SVM n°194 juin 2001
SVM n°194 juin 2001
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°194 de juin 2001

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 216

  • Taille du fichier PDF : 192 Mo

  • Dans ce numéro : Windows XP... pour Internet cliquez ici !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 98 - 99  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
98 99
produits & technos nouveautés Kit de ré s aration Le restaurateur Dans votre stock de précieuses galettes, il se trouve sans doute quelques CD audio qui "sautent" comme au bon vieux temps des platines 33 tours et des saphirs ; peut-être certains CD-R qui refusent carrément d'être lus ; voire des films DVD qui se mettent à cafouiller au beau milieu de l'action. C'est là que Digital Innovations intervient. Cette société américaine, spécialiste des solutions de remise en forme des supports amovibles, vient en effet de lancer en France son kit Skip Doctor, dont la mission est de traiter les rayures sur tous types de galettes, ou presque, jeux Playstation compris... mais pas ceux de la console Dreamcast. L'idée est ingénieuse : il s'agit tout simplement de poncer la surface du disque pour enlever une très fine couche de plastique afin de rétablir une bonne analyse de la surface de la galette par le rayon laser. Concrètement, après l'insertion du support dans l'appareil, une roue en matière plastique, actionnée par une manivelle, vient frotter le CD sur la face de données. La notice d'utilisation, assez sommaire, explique qu'il est nécessaire de procéder à deux courts de CD et DVD ponçages : vous devrez lui, est plutôt convaincant : nous avons ainsi donc tourner la manivelle dans les deux pu écouter des CD audio très abîmés sans sens. Mais attention, l'huile de coude ne constater de suffit pas... En effet, un liquide spécifique, fourni dans le kit, doit également être appliqué sur le disque entre les deux frottages. Ce liquide, nous révèle K Marine, l'importateur français du Skip Doctor, n'a rien d'un produit chimique high-tech : sa composition serait en réalité très proche de celle de l'eau pure. Déterminant, son rôle consiste à favoriser une abrasion régulière du CD. L'opération, qui n'a Doctor. Prix moyen'ITC : K Marine Skip rien de compliqué, se révèle tique amovible, liquide d'abra- 350 F. Kit de rénovation de CD avec appareil, roue plas- assez impressionnante la première fois, sur- R, CD- RW, DVD, CD Playstasion et tampon d'application en tissu. Compatible CD, CDtion. POUR : la simplicité tout lorsqu'on découvre à la fin la quantité DVD double face deve- CONTRE : la documentation défaut du son, et lire un d'utili',nion, les résultats. de poudre de plastique nu totalement illisible à un peu légère. que le ponçage vient force de rayures et de d'enlever ! Le résultat, traces de doigts ! AUX PETITS SOINS La bonne tenue d'un CD dans le temps, c'est d'abord une question d'entretien. Premiers ennemis : la poussière, la fumée de cigarette, les traces de doigts et les petites rayures sur la galette qu'on ne remet pas dans sa pochette. Un CD peut être nettoyé en le frottant précautionneusement avec un chiffon doux et sec - mais attention : toujours du centre vers le bord, pas dans le sens circulaire ! Les économes conseillent l'emploi à faible dose de pâtes abrasives légères...comme le dentifrice ! Nous avons testé : ça peut marcher. Cela dit, un kit de nettoyage spécial coûte moins de 100 F... Cela étant, le Skip Doctor ne fait évidemment pas de miracles. Il ne faudra pas compter sur lui pour supprimer des marques de cutter ou pour rénover un CD qui aurait gondolé sous l'action de la chaleur, après avoir été abandonné au soleil, par exemple sur la plage arrière d'une voiture ; même chose en ce qui concerne les galettes dont la face imprimée est vraiment très amochée, car la partie réfléchissante est alors altérée. Autrement dit, le produit de K Marine ne saurait dispenser de réaliser des sauvegardes de ses données les plus importantes. Skip Doctor est vendu dans quelques grandes enseignes (hypermarchés et électronique grand public), ainsi que le kit de consommables qui, pour environ 100 F, comprend une roue en plastique et le liquide d'abrasion. Une version électrique est prévue pour septembre. PATRICK BERTHOLET 98 svm iviN 2001. HTTP://SVM.VNUNET.FR
Multifonction Tout-en-un pour 3 000 F Une qualité de fabrication exempte de tout reproche et une double connectique USB et parallèle : ce multifonction imprimante jet d'encre/scanner/copieur couleur offre un rapport qualité/prix très correct. Côté impression, il est capable d'imprimer jusqu'en 1 200 x 1 200ppp, mais le rendu en mode couleur est assez moyen, avec notamment des effets de trames horizontales. En revanche, sa vitesse d'impression est excellente, qui atteint les 9,5 pages par minute en noir & blanc et en mode brouillon. Et il ne lui a fallu que 4 minutes pour imprimer l'une de nos images A4 en mode photo. Côté scanner, la résolution optique est de 600 points par pouce, et peut être portée à 1 200 par interpolation sur une profondeur de 30 bits en couleurs. Côté qualité de numérisation, si les couleurs sont bien rendues, les réglages de base de la luminosité donnent toutefois une image légèrement sous-exposée. Mais il est possible de scanner plusieurs documents à la file en les plaçant tous dans le chargeur prévu à cet effet. Enfin, soulignons que le mode copieur est lui aussi rapide avec, par exemple, 10 copies différentes en mode noir & blanc express en seulement 3 min 30s. ROGER BOUCHEZ CM. Xerox Work Centre M950. Prix moyen Tir 3 000 F.'fi en-un imprimante jet d'encre/scanner/copieur couleur. Livré avec les logicii.1, Xerox Control Center, Texbridge Pro 9.0, MCI Photosuite. POUR : le rapport qualité/prix, l'ergonomie, le silence de fonctionnement. CONTRE : la qualité d'impression en couleur qui est moyenne, ainsi que les réglages de luminosité et le contraste de base. MODELES JURIDIQUES'As forrrtiarres pireqpes la se'ele,trearse eéges par Ces acats et.vestes coalises S'Puisent (lrecterent seer4or.re Irlement de lexie Rédacsoll 163 Staluts lio, ok coude) ficher Laon bleuie seeuxiseten [,PsmilETMUF FM 1. i §, 1 CAPITAL SOCIAL Le capital social est fixé à ([1). âeal I - II est divisé en [] parts sociales de [] chacune. Il - Toute modification du capital social sera décidée et réalisée dans les conditions et avec les conséquences prévues par les dispositions légales et réglementaires. ARTICLE PARTS SOCIALES Les parts sociales sont attribuées et réparties comme suit : [Répartition des parts composant le capital social. Sont indiqués l'identité de chaque associé et le nombre de parts dont il est propriétaire. Remarque : si les parts sont numérotées, ajoutez à chaque fois "numérotées de Dévanm e " Ilignétmmoti 163s. Li Je désire recevoir une documentation gratuite sur Rédacsoft Je suis : E utilisateur LI revendeur Nom, Prénom Fonction Adresse Code postal Ville Tél. P"%le PACK JURIDIQUE (0 TPE - PME Tous les modeler pour retaper avec setete les actes jurttatpletS de la vie des soultes Un expert juridique dans votre traitement de texte avec Rédacsof Pour rédiger avec sécurité les actes juridiques de votre entreprise voici 1480 modèles prêts à l'emploi préparés et commentés par des avocats et conseils juridiques. Les modèles couvrent en profondeur les domaines du droit des sociétés, du droit du travail, des contrats commerciaux, des transmissions d'entreprises, des baux commerciaux et des fonds de commerce. MOVATION ET ASENIERIE MORS "Un allié précieux" (info PC) Société 129, BD DE SÉBASTOPOL - 75002 PARIS TÉL. : 01 40 13 07 28 - FAX : 01 40 13 07 29 I il SI le, J I WEB : www.mysoft.fr Fax



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 194 juin 2001 Page 1SVM numéro 194 juin 2001 Page 2-3SVM numéro 194 juin 2001 Page 4-5SVM numéro 194 juin 2001 Page 6-7SVM numéro 194 juin 2001 Page 8-9SVM numéro 194 juin 2001 Page 10-11SVM numéro 194 juin 2001 Page 12-13SVM numéro 194 juin 2001 Page 14-15SVM numéro 194 juin 2001 Page 16-17SVM numéro 194 juin 2001 Page 18-19SVM numéro 194 juin 2001 Page 20-21SVM numéro 194 juin 2001 Page 22-23SVM numéro 194 juin 2001 Page 24-25SVM numéro 194 juin 2001 Page 26-27SVM numéro 194 juin 2001 Page 28-29SVM numéro 194 juin 2001 Page 30-31SVM numéro 194 juin 2001 Page 32-33SVM numéro 194 juin 2001 Page 34-35SVM numéro 194 juin 2001 Page 36-37SVM numéro 194 juin 2001 Page 38-39SVM numéro 194 juin 2001 Page 40-41SVM numéro 194 juin 2001 Page 42-43SVM numéro 194 juin 2001 Page 44-45SVM numéro 194 juin 2001 Page 46-47SVM numéro 194 juin 2001 Page 48-49SVM numéro 194 juin 2001 Page 50-51SVM numéro 194 juin 2001 Page 52-53SVM numéro 194 juin 2001 Page 54-55SVM numéro 194 juin 2001 Page 56-57SVM numéro 194 juin 2001 Page 58-59SVM numéro 194 juin 2001 Page 60-61SVM numéro 194 juin 2001 Page 62-63SVM numéro 194 juin 2001 Page 64-65SVM numéro 194 juin 2001 Page 66-67SVM numéro 194 juin 2001 Page 68-69SVM numéro 194 juin 2001 Page 70-71SVM numéro 194 juin 2001 Page 72-73SVM numéro 194 juin 2001 Page 74-75SVM numéro 194 juin 2001 Page 76-77SVM numéro 194 juin 2001 Page 78-79SVM numéro 194 juin 2001 Page 80-81SVM numéro 194 juin 2001 Page 82-83SVM numéro 194 juin 2001 Page 84-85SVM numéro 194 juin 2001 Page 86-87SVM numéro 194 juin 2001 Page 88-89SVM numéro 194 juin 2001 Page 90-91SVM numéro 194 juin 2001 Page 92-93SVM numéro 194 juin 2001 Page 94-95SVM numéro 194 juin 2001 Page 96-97SVM numéro 194 juin 2001 Page 98-99SVM numéro 194 juin 2001 Page 100-101SVM numéro 194 juin 2001 Page 102-103SVM numéro 194 juin 2001 Page 104-105SVM numéro 194 juin 2001 Page 106-107SVM numéro 194 juin 2001 Page 108-109SVM numéro 194 juin 2001 Page 110-111SVM numéro 194 juin 2001 Page 112-113SVM numéro 194 juin 2001 Page 114-115SVM numéro 194 juin 2001 Page 116-117SVM numéro 194 juin 2001 Page 118-119SVM numéro 194 juin 2001 Page 120-121SVM numéro 194 juin 2001 Page 122-123SVM numéro 194 juin 2001 Page 124-125SVM numéro 194 juin 2001 Page 126-127SVM numéro 194 juin 2001 Page 128-129SVM numéro 194 juin 2001 Page 130-131SVM numéro 194 juin 2001 Page 132-133SVM numéro 194 juin 2001 Page 134-135SVM numéro 194 juin 2001 Page 136-137SVM numéro 194 juin 2001 Page 138-139SVM numéro 194 juin 2001 Page 140-141SVM numéro 194 juin 2001 Page 142-143SVM numéro 194 juin 2001 Page 144-145SVM numéro 194 juin 2001 Page 146-147SVM numéro 194 juin 2001 Page 148-149SVM numéro 194 juin 2001 Page 150-151SVM numéro 194 juin 2001 Page 152-153SVM numéro 194 juin 2001 Page 154-155SVM numéro 194 juin 2001 Page 156-157SVM numéro 194 juin 2001 Page 158-159SVM numéro 194 juin 2001 Page 160-161SVM numéro 194 juin 2001 Page 162-163SVM numéro 194 juin 2001 Page 164-165SVM numéro 194 juin 2001 Page 166-167SVM numéro 194 juin 2001 Page 168-169SVM numéro 194 juin 2001 Page 170-171SVM numéro 194 juin 2001 Page 172-173SVM numéro 194 juin 2001 Page 174-175SVM numéro 194 juin 2001 Page 176-177SVM numéro 194 juin 2001 Page 178-179SVM numéro 194 juin 2001 Page 180-181SVM numéro 194 juin 2001 Page 182-183SVM numéro 194 juin 2001 Page 184-185SVM numéro 194 juin 2001 Page 186-187SVM numéro 194 juin 2001 Page 188-189SVM numéro 194 juin 2001 Page 190-191SVM numéro 194 juin 2001 Page 192-193SVM numéro 194 juin 2001 Page 194-195SVM numéro 194 juin 2001 Page 196-197SVM numéro 194 juin 2001 Page 198-199SVM numéro 194 juin 2001 Page 200-201SVM numéro 194 juin 2001 Page 202-203SVM numéro 194 juin 2001 Page 204-205SVM numéro 194 juin 2001 Page 206-207SVM numéro 194 juin 2001 Page 208-209SVM numéro 194 juin 2001 Page 210-211SVM numéro 194 juin 2001 Page 212-213SVM numéro 194 juin 2001 Page 214-215SVM numéro 194 juin 2001 Page 216