SVM n°194 juin 2001
SVM n°194 juin 2001
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°194 de juin 2001

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 216

  • Taille du fichier PDF : 192 Mo

  • Dans ce numéro : Windows XP... pour Internet cliquez ici !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 64 - 65  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
64 65
dossier à la une WINDOWS XP ventes peuvent se révéler un succès. Sans compter que pour installer Windows XP, il faut quelque 128 Mo de mémoire vive dans la machine... alors que le "PC Vivendi" n'en a que 64 Mo. Une autre opportunité de faire marcher les affaires ? "C'est vrai que lorsque Microsoft sort un nouvel OS, tout le monde gagne de l'argent ! ", lâche le DG. Encore faut-il savoir combien. Surtout que chez les constructeurs comme Compaq, Dell ou HP, on se fait timide : aucun ne s'est encore risqué à des prévisions sur les ventes dues à la sortie d'XP. Trop tôt. Michel Motro, vice-président exécutif chez Nec Computers, explique sa prudence : "Windows XP est un élément de motivation pour le renouvellement du parc PC, surtout parce qu'il apporte de nouvelles fonctionnalités multimédias. Mais comment savoir de quelle manière le marché va suivre ? C'est un peu l'histoire de la chèvre de Monsieur Seguin : à force d'avoir vu des systèmes d'exploitation se succéder sans apporter de vrais changements, les utilisateurs se demandent si XP sera un événement ou pas". Reste que les préparatifs vont bon train. "Au moment où Microsoft sera prêt à sortir La puissance de feu de Microsoft suffira-t-elle ? son Windows Xe nous le serons aussi. Le nouvel OS sera intégré sur la totalité de notre gamme grand public et PME", affirme bien haut Michel Motro. Comme chez tous ses principaux concurrents. Du côté de chez Microsoft, Nicolas Coudière, chef de produit Windows, reconnaît : "On est dans une évolution équivalente à celle du passage du 16 au 32 bits. Il est certain que cela demande des efforts à tous nos partenaires". Pour récompenser les investissements consentis par les acteurs du marché prêts à jouer le jeu de XP, le numéro un des logiciels a ainsi prévu des compensations. En premier lieu, la mise en place d'un tremplin publicitaire via la réalisation d'un catalogue des solutions compatibles XP ouvert à tous les éditeurs et publié en ligne sur le site Microsoft. Deuxième coup de pouce : impliquer ses "partenaires" dans ses opérations événementielles : envoi de mailings aux entreprises pour le compte d'un constructeur, invitation à participer à des conférences, mise en avant vis-à-vis des distributeurs proches de Microsoft. Bref, la firme de Bill Gates promet une redynamisation du mar- MARKETING Le poids de la licence Windows La guerre et les pressions entre les constructeurs se jouent, entre autres, à coup de licences Windows. C'est à qui l'aura le moins cher. Car les rabais et les remises sont bien prévus... pour ceux qui feront preuve de bonne volonté. A coup de quelques dollars grattés par-ci par-là, les constructeurs peuvent faire des économies géantes, à la hauteur des échelles de leurs ventes. Exemples. Si tous les PC vendus par un constructeur sont compatibles avec "PC 2001" (la bible annuelle des constructeurs, rédigée en grande partie par Microsoft et Intel), que les pilotes du PC sont certifiés Microsoft et qu'est apposé un logo Windows sur les machines et les cartons d'emballage, le constructeur peut bénéficier d'une remise allant de 4 à 8 dollars par licence. Mieux : si les ordinateurs sous Windows s'allument en moins de 30 secondes, qu'ils se réveillent en moins de 20 secondes, et sortent du mode hibernation en moins de 5 secondes, c'est encore une réduction de 0,5 à 3 dollars. Enfin, durant toute l'année précédent la demande de licence, si toutes les publicités et communications du constructeur ont été accompagnées d'un message "partenaire Microsoft', de 3 à 6 dollars seront encore économisés. Des clauses, raconte-t-on, notées noir sur blanc sur les contrats qui lient constructeur et géant de logiciel... ché. En interne, les estimations du géant avancent ainsi le chiffre de 5 millions d'ordinateurs vendus entre juillet 2001 et juin 2002 en France, soit une croissance de 10 à 12 Wo par rapport à l'année en cours. Et de ceux-là, 50% seront vendus avec Windows XP. Car Microsoft va mettre le paquet : le lancement de Windows XP sera accompagné du plus gros budget marketing jamais investi à ce jour, à savoir plus de 80 millions de dollars aux Etats- Unis. C'est cela, la "puissance de feu" de Microsoft. Une bonne occasion De leur côté, tous les éditeurs de logiciels le répètent : il est pratiquement obligatoire de faire évoluer les produits vers XP. Chez Pinnacle, on avoue ainsi : "On seraitfou de ne pas profiter de la force marketing de Microsoft r Toutes les solutions de montage vidéo de l'éditeur migreront donc sur XP. Mais l'éditeur rappelle aussi que, Microsoft ou pas, le marché de la vidéo a crû de 100% en 10 ans. Une manière de dire que Pinnacle n'est pas sur les dents et que l'effet XP, s'il a lieu, ne sera qu'un plus. Idem chez Ulead, qui voit dans Windows XP un moyen de faire entrer encore plus dans les habitudes l'usage d'applications multimédias. "Mais il est très dcile de dire aujourd'hui si la sortie dXP créera un raz-de-marée sur les ventes", conclut Dwight Jurling, directeur marketing à Taïwan d'Ulead. Un détachement affiché également chez TLC Edusoft, qui préfère d'abord se caler sur le parc existant. "Le renouvellement du parc des particuliers n'aura pas lieu avant 2002, précise l'éditeur. Nous avons donc k temps de voir venir..."... 64 SVM JUIN 2001, HTTP://SVM.VNUNET.FR
Demain, le PC de bureau sera à la fois élégant et futuriste. Demain, le PC de bureau sera modulable et facile d'accès. Aujourd'hui, Toshiba a conçu pour vous le PC de demain : EquiumL,8000. Alliant ergonomie et flexibilité (plus de 2 000 configurations possibles), sa facilité d'utilisation lui permet de trouver sa place aussi bien dans les grandes entreprises que dans les PME/PMI. Avec Equium) 8000, accédez dès aujourd'hui à la technologie de demain. Jusqu'au processeur Intel Pentium'III 1 GHz Chipset Intel 815e avec carte graphique intégrée Carte mère et Image Disque identiques aux Equium 8000S ou 8000D 64, 128 ou 256 Mo — extensible à 512 Mo Disque dur de 20, 30 ou 40 Go — UltraDMA/100 Baie 5,25" avec CD-ROM 48x, DVD-ROM 16x, adaptateur SelectBay pour unités Selectbay Tecra Ethemet 10/100 Modem USB 56K ou non Windows 98 ou Windows NT 4.0/2000 Garantie 3 ans dont 1 an sur site Moniteurs cathodiques 15", 17" ou moniteur plat TFT 15" attaché à l'unité centrale Micro tour compact au design élégant et futuriste pentiumlil Pour plus d'informations contactez Toshiba Infos au : 0892692949 (2,23 F/mn) ou sur www.pc.toshiba.fr **Soit 5370 F TTC, prix conseillés chez les revendeurs agréés Toshiba participant à cette opération en France Métropolitaine. Offre valable, du 2 mai au 31 août 2001. dans la limite des stocks disponibles et non cumulables avec d'autres promotions Toshiba ou conditions particulières. Les PC de Toshiba utilisent la version légale de Microsoft° Windows° www.microsoft.com/piracy/howtotell Choose freedom*



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 194 juin 2001 Page 1SVM numéro 194 juin 2001 Page 2-3SVM numéro 194 juin 2001 Page 4-5SVM numéro 194 juin 2001 Page 6-7SVM numéro 194 juin 2001 Page 8-9SVM numéro 194 juin 2001 Page 10-11SVM numéro 194 juin 2001 Page 12-13SVM numéro 194 juin 2001 Page 14-15SVM numéro 194 juin 2001 Page 16-17SVM numéro 194 juin 2001 Page 18-19SVM numéro 194 juin 2001 Page 20-21SVM numéro 194 juin 2001 Page 22-23SVM numéro 194 juin 2001 Page 24-25SVM numéro 194 juin 2001 Page 26-27SVM numéro 194 juin 2001 Page 28-29SVM numéro 194 juin 2001 Page 30-31SVM numéro 194 juin 2001 Page 32-33SVM numéro 194 juin 2001 Page 34-35SVM numéro 194 juin 2001 Page 36-37SVM numéro 194 juin 2001 Page 38-39SVM numéro 194 juin 2001 Page 40-41SVM numéro 194 juin 2001 Page 42-43SVM numéro 194 juin 2001 Page 44-45SVM numéro 194 juin 2001 Page 46-47SVM numéro 194 juin 2001 Page 48-49SVM numéro 194 juin 2001 Page 50-51SVM numéro 194 juin 2001 Page 52-53SVM numéro 194 juin 2001 Page 54-55SVM numéro 194 juin 2001 Page 56-57SVM numéro 194 juin 2001 Page 58-59SVM numéro 194 juin 2001 Page 60-61SVM numéro 194 juin 2001 Page 62-63SVM numéro 194 juin 2001 Page 64-65SVM numéro 194 juin 2001 Page 66-67SVM numéro 194 juin 2001 Page 68-69SVM numéro 194 juin 2001 Page 70-71SVM numéro 194 juin 2001 Page 72-73SVM numéro 194 juin 2001 Page 74-75SVM numéro 194 juin 2001 Page 76-77SVM numéro 194 juin 2001 Page 78-79SVM numéro 194 juin 2001 Page 80-81SVM numéro 194 juin 2001 Page 82-83SVM numéro 194 juin 2001 Page 84-85SVM numéro 194 juin 2001 Page 86-87SVM numéro 194 juin 2001 Page 88-89SVM numéro 194 juin 2001 Page 90-91SVM numéro 194 juin 2001 Page 92-93SVM numéro 194 juin 2001 Page 94-95SVM numéro 194 juin 2001 Page 96-97SVM numéro 194 juin 2001 Page 98-99SVM numéro 194 juin 2001 Page 100-101SVM numéro 194 juin 2001 Page 102-103SVM numéro 194 juin 2001 Page 104-105SVM numéro 194 juin 2001 Page 106-107SVM numéro 194 juin 2001 Page 108-109SVM numéro 194 juin 2001 Page 110-111SVM numéro 194 juin 2001 Page 112-113SVM numéro 194 juin 2001 Page 114-115SVM numéro 194 juin 2001 Page 116-117SVM numéro 194 juin 2001 Page 118-119SVM numéro 194 juin 2001 Page 120-121SVM numéro 194 juin 2001 Page 122-123SVM numéro 194 juin 2001 Page 124-125SVM numéro 194 juin 2001 Page 126-127SVM numéro 194 juin 2001 Page 128-129SVM numéro 194 juin 2001 Page 130-131SVM numéro 194 juin 2001 Page 132-133SVM numéro 194 juin 2001 Page 134-135SVM numéro 194 juin 2001 Page 136-137SVM numéro 194 juin 2001 Page 138-139SVM numéro 194 juin 2001 Page 140-141SVM numéro 194 juin 2001 Page 142-143SVM numéro 194 juin 2001 Page 144-145SVM numéro 194 juin 2001 Page 146-147SVM numéro 194 juin 2001 Page 148-149SVM numéro 194 juin 2001 Page 150-151SVM numéro 194 juin 2001 Page 152-153SVM numéro 194 juin 2001 Page 154-155SVM numéro 194 juin 2001 Page 156-157SVM numéro 194 juin 2001 Page 158-159SVM numéro 194 juin 2001 Page 160-161SVM numéro 194 juin 2001 Page 162-163SVM numéro 194 juin 2001 Page 164-165SVM numéro 194 juin 2001 Page 166-167SVM numéro 194 juin 2001 Page 168-169SVM numéro 194 juin 2001 Page 170-171SVM numéro 194 juin 2001 Page 172-173SVM numéro 194 juin 2001 Page 174-175SVM numéro 194 juin 2001 Page 176-177SVM numéro 194 juin 2001 Page 178-179SVM numéro 194 juin 2001 Page 180-181SVM numéro 194 juin 2001 Page 182-183SVM numéro 194 juin 2001 Page 184-185SVM numéro 194 juin 2001 Page 186-187SVM numéro 194 juin 2001 Page 188-189SVM numéro 194 juin 2001 Page 190-191SVM numéro 194 juin 2001 Page 192-193SVM numéro 194 juin 2001 Page 194-195SVM numéro 194 juin 2001 Page 196-197SVM numéro 194 juin 2001 Page 198-199SVM numéro 194 juin 2001 Page 200-201SVM numéro 194 juin 2001 Page 202-203SVM numéro 194 juin 2001 Page 204-205SVM numéro 194 juin 2001 Page 206-207SVM numéro 194 juin 2001 Page 208-209SVM numéro 194 juin 2001 Page 210-211SVM numéro 194 juin 2001 Page 212-213SVM numéro 194 juin 2001 Page 214-215SVM numéro 194 juin 2001 Page 216