SVM n°195 jui/aoû 2001
SVM n°195 jui/aoû 2001
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°195 de jui/aoû 2001

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 200

  • Taille du fichier PDF : 186 Mo

  • Dans ce numéro : l'Internet populaire... 4 millions de sites perso, et vous ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 48 - 49  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
48 49
dossier à la une... 4 MILLIONS DE SITES PERSO, ET VOUS ? L'Internet intelligent. L'ambition de cet ingénieur de La Seyne-sur-Mer est de réunir un maximum d'informations fil Mill/techniques sur le monde des PC et d'Internet. Son site, par le biais de "comment ça marche", tente de tout expliquer le plus simplement possible, mêplus compliquées. http://biologie.fr.free.fr/Savoir. Coccinet est un petit site qui montre, qui montre De fait, si Internet est une encyclopédie, Coccinet est sa rubrique sciences naturelles. Le site de cet étudiant de l'université d'Aix- Marseille réunit des connaissances sur l'entomologie, la physiologie et la biologie moléculaire, et donne des clefs (en image) pour pénétrer ces disciplines aux noms un peu barbares. http://www.chez.com/Ivs1/. { «..1 « ; 4 Nature. LVS est le portail d'une famille de Poitevins qui vous fait découvrir sa région et son amour de la nature par de nombreux renseignements pratiques et i ; › I0 Comment marche le PC. Jeux de 20 heures. Souvenirs, souvenirs... Ce site est consacré à l'émission Les Jeux de 20 heures. vous y retrouverez ses jeux, ses présentateurs et invités. La présentation est des plus kitch, seventles oblige. Beaucoup de dérision et d'humour, comme avec les "glf" de inénarrable maitre Capello ou encore page Topaloff. un choix de bon aloi... http://frites.be/8111.10te site ne parle que de frites : en musique, en dessin, en cuisine... Vous trouverez même des interviews de personnalités évoquant leur amour des frites. Indispensable pour le véritable adepte des frites grasses ou à la mayonnaise. Un site tenu par deux Belges, évidemment. http://www.chez.com/pecheaveyron/cadre _peche_en_aveyron.htm Pêche. A rinitiative de pécheurs aveyronnais, ce site vous Indique tous les bons plans pour pêcheur amateur de la région : la météo, les types de poissons, les conseils pour les mouches ou les adresses de camping. Gagner Votre site peut vous faire gagner de l'ar- gent : réseau d'échan- ge de bannières, pro- gramme d'affiliation... tentez votre chance ! pour gagner de l'argent. rien de tel que de s'appuyer sur de grands sites commerçants déjà établis, grâce à "l'affiliation". Cette forme de partenariat consiste, pour le propriétaire d'un site Web, à proposer directement sur son site des produits venant d'un autre site marchand, et à se rémunérer en pourcentage du chiffre d'affaires. Ladite rémunération pouvant aussi être fixe, payée au nombre d'internautes qui auront rempli un formulaire ou, tout simplement, au nombre de clics, équivalent à la bannière classique. Deux sites d ffenisation d'affiliations www.effiliation.com www.24pm-affiliation.com Pour y participer, il faut s'inscrire soit directement sur un site proposant des programmes d'affiliation, comme la Fnac ou Digitall, soit chez un tiers de confiance comme 24pmaffiliation ou Effiliation. Et ça marche ! Fabrice Campanella, webmestre du site divxworld.frst, consacré à l'actualité de l'encodage DivX et qui revendique pas moins de 35 000 visiteurs par mois, a choisi de faire figurer sur son site une vignette du catalogue Digitall, avec un lien pour recevoir le catalogue à domicile : "Ce programme est intéressant, car Digital/me verse 5 F par personne prospectée ; j'en suis delà à 600 F ; à peu près." Une somme qui pourrait monter bien plus haut puisque Christophe Bosquet, directeur technique d'Effiliation, un site de gestion et de suivi des programmes d'affiliation, évoque OOT 2 0 0 1 HTTP://SVM.VNUNET.FR
des sous avec son site ? "des sites de particuliers qui sont si bienfaits qu'avec le trafic qu'ils drainent et les visiteurs qualifiés qui sont les leurs, leur rémunération peut aller jusqu'au record de 90 000 francs par mois". Et de rajouter qu'à ce niveau," le particulier a dû fonder une micro entreprise". Justement, quel est le statut de tels actes ? Sur ce point, maître Raoul Fuentes, du cabinet d'avocats Iteanu spécialisé dans les nouvelles technologies, est formel : est juridiquement un porteur d'affaires, c'est une prestation de services, pour laquelle lelié établit unefacture à son client [le site marchand ou k tiers intermédiaire, NdlrJ, et il doit, dans tous les cas, déclarer ses revenus, dans une déclaration séparée ou une rubrique particulière de sa feuille d'impôts." En dessous du seuil de 175 000 francs par an, le particulier bénéficie du statut de micro entreprise, lequel exonère notamment De 600 F à 90 000 F par mois avec une affiliation de la TVA (article 293 B du code général des impôts). Pour leur part, même si elles sont en perte de vitesse, les bannières publicitaires rémunérées au clic restent un moyen simple de se faire un peu d'argent. Là aussi, il faut passer par une régie, qui se chargera d'héberger les bannières, de compter les clics et de vous rémunérer. Mais gare aux mauvais payeurs ! Outre l'un de nos lecteurs, Fabrice Campanella s'est plaint de la régie Declicnet : "Ils ne m'ont jamais payé les 500 francs qu'ils me devaient, ni répondu à mes mails. Ça m'a un peu énervé alors, sur les conseils d'un ami, j'ai changé pour Comclick, quia meilleure réputation et qui paye très bien." Enfin, à savoir avant de se lancer : affilieurs comme régies choisissent leur réseau et, crise oblige, sont de plus en plus exigeants : "Nous conseillons l'affilie', mais il En direct avec une star internationale... Sur le Web, Joseph Cantalou vit une carrière musicale explosive, qui sent bon le musc de biquette et le thym sauvage. Vive l'Ardèche ! Qu'on se le dise, Joseph Cantalou est une star internationale (la preuve, c'est écrit sur son site !). Un chanteur comme l'Ardèche n'en avait encore jamais nourri en son sein. A tel point qu'un jour, Joseph Cantalou s'est demandé comment il allait pouvoir garder contact avec ses "milliards" de fans ? Si, si. Il trouve la solution dans les années 80, lors de concerts aux Etats-Unis dans des bases militaires. C'était, à l'époque, les débuts de l'Internet, et la première présence de Joseph Cantalou sur la Toile. Quelle histoire ! Quelques années après, à la fin d'un concert, un fan lui propose de faire son site, c'est Cédric Vinet. Cédric a tout fait pour mettre son artiste fétiche en valeur : faut aussi que son site soit de qualité ; nous refusons les sites pornographiques ou illégaux, ainsi que ceux qui présentent des pages entières de bannières", explique Fabrice Deblock, de 24pm-affiliation, lui aussi organisateur d'affiliations. Mais un dernier mot : en dessous de 10 000 visiteurs par mois, n'espérez pas gagner plus de quelques dizaines de francs... N.R. Une régie de bannières vvvvw.comclick.fr Le site perso de Campanella www.divxworld.fr.st HTTP://WWW. CANTALOU.NET/. Ne passez pas à côté de la véritable légende vivante du show-business, nous avons nommé le magnifique Joseph Cantalou ! cantalou.net permet de retrouver l'actualité de la star, ses nouveaux titres en MP3, ses conseils en aromathérapie (soins par le thym de la Conche), ses vidéos en Real comme "Cantalou on the road", ses passions comme son public, sa R12 Gordini jaune, son hammam ardéchois et ses chèvres. Que des surprises. Comme cette révélation : "Des millions d'Indiens se privent de riz pour assister à son premier concert. Depuis, ils parfument leur riz au Thym Sauvage de La Conche"... Alors, c'est pas une star, Cantalou ? ! D. de R. svm JUILLET AOTT r 2001 HTTP://SVM.VNUNET.FR 49



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 1SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 2-3SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 4-5SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 6-7SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 8-9SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 10-11SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 12-13SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 14-15SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 16-17SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 18-19SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 20-21SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 22-23SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 24-25SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 26-27SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 28-29SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 30-31SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 32-33SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 34-35SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 36-37SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 38-39SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 40-41SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 42-43SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 44-45SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 46-47SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 48-49SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 50-51SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 52-53SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 54-55SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 56-57SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 58-59SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 60-61SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 62-63SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 64-65SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 66-67SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 68-69SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 70-71SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 72-73SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 74-75SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 76-77SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 78-79SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 80-81SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 82-83SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 84-85SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 86-87SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 88-89SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 90-91SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 92-93SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 94-95SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 96-97SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 98-99SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 100-101SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 102-103SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 104-105SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 106-107SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 108-109SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 110-111SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 112-113SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 114-115SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 116-117SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 118-119SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 120-121SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 122-123SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 124-125SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 126-127SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 128-129SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 130-131SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 132-133SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 134-135SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 136-137SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 138-139SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 140-141SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 142-143SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 144-145SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 146-147SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 148-149SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 150-151SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 152-153SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 154-155SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 156-157SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 158-159SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 160-161SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 162-163SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 164-165SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 166-167SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 168-169SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 170-171SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 172-173SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 174-175SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 176-177SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 178-179SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 180-181SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 182-183SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 184-185SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 186-187SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 188-189SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 190-191SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 192-193SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 194-195SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 196-197SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 198-199SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 200