SVM n°198 novembre 2001
SVM n°198 novembre 2001
  • Prix facial : 25 F

  • Parution : n°198 de novembre 2001

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 232

  • Taille du fichier PDF : 209 Mo

  • Dans ce numéro : écrans plats... la micro change d'image !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 104 - 105  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
104 105
enjeux

Santé,

vous êtes cerné par les ondes !

Alarmistes ou rassurantes, les études de tous bords

s'entendent au moins sur un point: le manque de recul.
autorités sanitaires des informations concernant, par exemple, des cas douteux de cancer ou de lymphome, et faire baisser les niveaux de référence européens. Reste que le manque de données objectives ne permet pas vraiment de justifier l'abaissement des seuils et encore moins d'objectiver le choix de nouvelles normes. Ce qui n'a pas empêché l'Italie de fixer la barre à 6V/ m, et la Belgique de préparer une limitation à 3V/m pendant que la GrandeBretagne se satisfait de 100 V/m pour le GSM. Du coup, le monde politique hexagonal a repris l'initiative. A la suite du rapport Zmirou, le sénateur Roger Karoutchi et le député André Aschieri ont planché sur des résultats des autres sous-projets devaient révéler notamment l'absence de déficits amnésiques sur l'animal, contrairement à ce que tendait à prouver une expérience de 1994, mais confirmeraient en revanche une inflammation très modérée de la duremère (enveloppe protectrice du cerveau). Dans ce dernier cas, l'expérience a été prolongée d'un an pour vérification. En ce qui concerne les risques de cancer, une étude épidémiologique européenne de grande ampleur— Interphone — est actuellement coordonnée par le Dr Elisabeth Cardis au Centre international de recherche sur le cancer (9). Les résultats sont attendus à l'automne 2003. Parallèlement, l'OMS entend faire le point,

Chez l'animal, des effets physiologiques ont été observés aux niveaux de la vision et de l'électro-encéphalogramme.

Telecom, plus particulièrement). "Ces valeurs devraient être beaucoup plus basses, clame Janine Le Calvez, présidente de l'association Priartem (6). Elles ne tiennent compte que des effets thermiques provoqués par des champs électromagnétiques de forte intensité". Or on sait aujourd'hui que les rayonnements électromagnétiques sont également à l'origine d'effets "non thermiques" chez l'animal (troubles oculaires, modification de l'électro-encéphalogramme), mais pour des champs de très forte intensité. Chez l'homme, certaines études concluent à des modifications de l'électroencéphalogramme, du sommeil ou des performances cognitives. Le rapport Zmirou remarque néanmoins que "ces observations ne sont pas encore concluantes, par manque de réplication dans les mêmes conditions expérimentales. Le caractère «menaçant» de ces modifications est, de toute façon, loin d'être établi." Plus alarmistes, des études comme celles du professeur Madeleine Bastide (7), de l'université de Montpellier, suggèrent que l'exposition de

longue durée à des champs électromagnétiques, et particulièrement ceux des téléphones portables plaqués contre l'oreille, pourrait favoriser, accélérer voire provoquer l'apparition de cancers. Là aussi, le rapport Zmirou conclut que "globalement, les travaux n'apportent pas d'élément convaincant en faveur d'un risque de cancer". Il n'en encourage pas moins la poursuite des recherches en précisant que "L'ancienneté de l'utilisation des téléphones mobiles n'est pas grande, ce qui limite considérablement la portée des études épidémiologiques".

"Avec beaucoup de retard, la France a pris des mesures

encore insuffisantes"
Janine Le Cal‘ ,eL, p!'.- àsiente

Lever les doutes pour fermer la polémique
Les associations, elles, se battent sur tous les fronts, et notamment celui des implantations sauvages d'antennes. Et elles font leur possible pour alerter l'opinion sur les doutes qui existent en matière d'impact sur la santé. Objectif : faire remonter aux

textes concernant la protection des populations proches des stations de téléphonie mobile (8). Autre rythme, du côté scientifique, où l'on cherche des preuves. Irréfutables. Le projet français Comobio est à l'origine du protocole de mesure adopté par la Commission européenne. Présentés à la fin septembre, les

en 2004, des dernières publications liées aux éventuels effets sanitaires des champs électromagnétiques. En attendant, une base de données maison regroupe les résultats des recherches sur les radiofréquences (10). Pour ce qui est de la BLR et des technologies voisines, le CNRS doit se pencher sur la question en 2002. Serge Courrier

— 1 http://tsi.enst.fr/comobio/ — 2 "Les téléphones mobiles, leurs stations de base et la santé". Rapport remis le 18 janvier 2001 à la direction générale de la santé et réalisé sous la direction du Dr Denis Zmirou www.sante.gouv.fr/htm/dossiers/telephon_mobil/intro.htm — 3 www.anfr.fr/fr/actualite/sante/Protocole.pdf — 4 SFR : www.sfr.fr/sfrhome.jspldRub.sante&idsetub.1227. Bouygues Telecom : www.bouyguestelecom.fr/sante. France Télécom : www.francetelecom.fr/vfrance/groupe_v3/telsante/f_home.htm — 5 Recommandation du conseil relative à la limitation de l'exposition du public aux champs électromagnétiques (de 0 Hz à 300 GHz) : http://europa.eu.int/eurlex/friarchive/1999/1_19919990730frhtml — 6 Priartem : www.priartem.org. Autres associations : APE (www.globenet.org/ape/electro/electro.htm) ; CLCV (www.cicv.org) — 7 "Mortalité d'embryons de poules exposés aux émissions de champs électromagnétiques de téléphones cellulaires", 1998 — 8 www.assemblee-nationale.fr/propositions/pion3179.asp et www.senatir/leg/pp100-302.html — 9 www.larc.fr — 10 www.who.int/peh-emf/database.htm

102

svm Novembre 2001

APRÈS LE SON INCROYABLEMENT VRAI...

blurp!

gp.

VOICI LE SON VRAIMENT INCROYABLE SOUND BLASTER®

CREATIV: sue. Ftl— •

MD)

QUALITÉ - PUISSANCE - CONNECTIVITÉ

ql%
\*-\

ACIVANCEOe.ri„)

WEAX1

La qualité audio sur PC vient de faire son plus grand pas en avant avec l'arrivée de la nouvelle famille de cartes Sound Blaster Audigy de Creative . Grâce à ses nouveaux algorithmes audio, Sound Blaster Audigy projette vos jeux et vos compositions musicales à des niveaux de réalisme jamais atteints. Le plus simplement du monde, Creative vous donne accès à la plus haute qualité sonore et à la plus grande puissance. Equipée du SB 1394, la Sound Blaster Audigy met à votre portée l'un des standards de transfert des données numériques audio et vidéo les plus rapides au monde. wwvv creativeaudigy.corn

BLASTER
PLATINUVI 24b11

ti SB1394

DO D IGITAL
DOLBY

CREÀTIVE




Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 198 novembre 2001 Page 1SVM numéro 198 novembre 2001 Page 2-3SVM numéro 198 novembre 2001 Page 4-5SVM numéro 198 novembre 2001 Page 6-7SVM numéro 198 novembre 2001 Page 8-9SVM numéro 198 novembre 2001 Page 10-11SVM numéro 198 novembre 2001 Page 12-13SVM numéro 198 novembre 2001 Page 14-15SVM numéro 198 novembre 2001 Page 16-17SVM numéro 198 novembre 2001 Page 18-19SVM numéro 198 novembre 2001 Page 20-21SVM numéro 198 novembre 2001 Page 22-23SVM numéro 198 novembre 2001 Page 24-25SVM numéro 198 novembre 2001 Page 26-27SVM numéro 198 novembre 2001 Page 28-29SVM numéro 198 novembre 2001 Page 30-31SVM numéro 198 novembre 2001 Page 32-33SVM numéro 198 novembre 2001 Page 34-35SVM numéro 198 novembre 2001 Page 36-37SVM numéro 198 novembre 2001 Page 38-39SVM numéro 198 novembre 2001 Page 40-41SVM numéro 198 novembre 2001 Page 42-43SVM numéro 198 novembre 2001 Page 44-45SVM numéro 198 novembre 2001 Page 46-47SVM numéro 198 novembre 2001 Page 48-49SVM numéro 198 novembre 2001 Page 50-51SVM numéro 198 novembre 2001 Page 52-53SVM numéro 198 novembre 2001 Page 54-55SVM numéro 198 novembre 2001 Page 56-57SVM numéro 198 novembre 2001 Page 58-59SVM numéro 198 novembre 2001 Page 60-61SVM numéro 198 novembre 2001 Page 62-63SVM numéro 198 novembre 2001 Page 64-65SVM numéro 198 novembre 2001 Page 66-67SVM numéro 198 novembre 2001 Page 68-69SVM numéro 198 novembre 2001 Page 70-71SVM numéro 198 novembre 2001 Page 72-73SVM numéro 198 novembre 2001 Page 74-75SVM numéro 198 novembre 2001 Page 76-77SVM numéro 198 novembre 2001 Page 78-79SVM numéro 198 novembre 2001 Page 80-81SVM numéro 198 novembre 2001 Page 82-83SVM numéro 198 novembre 2001 Page 84-85SVM numéro 198 novembre 2001 Page 86-87SVM numéro 198 novembre 2001 Page 88-89SVM numéro 198 novembre 2001 Page 90-91SVM numéro 198 novembre 2001 Page 92-93SVM numéro 198 novembre 2001 Page 94-95SVM numéro 198 novembre 2001 Page 96-97SVM numéro 198 novembre 2001 Page 98-99SVM numéro 198 novembre 2001 Page 100-101SVM numéro 198 novembre 2001 Page 102-103SVM numéro 198 novembre 2001 Page 104-105SVM numéro 198 novembre 2001 Page 106-107SVM numéro 198 novembre 2001 Page 108-109SVM numéro 198 novembre 2001 Page 110-111SVM numéro 198 novembre 2001 Page 112-113SVM numéro 198 novembre 2001 Page 114-115SVM numéro 198 novembre 2001 Page 116-117SVM numéro 198 novembre 2001 Page 118-119SVM numéro 198 novembre 2001 Page 120-121SVM numéro 198 novembre 2001 Page 122-123SVM numéro 198 novembre 2001 Page 124-125SVM numéro 198 novembre 2001 Page 126-127SVM numéro 198 novembre 2001 Page 128-129SVM numéro 198 novembre 2001 Page 130-131SVM numéro 198 novembre 2001 Page 132-133SVM numéro 198 novembre 2001 Page 134-135SVM numéro 198 novembre 2001 Page 136-137SVM numéro 198 novembre 2001 Page 138-139SVM numéro 198 novembre 2001 Page 140-141SVM numéro 198 novembre 2001 Page 142-143SVM numéro 198 novembre 2001 Page 144-145SVM numéro 198 novembre 2001 Page 146-147SVM numéro 198 novembre 2001 Page 148-149SVM numéro 198 novembre 2001 Page 150-151SVM numéro 198 novembre 2001 Page 152-153SVM numéro 198 novembre 2001 Page 154-155SVM numéro 198 novembre 2001 Page 156-157SVM numéro 198 novembre 2001 Page 158-159SVM numéro 198 novembre 2001 Page 160-161SVM numéro 198 novembre 2001 Page 162-163SVM numéro 198 novembre 2001 Page 164-165SVM numéro 198 novembre 2001 Page 166-167SVM numéro 198 novembre 2001 Page 168-169SVM numéro 198 novembre 2001 Page 170-171SVM numéro 198 novembre 2001 Page 172-173SVM numéro 198 novembre 2001 Page 174-175SVM numéro 198 novembre 2001 Page 176-177SVM numéro 198 novembre 2001 Page 178-179SVM numéro 198 novembre 2001 Page 180-181SVM numéro 198 novembre 2001 Page 182-183SVM numéro 198 novembre 2001 Page 184-185SVM numéro 198 novembre 2001 Page 186-187SVM numéro 198 novembre 2001 Page 188-189SVM numéro 198 novembre 2001 Page 190-191SVM numéro 198 novembre 2001 Page 192-193SVM numéro 198 novembre 2001 Page 194-195SVM numéro 198 novembre 2001 Page 196-197SVM numéro 198 novembre 2001 Page 198-199SVM numéro 198 novembre 2001 Page 200-201SVM numéro 198 novembre 2001 Page 202-203SVM numéro 198 novembre 2001 Page 204-205SVM numéro 198 novembre 2001 Page 206-207SVM numéro 198 novembre 2001 Page 208-209SVM numéro 198 novembre 2001 Page 210-211SVM numéro 198 novembre 2001 Page 212-213SVM numéro 198 novembre 2001 Page 214-215SVM numéro 198 novembre 2001 Page 216-217SVM numéro 198 novembre 2001 Page 218-219SVM numéro 198 novembre 2001 Page 220-221SVM numéro 198 novembre 2001 Page 222-223SVM numéro 198 novembre 2001 Page 224-225SVM numéro 198 novembre 2001 Page 226-227SVM numéro 198 novembre 2001 Page 228-229SVM numéro 198 novembre 2001 Page 230-231SVM numéro 198 novembre 2001 Page 232