SVM n°197 octobre 2001
SVM n°197 octobre 2001
  • Prix facial : 25 F

  • Parution : n°197 de octobre 2001

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 248

  • Taille du fichier PDF : 223 Mo

  • Dans ce numéro : dossier...forfaits internet.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 70 - 71  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
70 71
savoir en changer
Depuis toutes ces années que vous conservez le même fournisseur d'accès, pourquoi ne pas en changer ? Nous l'avons fait pour vous. Le chemin est parfois tortueux, mais ce n'est pas si compliqué.

Fournisseurs d'accès
1
l y a des questions simples qui ennuient. A en croire le responsable de la communication d'un fournisseur d'accès, joint par téléphone, nous lui avons fait passer une mauvaise nuit. Pourtant, nous n'avions fait que lui demander : "Allez-vous réutiliser mon adresse mail si je me désabonne ?"Après un long silence, la réponse fut "Oui". Il ne fut d'ailleurs pas le seul à nous avouer la même chose. Nous avons insisté : "Est-ce à dire que si on s'abonne chez vous, on est susceptible d'hériter ou de choisir l'adresse de quelqu'un d'autre et, par là même, de recevoir ses courriers ?"Nouvelle hésitation, puis : "Euh... oui". Rappelé le lendemain, notre homme nous avoua que l'affaire l'avait tarabusté. Et de nous réaffirmer qu'en trois ans de service, il n'avait jamais rencontré ni entendu parler d'un tel cas, mais que... c'était quand même possible. Il faut savoir qu'après votre départ, la plupart des FAI gardent votre adresse mail dans leur

à la Une

base (en moyenne six mois) afin que, si l'envie de revenir vous en prenait, vous puissiez récupérer votre e-mail. Changer de fournisseur d'accès Internet, c'est ne plus pouvoir accéder aux forums ni à ses pages perso (elles sont parfois conservées, au cas où vous reviendriez) et, surtout, perdre son adresse e-mail... C'est aussi perdre un peu de ses habitudes, surtout si vos connexions vous amènent directement sur sa page d'accueil. Imaginez un utilisateur qui n'aurait jamais eu affaire qu'à "l'univers AOL" (navigateur et mail), débarquant chez un autre fournisseur... La plupart des FAI jouent d'ailleurs sur ce sentiment d'appartenance à un "club" ou à une communauté pour fidéliser leurs clients. AOL symbolise le cas extrême. Mais si vous trouvez mieux ailleurs, libre à vous de déménager. Bien que quelques précautions s'imposent. Car, comme dit l'adage, on sait ce qu'on perd, on ne sait pas ce qu'on gagne... Désinstaller, réinstaller... Avant tout, mieux vaut désinstaller le kit de votre ancien fournisseur afin d'éviter les conflits. La plupart des FAI installent leurs propres composants ainsi que leur "version" d'Internet Explorer ou d'Outlook Express (vous pouvez cependant opter pour une configuration manuelle). Pour se défaire du kit précédent, il faut trouver le programme de désinstallation, nommé "Uninstall" ou "Désinstalleur", dans le dossier portant le nom du logiciel. Il s'agit d'un petit exécutable. Vous n'aurez qu'à double-cliquer dessus

Pour ne pas perdre votre adresse mail, si votre fournisseur vous y autorise (ce n'est pas le cas d'AOL) avant de le quitter, optez pour un forfait sans abonnement, où vous ne payez que les communications téléphoniques. Vérifiez bien les délais et les modalités pour changer de formule. Par exemple, dans l'espace "Mon compte", de Wanadoo,

après avoir cliqué sur
Modifier, choisissez "Je m'inscris à Accès libre". Entrez votre mot de passe de messagerie, puis indiquez votre abonnement actuel et validez. Attention, si vous ne consultez pas votre boîte pendant un laps de temps (trois mois pour cert. Je m'Identifie

tains fournisseurs, six pour d'autres), il peut arriver que votre compte soit résilié ou supprimé, sans que l'on vous en avertisse.

Wertéldent do Jasas,. pria.. sit sa ras, do dsaas da flood pas Né mol... IdanranIS Vaerasdea diert St vo. oboant•noat bila rd a . Je mlnecris à Accès Libre atddté• dam. lationn•sword Acta.'

edoread

no, eee.. ssnlamena gus oàds

Wenedoo Intégrale 70 nem,
SI robe te

easeneornent

n'appui> pas dans la .t. dentdotos Ro. mea«

laptodats• ato01143 ea nopp r Trum4 Â"

68

svni Octobre 2001

pour désinstaller les fichiers. A priori, l'ensemble des opérations ne devrait pas poser de difficulté majeure, même s'il reste parfois quelques fichiers à supprimer manuellement. Ainsi, lorsque nous avons désinstallé le kit de Club-Internet, le dossier du même nom est resté sur le disque dur de notre ordinateur... Vide, certes, mais il est resté. Un bon point à Libertysurf et Wanadoo qui permettent d'atteindre le programme de désinstallation directement par le menu Démarrer, dans Programmes.

e:=ECEIMIMIIMIIIRe 211

P. Se laure, du. de ,Ane

r 5, part. etroc r%O.k.+ peg re de pute rem.
de ce.» mure

r um ter.ee c..../Ser*.r,

Place au nouveau kit
L'installation d'un nouveau kit de connexion est généralement assez simple. A l'aide du CD-Rom prévu à cet effet, vous n'aurez qu'à vous laisser guider par l'Assistant. Pour certains, Club-Internet notamment, on ne vous demandera même pas de spécifier les adresses des serveurs courrier (Pop et SMTP). La manip s'effectuera automatiquement. Interrogé sur d'éventuelles complications, le service client d'AOL nous a assuré qu'il n'y avait normalement pas de problème, et que si jamais un abonné en rencontrait lors de l'installation ou de la désinstallation, il était invité à contacter le service en question qui traiterait les demandes au cas par cas. Combien ça coûte ? Juste le prix d'une communication locale. Ayez confiance... Dès que vous quittez un fournisseur, vous perdez vos adresses associées. Avant toute chose, il faudra donc vous renseigner sur le délai de résiliation de votre compte (il s'agit du même que pour un changement d'abonnement). Cela varie : 7 jours avant la date de votre facture mensuelle chez Libertysurf, 8 jours avant chez AOL, 30 jours avant chez Club-Internet (facture tous les deux mois) et avant le 20 du mois du côté de Wanadoo. Pour en avoir le coeur net, consultez votre compte sur le Web ou téléphonez au service clientèle. Attention, bien souvent, pour joindre ce service, la communi-

Configurez votre logiciel de messagerie pour recevoir les messages d'un compte indépendant de votre fournisseur d'accès. Dans Outlook Express, ouvrez Outils, Comptes. Cliquez sur Ajouter, puis sur Courrier. Vous devrez entrer vos nom et adresse, par exemple marcel.paulin@laposte.net. Puis, dans Courrier entrant (pop3), tapez l'adresse du

serveur correspondant à cette adresse (pour La Poste, c'est pop.laposte.net). Attention, dans le champ Courrier sortant (SMTP), vous devez saisir l'adresse du serveur SMTP de votre fournisseur d'accès : mail. club-internet.fr, par exemple (ça marche parfois avec un autre serveur SMTP, mais c'est rare). Cette adresse est la seule qui change avec un nouveau fournisseur.

Pour éviter de prévenir ses contacts à chaque fois qu'on déménage, mieux vaut encore se procurer une adresse indépendante de son fournisseur d'accès. Avant d'en choisir une, vérifiez bien que le site en question a les reins suffisamment solides pour passer le cap du prochain tour de table et qu'il permet différents modes de consultation, pas unique-

ment par webmail (consultation du courrier en ligne sur le site). Ce mode de consultation peut s'avérer très pratique pour ceux d'entre vous qui éprouvent encore quelques difficultés à utiliser Outlook Express. Muni de votre nom d'utilisateur et de votre mot de passe, vous pourrez ainsi ouvrir votre boîte à partir de n'importe quel PC connecté

au Web. Pour les autres, assurez-vous que le site permet d'utiliser un logiciel de messagerie (Pop et SMTP). Accessoirement, vous pouvez aussi vérifier qu'il autorise la consultation des mails par Minitel, téléphone, etc. vous pouvez faire confiance à www.ifrance.com, www.netcourrier.com, www.laposte.net ou www.yahoo.fr.

PHOTO JACQUES FEINE

nrtnhrp 9nn1

SVITI 69




Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 197 octobre 2001 Page 1SVM numéro 197 octobre 2001 Page 2-3SVM numéro 197 octobre 2001 Page 4-5SVM numéro 197 octobre 2001 Page 6-7SVM numéro 197 octobre 2001 Page 8-9SVM numéro 197 octobre 2001 Page 10-11SVM numéro 197 octobre 2001 Page 12-13SVM numéro 197 octobre 2001 Page 14-15SVM numéro 197 octobre 2001 Page 16-17SVM numéro 197 octobre 2001 Page 18-19SVM numéro 197 octobre 2001 Page 20-21SVM numéro 197 octobre 2001 Page 22-23SVM numéro 197 octobre 2001 Page 24-25SVM numéro 197 octobre 2001 Page 26-27SVM numéro 197 octobre 2001 Page 28-29SVM numéro 197 octobre 2001 Page 30-31SVM numéro 197 octobre 2001 Page 32-33SVM numéro 197 octobre 2001 Page 34-35SVM numéro 197 octobre 2001 Page 36-37SVM numéro 197 octobre 2001 Page 38-39SVM numéro 197 octobre 2001 Page 40-41SVM numéro 197 octobre 2001 Page 42-43SVM numéro 197 octobre 2001 Page 44-45SVM numéro 197 octobre 2001 Page 46-47SVM numéro 197 octobre 2001 Page 48-49SVM numéro 197 octobre 2001 Page 50-51SVM numéro 197 octobre 2001 Page 52-53SVM numéro 197 octobre 2001 Page 54-55SVM numéro 197 octobre 2001 Page 56-57SVM numéro 197 octobre 2001 Page 58-59SVM numéro 197 octobre 2001 Page 60-61SVM numéro 197 octobre 2001 Page 62-63SVM numéro 197 octobre 2001 Page 64-65SVM numéro 197 octobre 2001 Page 66-67SVM numéro 197 octobre 2001 Page 68-69SVM numéro 197 octobre 2001 Page 70-71SVM numéro 197 octobre 2001 Page 72-73SVM numéro 197 octobre 2001 Page 74-75SVM numéro 197 octobre 2001 Page 76-77SVM numéro 197 octobre 2001 Page 78-79SVM numéro 197 octobre 2001 Page 80-81SVM numéro 197 octobre 2001 Page 82-83SVM numéro 197 octobre 2001 Page 84-85SVM numéro 197 octobre 2001 Page 86-87SVM numéro 197 octobre 2001 Page 88-89SVM numéro 197 octobre 2001 Page 90-91SVM numéro 197 octobre 2001 Page 92-93SVM numéro 197 octobre 2001 Page 94-95SVM numéro 197 octobre 2001 Page 96-97SVM numéro 197 octobre 2001 Page 98-99SVM numéro 197 octobre 2001 Page 100-101SVM numéro 197 octobre 2001 Page 102-103SVM numéro 197 octobre 2001 Page 104-105SVM numéro 197 octobre 2001 Page 106-107SVM numéro 197 octobre 2001 Page 108-109SVM numéro 197 octobre 2001 Page 110-111SVM numéro 197 octobre 2001 Page 112-113SVM numéro 197 octobre 2001 Page 114-115SVM numéro 197 octobre 2001 Page 116-117SVM numéro 197 octobre 2001 Page 118-119SVM numéro 197 octobre 2001 Page 120-121SVM numéro 197 octobre 2001 Page 122-123SVM numéro 197 octobre 2001 Page 124-125SVM numéro 197 octobre 2001 Page 126-127SVM numéro 197 octobre 2001 Page 128-129SVM numéro 197 octobre 2001 Page 130-131SVM numéro 197 octobre 2001 Page 132-133SVM numéro 197 octobre 2001 Page 134-135SVM numéro 197 octobre 2001 Page 136-137SVM numéro 197 octobre 2001 Page 138-139SVM numéro 197 octobre 2001 Page 140-141SVM numéro 197 octobre 2001 Page 142-143SVM numéro 197 octobre 2001 Page 144-145SVM numéro 197 octobre 2001 Page 146-147SVM numéro 197 octobre 2001 Page 148-149SVM numéro 197 octobre 2001 Page 150-151SVM numéro 197 octobre 2001 Page 152-153SVM numéro 197 octobre 2001 Page 154-155SVM numéro 197 octobre 2001 Page 156-157SVM numéro 197 octobre 2001 Page 158-159SVM numéro 197 octobre 2001 Page 160-161SVM numéro 197 octobre 2001 Page 162-163SVM numéro 197 octobre 2001 Page 164-165SVM numéro 197 octobre 2001 Page 166-167SVM numéro 197 octobre 2001 Page 168-169SVM numéro 197 octobre 2001 Page 170-171SVM numéro 197 octobre 2001 Page 172-173SVM numéro 197 octobre 2001 Page 174-175SVM numéro 197 octobre 2001 Page 176-177SVM numéro 197 octobre 2001 Page 178-179SVM numéro 197 octobre 2001 Page 180-181SVM numéro 197 octobre 2001 Page 182-183SVM numéro 197 octobre 2001 Page 184-185SVM numéro 197 octobre 2001 Page 186-187SVM numéro 197 octobre 2001 Page 188-189SVM numéro 197 octobre 2001 Page 190-191SVM numéro 197 octobre 2001 Page 192-193SVM numéro 197 octobre 2001 Page 194-195SVM numéro 197 octobre 2001 Page 196-197SVM numéro 197 octobre 2001 Page 198-199SVM numéro 197 octobre 2001 Page 200-201SVM numéro 197 octobre 2001 Page 202-203SVM numéro 197 octobre 2001 Page 204-205SVM numéro 197 octobre 2001 Page 206-207SVM numéro 197 octobre 2001 Page 208-209SVM numéro 197 octobre 2001 Page 210-211SVM numéro 197 octobre 2001 Page 212-213SVM numéro 197 octobre 2001 Page 214-215SVM numéro 197 octobre 2001 Page 216-217SVM numéro 197 octobre 2001 Page 218-219SVM numéro 197 octobre 2001 Page 220-221SVM numéro 197 octobre 2001 Page 222-223SVM numéro 197 octobre 2001 Page 224-225SVM numéro 197 octobre 2001 Page 226-227SVM numéro 197 octobre 2001 Page 228-229SVM numéro 197 octobre 2001 Page 230-231SVM numéro 197 octobre 2001 Page 232-233SVM numéro 197 octobre 2001 Page 234-235SVM numéro 197 octobre 2001 Page 236-237SVM numéro 197 octobre 2001 Page 238-239SVM numéro 197 octobre 2001 Page 240-241SVM numéro 197 octobre 2001 Page 242-243SVM numéro 197 octobre 2001 Page 244-245SVM numéro 197 octobre 2001 Page 246-247SVM numéro 197 octobre 2001 Page 248