2001 Page 1SVM numéro 198 novembre 2001 Page 2-3SVM numéro 198 novembre 2001 Page 4-5SVM numéro 198 novembre 2001 Page 6-7SVM numéro 198 novembre 2001 Page 8-9SVM numéro 198 novembre 2001 Page 10-11SVM numéro 198 novembre 2001 Page 12-13SVM numéro 198 novembre 2001 Page 14-15SVM numéro 198 novembre 2001 Page 16-17SVM numéro 198 novembre 2001 Page 18-19SVM numéro 198 novembre 2001 Page 20-21SVM numéro 198 novembre 2001 Page 22-23SVM numéro 198 novembre 2001 Page 24-25SVM numéro 198 novembre 2001 Page 26-27SVM numéro 198 novembre 2001 Page 28-29SVM numéro 198 novembre 2001 Page 30-31SVM numéro 198 novembre 2001 Page 32-33SVM numéro 198 novembre 2001 Page 34-35SVM numéro 198 novembre 2001 Page 36-37SVM numéro 198 novembre 2001 Page 38-39SVM numéro 198 novembre 2001 Page 40-41SVM numéro 198 novembre 2001 Page 42-43SVM numéro 198 novembre 2001 Page 44-45SVM numéro 198 novembre 2001 Page 46-47SVM numéro 198 novembre 2001 Page 48-49SVM numéro 198 novembre 2001 Page 50-51SVM numéro 198 novembre 2001 Page 52-53SVM numéro 198 novembre 2001 Page 54-55SVM numéro 198 novembre 2001 Page 56-57SVM numéro 198 novembre 2001 Page 58-59SVM numéro 198 novembre 2001 Page 60-61SVM numéro 198 novembre 2001 Page 62-63SVM numéro 198 novembre 2001 Page 64-65SVM numéro 198 novembre 2001 Page 66-67SVM numéro 198 novembre 2001 Page 68-69SVM numéro 198 novembre 2001 Page 70-71SVM numéro 198 novembre 2001 Page 72-73SVM numéro 198 novembre 2001 Page 74-75SVM numéro 198 novembre 2001 Page 76-77SVM numéro 198 novembre 2001 Page 78-79SVM numéro 198 novembre 2001 Page 80-81SVM numéro 198 novembre 2001 Page 82-83SVM numéro 198 novembre 2001 Page 84-85SVM numéro 198 novembre 2001 Page 86-87SVM numéro 198 novembre 2001 Page 88-89SVM numéro 198 novembre 2001 Page 90-91SVM numéro 198 novembre 2001 Page 92-93SVM numéro 198 novembre 2001 Page 94-95SVM numéro 198 novembre 2001 Page 96-97SVM numéro 198 novembre 2001 Page 98-99SVM numéro 198 novembre 2001 Page 100-101SVM numéro 198 novembre 2001 Page 102-103SVM numéro 198 novembre 2001 Page 104-105SVM numéro 198 novembre 2001 Page 106-107SVM numéro 198 novembre 2001 Page 108-109SVM numéro 198 novembre 2001 Page 110-111SVM numéro 198 novembre 2001 Page 112-113SVM numéro 198 novembre 2001 Page 114-115SVM numéro 198 novembre 2001 Page 116-117SVM numéro 198 novembre 2001 Page 118-119SVM numéro 198 novembre 2001 Page 120-121SVM numéro 198 novembre 2001 Page 122-123SVM numéro 198 novembre 2001 Page 124-125SVM numéro 198 novembre 2001 Page 126-127SVM numéro 198 novembre 2001 Page 128-129SVM numéro 198 novembre 2001 Page 130-131SVM numéro 198 novembre 2001 Page 132-133SVM numéro 198 novembre 2001 Page 134-135SVM numéro 198 novembre 2001 Page 136-137SVM numéro 198 novembre 2001 Page 138-139SVM numéro 198 novembre 2001 Page 140-141SVM numéro 198 novembre 2001 Page 142-143SVM numéro 198 novembre 2001 Page 144-145SVM numéro 198 novembre 2001 Page 146-147SVM numéro 198 novembre 2001 Page 148-149SVM numéro 198 novembre 2001 Page 150-151SVM numéro 198 novembre 2001 Page 152-153SVM numéro 198 novembre 2001 Page 154-155SVM numéro 198 novembre 2001 Page 156-157SVM numéro 198 novembre 2001 Page 158-159SVM numéro 198 novembre 2001 Page 160-161SVM numéro 198 novembre 2001 Page 162-163SVM numéro 198 novembre 2001 Page 164-165SVM numéro 198 novembre 2001 Page 166-167SVM numéro 198 novembre 2001 Page 168-169SVM numéro 198 novembre 2001 Page 170-171SVM numéro 198 novembre 2001 Page 172-173SVM numéro 198 novembre 2001 Page 174-175SVM numéro 198 novembre 2001 Page 176-177SVM numéro 198 novembre 2001 Page 178-179SVM numéro 198 novembre 2001 Page 180-181SVM numéro 198 novembre 2001 Page 182-183SVM numéro 198 novembre 2001 Page 184-185SVM numéro 198 novembre 2001 Page 186-187SVM numéro 198 novembre 2001 Page 188-189SVM numéro 198 novembre 2001 Page 190-191SVM numéro 198 novembre 2001 Page 192-193SVM numéro 198 novembre 2001 Page 194-195SVM numéro 198 novembre 2001 Page 196-197SVM numéro 198 novembre 2001 Page 198-199SVM numéro 198 novembre 2001 Page 200-201SVM numéro 198 novembre 2001 Page 202-203SVM numéro 198 novembre 2001 Page 204-205SVM numéro 198 novembre 2001 Page 206-207SVM numéro 198 novembre 2001 Page 208-209SVM numéro 198 novembre 2001 Page 210-211SVM numéro 198 novembre 2001 Page 212-213SVM numéro 198 novembre 2001 Page 214-215SVM numéro 198 novembre 2001 Page 216-217SVM numéro 198 novembre 2001 Page 218-219SVM numéro 198 novembre 2001 Page 220-221SVM numéro 198 novembre 2001 Page 222-223SVM numéro 198 novembre 2001 Page 224-225SVM numéro 198 novembre 2001 Page 226-227SVM numéro 198 novembre 2001 Page 228-229SVM numéro 198 novembre 2001 Page 230-231SVM numéro 198 novembre 2001 Page 232