SVM n°197 octobre 2001
SVM n°197 octobre 2001
  • Prix facial : 25 F

  • Parution : n°197 de octobre 2001

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 248

  • Taille du fichier PDF : 223 Mo

  • Dans ce numéro : dossier...forfaits internet.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 178 - 179  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
178 179
tous nos tests/guide d'achat
passer à
...

la photo numérique

Minolta Dimâge 5 : zoom puissant et optique sans faille
Plus abordable que le Dimâge 7, le Dimâge 5 ne s'en distingue que par son capteur : 3,34 millions de pixels contre 5 millions. Pour le reste, même boîtier, même électronique et, surtout, même optique. Il reprend donc le très puissant zoom 7x du Dimâge 7. Seule différence : sa plage de focale est moins large en raison de la différence de capteur. On abandonne le supergrand angle du Dimâge 7 (35 mm pour le Dimâge 5 contre 28 mm en équivalent 24 x 36 pour le 7). Une bonne résolution de 2 048 x 1 536 pixels autorise des impressions A4 sans tricherie informatique nuisant à la qualité finale. On bénéficie d'une prise flash externe et de la visée réflexe, en sus de l'écran LCD. Le tout avec une compacité et un poids record (505 g). On peut le trouver autour de 7 000 FTTC (1 067 €), mais le prix moyen constaté est de 7 990 FTTC (1 218 €).

On le voit, un PC classique fait somme toute l'affaire. En revanche, il faudra opter pour un appareil photo de qualité. Certes, les budgets ne sont pas extensibles, mais il vaudra mieux ne pas jeter son dévolu sur un appa-

reil de bas de gamme d'l million de pixels qui, avec une résolution de 1 024 pixels par 768 "réels", ne permettra pas les recadrages suivis d'un tirage en grande taille de la section recadrée. Détail que l'on oublie souvent.

Autre raison de fuir les 1 million de pixels, leur prix n'est pas si attractif puisque la majorité d'entre eux, lorsqu'ils sont dotés d'une bonne optique zoom, tournent autour des 2 500 à 3 000 F TTC (381 à 457 €). Or on

trouve des 2 millions de pixels d'entrée de gamme vers 3 000 FTTC (457 €). Parfois moins, mais alors, c'est au détriment de l'optique. Objet baladeur par excellence, l'appareil numérique doit aussi disposer d'un zoom qui facilitera les gros plans pris sur le vif en voyage. Le zoom 3x garantit des grossissements suffisants. Par contre, vérifiez, dans l'autre sens, l'angle de champ maximal (position grand angle). Plus il est large, plus il sera facile de "faire rentrer tout le monde" dans les photos de groupe en intérieur. Un grand angle de 35 mm (en équivalent photo traditionnelle 24 x 36) doit être considéré comme un strict minimum. Et puisque nous sommes en intérieur, vérifiez également que l'écran à cristaux liquides fonctionne bien en basse lumière. Certains affichent une image très "bruitée", peu fluide, encombrée de
parasites.

Pour les fabricants, pas de petit profit
Dernier écueil majeur : les "petits oublis" classiques des constructeurs, toujours à la recherche du prix de revient le plus bas. Hormis les appareils fournis avec une batterie (ils sont rares), aucun appareil n'est livré avec une alimentation secteur. Gare aux pannes sèches au moment du transfert des photos sur PC ! Rares aussi sont ceux qui disposent d'un étui. La présence d'un volet protecteur de l'objectif est donc un plus bien agréable. Autre mesquinerie : la trop faible capacité de la puce de mémoire stockant les photos. Vous serez donc impérativement contraint d'en acheter une autre. Mais bonne nouvelle, les 32 Mo sont tombées à moins de D.-G.B. 300 FTTC (46 €).

I

\I"

Produit/caractéristiques
Casio GV28000X
Rapide, ergonomique et champion incontesté de la plus grande variation de zoom : 8x. Le tout affiche moins de 300 g sur la balance. Belle souplesse aussi du côté de la connectique (USB et série). 4 800 F (717 E)

Notre avis
**** Pour la photo d'action à un prix abordable. Pas de viseur optique, hélas.

Canon Digital Ixus 300
remplace le premier Digital Ixus et dispose d'un zoom 3x. Toujours léger (240 g) et compact, il est résistant, grâce à son boîtier métal. Alimentation par batterie lithium (chargeur inclus).

4 800 F (732 €)

**** Parfait pour tous les voyageurs et les amateurs de discrétion.

FujiFilm FinePix 2400
Simplicité, qualité et prix abordable. Zoom 3x avec un bon téléobjectif (114 mm en 24 x 36), connectique USB, mise en route rapide et sécurisée, et viseur optique doublant l'écran LCD. Alimentation sur piles ou batteries. Il existe en 1,4 million de pixels à 2 500 FTTC (381€).

5 300 F (803 €)

**** Appareil sans problèmes et abordable.

160 svni Octobre 2001

Logiciels

De la capture à l'archivage
Ulead Photo Express
Retouche photo, mise en page créative et partage Internet intégrés. Livré avec 4 000 photos, 600 graphiques, 50 fichiers audio, 720 modèles de sites Web ou projets, 160 modèles de calendriers et cartes postales... Fonctionne sous Windows 98-ME-2000-NT4.

Adobe Photoshop Elements
Nouveau venu qui remplace Photo Deluxe. On y retrouve la plupart des fonctions de Photoshop 6 (calques, automatisation, mais pas de macrocommandes), avec en plus une aide à la navigation sur le disque dur.

Adobe Photoshop 5 LE
On le trouve encore parmi les logiciels fournis avec les appareils numériques. Interface identique à celle du "vrai" Photoshop, mais il ne traite pas les images en séparation. Pas de macrocommandes. Aucun dépaysement par rapport au modèle haut de gamme.

300 FTTC
(46 €)

800 FTTC
(122 €)

Gratuit (livré avec
un appareil photo)

S

i les amateurs de photo avides de montrer leur savoir-faire salivent le plus souvent sur le logiciel de retouche photo, il ne doivent pas pour autant oublier le plus humble, et pourtant le plus crucial : le logiciel de transfert des images de l'appareil photo au PC. Qu'on se rassure, il est livré sur CD-Rom avec l'appareil (les disquettes sont très rares de nos jours). Parfois c'est une application séparée, parfois il est inclus dans le logiciel de retouche. Dans ce cas on le trouve souvent sous un menu Acquisition. A noter que ces logiciels intègrent parfois un système de correction des couleurs propre au constructeur qu'il vaudra mieux utiliser si l'on veut éviter des surprises. Grâce à l'USB, on peut se passer de tout logiciel de transfert, puisque le contenu de la puce mémoire de l'ap-

pareil photo apparaît comme un simple disque dur sur le bureau de votre PC. Il suffit de cliquer sur son icône pour découvrir son contenu. La récupération est très simple pour la majorité des utilisa-

teurs. Les archidébutants pourront cependant passer par les applications "pressebouton" de récupération automatique fournie par les constructeurs. Certaines intègrent de petites fonctions de

manipulation des images comme le pivotement à droite ou à gauche. C'est pratique, mais un peu juste. C'est alors qu'entre en jeu le logiciel de retouche. De nos jours, c'est une débauche d'effets et de fonctions. Le moins cher de notre sélection (Ulead Photo Express) installe pas moins d'1,3 Go (si on le laisse faire). Avec ce type d'application, votre photo pourra subir de multiples transformations, et même être imprimée sur des patrons de pliages à découper. Belle débauche, mais les poids lourds de la retouche ont oublié une fonction fondamentale : celle du catalogage des photos. Ce qui a permis le développement d'un marché très compétitif d'utilitaires de ce type (voir encadré ci-dessous). Bien évidemment, comme nous l'indiquons dans notre section "Services", les logiciels de retouche commencent à tirer parti d'Intemet, soit en créant des catalogues au format HTML pour afficher sur un site, soit en intégrant une connexion directe à un site Web (Ulead) pour y stocker des photos que l'on pourra échanger avec des collègues D.-G.B. et amis.

I Produit/caractéristiques

I ► Prix nt
Gratuit.

Fuji Exif Viewer
Catalogueur d'images au format Jpeg Fuji et BMP, livré en standard avec les appareils numériques Fuji.

Très basique mais gratuit. Il
n'est pas ouvert à de nombreux formats.

***

Thumbs Plus de Cerius Software
Une riche palette de formats et la possibilité de réaliser des opérations automatisées sur une masse de fichiers (changement de nom, de format...).

www.cerious.com

80 $ (env. 600 F TTC / 91 €) pour un usage commercial. Gratuit sinon.

**** Le plus complet des logiciels
gratuits (en dehors d'un usage commercial).

ACDSee 3.1 de ACD Software
Fonctions de retouche d'image intégrées. Il supporte un grand nombre de formats de fichiers.

50 $ (400 FTTC / 61 E)

www.acdsystems.com

*** Complet, mais il n'existe pas en version freeware pour les particuliers.

Octobre 2001

SVIT1 161




Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 197 octobre 2001 Page 1SVM numéro 197 octobre 2001 Page 2-3SVM numéro 197 octobre 2001 Page 4-5SVM numéro 197 octobre 2001 Page 6-7SVM numéro 197 octobre 2001 Page 8-9SVM numéro 197 octobre 2001 Page 10-11SVM numéro 197 octobre 2001 Page 12-13SVM numéro 197 octobre 2001 Page 14-15SVM numéro 197 octobre 2001 Page 16-17SVM numéro 197 octobre 2001 Page 18-19SVM numéro 197 octobre 2001 Page 20-21SVM numéro 197 octobre 2001 Page 22-23SVM numéro 197 octobre 2001 Page 24-25SVM numéro 197 octobre 2001 Page 26-27SVM numéro 197 octobre 2001 Page 28-29SVM numéro 197 octobre 2001 Page 30-31SVM numéro 197 octobre 2001 Page 32-33SVM numéro 197 octobre 2001 Page 34-35SVM numéro 197 octobre 2001 Page 36-37SVM numéro 197 octobre 2001 Page 38-39SVM numéro 197 octobre 2001 Page 40-41SVM numéro 197 octobre 2001 Page 42-43SVM numéro 197 octobre 2001 Page 44-45SVM numéro 197 octobre 2001 Page 46-47SVM numéro 197 octobre 2001 Page 48-49SVM numéro 197 octobre 2001 Page 50-51SVM numéro 197 octobre 2001 Page 52-53SVM numéro 197 octobre 2001 Page 54-55SVM numéro 197 octobre 2001 Page 56-57SVM numéro 197 octobre 2001 Page 58-59SVM numéro 197 octobre 2001 Page 60-61SVM numéro 197 octobre 2001 Page 62-63SVM numéro 197 octobre 2001 Page 64-65SVM numéro 197 octobre 2001 Page 66-67SVM numéro 197 octobre 2001 Page 68-69SVM numéro 197 octobre 2001 Page 70-71SVM numéro 197 octobre 2001 Page 72-73SVM numéro 197 octobre 2001 Page 74-75SVM numéro 197 octobre 2001 Page 76-77SVM numéro 197 octobre 2001 Page 78-79SVM numéro 197 octobre 2001 Page 80-81SVM numéro 197 octobre 2001 Page 82-83SVM numéro 197 octobre 2001 Page 84-85SVM numéro 197 octobre 2001 Page 86-87SVM numéro 197 octobre 2001 Page 88-89SVM numéro 197 octobre 2001 Page 90-91SVM numéro 197 octobre 2001 Page 92-93SVM numéro 197 octobre 2001 Page 94-95SVM numéro 197 octobre 2001 Page 96-97SVM numéro 197 octobre 2001 Page 98-99SVM numéro 197 octobre 2001 Page 100-101SVM numéro 197 octobre 2001 Page 102-103SVM numéro 197 octobre 2001 Page 104-105SVM numéro 197 octobre 2001 Page 106-107SVM numéro 197 octobre 2001 Page 108-109SVM numéro 197 octobre 2001 Page 110-111SVM numéro 197 octobre 2001 Page 112-113SVM numéro 197 octobre 2001 Page 114-115SVM numéro 197 octobre 2001 Page 116-117SVM numéro 197 octobre 2001 Page 118-119SVM numéro 197 octobre 2001 Page 120-121SVM numéro 197 octobre 2001 Page 122-123SVM numéro 197 octobre 2001 Page 124-125SVM numéro 197 octobre 2001 Page 126-127SVM numéro 197 octobre 2001 Page 128-129SVM numéro 197 octobre 2001 Page 130-131SVM numéro 197 octobre 2001 Page 132-133SVM numéro 197 octobre 2001 Page 134-135SVM numéro 197 octobre 2001 Page 136-137SVM numéro 197 octobre 2001 Page 138-139SVM numéro 197 octobre 2001 Page 140-141SVM numéro 197 octobre 2001 Page 142-143SVM numéro 197 octobre 2001 Page 144-145SVM numéro 197 octobre 2001 Page 146-147SVM numéro 197 octobre 2001 Page 148-149SVM numéro 197 octobre 2001 Page 150-151SVM numéro 197 octobre 2001 Page 152-153SVM numéro 197 octobre 2001 Page 154-155SVM numéro 197 octobre 2001 Page 156-157SVM numéro 197 octobre 2001 Page 158-159SVM numéro 197 octobre 2001 Page 160-161SVM numéro 197 octobre 2001 Page 162-163SVM numéro 197 octobre 2001 Page 164-165SVM numéro 197 octobre 2001 Page 166-167SVM numéro 197 octobre 2001 Page 168-169SVM numéro 197 octobre 2001 Page 170-171SVM numéro 197 octobre 2001 Page 172-173SVM numéro 197 octobre 2001 Page 174-175SVM numéro 197 octobre 2001 Page 176-177SVM numéro 197 octobre 2001 Page 178-179SVM numéro 197 octobre 2001 Page 180-181SVM numéro 197 octobre 2001 Page 182-183SVM numéro 197 octobre 2001 Page 184-185SVM numéro 197 octobre 2001 Page 186-187SVM numéro 197 octobre 2001 Page 188-189SVM numéro 197 octobre 2001 Page 190-191SVM numéro 197 octobre 2001 Page 192-193SVM numéro 197 octobre 2001 Page 194-195SVM numéro 197 octobre 2001 Page 196-197SVM numéro 197 octobre 2001 Page 198-199SVM numéro 197 octobre 2001 Page 200-201SVM numéro 197 octobre 2001 Page 202-203SVM numéro 197 octobre 2001 Page 204-205SVM numéro 197 octobre 2001 Page 206-207SVM numéro 197 octobre 2001 Page 208-209SVM numéro 197 octobre 2001 Page 210-211SVM numéro 197 octobre 2001 Page 212-213SVM numéro 197 octobre 2001 Page 214-215SVM numéro 197 octobre 2001 Page 216-217SVM numéro 197 octobre 2001 Page 218-219SVM numéro 197 octobre 2001 Page 220-221SVM numéro 197 octobre 2001 Page 222-223SVM numéro 197 octobre 2001 Page 224-225SVM numéro 197 octobre 2001 Page 226-227SVM numéro 197 octobre 2001 Page 228-229SVM numéro 197 octobre 2001 Page 230-231SVM numéro 197 octobre 2001 Page 232-233SVM numéro 197 octobre 2001 Page 234-235SVM numéro 197 octobre 2001 Page 236-237SVM numéro 197 octobre 2001 Page 238-239SVM numéro 197 octobre 2001 Page 240-241SVM numéro 197 octobre 2001 Page 242-243SVM numéro 197 octobre 2001 Page 244-245SVM numéro 197 octobre 2001 Page 246-247SVM numéro 197 octobre 2001 Page 248