SVM n°196 septembre 2001
SVM n°196 septembre 2001
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°196 de septembre 2001

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 200

  • Taille du fichier PDF : 188 Mo

  • Dans ce numéro : spécial nouveautés... le guide de la rentrée.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 68 - 69  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
68 69
actualités analyse opérateurs, explique Pierre Laurent. Pour eux, c'est une manière de cibler leurs opérations marketing. C'est que leur système de facturati on prépayée des SMS, à travers lesfoaits ou autre, ne leur permet pas de connaître leur public. Par ailleurs, nous apportons aussi un savoir-faire en ce qui concerne LE T39 D'ERICSSON embarque déjà une cinquantaine de petites images et sait lire les SMS les plus multimédias. l'animation de'chats'et la modération. Nous prenons, pour l'opérateur, le risque éditorial. Et nous fournissons une plate-forme d'interconnexion, c'est-à-dire une technologie qui permet de relier entre eux les utilisateurs des trois réseaux en concurrence en France." C'est notamment pour ces savoir-faire marketing que les opérateurs ont commencé d'ouvrir grandes leurs portes à des fournisseurs de services venus du Net. Ce qui a permis au SMS de se révéler. Au départ simple outil de communication non vocale et interpersonnelle, le short message service s'est peu à peu transformé en techno à tout faire : du chat, et aussi du téléchargement de sonneries et de logos, de la consultation d'informations en instantané (découvrir le titre d'une chanson qu'on est en train d'écouter à la radio, par exemple), et jusqu'aux rencontres géolocalisées (où que je me trouve en situation de mobilité, je peux choisir d'être localisé et entrer en contact avec des utilisateurs qui sont dans la même zone que moi), sans oublier enfin les SMS vocaux (j'envoie directement sur le répondeur SMS d'un de mes correspondants une musique assortie d'un message textuel)... Ce n'est pas tout. Car les banques aussi utilisent des SMS, pour envoyer des messages d'alerte à Les sites à connaître www.freever.com : pour chatter sur les téléphones mobiles via SMS. Pas de surtaxe par rapport aux prix SMS des opérateurs. www.kiwee.com : en plus du téléchargement de sonneries et logos, Kiwee propose des services de géolocalisation active, l'envoi de SMS vocaux et, bientôt, des dessins animés à télécharger. Paiement par carte bancaire ou prélèvement sur facture téléphonique. www.moblquld.com : pour connaître le titre et le compositeur d'une chanson qui passe à la radio, en temps réel. Numéro de téléphone non surtaxé. Possibilité d'acheter des albums d'artistes. www.sfrfr : de là, on peut envoyer des SMS aux abonnés de l'opérateur, gratuitement, avec accusé-réception. www.genle.fr : outre les téléchargements de logos et sonneries pour mobiles, Génie propose 10 SMS gratuits à envoyer chaque jour (123 caractères maximum). www.wap-net-up.com : les SMS que l'on envoie par Net-up sont signés "offerts par Net-up". On peut en envoyer 25 gratuitement par mois. www.lycos.fr : propose d'envoyer gratuitement 2 SMS par jour. Mais attention au nombre de caractères limité... par l'auto-publicité ("Changez de sonnerie sur Lycos", par exemple) qui prend pas mal de caractères. www.smsgratuit.com : en contrepartie d'envois gratuits de SMS, le site se réserve le droit de vous envoyer jusqu'à 5 publicités par mois sur votre mobile. www.moblmel.com : fonctionne sur le modèle des cartes prépayées. Les prix vont de 49 F les 50 SMS, à 129 F les 150 SMS. Egalement possible : 1 SMS par jour gratuitement. leurs clients. Et la télévision mise beaucoup dessus : le "télévoting" (vote par téléphone) lui apporte enfin l'interactivité dont elle rêve. A preuve l'opération Loft Story : SFR rappelle que les votes par texto ont représenté près de 70% de l'ensemble des votes exprimés, soit 3 millions de messages envoyés sur le réseau SFR. Et déjà le EMS... L'avenir ? Constructeurs de terminaux mobiles et fournisseurs de services s'entendent déj à pourlancer très vite (d'ici au premier semestre 2002), une évolution du SMS : le EMS ("enhanced message service"). EMS est une sorte de super SMS, qui permet de véhiculer, outre du texte, du son ainsi que de petites images de qualité. Siemens et Ericsson ont déjà mis en place l'EMS sur leurs nouveaux téléphones de l'été. A plus longue échéance, c'est le MMS ("multimedia service message") qui est envisagé, pour adjoindre enfin la vidéo aux SMS. De quoi ravir les jeunes technophiles. Et les acteurs du marché : Nokia, dans un de ses Livre Blanc, ne qualifie-t-il pas le MMS de "plus lucratif des services" ! Reste que la vraie manne, selon les opérateurs, serait ailleurs : quelque part dans les "SMS de contenus". Météo, Bourse, taxi, sorties ciné, résultats sportifs : autant de services qui seront bientôt surtaxés... 66 SVM SEPTEMBRE 2 0 0 1 ` HTTP i/SVM.VNUNET.FR
Le succès surtaxé Pour fin 2001, les opérateurs envisagent une nouvelle forme de tarification des SMS. Un kiosque d'information SMS, sur le modèle des services Minitel, pourrait ainsi voir le jour. Cela s'appellera le "kiosque SMS". Soit une plateforme de services, commune aux trois opérateurs français du marché, qui délivrera, à la demande, des informations diverses et variées, allant de la météo marine aux informations bancaires, en passant par les sorties des spectacles. Ces données seront classées selon quatre types : informations commerciales (l'adresse du supermarché le plus proche de chez vous), information générale, contenus spécialisés (Bourse, localisation, etc.) et multimédia (images, bandes-son...). A chaque type d'information correspondra un tarif. De quel ordre ? C'est ce qui est notamment en cours de discussion avec l'Autorité de régulation des télécoms (ART). Toutefois, il semble qu'une grille ait été définie : les tarifs tourneraient autour de la gratuité pour les infos commerciales, de 0,15 euro (moins d'l franc) pour l'info générale, de 0,30 euro (près de 2 F) pour les services spécialisés, et 0,50 euro (3,30F) pour le multimédia. Tout comme pour le Minitel, ces services seront consultables à partir de numéros, identiques quel que soit le réseau mobile emprunté. Des numéros qui seraient composés de cinq chiffres : le premier indiquant le palier de facturation et les quatre autres le code du service demandé. Voilà pour le cadre général. Reste à savoir le plus important : ce nouveau type de services va-t-il séduire ? Premier couac : le SMS a plu aux 15-25 ans en raison de son mode de communication instantané et dis- 0000000 0000000 0000000 Le SMS, combien ça coûte ? Bouygues SFR Orange Coût d'envoi d'un SMS 1F 1F 1F Les forfaits SMS 12 F les 15 SMS/20 F les 25 SMS/19,68 F les 30 SMS/18 F les 30 SMS 50 F les 75 SMS 49,20 F les 80 SMS (*) Les services par SMS 2 F à la carte/1 F le SMS envoyé SMS/jour sur 6 rubriques 10 F par mois 19,68 F pour deux infos (*) Le premier mois est offert (offre valable jusqu'au ter août, mais qui devait étre renouvelée pour septembre). Pour en savoir plus sur les offres forfaits, avec SMS compris, voir les sites Web des opérateurs : www.orange.fr, www.sfr.fr et www.bouyguestelecom.fr Prix annoncés valables pour septembre. Du SMS pour les jeunes au SMS pour cadre branché... cret... et de sa petite tarification. Or, les SMS de contenus visent une cible plus adulte, prête à payer pour des services de qualité. Et là, rien ne dit que le succès du SMS pour les jeunes va s'appliquer de manière automatique au SMS dédié aux cadres branchés... Autre hic : même type de services et même cible, les kiosques SMS ressem- blent à s'y méprendre aux bouquets de services Wap (des sites Internet retravaillés pour être consultables depuis un mobile)... qui ont créé la déception l'an dernier ! Pourquoi les contenus SMS séduiraient-ils plus que le Wap ? C'est tout le pari que tentent les SFR, Bouygues Telecom et Orange. Avec pour objectif central d'éduquer leur clientèle à l'usage de services autres que la voix. SVM » SEPTEMBRE 2 0 0 1 HTTP://SVM.VNUNET.FR 67



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 196 septembre 2001 Page 1SVM numéro 196 septembre 2001 Page 2-3SVM numéro 196 septembre 2001 Page 4-5SVM numéro 196 septembre 2001 Page 6-7SVM numéro 196 septembre 2001 Page 8-9SVM numéro 196 septembre 2001 Page 10-11SVM numéro 196 septembre 2001 Page 12-13SVM numéro 196 septembre 2001 Page 14-15SVM numéro 196 septembre 2001 Page 16-17SVM numéro 196 septembre 2001 Page 18-19SVM numéro 196 septembre 2001 Page 20-21SVM numéro 196 septembre 2001 Page 22-23SVM numéro 196 septembre 2001 Page 24-25SVM numéro 196 septembre 2001 Page 26-27SVM numéro 196 septembre 2001 Page 28-29SVM numéro 196 septembre 2001 Page 30-31SVM numéro 196 septembre 2001 Page 32-33SVM numéro 196 septembre 2001 Page 34-35SVM numéro 196 septembre 2001 Page 36-37SVM numéro 196 septembre 2001 Page 38-39SVM numéro 196 septembre 2001 Page 40-41SVM numéro 196 septembre 2001 Page 42-43SVM numéro 196 septembre 2001 Page 44-45SVM numéro 196 septembre 2001 Page 46-47SVM numéro 196 septembre 2001 Page 48-49SVM numéro 196 septembre 2001 Page 50-51SVM numéro 196 septembre 2001 Page 52-53SVM numéro 196 septembre 2001 Page 54-55SVM numéro 196 septembre 2001 Page 56-57SVM numéro 196 septembre 2001 Page 58-59SVM numéro 196 septembre 2001 Page 60-61SVM numéro 196 septembre 2001 Page 62-63SVM numéro 196 septembre 2001 Page 64-65SVM numéro 196 septembre 2001 Page 66-67SVM numéro 196 septembre 2001 Page 68-69SVM numéro 196 septembre 2001 Page 70-71SVM numéro 196 septembre 2001 Page 72-73SVM numéro 196 septembre 2001 Page 74-75SVM numéro 196 septembre 2001 Page 76-77SVM numéro 196 septembre 2001 Page 78-79SVM numéro 196 septembre 2001 Page 80-81SVM numéro 196 septembre 2001 Page 82-83SVM numéro 196 septembre 2001 Page 84-85SVM numéro 196 septembre 2001 Page 86-87SVM numéro 196 septembre 2001 Page 88-89SVM numéro 196 septembre 2001 Page 90-91SVM numéro 196 septembre 2001 Page 92-93SVM numéro 196 septembre 2001 Page 94-95SVM numéro 196 septembre 2001 Page 96-97SVM numéro 196 septembre 2001 Page 98-99SVM numéro 196 septembre 2001 Page 100-101SVM numéro 196 septembre 2001 Page 102-103SVM numéro 196 septembre 2001 Page 104-105SVM numéro 196 septembre 2001 Page 106-107SVM numéro 196 septembre 2001 Page 108-109SVM numéro 196 septembre 2001 Page 110-111SVM numéro 196 septembre 2001 Page 112-113SVM numéro 196 septembre 2001 Page 114-115SVM numéro 196 septembre 2001 Page 116-117SVM numéro 196 septembre 2001 Page 118-119SVM numéro 196 septembre 2001 Page 120-121SVM numéro 196 septembre 2001 Page 122-123SVM numéro 196 septembre 2001 Page 124-125SVM numéro 196 septembre 2001 Page 126-127SVM numéro 196 septembre 2001 Page 128-129SVM numéro 196 septembre 2001 Page 130-131SVM numéro 196 septembre 2001 Page 132-133SVM numéro 196 septembre 2001 Page 134-135SVM numéro 196 septembre 2001 Page 136-137SVM numéro 196 septembre 2001 Page 138-139SVM numéro 196 septembre 2001 Page 140-141SVM numéro 196 septembre 2001 Page 142-143SVM numéro 196 septembre 2001 Page 144-145SVM numéro 196 septembre 2001 Page 146-147SVM numéro 196 septembre 2001 Page 148-149SVM numéro 196 septembre 2001 Page 150-151SVM numéro 196 septembre 2001 Page 152-153SVM numéro 196 septembre 2001 Page 154-155SVM numéro 196 septembre 2001 Page 156-157SVM numéro 196 septembre 2001 Page 158-159SVM numéro 196 septembre 2001 Page 160-161SVM numéro 196 septembre 2001 Page 162-163SVM numéro 196 septembre 2001 Page 164-165SVM numéro 196 septembre 2001 Page 166-167SVM numéro 196 septembre 2001 Page 168-169SVM numéro 196 septembre 2001 Page 170-171SVM numéro 196 septembre 2001 Page 172-173SVM numéro 196 septembre 2001 Page 174-175SVM numéro 196 septembre 2001 Page 176-177SVM numéro 196 septembre 2001 Page 178-179SVM numéro 196 septembre 2001 Page 180-181SVM numéro 196 septembre 2001 Page 182-183SVM numéro 196 septembre 2001 Page 184-185SVM numéro 196 septembre 2001 Page 186-187SVM numéro 196 septembre 2001 Page 188-189SVM numéro 196 septembre 2001 Page 190-191SVM numéro 196 septembre 2001 Page 192-193SVM numéro 196 septembre 2001 Page 194-195SVM numéro 196 septembre 2001 Page 196-197SVM numéro 196 septembre 2001 Page 198-199SVM numéro 196 septembre 2001 Page 200