SVM n°195 jui/aoû 2001
SVM n°195 jui/aoû 2001
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°195 de jui/aoû 2001

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 200

  • Taille du fichier PDF : 186 Mo

  • Dans ce numéro : l'Internet populaire... 4 millions de sites perso, et vous ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 100 - 101  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
100 101
produits Gitechnos nouveautés MICRO-CASQUE Il se plie en deux. Le DSP 400 de Plantronics est un micro-casque pliable USB pour Mac et PC. f eeen'=:N Sa panoplie de logiciels assure les réglages acoustiques, mais aussi la reconnaissance vocale, la téléphonie par Internet, les mails vocaux, le chat et l'écoute de musique MP3. Il coûte près de 900 F TTC.) PANOPLIE POUR JOUER Stockage Pour piloter son vaisseau, tirer un penalty ou "casser du méchant" sans casser sa tirelire, le gamepadWingman Action Pad de Logitech se pose un peu là : multifonction et vendu moins de 200 F TTC, il présente 7 boutons programmables offrant une combinaison de 16 fonctions, une croix octodirectionnelle et un mini joystick. Les fous du volant préféreront, eux, le Formula GP, un volant avec 2 commandes de vitesse, 4 boutons programmables et 2 pédales montées sur socle lesté. Ici, pas de retour de force... mais il coûte moins de 500 F TTC. Enfin, pour les as de la gâchette, le Wingman Attack 2, à 170 F TTC, est un joystick avec 5 touches et 1 manette des gaz. A noter que ces trois nouveaux périphériques Logitech sont Mac et PC et se branchent sur la prise USB. CONSOMMABLE Cadeau, le kit de remplissage de cartouches d'encres multimarques de JR Inket : pour quelque 260 F TTC, il propose 40 ml d'encre noire, 20 ml de magenta, 20 ml de jaune, 20 ml de cyan, un flacon de liquide nettoyant pour têtes d'impression, les accessoires de remplissage dont la seringue et... le CD du jeu TombRaider, en version française ! Mais un conseil : testez d'abord la solution avec un flacon d'encre noire (env. 90 F) pour voir si les cartouches de votre imprimante se rechargent facilement. Il lit toutes les Lorsqu'on a un baladeur MP3, un appareil photo numérique et un PDA qui n'ont pas le même format de carte mémoire, jongler avec les câbles et les matériels devient vite pénible. C'est pourquoi Memorex a conçu le Combo Card Reader, qui reçoit une carte Smart Media et une autre Compact Flash de type 1 ou 2.111it même le mini disque Microdrive d'IBM. L'installation, par câble USB, n'a posé aucun problème. Chaque carte mémoire insérée apparaît comme un disque dur dans le Poste de travail de Windows- les deux lecteurs fonctionnent simultanément. Et outre qu'il soit esthétique, ce Combo s'est révélé véloce : à peine 6 secondes pour transférer 8 Mo de fichiers ! s.o. IMIZI Memorex Combo Card Reader. Prix moyen TTC : 500 F. Combiné lecteur de cartes mémoire de types Compact Flash et Smart Media sur connecteur USB, compatible Windows 98/Me/2000 et Mac OS. Dimensions : 90 x 70 x 18 mm (L x H x 1). Livré avec un CD comprenant pilotes et documentation électronique en français. POUR : l'utilisation simple, l'alimentation élec trique par le port USB. CONTRE : l'absence de documentation papier. Reconnaissance d'empreintes En toute securité Avec le U.are.0 2000, l'accès aux PC sous Windows 9x, Me, NT 4 ou 2000 se fait d'une pression du doigt. En plus du Fingerprint Sensor USB pour la lecture des empreintes digitales, un logiciel d'administration associe les empreintes ainsi qu'un mot de passe à des comptes existants ou nouveaux. Le logiciel Private Space crée, lui, des "disques" cryptés en 128 bits pour protéger des fichiers. Et sur Internet, plus besoin de décliner son identité à chaque fois, l'empreinte là aussi fait foi. Reste toutefois quelques regrets : la gestion des feuilles Excel est peu ergonomique, l'installation sur NT4 n'est pas si évidente et installer Private Space a échoué sous Windows Me - un problème qui devrait être corrigé dans la prochaine version... Au final, cela donne tout de même un bon produit, pour PC ou portatifs, en solo ou en réseau. P.G. Écran plat Le design en Avec sa surface d'affichage presque équivalente à celle d'un moniteur cathodique 19 pouces, cet écran plat de 17,4 pouces séduit par sa belle dalle de verre minéral antireflet, son pied en alu anodisé noir et sa finition impeccable. L'image convainc tout autant : lumineuse et bien contrastée en 1 280 x 1 024 points, elle offre en plus un angle de vision très correct (160°). Mais en mode couleur 32 bits, nous avons quand même dû abaisser la fréquence de rafraîchissement à 60 Hz pour éviter un léger tramage. Et les réglages, qui s'effectuent par des menus affichés en surimpression à l'écran, manquent un peu de simplicité. En option, un module tuner TV et une télécommande transforment le Neovo X-174 en téléviseur. De quoi regretter l'absence d'enceintes intégrées... P.Z. MIR Digital Persona U.are.0 2000. Prix moyen TTC : 1600 F. Système de reconnaissance d'empreintes digitales sur prise USB, livré avec CD d'installation pour Windows 9x, Me, NT4 ou 2000. POUR : la protection efficace, la création de "disques" cryptés. CONTRE : le fonctionnement bridé sous Windows Me, le prix. MEM Neovo X-174. Prix moyen TTC : 11 400 F ou 12 500 F avec tuner TV. Ecran plat couleur de 17,4 pouces (dalle Fujitsu) pour Mac et PC avec 5 touches de réglage et 3 entrées : I VGA, 1 numérique DVI, 1 vidéo composite (2 fiches). Tuner TV optionnel avec télécommande et 2 sorties I vidéo composite, 1 audio. POUR : la qualité de l'image, le design, l'entrée numérique. CONTRE : la notice d'installation sibylline et en anglais, l'absence d'enceintes intégrées. 98 > SVM > JUILLET - AOÛT 2001 HTTP://SVM.VNUNET.FR
Easy PC B séduisant ion qu'orienté vers le monde de l'entreprise, cet Easy PC de Toshiba saura aussi séduire le particulier attentif à l'optimisation de son espace de travail. La faible taille du boîtier suppose un large recours à l'intégration : c'est ainsi au chipset 815E d'Intel qu'est confiée la gestion du Pentium111933 et des 128 Mo de mémoire. C'est lui aussi qui gère l'affichage - mais il ne faudra guère miser sur ses performances pour le jeu ! Intégrés aussi, le son et l'interface réseau Ethernet 10/100 Mbits. Côté périphériques, si le modèle testé n'embarquait qu'un lecteur de CD, Toshiba propose en option et en remplacement une baie multifonction adaptable pour accueillir divers modules (graveur, lecteur DVD, Zip...). Pour économiser encore l'espace de travail, les données sont affichées sur un moniteur LCD TFT de 15 pouces assez agréable, qui pourra même s'accrocher directement sur la petite unité centrale. Mais on regrette encore et toujours la pauvreté de l'offre logicielle réduite chez Toshiba au seul système d'exploitation, en l'occurrence ici Windows 98 SE. P.B. UMM Toshiba Equium 8000. Prix mi ixiii l'I0 : 13 000 F. PC de bureau avec Pentium III a l/33 MI lz. 128 Mo de S'Alain. disque dur Seagate 20 Co, v idéo i815e a\rc +\1o, son intégré AC97, intertitre réseau 10100 Mbits, lecteur de CD-Rom 45X, lm miterir TE1-1Oshiba 03 pouces. Note Svsmark 2(40 : 166. POUR : le faible erimmbrement, les performances en bureautique. CONTRE :..e I niantende poii iaitilcc. Tout-en-un numérique Photo, vidéo et MP3 1 (odak a réuni dans un petit appareil tout-en-un un appareil photo numérique, un baladeur MP3 et une caméra. Toutefois, l'engin ne brille pas dans tous les domaines. Côté photo, la résolution maximale est de 640 x 480 points (c'est correct si l'on s'en tient à une photo imprimée de 10 x 15 cm), mais la qualité s'avère très moyenne, le MC3 étant peu sensible à la lumière. Un bon point pour la mémoire, de 16 Mo, qui stocke jusqu'à 110 photos. Pour la partie caméra, la qualité des vidéos n'est pas non plus géniale : tout juste du 320 x 240 pixels à 10 ou 20 images par seconde. Le MC3 numérise toutefois de 1 à 5 minutes, ce qui n'est déjà pas si mal. Curieusement, c'est la fonction baladeur MP3 qui nous a le plus séduits ! Tout y est : égaliseur, répétition, lecture aléatoire, etc. L'appareil accepte les fichiers MP3 de 56 à 192 Kbits/s et le transfert depuis le PC se fait à 250 Ko/s via l'USB. Sauf que, du coup, la mémoire devient trop juste. Dernier point : le haut-parleur intégré s'avère plutôt médiocre. Et il tète, le bougre : il lui faut 3 piles ! Au final, le MC3 séduit selon ce qu'on veut en faire.s.o. Érn:. Kodak MC3. Prix moyen TTC : 2 000 F. Appareil photo numérique aveu une carte mémoire Compact Flash de 16 Mo. écran LCD. Poids : 295 g. Dimensions : 105 x 64 x : 37 min L x P). Livré avec une station d'accueil USB. un casque, un pack logiciel pour Mac/PC, une dragonne, 3 piles LRO3 et une documentation. POUR : le poids et la taille de l'appareil. le cîné "tout en unet la facilité d'utilisation. CONTRE : le haut-parleur médiocre, la faible capacité mémoire. IE=LB Philips contre Philips Le dernier-né du célèbre constructeur néerlandais se fait fort de graver sur tous les supports, même les CD les moins chers, grâce à un procédé qui met en oeuvre une température de gravure variable. De fait, sur un disque de mauvaise qualité, la brûlure du laser n'est pas toujours précise car le plastique du CD fond trop vite. La technique TBW - pour "Thermo Balanced Writing" - consiste ainsi à analyser la surface du disque avant la gravure et à moduler la température du rayon laser en fonction de la qualité détectée. Premier du genre, ce graveur TBW s'est révélé excellent, tant pour la vitesse de gravure que pour l'extraction audio, quoique l'avantage concret du TBW soit, lui, plus difficile à mesurer. Mais l'idée est bonne, tellement que l'on hésitera désormais à payer au prix fort les excellents disques de marque Philips... P.B. CLIMB Philips PCRW 1208K. Prix mo\en C : 1 500 F. C r de CDR et CDR-V, 12X/SX 732X avec technologie de température régule, Vitesse d'extraction audioL.5X. Interface IDE. Livré avec nappe IDE, câble audio., isserie et les logiciels Easy CD Creator 4.0:3 et Direct CD. POUR : la compatibilité avec tous les supports. CONTRE : le prix un peu élu,é. SVM JUILLET-AOÛT 2 0 0 1.HTTP://SVM.VNUNET.FR 99



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 1SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 2-3SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 4-5SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 6-7SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 8-9SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 10-11SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 12-13SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 14-15SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 16-17SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 18-19SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 20-21SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 22-23SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 24-25SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 26-27SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 28-29SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 30-31SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 32-33SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 34-35SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 36-37SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 38-39SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 40-41SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 42-43SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 44-45SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 46-47SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 48-49SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 50-51SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 52-53SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 54-55SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 56-57SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 58-59SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 60-61SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 62-63SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 64-65SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 66-67SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 68-69SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 70-71SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 72-73SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 74-75SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 76-77SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 78-79SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 80-81SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 82-83SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 84-85SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 86-87SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 88-89SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 90-91SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 92-93SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 94-95SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 96-97SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 98-99SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 100-101SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 102-103SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 104-105SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 106-107SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 108-109SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 110-111SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 112-113SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 114-115SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 116-117SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 118-119SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 120-121SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 122-123SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 124-125SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 126-127SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 128-129SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 130-131SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 132-133SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 134-135SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 136-137SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 138-139SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 140-141SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 142-143SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 144-145SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 146-147SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 148-149SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 150-151SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 152-153SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 154-155SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 156-157SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 158-159SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 160-161SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 162-163SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 164-165SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 166-167SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 168-169SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 170-171SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 172-173SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 174-175SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 176-177SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 178-179SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 180-181SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 182-183SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 184-185SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 186-187SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 188-189SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 190-191SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 192-193SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 194-195SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 196-197SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 198-199SVM numéro 195 jui/aoû 2001 Page 200