SVM n°195 jui/aoû 2001
SVM n°195 jui/aoû 2001
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°195 de jui/aoû 2001

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 200

  • Taille du fichier PDF : 186 Mo

  • Dans ce numéro : l'Internet populaire... 4 millions de sites perso, et vous ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 112 - 113  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
112 113
produits & technos s'équiper Acid DJ 2.0 La Rolls des logiciels de production musicale, c'est incontestablement Acid. Il est certes plus cher que ses concurrents (env. 500 F pour les styles Di, Latino, Rock...), mais bien moins que sa version Pro, qui est vendue près de 3 300 F. Or, la version grand public satisfera plus d'un DJ en herbe. La première surprise est l'ergonomie sans faille de ce logiciel immédiatement accessible et truffé de bonnes idées. Ainsi, les échantillons, d'où qu'ils proviennent, sont automatiquement adaptés à la tonalité du morceau et à son tempo, et un simple clic sur leur nom suffit pour les écouter. Quant à la qualité des échantillons maison, elle est infernale ! Quiconque voudrait en avoir le coeur net n'a qu'à visiter le site de Sonic Foundry — certains ont même été réalisés par des membres de Santana ou du groupe U2 ! En fait, ce n'est que dans les fonctions un peu avancées qu'Acid s'avère moins intuitif car il nécessite de s'aventurer dans le fichier d'aide. Mais quel bonheur que de pouvoir s'éclater avec un logiciel aussi raffiné, qui séduira notamment les amateurs de musiques plus ambitieuses, flirtant avec le jazz, le trip hop ou l'ambient. Prix moyen TIC : 500 F. POUR : la qualité des sampleg l'ergonomie générale. CONTRE : le peu de fonctions avancées dans l'édition grand public. eJay Dance 3 Truffé de bonnes Le plus célèbre idées szcz=n La vidéo en plus Le logiciel de Magix se révèle un outil polyvalent puisqu'il brille par ses possibilités audio, mais aussi vidéo. Concrètement, Music Maker se distingue d'abord par son assistant. Si l'on manque d'inspiration, il peut en effet réaliser un morceau de toutes pièces. Ce n'est certes pas très créatif, mais cela facilite le premier contact. La qualité des échantillons est, elle, honorable, mais le choix un peu limité — le logiciel propose souvent le même thème sur 7 tonalités. Outre l'ajout d'effets, ce programme offre un outil de boîte à rythme et de création de boucles. La superposition de vidéos AVI sur la musique est aisée avec de nombreuses possibilités d'effets. Hélas, Music Maker tend à s'essouffler au niveau de la gestion mémoire si on lui en demande trop. eJay Dance 3 est le logiciel le plus réputé de sa catégorie. Et force est de reconnaître qu'il a de très nombreuses qualités. Les échantillons offerts en standard sont multiples (5 000, mais certains sont des variantes du même motif), l'ergonomie est hyper intuitive et l'écran découpé de manière judicieuse afin de laisser voir un maximum d'échantillons et de pistes de travail. De ce fait, la prise en main des logiciels de la gamme (Dance, mais aussi Rave, Hip Hop et Groove) est immédiate. Les fonctions avancées sont également nombreuses : table de mixage, boîte à rythme, animations vidéo à base de morphing, etc. Enfin, la créatione.* 4 Prix moyen TIC : 300 F. POUR : l'assistant de création et la vidéo. CONTRE : la forte gourmandise en mémoire vive. -33333.ii. A, 7 7 - 8:i 1 el...7 "ale A.7 71'a iiiIMMgeli,irli,à1.00a. ; iii3 iria0,-.a.0.50 -, -,-,-0 -,0 -0-0 ; 0 all'amt. "...*'k'Qia1.117'..." 1.1 lir- de rythme est un vrai bonheur, car l'on peut assigner des sons aux touches du clavier. Et eJay Dance peut importer des sonorités externes et ajuster leur tonalité et leur tempo. A noter que la version Hip Hop sait générer des simulations "scratches" qui réjouiront les rappers de tout poil. Dernier détail : il est possible d'acquérir les logiciels de la série précédente à moins de 150 F. MEM Prix moyen TIC : 250 F. POUR : la prise en main hyper aisée, l'interface pratique. CONTRE : l'absence de classement des échantillons par style. `,111111/in VV."it 111:-.n1 *il Ildiedelli/dittliLlildLEALWILIddlifig/110 SVM JUILLET/AOOT 2001 HTTP//SVM.VNUNET.FR —j
Music 2000 Le moins cher du lot et 02 03 04 OS 06 07 OB 09 10 11 12 13 14 15 l'oetdelwel 130 0 « 00.4% 88110b.on I1 e, 41/.. a lermaffi, rompt eurna » le 41X.I.e.terlMoral000% me. stMa../wu. 141.11. jelt,i Music 2000 est un des best-sellers de sa catégorie. Pourtant, il laisse plutôt à désirer au niveau ergonomique : bien qu'il s'exécute sous Windows, il dispose d'une interface calquée sur celle qui était en vogue à l'époque des Atari ST ! Résultat, on a surtout affaire à des icônes, à des touches de fonction et à des fenêtres pop-up. Trouver son bonheur parmi les échantillons n'est donc pas aisé, et la création d'un morceau nécessite de nombreux allers-retours entre la bibliothèque d'échantillons et la grille d'exécution. Music 2000 ne brille pas davantage par la qualité de ses samples qui figurent dans une juste moyenne, sans plus. Mais il possède au moins un atout : il est le moins cher du lot et, à ce titre, il permet une découverte du monde de la création musicale à moindre frais. En revanche, si vous avez une Playstation 2, le tout nouveau MTV Music Generator, du même éditeur, est largement supérieur à ce logiciel PC. CCM. Prix min.en 1TC : 130 F. POUR : le prix. CONTRE : l'ergonomie datée qui complique l'usage. t, Music Techno Studio 2000 Un peu trop fruste Vous aimez la techno basique, celle qui privilégie les syncopes répétitives et fait fi des fioritures ? Avec Music Techno Studio 2000 vous serez servi. Ici, la rave music est d'un minimalisme "germanique" et, à de rares exceptions près, les échantillons ne brillent guère, si ce n'est par leur quantité : il yen a plus de 3 000 ! En fait, ce logiciel est le lourdaud de la famille, et l'on peut lui reprocher le côté primaire des samples proposés, peu propice à la création de morceaux ambitieux. Reste son atout : une petite boîte à rythme sympathique doublée de modules d'arrangement qui donnent la possibilité de créer des boucles d'une qualité bien supérieure à celles proposées par le logiciel ! Einffli Prix moyen TFC : 160 F. POUR : les modules d'arrangement sont 1111 délice. CONTRE : les échaniillons primaires.'Inuse et rock'n'rell sur Plavstatinn2 La Playstation 2 (PS2) intègre un lecteur de DVD. Or, Jester Interactive, le studio responsable de Music 2000, édite une version spéciale de son logiciel sur PS2 : MTV Music Generator. Le DVD stocke 9 000 échantillons (houle, hip hop, rock...), un nombre très supérieur à ce qui se fait sur PC. Sur cette version, les pistes défilent verticalement pour faciliter leur repérage sur la télévision. L'interface générale, pas très éloignée de celle de Music 2000 sur PC (voir la fiche), n'est toutefois pas toujours très limpide : le maniement des options avec la manette n'est pas immédiat et la lecture des menus difficile, compte tenu de la distance à l'écran. Mais après les 10 à 20 minutes d'accoutumance, on se prend sérieusement au jeu, et l'on découvre des possibilités très étendues. Pour animer les soirées, il est même possible d'agrémenter les oeuvres de vidéo-clips à base de déformations d'images. A propos, comment peut-on importer des samples dans une PS2 ? Jester y a pensé et propose un sampler USB dédié à son logiciel pour 200 F environ. 0'2 0'3 014 015 016 011 018 019 020 021 O Ill Ili 1111/111/111 41> 11/1 s v m 1111LIFT/nOUI 2001 HTTP://SVM.VNUNET.FR 111



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 1SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 2-3SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 4-5SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 6-7SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 8-9SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 10-11SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 12-13SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 14-15SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 16-17SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 18-19SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 20-21SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 22-23SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 24-25SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 26-27SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 28-29SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 30-31SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 32-33SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 34-35SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 36-37SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 38-39SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 40-41SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 42-43SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 44-45SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 46-47SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 48-49SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 50-51SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 52-53SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 54-55SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 56-57SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 58-59SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 60-61SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 62-63SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 64-65SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 66-67SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 68-69SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 70-71SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 72-73SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 74-75SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 76-77SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 78-79SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 80-81SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 82-83SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 84-85SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 86-87SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 88-89SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 90-91SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 92-93SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 94-95SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 96-97SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 98-99SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 100-101SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 102-103SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 104-105SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 106-107SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 108-109SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 110-111SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 112-113SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 114-115SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 116-117SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 118-119SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 120-121SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 122-123SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 124-125SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 126-127SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 128-129SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 130-131SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 132-133SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 134-135SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 136-137SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 138-139SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 140-141SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 142-143SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 144-145SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 146-147SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 148-149SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 150-151SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 152-153SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 154-155SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 156-157SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 158-159SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 160-161SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 162-163SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 164-165SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 166-167SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 168-169SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 170-171SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 172-173SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 174-175SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 176-177SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 178-179SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 180-181SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 182-183SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 184-185SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 186-187SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 188-189SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 190-191SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 192-193SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 194-195SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 196-197SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 198-199SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 200