SVM n°197 octobre 2001
SVM n°197 octobre 2001
  • Prix facial : 25 F

  • Parution : n°197 de octobre 2001

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 248

  • Taille du fichier PDF : 223 Mo

  • Dans ce numéro : dossier...forfaits internet.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 120 - 121  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
120 121
digitales

Le-portefeuille pour toutes vos cartes

Marre des cartes qui débord de votre portefeuille? Ça tombe bien: Chameleon Network a développé Pocket Vault, un portefeuille électronique qui lit et conserve les données présentes sur toutes les cartes à puce, à codes-barres ou magnétiques. Concrètement, on entre les infos de ses cartes, et l'appareil se charge du reste. Ru moment d'utiliser une carte, on la sélectionne sur l'écran et le Pocket Vault l'émule via une autre carte, dite "caméléon", qui s'efface au bout d'un quart d'heure pour éviter les risques de fraude. Et pour plus de sécurité, un lecteur d'empreintes digitales personnalise encore l'appareil. En aval, Chameleon Network espère aussi vendre sa techno aux détaillants de cartes, en vue de glisser des pubs ciblées. E.L.B.

Le ,baladeur au plus près de l'oreille
Sony va lancer en Europe un baladeur numérique très particulier! Non seulement le NW-E8P est dépourvu de boîtier mais il se place directement sur l'oreille, écouteurs et lecteur étant réunis dans l'oreillette. Avec ses 95 grammes tout mouillé, ce baladeur wearable (prononcer "à porter sur soi") embarque 64 Mo de Memory Stick, le format de mémoire Flash propriétaire du constructeur nippon. D'ailleurs, il ne lit pas les MP3, mais des fichiers audio au format lui aussi propriétaire, l'Rtrac3, plus sécurisé. Ru final, on peut écouter jusqu'à une heure de musique dans une qualité équivalente à un fichier MP3 de 128 Kbits/s, ou 2 heures en dégradant le son. Seul hic: miniaturisation et légèreté obligent, il est impossible de lui ajouter une carte mémoire supplémentaire. E.L.B.

t assistant "six-en-un
Imaginé par des ingenieurs chinois de CMC Magnetic Corp.. ce POP ne se contente pas de gerer vos adresses et votre agenda: Cyberboy fait aussi office d'appareil photo et de camera numériques, de lecteur MP3, d'enregistreur

o e

vocal et même de radio FM! Basé sur un processeur RRM7 à 33 MHz, l'appareil intègre 8 Mo de SDRam. plus 8 Mo de mémoire Flash. Tout cela pour seulement 3 000 F. Oui, mais ce prix attractif a son revers : la qualité des composants intégrés. Ainsi, l'écran n'affiche que Link

http://www.chameleon network.com/pvs demo/ PVSnewdemo.htrà

102 svm

Un 'PDF'

plein-e bulles

Bientôt des assistants numériques sans boutons? Hitachi y croit qui vient de présenter Waterscape, un prototype tout rond, sans touches ni stylet. Une révolution dans l'interface, dont le secret est un... détecteur de mouvements. En effet, il suffit de manipuler l'appareil pour déplacer à l'écran une bulle virtuelle vers d'autres bulles qui affichent les contenus. Ces "bulles d'information" sont donc accessibles d'un simple mouvement du poignet. Et pour sortir d'une application, c'est encore plus facile: on secoue le Waterscape! Cela étant,

l'engin est loin d'étre autonome pour y stocker des données. il faut obligatoirement le synchroniser avec un PC. Et il ne sera sans doute lamais commercia-

lise, Hitachi cherchant surtout à développer des interfaces ciblant des utilisateurs passifs. c'est-a-dire qui preferent recevoir l'info plutôt que la chercher. E.L.B.

Une caméra puissance deux
Une caméra dont on ôte la base pour en faire un appareil photo numérique: voici l'idée de Panasonic, qui vient de lancer au Japon un tel engin pour un peu plus de 12 000 F. La NV-EX21 est en effet constituée de deux unités bien distinctes pour utiliser l'appareil photo, on remplace la lourde unité DV par une batterie bien moins encombrante. munie d'un flash. L'appareil ne pese alors plus que 300 g. Et si la qualité des photos n'égale pas celle des appareils les plus puissants (le capteur plafonne ici à 1.08 megapixe11, la NV-EX21 dispose d'un puissant zoom optique 10X. Ru final, images et vidéos sont stockées sur des cartes 50 de 614 Mo, autorisant 65 minutes de Mpegl-lou 1 700 photos VGR. Pour parachever le tout, l'appareil de Panasonic peut aussi être doté d'un support Bluetooth pour communiquer sans fil avec un ordinateur distant de moins de 10 m. E.L.B.

veaux de gris en 2L10 x 320, et le capteur optique de l'appareil photo est loin d'être suffisant pour prendre des photos acceptables. Il n'en reste pas moins que la bête séduit par son prix et ses possibilités. Et nul doute qu'il ouvre la voie à de nouvelles convergences. E.L.B.




Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 197 octobre 2001 Page 1SVM numéro 197 octobre 2001 Page 2-3SVM numéro 197 octobre 2001 Page 4-5SVM numéro 197 octobre 2001 Page 6-7SVM numéro 197 octobre 2001 Page 8-9SVM numéro 197 octobre 2001 Page 10-11SVM numéro 197 octobre 2001 Page 12-13SVM numéro 197 octobre 2001 Page 14-15SVM numéro 197 octobre 2001 Page 16-17SVM numéro 197 octobre 2001 Page 18-19SVM numéro 197 octobre 2001 Page 20-21SVM numéro 197 octobre 2001 Page 22-23SVM numéro 197 octobre 2001 Page 24-25SVM numéro 197 octobre 2001 Page 26-27SVM numéro 197 octobre 2001 Page 28-29SVM numéro 197 octobre 2001 Page 30-31SVM numéro 197 octobre 2001 Page 32-33SVM numéro 197 octobre 2001 Page 34-35SVM numéro 197 octobre 2001 Page 36-37SVM numéro 197 octobre 2001 Page 38-39SVM numéro 197 octobre 2001 Page 40-41SVM numéro 197 octobre 2001 Page 42-43SVM numéro 197 octobre 2001 Page 44-45SVM numéro 197 octobre 2001 Page 46-47SVM numéro 197 octobre 2001 Page 48-49SVM numéro 197 octobre 2001 Page 50-51SVM numéro 197 octobre 2001 Page 52-53SVM numéro 197 octobre 2001 Page 54-55SVM numéro 197 octobre 2001 Page 56-57SVM numéro 197 octobre 2001 Page 58-59SVM numéro 197 octobre 2001 Page 60-61SVM numéro 197 octobre 2001 Page 62-63SVM numéro 197 octobre 2001 Page 64-65SVM numéro 197 octobre 2001 Page 66-67SVM numéro 197 octobre 2001 Page 68-69SVM numéro 197 octobre 2001 Page 70-71SVM numéro 197 octobre 2001 Page 72-73SVM numéro 197 octobre 2001 Page 74-75SVM numéro 197 octobre 2001 Page 76-77SVM numéro 197 octobre 2001 Page 78-79SVM numéro 197 octobre 2001 Page 80-81SVM numéro 197 octobre 2001 Page 82-83SVM numéro 197 octobre 2001 Page 84-85SVM numéro 197 octobre 2001 Page 86-87SVM numéro 197 octobre 2001 Page 88-89SVM numéro 197 octobre 2001 Page 90-91SVM numéro 197 octobre 2001 Page 92-93SVM numéro 197 octobre 2001 Page 94-95SVM numéro 197 octobre 2001 Page 96-97SVM numéro 197 octobre 2001 Page 98-99SVM numéro 197 octobre 2001 Page 100-101SVM numéro 197 octobre 2001 Page 102-103SVM numéro 197 octobre 2001 Page 104-105SVM numéro 197 octobre 2001 Page 106-107SVM numéro 197 octobre 2001 Page 108-109SVM numéro 197 octobre 2001 Page 110-111SVM numéro 197 octobre 2001 Page 112-113SVM numéro 197 octobre 2001 Page 114-115SVM numéro 197 octobre 2001 Page 116-117SVM numéro 197 octobre 2001 Page 118-119SVM numéro 197 octobre 2001 Page 120-121SVM numéro 197 octobre 2001 Page 122-123SVM numéro 197 octobre 2001 Page 124-125SVM numéro 197 octobre 2001 Page 126-127SVM numéro 197 octobre 2001 Page 128-129SVM numéro 197 octobre 2001 Page 130-131SVM numéro 197 octobre 2001 Page 132-133SVM numéro 197 octobre 2001 Page 134-135SVM numéro 197 octobre 2001 Page 136-137SVM numéro 197 octobre 2001 Page 138-139SVM numéro 197 octobre 2001 Page 140-141SVM numéro 197 octobre 2001 Page 142-143SVM numéro 197 octobre 2001 Page 144-145SVM numéro 197 octobre 2001 Page 146-147SVM numéro 197 octobre 2001 Page 148-149SVM numéro 197 octobre 2001 Page 150-151SVM numéro 197 octobre 2001 Page 152-153SVM numéro 197 octobre 2001 Page 154-155SVM numéro 197 octobre 2001 Page 156-157SVM numéro 197 octobre 2001 Page 158-159SVM numéro 197 octobre 2001 Page 160-161SVM numéro 197 octobre 2001 Page 162-163SVM numéro 197 octobre 2001 Page 164-165SVM numéro 197 octobre 2001 Page 166-167SVM numéro 197 octobre 2001 Page 168-169SVM numéro 197 octobre 2001 Page 170-171SVM numéro 197 octobre 2001 Page 172-173SVM numéro 197 octobre 2001 Page 174-175SVM numéro 197 octobre 2001 Page 176-177SVM numéro 197 octobre 2001 Page 178-179SVM numéro 197 octobre 2001 Page 180-181SVM numéro 197 octobre 2001 Page 182-183SVM numéro 197 octobre 2001 Page 184-185SVM numéro 197 octobre 2001 Page 186-187SVM numéro 197 octobre 2001 Page 188-189SVM numéro 197 octobre 2001 Page 190-191SVM numéro 197 octobre 2001 Page 192-193SVM numéro 197 octobre 2001 Page 194-195SVM numéro 197 octobre 2001 Page 196-197SVM numéro 197 octobre 2001 Page 198-199SVM numéro 197 octobre 2001 Page 200-201SVM numéro 197 octobre 2001 Page 202-203SVM numéro 197 octobre 2001 Page 204-205SVM numéro 197 octobre 2001 Page 206-207SVM numéro 197 octobre 2001 Page 208-209SVM numéro 197 octobre 2001 Page 210-211SVM numéro 197 octobre 2001 Page 212-213SVM numéro 197 octobre 2001 Page 214-215SVM numéro 197 octobre 2001 Page 216-217SVM numéro 197 octobre 2001 Page 218-219SVM numéro 197 octobre 2001 Page 220-221SVM numéro 197 octobre 2001 Page 222-223SVM numéro 197 octobre 2001 Page 224-225SVM numéro 197 octobre 2001 Page 226-227SVM numéro 197 octobre 2001 Page 228-229SVM numéro 197 octobre 2001 Page 230-231SVM numéro 197 octobre 2001 Page 232-233SVM numéro 197 octobre 2001 Page 234-235SVM numéro 197 octobre 2001 Page 236-237SVM numéro 197 octobre 2001 Page 238-239SVM numéro 197 octobre 2001 Page 240-241SVM numéro 197 octobre 2001 Page 242-243SVM numéro 197 octobre 2001 Page 244-245SVM numéro 197 octobre 2001 Page 246-247SVM numéro 197 octobre 2001 Page 248