SVM n°194 juin 2001
SVM n°194 juin 2001
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°194 de juin 2001

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 216

  • Taille du fichier PDF : 192 Mo

  • Dans ce numéro : Windows XP... pour Internet cliquez ici !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
actualités découverte Le jeu qui entre Majestic est un vrai ovni : c'est le premier jeu vidéo destiné aux adultes qui déborde de l'écran pour s'immiscer dans votre vie quotidienne, à la maison comme au bureau. Tenez-vous (toujours) prêt ! PAR DANIEL ICHBIAH Ce matin, en allumant votre micro, un message de Ken vous attend. Terrorisé, cet informateur du gouvernement vous avertit qu'il va vous adresser un document à déchiffrer discrètement - l'infortuné Mike, qui en a eu connaissance, a disparu depuis... En attendant de recevoir ce document par e-mail, Ken vous suggère d'aller faire un tour sur un site Web portant sur Roswell, mysterious-ufos.com. Vous vous connectez... mais impossible d'entrer sur le site, il faut un mot de passe. Plus tard dans la journée, alors que vous êtes au bureau, le mystérieux document évoqué par Ken arrive au milieu de vos mails habituels. Comme prévu, il se révèle in- MAJESTIC IftemeTe TM Meute vdis Mireur amura. eh...6.e. brrr roe,. «..64.. tErgreete=ramurer AD*% me Mme'r[OMM.compréhensible. Encore plus tard dans la journée, vous recevez cette fois une vidéo attachée à un e-mail. Elle montre une femme au visage voilé qui dit travailler pour la Baxter Corporation et susurre le mot de passe d'une boîte vocale. Votre secrétaire arrive alors et vous tend... un fax de la Baxter Corporation ! Sur la télécopie, vous découvrez le numéro de téléphone de ladite société. Vous empoignez votre combiné, et vous tombez sur un répondeur vocal. A tout hasard, vous indiquez le mot de passe que l'inconnue de la vidéo a prononcé. Ça marche : la boîte vocale vous donne are yr...zero.se Ogre-Imre ro SUR LE SITE DE MAJESTIC, on vous prévient que vous devez avoir 18 ans et que vous devez disposer au minimum d'un Pentium 166 sous Windows 95/98/Me/NT4/2000, avec 32 Mo de Ram, une carte vidéo avec 41110 et une connexion 56 K au Net. Au bureau, un fax de la Baxter Corp. vous attend... accès à l'écoute de trois messages. L'un d'eux ressemble à un poème lettriste que déclame une espèce de désaxé ressassant sans fin un mot de quatre lettres... Serait-ce la clé pour accéder au site mysteriousufos.com ? Vous tentez le coup. Gagné ! Sur ce site dédié à la fameuse affaire Roswell et à son "extraterrestre", vous trouvez un indice qui, à l'évidence, doit servir à déchiffrer le document crypté. Vous vous attelez donc au décodage, lorsque vous arrive soudain sur ICQun message sans équivoque : "Ne soyez pas stupide, cessez vos recherches immédiatement. Vous pourriez le regretter." Du jamais vu ! De quoi s'agit-il ? D'un jeu vidéo d'un nouveau type. D'abord, le jeu continue même lorsque l'ordinateur est éteint. Mais surtout, Majestic s'insinue sans vergogne dans votre vie normale, vous poursuit où que vous soyez : à la maison, pendant un déjeuner, au bureau - même si vos collègues n'y voient que du feu... Pas de doute, cela ne ressemble à rien de connu. L'éditeur de Majestic, Electronic Arts, désigne son étrange ovni comme un "thriller interactif à suspense destiné à la génération connectée". C'est vers juin 1999 que Brian Cale, de la société américaine Anim-X, a contacté Electronic Arts pour exposer son projet. Cale rêvait de réinventer de A à Z le jeu d'aventure en offrant une attraction "différente de tout ce qui avait été vu auparavant" et à même de séduire les adultes, les gens de tous les jours, notamment ceux qui ne se considèrent pas forcément comme des joueurs. Ni une ni deux, Electronic Arts a vite perçu le potentiel d'un tel divertissement, qui tire sa force de plusieurs concepts déjà éprouvés. Concrètement, le nom "Majestic" désigne un comité gouvernemental que le président Harry Truman, en 1947, aurait chargé d'enquêter sur des objets extraterrestres abandonnés sur le sol américain. A la manière d'une série telle que X-Files, le jeu suggère une sombre conspiration... dont vous devrez patiemment démêler les complexités. Dans la pratique, vous vous retrouvez dans la peau d'un émule de Fox g Mulder, menant une enquête du même type. Chaque épisode du jeu est li- 36 SVM JUIN 2 0 0 1 HTTP//SVM VNUNET.FR
vré sur le Web, sous forme d'un abonnement mensuel. Il se dit qu'un bon joueur passera environ une semaine à résoudre l'intrigue en cours. Mais si l'on n'est pas hyper doué pour les énigmes, Majestic en tient compte. Arihn- X l'a en effet programmé de manière à observer comment se comporte un joueur, en vue d'adapter des éléments de l'histoire en fonction de ces particularités. Si nécessaire, les indices se multiplieront afin d'aider à résoudre l'épisode en cours, l'ambition étant de maintenir le joueur intéressé à progresser — pas question ici de demeurer bloqué. Au niveau graphique, il ne faut pas s'attendre à des merveilles en 3D. De fait, il n'y a pas d'objets à trouver dans des décors, pas de couloirs à parcourir au pas de course. L'essentiel des indices est Une Soft Story qui s'inscrit bien dans l'air du temps ! délivré en "streaming vidéo" de type Real Audio. II n'est donc pas nécessaire de rester des heures devant son PC. Toutefois, vous pouvez vous rendre sur le site de Majestic et rejoindre une communauté pour partager des idées et tuyaux, mais rien ne vous y oblige. Si chaque épisode démarre sur l'Internet, il se poursuit bel et bien dans la vie quotidienne. Vous recevez des e-mails, des messages sur votre PDA, des fax, et même de mystérieux appels téléphoniques. Si un personnage dit qu'il vous contactera demain, il le fera réellement, quitte à vous appeler au bureau au moment où vous vous y attendez le moins. Surprise garantie. L'interaction d'une fiction avec la vie personnelle n'a probablement jamais été aussi forte. L'ambition des créateurs du'SvM JUIN 2001 HTTP://SVM.VNUNET.FR 37



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 194 juin 2001 Page 1SVM numéro 194 juin 2001 Page 2-3SVM numéro 194 juin 2001 Page 4-5SVM numéro 194 juin 2001 Page 6-7SVM numéro 194 juin 2001 Page 8-9SVM numéro 194 juin 2001 Page 10-11SVM numéro 194 juin 2001 Page 12-13SVM numéro 194 juin 2001 Page 14-15SVM numéro 194 juin 2001 Page 16-17SVM numéro 194 juin 2001 Page 18-19SVM numéro 194 juin 2001 Page 20-21SVM numéro 194 juin 2001 Page 22-23SVM numéro 194 juin 2001 Page 24-25SVM numéro 194 juin 2001 Page 26-27SVM numéro 194 juin 2001 Page 28-29SVM numéro 194 juin 2001 Page 30-31SVM numéro 194 juin 2001 Page 32-33SVM numéro 194 juin 2001 Page 34-35SVM numéro 194 juin 2001 Page 36-37SVM numéro 194 juin 2001 Page 38-39SVM numéro 194 juin 2001 Page 40-41SVM numéro 194 juin 2001 Page 42-43SVM numéro 194 juin 2001 Page 44-45SVM numéro 194 juin 2001 Page 46-47SVM numéro 194 juin 2001 Page 48-49SVM numéro 194 juin 2001 Page 50-51SVM numéro 194 juin 2001 Page 52-53SVM numéro 194 juin 2001 Page 54-55SVM numéro 194 juin 2001 Page 56-57SVM numéro 194 juin 2001 Page 58-59SVM numéro 194 juin 2001 Page 60-61SVM numéro 194 juin 2001 Page 62-63SVM numéro 194 juin 2001 Page 64-65SVM numéro 194 juin 2001 Page 66-67SVM numéro 194 juin 2001 Page 68-69SVM numéro 194 juin 2001 Page 70-71SVM numéro 194 juin 2001 Page 72-73SVM numéro 194 juin 2001 Page 74-75SVM numéro 194 juin 2001 Page 76-77SVM numéro 194 juin 2001 Page 78-79SVM numéro 194 juin 2001 Page 80-81SVM numéro 194 juin 2001 Page 82-83SVM numéro 194 juin 2001 Page 84-85SVM numéro 194 juin 2001 Page 86-87SVM numéro 194 juin 2001 Page 88-89SVM numéro 194 juin 2001 Page 90-91SVM numéro 194 juin 2001 Page 92-93SVM numéro 194 juin 2001 Page 94-95SVM numéro 194 juin 2001 Page 96-97SVM numéro 194 juin 2001 Page 98-99SVM numéro 194 juin 2001 Page 100-101SVM numéro 194 juin 2001 Page 102-103SVM numéro 194 juin 2001 Page 104-105SVM numéro 194 juin 2001 Page 106-107SVM numéro 194 juin 2001 Page 108-109SVM numéro 194 juin 2001 Page 110-111SVM numéro 194 juin 2001 Page 112-113SVM numéro 194 juin 2001 Page 114-115SVM numéro 194 juin 2001 Page 116-117SVM numéro 194 juin 2001 Page 118-119SVM numéro 194 juin 2001 Page 120-121SVM numéro 194 juin 2001 Page 122-123SVM numéro 194 juin 2001 Page 124-125SVM numéro 194 juin 2001 Page 126-127SVM numéro 194 juin 2001 Page 128-129SVM numéro 194 juin 2001 Page 130-131SVM numéro 194 juin 2001 Page 132-133SVM numéro 194 juin 2001 Page 134-135SVM numéro 194 juin 2001 Page 136-137SVM numéro 194 juin 2001 Page 138-139SVM numéro 194 juin 2001 Page 140-141SVM numéro 194 juin 2001 Page 142-143SVM numéro 194 juin 2001 Page 144-145SVM numéro 194 juin 2001 Page 146-147SVM numéro 194 juin 2001 Page 148-149SVM numéro 194 juin 2001 Page 150-151SVM numéro 194 juin 2001 Page 152-153SVM numéro 194 juin 2001 Page 154-155SVM numéro 194 juin 2001 Page 156-157SVM numéro 194 juin 2001 Page 158-159SVM numéro 194 juin 2001 Page 160-161SVM numéro 194 juin 2001 Page 162-163SVM numéro 194 juin 2001 Page 164-165SVM numéro 194 juin 2001 Page 166-167SVM numéro 194 juin 2001 Page 168-169SVM numéro 194 juin 2001 Page 170-171SVM numéro 194 juin 2001 Page 172-173SVM numéro 194 juin 2001 Page 174-175SVM numéro 194 juin 2001 Page 176-177SVM numéro 194 juin 2001 Page 178-179SVM numéro 194 juin 2001 Page 180-181SVM numéro 194 juin 2001 Page 182-183SVM numéro 194 juin 2001 Page 184-185SVM numéro 194 juin 2001 Page 186-187SVM numéro 194 juin 2001 Page 188-189SVM numéro 194 juin 2001 Page 190-191SVM numéro 194 juin 2001 Page 192-193SVM numéro 194 juin 2001 Page 194-195SVM numéro 194 juin 2001 Page 196-197SVM numéro 194 juin 2001 Page 198-199SVM numéro 194 juin 2001 Page 200-201SVM numéro 194 juin 2001 Page 202-203SVM numéro 194 juin 2001 Page 204-205SVM numéro 194 juin 2001 Page 206-207SVM numéro 194 juin 2001 Page 208-209SVM numéro 194 juin 2001 Page 210-211SVM numéro 194 juin 2001 Page 212-213SVM numéro 194 juin 2001 Page 214-215SVM numéro 194 juin 2001 Page 216