SVM n°196 septembre 2001
SVM n°196 septembre 2001
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°196 de septembre 2001

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 200

  • Taille du fichier PDF : 188 Mo

  • Dans ce numéro : spécial nouveautés... le guide de la rentrée.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 96 - 97  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
96 97
produits & technos nouveautés € 1=i, Extraction à 27X une bonne nouvelle pour les "rippers", ceux qui copient les CD-audio : le Yamaha CDRW-2200E-VK le fait presque à vitesse 27X, et sans aucune erreur ! Pas si surprenant que ça, sachant que ce graveur 20X/10X/40X embarque 8 Mo de mémoire tampon, ainsi qu'une technologie appelée SafeBurn assurant un débit de données continu. Ce n'est pas tout, la gravure obtient, elle aussi, un très bon débit (1 923 Ko/s) et la réinscription est excellente avec 1 256 Ko/s. De plus, que ce soit avec un CD-RW ou un CD-R, donc avec une galette réinscriptible ou non, l'appareil utilise très peu les ressources de la machine. Seul le temps d'accès aux fichiers n'est pas terrible, de 130 millisecondes, là où un lecteur de CD obtient, en moyenne, 80 ms. Livré avec la version 5.5 de Nero et une documentation multilingue, ce graveur Yamaha est un excellent investissement.s.o. OMM Tube Diamondtron Le VisionMaster Pro 411 est le dernier-né des écrans cathodiques 17 pouces d'entrée de gamme de liyama. Muni d'une dalle plate et de la technologie Diamondtron, il autorise un affichage net et précis mais aussi déformation. Par contre, le contraste doit être poussé au maximum pour obtenir une image AI AIN MERCIER suffisamment claire, un constat récurrent sur les écrans liyama. La résolution idéale est de 1 024 par 768 pixels à 85 Hz, sachant qu'il peut atteindre OMM liyama VisionMaster Pro 1411. Prix moyen TIC 2 200 F. Ecran 17 pouce, certifié TCO le 1 280 x 99. Résolution maximal 1280 x 1024 a 67 Hz. Poids 1 024 ; mais 18 kg. Dimensions : 41 (L) x 40 (H) x 33 (P). Compatible Mac et PC. Pitch de 0,25 mm. Livré avec paramétré une documentation. POUR : le rapport qualité/prix, ainsi, l'image scintille. la technologie Diamondtron. CONTRE : le menu OSD pénible à utiliser, le câble VGA serti. Côté réglages, le menu de configuration s'est un peu amélioré, les réglages sont nombreux (température des couleurs, moirés, centrage, convergence...), mais la simplicité d'utilisation n'est pas encore de mise. Quant au câble VGA, il n'est pas amovible : si la prise vient à se détériorer, l'écran devient inutilisable. Fort heureusement une garantie de 3 ans couvre ce genre d'incident.s.o. 94 5 IMMI Yamaha CDRW2200E-VK. Prix moyen TTC : 2 000 F. Graveur de CD-R et CD-RW 20X/10X/40X avec technologie de régulation de mémoire. Vitesse d'extraction audio : 26,9X. Interface IDE. Livré avec un CD-R et un CD-RW vierges, nappe IDE, câble audio, visserie et logiciels Nero Burning Rom 5.5, Nero Mix et InCD. POUR : la rapidité d'extraction, le faible taux d'occupation du processeur. CONTRE : le temps d'accès aux fichiers. PDA Votre Outlook partout avec vous L'assistant numérique DaVinci DV2, d'Olivetti, n'est pas, à proprement parler, un PDA complet, car on ne peut ajouter à loisir de nouveaux logiciels. Fermé, il ne peut faire que ce pour quoi il a été prévu : transporter, dans une petite machine, l'essentiel de vos données provenant d'Outlook, Schedule+, Organizer, Goldmine ou Act. Vous pouvez également utiliser DVLink, le programme maison d'Olivetti. Dans les applications de base -agenda, contacts, choses à faire et mémo -, l'utilisation n'est guère intuitive. La synchronisation avec le PC se fait par le port série. L'écran tactile, en deux teintes de noir et blanc, n'est pas très beau et, surtout, les caractères pas très lisibles. La saisie se fait par l'intermédiaire d'un clavier virtuel qui apparaît à l'écran, ou encore par le petit clavier pliable fourni, à relier sur le PDA, idéal pour dépanner. Un appareil un peu décevant, mais à ce prix-là, il ne faut, de toute façon, pas espérer jouer dans la même cour que les Palm et autres PocketPC... N.R. Olivetti oavincl DV2. Prix moyen 900 F. Assistant numérique personnel. Ecran tactile 140 x 130 pixels N&B rétroéclairable, 2 Mo de mémoire, synchronisation série (PC sous Windows 9x ou +), alimenté sur 2 piles. POUR : le mini-clavier pliant. CONTRE : l'ergonomie, la fermeture logicielle. SVM SEPTEMBRE 2001 HTTP://SVM.VNLINET.FR
LAPROCÉDURE DE TESTS Le Standard de performances de SVM permet de comparer les performances des ordinateurs de type PC. Il rend compte de la puissance d'un modèle au moyen de trois évaluations : les deux premières, qui correspondent à des tests de bas niveau, mesurent l'efficacité, d'une part, du processeur, de la mémoire vive, du disque dur et du lecteur de CD-Rom ou de DVD-Rom, et, d'autre part, de l'affichage 3D. La troisième évaluation simule une session de travail dans Windows pour juger de la rapidité de l'ordinateur avec des logiciels du commerce. En plus de ces tests, notre Laboratoire détaille, selon une codification très stricte, les composants du PC (c'est-à-dire les types d'écran, de mémoire vive, le nombre de connecteurs libres, la présence ou non des enceintes et leur qualité, etc.). Les performances brutes du PC sont évaluées à l'aide des logiciels Sandra 99 Pro et 3D Mark 2000, dont des versions d'essai sont téléchargeables sur le Web. A noter que nous utilisons la version Pro de Sandra 99, celle-ci payante, mais dont les résultats sont plus détaillés. Le logiciel 3D Mark 2000, quant à lui, nous sert aussi à tester les cartes graphiques vendues indépendamment d'un ordinateur ; afin que les résultats soient comparables, ces cartes (comme tous les périphériques, du reste) sont alors évaluées sur notre PC de référence, à savoir un Pentium III à 733 MHz avec 128 Mo de mémoire vive RDRam. La simulation d'une session de travail est réalisée avec la procédure Sysmark 2000, développée par Bapco (Business Applications Performance Corporation). Utilisé par plus d'une cinquantaine de revues informatiques aux Etats- Unis et en Europe, le benchmark Sysmark fonctionne sous Windows 95, 98, NT et 2000. Il s'appuie sur 12 logiciels du commerce, ceux-ci étant répartis en deux grandes catégories. Dans la catégorie bureautique sont utilisés : Word 2000, Excel 2000, Powerpoint 2000, Corel Draw 9, Naturally Speaking Preferred 4.0, Communicator 4.61, Edition Standard, Paradox 9. Dans la catégorie création sont requis : Bryce 4, Elastic Reality 3.1, Photoshop 5.5, Premiere 5.1, Windows Media Encoder 4.0. A noter que lorsque le test Sysmark ne fonctionne pas, nous reprenons la procédure Sysmark 98. Sur chaque ordinateur testé, une analyse du disque dur et une défragmentation sont d'abord lancées (via Scandisk et Defrag), puis l'affichage est passé en 1 024 x 768 points en 65 536 couleurs (16 bits). Enfin, la batterie de logiciels est lancée trois fois, la machine redémarrant entre chaque série. Un écart supérieur à 8% entre les trois itérations invalide le test. Le test d'un PC dure de trois à quatre heures selon la puissance du processeur. Entre VOUS e nOUSv ea conne> ion marche à fond vnunet.fr Une passion exclusive pour les NOUVELLES TECHNOLOGIES SVM Site officiel de :..or.s Ne wton 1 o



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 196 septembre 2001 Page 1SVM numéro 196 septembre 2001 Page 2-3SVM numéro 196 septembre 2001 Page 4-5SVM numéro 196 septembre 2001 Page 6-7SVM numéro 196 septembre 2001 Page 8-9SVM numéro 196 septembre 2001 Page 10-11SVM numéro 196 septembre 2001 Page 12-13SVM numéro 196 septembre 2001 Page 14-15SVM numéro 196 septembre 2001 Page 16-17SVM numéro 196 septembre 2001 Page 18-19SVM numéro 196 septembre 2001 Page 20-21SVM numéro 196 septembre 2001 Page 22-23SVM numéro 196 septembre 2001 Page 24-25SVM numéro 196 septembre 2001 Page 26-27SVM numéro 196 septembre 2001 Page 28-29SVM numéro 196 septembre 2001 Page 30-31SVM numéro 196 septembre 2001 Page 32-33SVM numéro 196 septembre 2001 Page 34-35SVM numéro 196 septembre 2001 Page 36-37SVM numéro 196 septembre 2001 Page 38-39SVM numéro 196 septembre 2001 Page 40-41SVM numéro 196 septembre 2001 Page 42-43SVM numéro 196 septembre 2001 Page 44-45SVM numéro 196 septembre 2001 Page 46-47SVM numéro 196 septembre 2001 Page 48-49SVM numéro 196 septembre 2001 Page 50-51SVM numéro 196 septembre 2001 Page 52-53SVM numéro 196 septembre 2001 Page 54-55SVM numéro 196 septembre 2001 Page 56-57SVM numéro 196 septembre 2001 Page 58-59SVM numéro 196 septembre 2001 Page 60-61SVM numéro 196 septembre 2001 Page 62-63SVM numéro 196 septembre 2001 Page 64-65SVM numéro 196 septembre 2001 Page 66-67SVM numéro 196 septembre 2001 Page 68-69SVM numéro 196 septembre 2001 Page 70-71SVM numéro 196 septembre 2001 Page 72-73SVM numéro 196 septembre 2001 Page 74-75SVM numéro 196 septembre 2001 Page 76-77SVM numéro 196 septembre 2001 Page 78-79SVM numéro 196 septembre 2001 Page 80-81SVM numéro 196 septembre 2001 Page 82-83SVM numéro 196 septembre 2001 Page 84-85SVM numéro 196 septembre 2001 Page 86-87SVM numéro 196 septembre 2001 Page 88-89SVM numéro 196 septembre 2001 Page 90-91SVM numéro 196 septembre 2001 Page 92-93SVM numéro 196 septembre 2001 Page 94-95SVM numéro 196 septembre 2001 Page 96-97SVM numéro 196 septembre 2001 Page 98-99SVM numéro 196 septembre 2001 Page 100-101SVM numéro 196 septembre 2001 Page 102-103SVM numéro 196 septembre 2001 Page 104-105SVM numéro 196 septembre 2001 Page 106-107SVM numéro 196 septembre 2001 Page 108-109SVM numéro 196 septembre 2001 Page 110-111SVM numéro 196 septembre 2001 Page 112-113SVM numéro 196 septembre 2001 Page 114-115SVM numéro 196 septembre 2001 Page 116-117SVM numéro 196 septembre 2001 Page 118-119SVM numéro 196 septembre 2001 Page 120-121SVM numéro 196 septembre 2001 Page 122-123SVM numéro 196 septembre 2001 Page 124-125SVM numéro 196 septembre 2001 Page 126-127SVM numéro 196 septembre 2001 Page 128-129SVM numéro 196 septembre 2001 Page 130-131SVM numéro 196 septembre 2001 Page 132-133SVM numéro 196 septembre 2001 Page 134-135SVM numéro 196 septembre 2001 Page 136-137SVM numéro 196 septembre 2001 Page 138-139SVM numéro 196 septembre 2001 Page 140-141SVM numéro 196 septembre 2001 Page 142-143SVM numéro 196 septembre 2001 Page 144-145SVM numéro 196 septembre 2001 Page 146-147SVM numéro 196 septembre 2001 Page 148-149SVM numéro 196 septembre 2001 Page 150-151SVM numéro 196 septembre 2001 Page 152-153SVM numéro 196 septembre 2001 Page 154-155SVM numéro 196 septembre 2001 Page 156-157SVM numéro 196 septembre 2001 Page 158-159SVM numéro 196 septembre 2001 Page 160-161SVM numéro 196 septembre 2001 Page 162-163SVM numéro 196 septembre 2001 Page 164-165SVM numéro 196 septembre 2001 Page 166-167SVM numéro 196 septembre 2001 Page 168-169SVM numéro 196 septembre 2001 Page 170-171SVM numéro 196 septembre 2001 Page 172-173SVM numéro 196 septembre 2001 Page 174-175SVM numéro 196 septembre 2001 Page 176-177SVM numéro 196 septembre 2001 Page 178-179SVM numéro 196 septembre 2001 Page 180-181SVM numéro 196 septembre 2001 Page 182-183SVM numéro 196 septembre 2001 Page 184-185SVM numéro 196 septembre 2001 Page 186-187SVM numéro 196 septembre 2001 Page 188-189SVM numéro 196 septembre 2001 Page 190-191SVM numéro 196 septembre 2001 Page 192-193SVM numéro 196 septembre 2001 Page 194-195SVM numéro 196 septembre 2001 Page 196-197SVM numéro 196 septembre 2001 Page 198-199SVM numéro 196 septembre 2001 Page 200