SVM n°194 juin 2001
SVM n°194 juin 2001
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°194 de juin 2001

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 216

  • Taille du fichier PDF : 192 Mo

  • Dans ce numéro : Windows XP... pour Internet cliquez ici !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 42 - 43  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
42 43
actualités reportage 1 MILLIARD iGA -OCTETS EN PÉRIL Aussi, ce réseau se veut indestructible — disons le plus résistant possible... Incendies, attaques de pirates et coupures d'électricité (un argument auquel les Californiens sont très sensibles, eux qui subissent régulièrement de telles coupures...) ne lui feraient pas peur. C'est pendant l'été 1999 que John Kubiatowicz a soumis son idée à la National Science Foundation. Fondée en 1950, cette agence américaine, indépendante du gouvernement, a pour objectif de favoriser les progrès des sciences, en particulier dans le domaine de la santé publique et de la défense nationale. Or, en janvier 2000, elle a donné son accord pour le financement d'Oceanstore. De- Le système imaginé par John Kubiatowicz pour récupérer les fragments d'information stockés sur les réseaux est très ingénieux. L'ordinateur- ou tout système informatique - envoie une requête vers les serveurs Oceanstore, indiquant le code de l'étiquette virtuelle GUID recherchée. Tous les documents porteurs de la même série Fragments F, d'autres documents puis cette date, Kubiatowicz a quitté le Massachusetts Institute of Technology — le célèbre MIT — où il a étudié l'architecture des ordinateurs entre 1989 et 1999. Direction : le prestigieux campus de Berkeley, remarquable pour le nombre de prix Nobel qu'il abrite... Dans un immeuble moderne en bordure du campus, Kubi travaille, assisté par une équipe de 15 étudiants, à élaborer des algorithmes et des logiciels et à imaginer l'architecture de son réseau. Priorité numéro un : garantir la sécurité et la confidentialité des infos. Pour cela, les données ne sont pas stockées telles Document reconstitué Paré pour... 10 milliards d'utilisateurs ! quelles. Plusieurs copies du document sont faites et cryptographiées. Ensuite, ces copies sont coupées en morceaux de tailles différentes, dont chacun est doté d'un "tag". Il s'agit d'une petite étiquette virtuelle de 160 bits constituant un numéro unique et permanent d'identification. Son nom : GUID, (ou "Global/y Unique IDentifi cati on"). Ensuite, les divers morceaux d'informa ti on sont envoyés, via Internet, vers les serveurs d'Oceanstore. Grâce à ce procédé, il suffirait qu'un quart de l'info subsiste pour la reconstruire en totalité... Oceanstore les données font la chaîne chiffrée sont rapatriés vers les serveurs les plus proches et mis bout à bout. De cette manière, plusieurs documents originaux peuvent être reconstruits : c'est une sécurité supplémentaire, qui permet de contrôler que les versions élaborées sont bien identiques. Enfin, le document demand est envoyé à son propriétaire. Fragments du document recherché 0 ; 1 (Document reconstitué 1 Priorité numéro deux : faciliter l'accès aux données. Pour récupérer l'information, c'est là que les tags entrent en scène. Pour en savoir plus sur Oceanstore http://oceanstore.cs.berkeley.edu L'ordinateur envoie sur le réseau des "messagers" qui rapatrient les documents tagués. Ces messagers sont comme le petit Poucet : ils laissent derrière eux des petits cailloux virtuels. Ainsi, plus un document est réclamé, plus il y a de petits cailloux sur le chemin, et plus la route serait facile à suivre. "Pour simplifier le système, il sera possible de conserver les données fréquemment utilisées dans un serveur local, à proximité de l'utilisateur", assure John Kubiatowicz. Surdimensionné Priorité numéro trois : assouplir les règles. En effet, il est possible de modifier un document. Par contre, la nouvelle version ne remplace pas l'ancienne : les deux sont conservées. Impossible, donc, de retirer une information du réseau. "Cette opération devrait être possible, affirme John. Mais nous n'avons pas encore trouvé comment faire, avoue-t-il. Toutefois, le réseau est surdimensionné pour les besoins actuels et il n'est donc pas nécessaire decer des données." De fait, John Kubiatowicz a imaginé que pas moins de 10 milliards d'utilisateurs puissent stocker chacun 10 téra-octets sur Oceanstore. C'est énorme, surtout quand on songe que nous ne sommes aujourd'hui "que" 6 milliards d'êtres humains sur Terre. Oui, mais demain ? LI7 nn. I" T D//CURA I/KIIIKICT CD
Élude SO FRES 2000 - (2) Les 5 premieres pages hors frais de communication telephonigue Prix pour Windows. Valables jusqu'au 31 août 2001 La gestion n'est pas un cadeau... sauf avec Ciel. Petites entreprises et professionnels indépendants, découvrez les solutions Ciel qui simplifient votre gestion ! Comme 300 000 entreprises, gagnez du temps grâce aux logiciels et services de gestion Ciel, adaptés à vos besoins. Ciel est la marque la plus recommr — aar les experts-comptables 0) et la première marque certifiée NF Compatible Eurpour les petites entreprises. POLIR CIEL COMPATIBILITÉ EURO CERTIFIÉE OMPTA. Soyez prêt pour l'euro ! Encaisser un chèque en euros, afficher vos prix en francs et en euros... Grâce aux logiciels Ciel entièrement compatibles Euro, vous gérez aujourd'hui toutes vos opérations en euros comme en francs. Vous êtes prêt à basculer à la nouvelle monnaie, très simplement, pour la date butoir du l'janvier 2002 ! CIEL GESTION COMMERCIALE ET CIEL IMMOBILISATIONS sur www.ciel.com pour tout savoir sur l'euro et faire qiagnosticcle préparation à l'euro ! La Solution Ciel 2001 : l'outil indispensable pour les petites entreprises. 4 logiciels simples et complets pour gérer toute votre activité : Ciel Compta, Ciel Gestion Commerciale, Ciel Paye et Ciel Immobilisations CIEL VOUS OFFRE Ciel Tableaux de Bord - n Un logiciel d'analyse de votre activité commerciale et comptable pour prendre de bonnes décisions ! Ciel Professionnel Indépendant 2001 : l'allié des indépendants. CIEL. Professionnel Indépendant u 1 295 F HT* 197,42 € Votre gestion plus efficace avec Internet ! Avec les fonctions Internet des logiciels et les services en ligne sur www.ciel.com, vous profitez de tous les atouts d'Internet pour une gestion quotidienne efficace. Faites vos premiers pas vers le e-commerce : Ciel vous offre votre site-vihine" Informations - Démonstrations - Commande rapide ? Contactez notre service clientèle au 01 55 26 33 33 (code à rappeler SV) ou sur notre site Internet www.ciel.com ou rendez-vous dans l'un des 7 000 points de vente partenaires, ou retournez-nous vite ce coupon à l'adresse suivante : Ciel - 11, rue de Cambrai - 75917 Paris Cedex 19 ou par fax au : 01 55 26 40 33 La seule solution tout en un, personnalisable, conçue pour les artisans, les commerçants Indépendants, les professions libérales... Vous réalisez votre facturation, votre comptabilité, vos déclarations fiscales... sans aucune notion comptable ! EL VOUS OFFRE Cade I Initiation à la programme simple pour comprendre l'essentiel Io gestion d'entreprise et tester vos connaisse Societe. Code NAF/APE. Nombre de salariés Statut : Nom : Prénom Fonction : Vous travaillez sous : ❑ Windows 0 Macintosh Adresse : Ville Code Postal. Tél. Fax E-mail : CIEL apprivoisez votre gestion www.ciel.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 194 juin 2001 Page 1SVM numéro 194 juin 2001 Page 2-3SVM numéro 194 juin 2001 Page 4-5SVM numéro 194 juin 2001 Page 6-7SVM numéro 194 juin 2001 Page 8-9SVM numéro 194 juin 2001 Page 10-11SVM numéro 194 juin 2001 Page 12-13SVM numéro 194 juin 2001 Page 14-15SVM numéro 194 juin 2001 Page 16-17SVM numéro 194 juin 2001 Page 18-19SVM numéro 194 juin 2001 Page 20-21SVM numéro 194 juin 2001 Page 22-23SVM numéro 194 juin 2001 Page 24-25SVM numéro 194 juin 2001 Page 26-27SVM numéro 194 juin 2001 Page 28-29SVM numéro 194 juin 2001 Page 30-31SVM numéro 194 juin 2001 Page 32-33SVM numéro 194 juin 2001 Page 34-35SVM numéro 194 juin 2001 Page 36-37SVM numéro 194 juin 2001 Page 38-39SVM numéro 194 juin 2001 Page 40-41SVM numéro 194 juin 2001 Page 42-43SVM numéro 194 juin 2001 Page 44-45SVM numéro 194 juin 2001 Page 46-47SVM numéro 194 juin 2001 Page 48-49SVM numéro 194 juin 2001 Page 50-51SVM numéro 194 juin 2001 Page 52-53SVM numéro 194 juin 2001 Page 54-55SVM numéro 194 juin 2001 Page 56-57SVM numéro 194 juin 2001 Page 58-59SVM numéro 194 juin 2001 Page 60-61SVM numéro 194 juin 2001 Page 62-63SVM numéro 194 juin 2001 Page 64-65SVM numéro 194 juin 2001 Page 66-67SVM numéro 194 juin 2001 Page 68-69SVM numéro 194 juin 2001 Page 70-71SVM numéro 194 juin 2001 Page 72-73SVM numéro 194 juin 2001 Page 74-75SVM numéro 194 juin 2001 Page 76-77SVM numéro 194 juin 2001 Page 78-79SVM numéro 194 juin 2001 Page 80-81SVM numéro 194 juin 2001 Page 82-83SVM numéro 194 juin 2001 Page 84-85SVM numéro 194 juin 2001 Page 86-87SVM numéro 194 juin 2001 Page 88-89SVM numéro 194 juin 2001 Page 90-91SVM numéro 194 juin 2001 Page 92-93SVM numéro 194 juin 2001 Page 94-95SVM numéro 194 juin 2001 Page 96-97SVM numéro 194 juin 2001 Page 98-99SVM numéro 194 juin 2001 Page 100-101SVM numéro 194 juin 2001 Page 102-103SVM numéro 194 juin 2001 Page 104-105SVM numéro 194 juin 2001 Page 106-107SVM numéro 194 juin 2001 Page 108-109SVM numéro 194 juin 2001 Page 110-111SVM numéro 194 juin 2001 Page 112-113SVM numéro 194 juin 2001 Page 114-115SVM numéro 194 juin 2001 Page 116-117SVM numéro 194 juin 2001 Page 118-119SVM numéro 194 juin 2001 Page 120-121SVM numéro 194 juin 2001 Page 122-123SVM numéro 194 juin 2001 Page 124-125SVM numéro 194 juin 2001 Page 126-127SVM numéro 194 juin 2001 Page 128-129SVM numéro 194 juin 2001 Page 130-131SVM numéro 194 juin 2001 Page 132-133SVM numéro 194 juin 2001 Page 134-135SVM numéro 194 juin 2001 Page 136-137SVM numéro 194 juin 2001 Page 138-139SVM numéro 194 juin 2001 Page 140-141SVM numéro 194 juin 2001 Page 142-143SVM numéro 194 juin 2001 Page 144-145SVM numéro 194 juin 2001 Page 146-147SVM numéro 194 juin 2001 Page 148-149SVM numéro 194 juin 2001 Page 150-151SVM numéro 194 juin 2001 Page 152-153SVM numéro 194 juin 2001 Page 154-155SVM numéro 194 juin 2001 Page 156-157SVM numéro 194 juin 2001 Page 158-159SVM numéro 194 juin 2001 Page 160-161SVM numéro 194 juin 2001 Page 162-163SVM numéro 194 juin 2001 Page 164-165SVM numéro 194 juin 2001 Page 166-167SVM numéro 194 juin 2001 Page 168-169SVM numéro 194 juin 2001 Page 170-171SVM numéro 194 juin 2001 Page 172-173SVM numéro 194 juin 2001 Page 174-175SVM numéro 194 juin 2001 Page 176-177SVM numéro 194 juin 2001 Page 178-179SVM numéro 194 juin 2001 Page 180-181SVM numéro 194 juin 2001 Page 182-183SVM numéro 194 juin 2001 Page 184-185SVM numéro 194 juin 2001 Page 186-187SVM numéro 194 juin 2001 Page 188-189SVM numéro 194 juin 2001 Page 190-191SVM numéro 194 juin 2001 Page 192-193SVM numéro 194 juin 2001 Page 194-195SVM numéro 194 juin 2001 Page 196-197SVM numéro 194 juin 2001 Page 198-199SVM numéro 194 juin 2001 Page 200-201SVM numéro 194 juin 2001 Page 202-203SVM numéro 194 juin 2001 Page 204-205SVM numéro 194 juin 2001 Page 206-207SVM numéro 194 juin 2001 Page 208-209SVM numéro 194 juin 2001 Page 210-211SVM numéro 194 juin 2001 Page 212-213SVM numéro 194 juin 2001 Page 214-215SVM numéro 194 juin 2001 Page 216