SVM n°197 octobre 2001
SVM n°197 octobre 2001
  • Prix facial : 25 F

  • Parution : n°197 de octobre 2001

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 248

  • Taille du fichier PDF : 223 Mo

  • Dans ce numéro : dossier...forfaits internet.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 158 - 159  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
158 159
tous nos tests
nouveautés matériel

Un Pentium 4 tout terrain
Micro Packard Bell iXtreme 9132i Env. 13 000 F TTC/1 982 €
à l'utilisation, l'iXtreme se révèle agréable avec, par exemple, le clavier USB, équipé d'un autre port pour la souris et d'une pléiade de boutons de raccourcis pour lancer les logiciels, basculer vers la TV ou, encore, pour lire des CD audio. Le boîtier est aussi fonctionnel à l'intérieur qu'a l'extérieur, avec ses deux connecteurs USB et sa prise Firewire en façade prêts à recevoir des prériphériques. Le point noir de cette machine, c'est son écran : l'image est médiocre, la dalle bombée, le blindage magnétique inexistant et l'affichage dépasse difficilement les 1 024 x 768 pixels. Dommage, car la carte graphique est très performante. Au vu de l'offre logicielle généreuse **** (plus de POUR 30 logiciels) L'équipement logiciel et et de l'équimatériel très complet ; la pement, à bonne ergonomie générale ; le clavier et la souris USB reliés en ce prix là, ce face avant. n'est pas une CONTRE mauvaise L'écran, de qualité médiocre. affaire. s. o.
PC de bureau avec Pentium 4 à 1,3 GHz, 128 Mo de RDRam, écran 17 pouces, disque dur Seagate 40 Go, circuit graphique GeForce 2 MX 400 (64Mo), Graveur 8X/4X/32X et DVD 16X.

Pour les mordus de musique
Baladeur CDIMP3 Terratec M3P0 go
Env. 1 800 F TTC/274 € Le baladeur de CD MP3 TerraTec lit aussi bien des CD audio classiques que des fichiers audio compressés au format MP3 gravés sur CD. On passe ainsi d'une à onze heures de musique, à condition que les fichiers soient encodés en 128 Kbits. Le M3Po go est aussi

Packard Bell a bien dosé son PC : une machine à base de Pentium 4, pas trop chère, sans que l'équipement s'en
ressente trop. Au menu, écran 17 pouces, lecteur de DVD, graveur de CD, modem 56 K, disque dur de 40 Go, une configuration tout terrain, donc. Bien entendu, Packard Bell a rogné sur certains éléments tels que la fréquence du processeur, un 1,3 GHz. Idem pour le modem et la carte son qui sont en fait intégrés à la carte mère ou sur connecteur CNR. Même le disque dur, habituellement un IBM ou Maxtor, a été remplacé par un Seagate moins performant. Mais qu'importe,

Lecteur CD audio portable compatible MP3 (de 8 à 320 Kbits/s) sur CD-R/RW. Affiche les tags ID3. Mémoire antichoc : 50 s, livré avec casque, housse et secteur. Poids : 330 g.

Il numérise tout
Scanner HP Scanjet 5490c Env. 3 000 F TTC/457 €
Scanner A4 48 bits muni d'une optique de 2400 dpi en une seule passe, équipé d'un bac de 25 feuilles et d'un boîtier à numériser les diapositives (3 au maximum).

Au fil des ans, HP est devenu un spécialiste du scanner. Son Scanjet 5490c se distingue par son aptitude à numériser tout type de support : une page de livre, des diapositives et même une pile de 25 feuilles grâce à son chargeur. Côté optique, HP

utilise plusieurs capteurs CCD pour atteindre les 2 400 points par pouces (en anglais : dpi), et 2 lampes sont intégrées pour réduire le temps de chauffe. Ainsi, la prévisualisation des documents à scanner est d'environ 8 secondes, et le temps de numérisation n'est pas excessif ; 14 secondes, par exemple, pour l'un de nos documents couleur de tests au format A4, numérisé à 150 dpi ; et 3 minutes pour une diapositive à 2 400 dpi. Lors de nos tests sous Photoshop, nous

avons parfois constaté un léger effet parasite des images numérisées. Mais le rendu des images reste très satisfaisant. A l'utilisation, ce scanner USB se révèle très pratique, une dizaine de touches automatisent la copie de document, l'expédition par mail, la commutation noir/blanc et couleur, etc. Stanislas Odinot

très simple à utiliser notamment grâce à l'affichage des titres en tags ID3 sur l'écran LCD rétroéclairé. Seul l'antichoc s'est montré un peu capricieux. La bonne restitution sonore doit beaucoup au casque. Mais les réglages de fréquences dont restreints et aucune ambiance préprogrammée n'a été prévue. L'ensemble est livré avec un adaptateur secteur, une housse et un câble RCA pour le relier à L.M. divers éléments hi-fi.

****
POUR
L'excellent rapport prix/ fonctions ; la belle qualité des images numérisées.

***
POUR CONTRE

L'ergonomie et la qualité d'écoute ; le nombre d'accessoires ainsi que l'excellente notice. Le prix un peu élevé ; le système antichoc capricieux ; l'égaliseur qui pourrait être plus complet.

CONTRE
Le transformateur non intégré ; le scanner un peu encombrant.

140

svrn Octobre 2001

LE MONTAGE VIDÉO EN UN CLIN D'ŒIL Pius D
150 4NSI1IO LUS DE 20% FFFEts ' etaft
PREVISUALISM

EN MP RE

Orgirt

Q om

"'lege%

; ' itb2111.
"ging.

I
u • 1 RO s.


,CGIC

-lb
ORDINATEUR

elfEfflfICOMPLET.

.0

1 990 F TTC
L'acquisition, le montage et l'animation vidéo réunis dans un même programme "tout en un".
Movie DVTM offre des outils performants et simples d'emploi pour tous ceux qui souhaitent se lancer pour la première fois dans le montage vidéo, avec la possibilité d'intégration audio, d'insertion d'effets et de transitions, de création d'animations et de titrages. MovieDVsuite' et MovieDVsuiteTM Laptop offrent des solutions complètes, logiciel et carte d'acquisition FireWire 1394 (PCI ou PCMCIA) (livrés avec le logiciel MovieDV'M et également compatibles avec tous les logiciels du marché). Grâce aux nouvelles technologies AIST', vous pouvez contrôler à tout moment le résultat de votre travail grâce à la prévisualisation en temps réel basée uniquement sur logiciel. Finis les grands temps d'attente ! Sans compter l'optimisation des rendus 3D qui vous assure une rapidité de calcul impressionnante. Développés sur une structure ouverte, les produits de la famille MovieXTM sont compatibles avec tous les Plug-Ins disponibles sur le marché. Soucieux d'offrir à ses utilisateurs de nouvelles fonctionnalités, AIST' développe une collection de Plug-Ins pour ajouter des effets spéciaux, des transitions, des effets 3D, des textures, ... Produits disponibles dans les magasins suivants : BHV, EXTRAPOLE, FNAC, HYPERMEDIA, PLANETE SATURN, SURCOUF, VIRGIN ou chez vos revendeurs spécialisés : CIRQUE VIDEO, MEDIATIQUE, EURO 10, ...

690 F TTC

r'ZEC +.:•:( et

ORCINATre

'MEM COMPLET.

aist France • Immeuble Californie • ZA Parc des Bellevues • Allée Rosa Luxemburg . 95610 Eragny-sur-Oise Tél. : +33 1 34 40 79 70 • Fax : +33 1 34 40 79 78 . Email : aistewanadoo.fr aist Belgique . Place de l'Université 16 • 1348 Louvain-la-Neuve

umniu =ic.1 men

(e I St a
DCM ININIFP IN vuun




Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 197 octobre 2001 Page 1SVM numéro 197 octobre 2001 Page 2-3SVM numéro 197 octobre 2001 Page 4-5SVM numéro 197 octobre 2001 Page 6-7SVM numéro 197 octobre 2001 Page 8-9SVM numéro 197 octobre 2001 Page 10-11SVM numéro 197 octobre 2001 Page 12-13SVM numéro 197 octobre 2001 Page 14-15SVM numéro 197 octobre 2001 Page 16-17SVM numéro 197 octobre 2001 Page 18-19SVM numéro 197 octobre 2001 Page 20-21SVM numéro 197 octobre 2001 Page 22-23SVM numéro 197 octobre 2001 Page 24-25SVM numéro 197 octobre 2001 Page 26-27SVM numéro 197 octobre 2001 Page 28-29SVM numéro 197 octobre 2001 Page 30-31SVM numéro 197 octobre 2001 Page 32-33SVM numéro 197 octobre 2001 Page 34-35SVM numéro 197 octobre 2001 Page 36-37SVM numéro 197 octobre 2001 Page 38-39SVM numéro 197 octobre 2001 Page 40-41SVM numéro 197 octobre 2001 Page 42-43SVM numéro 197 octobre 2001 Page 44-45SVM numéro 197 octobre 2001 Page 46-47SVM numéro 197 octobre 2001 Page 48-49SVM numéro 197 octobre 2001 Page 50-51SVM numéro 197 octobre 2001 Page 52-53SVM numéro 197 octobre 2001 Page 54-55SVM numéro 197 octobre 2001 Page 56-57SVM numéro 197 octobre 2001 Page 58-59SVM numéro 197 octobre 2001 Page 60-61SVM numéro 197 octobre 2001 Page 62-63SVM numéro 197 octobre 2001 Page 64-65SVM numéro 197 octobre 2001 Page 66-67SVM numéro 197 octobre 2001 Page 68-69SVM numéro 197 octobre 2001 Page 70-71SVM numéro 197 octobre 2001 Page 72-73SVM numéro 197 octobre 2001 Page 74-75SVM numéro 197 octobre 2001 Page 76-77SVM numéro 197 octobre 2001 Page 78-79SVM numéro 197 octobre 2001 Page 80-81SVM numéro 197 octobre 2001 Page 82-83SVM numéro 197 octobre 2001 Page 84-85SVM numéro 197 octobre 2001 Page 86-87SVM numéro 197 octobre 2001 Page 88-89SVM numéro 197 octobre 2001 Page 90-91SVM numéro 197 octobre 2001 Page 92-93SVM numéro 197 octobre 2001 Page 94-95SVM numéro 197 octobre 2001 Page 96-97SVM numéro 197 octobre 2001 Page 98-99SVM numéro 197 octobre 2001 Page 100-101SVM numéro 197 octobre 2001 Page 102-103SVM numéro 197 octobre 2001 Page 104-105SVM numéro 197 octobre 2001 Page 106-107SVM numéro 197 octobre 2001 Page 108-109SVM numéro 197 octobre 2001 Page 110-111SVM numéro 197 octobre 2001 Page 112-113SVM numéro 197 octobre 2001 Page 114-115SVM numéro 197 octobre 2001 Page 116-117SVM numéro 197 octobre 2001 Page 118-119SVM numéro 197 octobre 2001 Page 120-121SVM numéro 197 octobre 2001 Page 122-123SVM numéro 197 octobre 2001 Page 124-125SVM numéro 197 octobre 2001 Page 126-127SVM numéro 197 octobre 2001 Page 128-129SVM numéro 197 octobre 2001 Page 130-131SVM numéro 197 octobre 2001 Page 132-133SVM numéro 197 octobre 2001 Page 134-135SVM numéro 197 octobre 2001 Page 136-137SVM numéro 197 octobre 2001 Page 138-139SVM numéro 197 octobre 2001 Page 140-141SVM numéro 197 octobre 2001 Page 142-143SVM numéro 197 octobre 2001 Page 144-145SVM numéro 197 octobre 2001 Page 146-147SVM numéro 197 octobre 2001 Page 148-149SVM numéro 197 octobre 2001 Page 150-151SVM numéro 197 octobre 2001 Page 152-153SVM numéro 197 octobre 2001 Page 154-155SVM numéro 197 octobre 2001 Page 156-157SVM numéro 197 octobre 2001 Page 158-159SVM numéro 197 octobre 2001 Page 160-161SVM numéro 197 octobre 2001 Page 162-163SVM numéro 197 octobre 2001 Page 164-165SVM numéro 197 octobre 2001 Page 166-167SVM numéro 197 octobre 2001 Page 168-169SVM numéro 197 octobre 2001 Page 170-171SVM numéro 197 octobre 2001 Page 172-173SVM numéro 197 octobre 2001 Page 174-175SVM numéro 197 octobre 2001 Page 176-177SVM numéro 197 octobre 2001 Page 178-179SVM numéro 197 octobre 2001 Page 180-181SVM numéro 197 octobre 2001 Page 182-183SVM numéro 197 octobre 2001 Page 184-185SVM numéro 197 octobre 2001 Page 186-187SVM numéro 197 octobre 2001 Page 188-189SVM numéro 197 octobre 2001 Page 190-191SVM numéro 197 octobre 2001 Page 192-193SVM numéro 197 octobre 2001 Page 194-195SVM numéro 197 octobre 2001 Page 196-197SVM numéro 197 octobre 2001 Page 198-199SVM numéro 197 octobre 2001 Page 200-201SVM numéro 197 octobre 2001 Page 202-203SVM numéro 197 octobre 2001 Page 204-205SVM numéro 197 octobre 2001 Page 206-207SVM numéro 197 octobre 2001 Page 208-209SVM numéro 197 octobre 2001 Page 210-211SVM numéro 197 octobre 2001 Page 212-213SVM numéro 197 octobre 2001 Page 214-215SVM numéro 197 octobre 2001 Page 216-217SVM numéro 197 octobre 2001 Page 218-219SVM numéro 197 octobre 2001 Page 220-221SVM numéro 197 octobre 2001 Page 222-223SVM numéro 197 octobre 2001 Page 224-225SVM numéro 197 octobre 2001 Page 226-227SVM numéro 197 octobre 2001 Page 228-229SVM numéro 197 octobre 2001 Page 230-231SVM numéro 197 octobre 2001 Page 232-233SVM numéro 197 octobre 2001 Page 234-235SVM numéro 197 octobre 2001 Page 236-237SVM numéro 197 octobre 2001 Page 238-239SVM numéro 197 octobre 2001 Page 240-241SVM numéro 197 octobre 2001 Page 242-243SVM numéro 197 octobre 2001 Page 244-245SVM numéro 197 octobre 2001 Page 246-247SVM numéro 197 octobre 2001 Page 248