SVM n°198 novembre 2001
SVM n°198 novembre 2001
  • Prix facial : 25 F

  • Parution : n°198 de novembre 2001

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 232

  • Taille du fichier PDF : 209 Mo

  • Dans ce numéro : écrans plats... la micro change d'image !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 122 - 123  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
122 123
tous nos tests
avant-première

Packard Bell et Toshiba

Les portatifs qui rêvent l'avenir
Ils en pincent pour le sans-fil, lisent les MP3, aiment les jeux 3D et la vidéo... Qu'importe leur prix, ces deux portatifs "grand public" sont des précurseurs!
p,lors que la courbe de vente des PC aurait plutôt tendance à s'en aller brouter le gazon, celle des ordinateurs nomades continue de viser le ciel. Ce succès, les portatifs le doivent aux modèles sortis récemment: à 13 000 F TTC environ, ils sont à la fois assez puissants pour remplacer un PC de bureau, mais aussi fort bien équipés pour l'Intemet et le multimédia... à l'exception du jeu. Les deux portatifs "grand public" présentés ici sont d'une autre veine. Signés Packard Bell et Toshiba, ils font en effet davantage songer à des Ferrari, autant par leur look rutilant que vu leur prix: entre 24 000 et 26 000 F (3 700 et 4 000 €). S'ils les vendent à mille exemplaires en France, leurs fabricants pourront s'estimer heureux! En fait, il faut plutôt songer à ces deux modèles comme à des précurseurs. A n'en pas douter, les fonctions qu'ils embarquent se retrouveront dans la panoplie du portatif ordinaire d'ici un ou deux ans. Prenons le Chrom@ LS de Packard Bell: en vente début décembre, il surprend par son écran plat au format 16/9. Eh oui, comme les télés! Cette diagonale de 15,3 pouces prend tout son sens lorsqu'on visionne un DVD-Vidéo. De fait, nombre de films sont enregistrés en 16/9 et pourront donc occu-

Packard Bell Chrom@LS.

4-"'"'"-----PC portatif avec Pentium III à 1 GHz, 256 Mo de mémoire SDRam, -----disque dur de 30 Go, circuit vidéo ATI Mobility M6 (16 Mo), écran TFT 16/9 de 15,3 pouces (1 280 x 768), combiné 6X/4X/4X/24X, modem 56 K, emplacements SD et Memory Stick, Ethernet 10/100, Bluetooth. Poids : 4 kg. Autonomie : à peu près 2 heures. Env. 26 000 F TTC / 4 000 f.

-"7 , ettelAve.--"%%rasie

11 11en
••g r e
te iwià •

aiI
La molette multimédia du Packard Bell permet de déplacer le curseur de la souris et de faire défiler les fenêtres de navigation Internet. La bague autour de la croix sert, entre autres, au défilement d'un film lors d'un montage vidéo.

— - 11111111111
Une vraie tendance: la présence de lecteurs de cartes mémoire provenant de baladeurs MP3 ou d'appareils photo. Packard Bell (photo) a opté pour la Memory Stick et la MMC, Toshiba pour les formats Smart Media et MMC. Le Packard Bell embarque moult prises, dont certaines - c'est une première! - pour des fiches audio au format RCA. Aussi prévues: des entrée et sortie numériques S/PDIF, 2 prises Firewire, 1 liaison réseau Ethemet et 1 connexion modem.

120 svm Novembre 2001

ET AUSSI CE fr 01S-CI

per tout l'écran, sans Tosh i ba Satellite bande noire en haut 5000-204. PC portatif avec Pentium III à ni en bas. Résultat 1,2 GHz, 512 Mo de captivant garanti! Et SDRam, disque dur de 30 Go, circuit contrairement à ce vidéo nVidia GeForce 2 Go (32 Mo), que l'on pourrait écran TFT 15 pouces (1 600 x 1 200), penser, cette forme combiné 8X/8X/4X/ "aplatie" sied plutôt 24X, emplacement SD et Smart Media, bien aux logiciels, la deux enceintes et puce graphique réa- caisson de basses, modem, Ethernet lisant ici un travail 10/100, Bluetooth. Poids : 3 kg. Autosuperbe lorsqu'il nomie : environ 2 h. Env. 24 000 F TTC / s'agit d'étirer l'ima3 700 E. ge. Explication : la nouvelle puce Mobility M6 d'ATI, dotée de 16 Mo, semble plus efficace en 3D que sa rivale de chez nVidia, la GeForce 2 Go, présente avec 32 Mo de mémoire dans le modèle de Toshiba. Oui, mais émulation oblige, ATI et ment, comme c'est le cas sur nVidia devraient sortir de les derniers portatifs profesnouveaux chips 3D capables sionnels (voir encadré)... de faire tourner les jeux 3D Tout nouveau également sans saccades sur les PC dans ces modèles grand punomades. Une excellente blic: de petites fentes pour nouvelle pour les joueurs... glisser de mini cartes mémoiAutre grande tendance res provenant d'un baladeur du moment : l'intégration de MP3, d'un PC de poche ou composants pour relier le PC d'un appareil photo numéà un réseau sans fil. C'est la rique. Chez Toshiba, l'une norme Bluetooth à 1 Mbit/s est au format Smart Media, qui paraît s'imposer dans le l'autre SD ("SecureDigital", grand public. De quoi synaussi appelée MMC pour chroniser la liste téléphoni"MultiMedia Card"). Packard que de son PDA ou de son Bell, lui, fournit deux mini mobile. Mais dommage que lecteurs extractibles, respecla nonne'Wi-Fi (à 11 Mbits/s), tivement pour les cartes mieux taillée pour l'échange MMC et Memory Stick, le de gros fichiers entre PC, ne format propriétaire de Sony. soit pas intégrée en compléL'idée est intéressante, mais

Dossier spécial sur les nouveaux PDA:
le Clié de Sony face à 5 assistants couleurs

Comparatif: 8 cartes 3D au banc d'essai:
rr

tous les tests et le verdict de notre Labo

le fait que Packard Bell et Toshiba aient choisi des formats différents rappelle cette triste réalité qu'aucun standard de mini cartes mémoires ne fait pour l'instant l'unanimité... Mais voyons plutôt les choses du bon côté : jamais portatifs n'ont été aussi richement dotés pour échanger des données. Liaison sans fil, par infrarouge, logements pour mini cartes mémoires, prise modem, prise réseau Ethernet (pour se brancher sur un réseau local, à 'Internet câblé ou à l'ADSL), sans oublier les emplacements PCMCIA pour glisser des cartes de tout poil. Il y a de quoi faire!

Sac de nœuds dans
Sur leurs nouveaux modèles de portatifs grand public, Packard Bell et Toshiba ont fait le choix des liaisons sans fil Bluetooth. Cette norme, essentiellement conçue pour permettre à de petits appareils mobiles (téléphones, PDA, etc.) de communiquer ponctuellement entre eux, offre un débit d'à peine 1 Mbit/s. C'est bien

le sans-fil
dans les portatifs pro de Toshiba. Mais une troisième norme cherche depuis peu à se faire une place au soleil du marché grand public, HomeRF : aujourd'hui d'un débit de 1,6 Mbit/s, elle devrait prochainement évoluer vers les 10 Mbits/s. Trois technos pour le sans-fil, voilà qui commence à faire beaucoup !

peu comparé aux 11 Mbits/s de la norme sans fil Wi-Fi, qui a le vent en poupe en entreprise: elle est aujourd'hui adoptée par tous les portables professionnels pour constituer de petits groupes de travail. Pas vraiment concurrentes, WiFi et Bluetooth cohabitent pour l'instant paisiblement et sont même toutes deux intégrées

Plus classique, le combiné graveur de CD et lecteur de DVD se substitue au simple lecteur de CD. Ce "combo" s'utilise PC éteint ou allumé, pour écouter un CD audio ou regarder un DVD-Vidéo. Et dans ce domaine, Packard Bell fait très fort. Le Chrom@ offre un son Dolby Digital et c'est le premier portatif à disposer de prises numériques et analogiques en entrée et en sortie, au format RCA, réputé de meilleure qualité que le classique jack 3,5 mm. Le Chrom@ est, du reste, surprenant par sa batterie de connecteurs, dont trois USB et deux Firewire. En fait, pas si surprenant que cela... Ces modèles sont en effet assez imposants du fait de la taille de leur écran. Du coup, les constructeurs en profitent pour ajouter des touches programmables. Ici, Packard Bell n'a pas fait les choses à moitié: douze touches pour la lecture des CD, l'initialisation du DVD, et même une croix de direction pour monter des séquences vidéos. Une bien belle bête! Et qui laisse un petit espoir: d'ici à deux ans, à équipement égal, peut-être pourra-t-on avoir le choix entre un PC de bureau et un PC portatif, pour un prix qui soit enfin compaStanislas Odinot rable...
Novembre 2001

svni 121




Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 198 novembre 2001 Page 1SVM numéro 198 novembre 2001 Page 2-3SVM numéro 198 novembre 2001 Page 4-5SVM numéro 198 novembre 2001 Page 6-7SVM numéro 198 novembre 2001 Page 8-9SVM numéro 198 novembre 2001 Page 10-11SVM numéro 198 novembre 2001 Page 12-13SVM numéro 198 novembre 2001 Page 14-15SVM numéro 198 novembre 2001 Page 16-17SVM numéro 198 novembre 2001 Page 18-19SVM numéro 198 novembre 2001 Page 20-21SVM numéro 198 novembre 2001 Page 22-23SVM numéro 198 novembre 2001 Page 24-25SVM numéro 198 novembre 2001 Page 26-27SVM numéro 198 novembre 2001 Page 28-29SVM numéro 198 novembre 2001 Page 30-31SVM numéro 198 novembre 2001 Page 32-33SVM numéro 198 novembre 2001 Page 34-35SVM numéro 198 novembre 2001 Page 36-37SVM numéro 198 novembre 2001 Page 38-39SVM numéro 198 novembre 2001 Page 40-41SVM numéro 198 novembre 2001 Page 42-43SVM numéro 198 novembre 2001 Page 44-45SVM numéro 198 novembre 2001 Page 46-47SVM numéro 198 novembre 2001 Page 48-49SVM numéro 198 novembre 2001 Page 50-51SVM numéro 198 novembre 2001 Page 52-53SVM numéro 198 novembre 2001 Page 54-55SVM numéro 198 novembre 2001 Page 56-57SVM numéro 198 novembre 2001 Page 58-59SVM numéro 198 novembre 2001 Page 60-61SVM numéro 198 novembre 2001 Page 62-63SVM numéro 198 novembre 2001 Page 64-65SVM numéro 198 novembre 2001 Page 66-67SVM numéro 198 novembre 2001 Page 68-69SVM numéro 198 novembre 2001 Page 70-71SVM numéro 198 novembre 2001 Page 72-73SVM numéro 198 novembre 2001 Page 74-75SVM numéro 198 novembre 2001 Page 76-77SVM numéro 198 novembre 2001 Page 78-79SVM numéro 198 novembre 2001 Page 80-81SVM numéro 198 novembre 2001 Page 82-83SVM numéro 198 novembre 2001 Page 84-85SVM numéro 198 novembre 2001 Page 86-87SVM numéro 198 novembre 2001 Page 88-89SVM numéro 198 novembre 2001 Page 90-91SVM numéro 198 novembre 2001 Page 92-93SVM numéro 198 novembre 2001 Page 94-95SVM numéro 198 novembre 2001 Page 96-97SVM numéro 198 novembre 2001 Page 98-99SVM numéro 198 novembre 2001 Page 100-101SVM numéro 198 novembre 2001 Page 102-103SVM numéro 198 novembre 2001 Page 104-105SVM numéro 198 novembre 2001 Page 106-107SVM numéro 198 novembre 2001 Page 108-109SVM numéro 198 novembre 2001 Page 110-111SVM numéro 198 novembre 2001 Page 112-113SVM numéro 198 novembre 2001 Page 114-115SVM numéro 198 novembre 2001 Page 116-117SVM numéro 198 novembre 2001 Page 118-119SVM numéro 198 novembre 2001 Page 120-121SVM numéro 198 novembre 2001 Page 122-123SVM numéro 198 novembre 2001 Page 124-125SVM numéro 198 novembre 2001 Page 126-127SVM numéro 198 novembre 2001 Page 128-129SVM numéro 198 novembre 2001 Page 130-131SVM numéro 198 novembre 2001 Page 132-133SVM numéro 198 novembre 2001 Page 134-135SVM numéro 198 novembre 2001 Page 136-137SVM numéro 198 novembre 2001 Page 138-139SVM numéro 198 novembre 2001 Page 140-141SVM numéro 198 novembre 2001 Page 142-143SVM numéro 198 novembre 2001 Page 144-145SVM numéro 198 novembre 2001 Page 146-147SVM numéro 198 novembre 2001 Page 148-149SVM numéro 198 novembre 2001 Page 150-151SVM numéro 198 novembre 2001 Page 152-153SVM numéro 198 novembre 2001 Page 154-155SVM numéro 198 novembre 2001 Page 156-157SVM numéro 198 novembre 2001 Page 158-159SVM numéro 198 novembre 2001 Page 160-161SVM numéro 198 novembre 2001 Page 162-163SVM numéro 198 novembre 2001 Page 164-165SVM numéro 198 novembre 2001 Page 166-167SVM numéro 198 novembre 2001 Page 168-169SVM numéro 198 novembre 2001 Page 170-171SVM numéro 198 novembre 2001 Page 172-173SVM numéro 198 novembre 2001 Page 174-175SVM numéro 198 novembre 2001 Page 176-177SVM numéro 198 novembre 2001 Page 178-179SVM numéro 198 novembre 2001 Page 180-181SVM numéro 198 novembre 2001 Page 182-183SVM numéro 198 novembre 2001 Page 184-185SVM numéro 198 novembre 2001 Page 186-187SVM numéro 198 novembre 2001 Page 188-189SVM numéro 198 novembre 2001 Page 190-191SVM numéro 198 novembre 2001 Page 192-193SVM numéro 198 novembre 2001 Page 194-195SVM numéro 198 novembre 2001 Page 196-197SVM numéro 198 novembre 2001 Page 198-199SVM numéro 198 novembre 2001 Page 200-201SVM numéro 198 novembre 2001 Page 202-203SVM numéro 198 novembre 2001 Page 204-205SVM numéro 198 novembre 2001 Page 206-207SVM numéro 198 novembre 2001 Page 208-209SVM numéro 198 novembre 2001 Page 210-211SVM numéro 198 novembre 2001 Page 212-213SVM numéro 198 novembre 2001 Page 214-215SVM numéro 198 novembre 2001 Page 216-217SVM numéro 198 novembre 2001 Page 218-219SVM numéro 198 novembre 2001 Page 220-221SVM numéro 198 novembre 2001 Page 222-223SVM numéro 198 novembre 2001 Page 224-225SVM numéro 198 novembre 2001 Page 226-227SVM numéro 198 novembre 2001 Page 228-229SVM numéro 198 novembre 2001 Page 230-231SVM numéro 198 novembre 2001 Page 232