SVM n°194 juin 2001
SVM n°194 juin 2001
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°194 de juin 2001

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 216

  • Taille du fichier PDF : 192 Mo

  • Dans ce numéro : Windows XP... pour Internet cliquez ici !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 200 - 201  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
200 201
16 nations, des batailles gigantesques, jusqu'à 8000 unités en temps réel, plus de 300 développements technologiques... etro ean W frs MN'f d SUA " Cossacks surpasse le maître. " GEN 4 16/20 Hit rédaction stratégie "Cossaks hisse le jeu de stratégie à un niveau sans précédent" Gamespot 9/10 L'EVENEMENT SUR PC " Un des plus beaux jeux de stratégie jamais réalisés. " PC FUN 18/20 Choix de la rédaction fRMI WIIRIII www.cossacksfrance.com " Un véritable hit " Jeux vidéo magazine 17/20 Choix de la rédaction " Sans conteste l'un des meilleurs jeux de stratégie temps réel. " PC N°1 18/20
I Amr— Bataille pour la lune 2 he Moon Project reprend presque à l'identique les ingrédients qui ont fait le succès de son aîné Earth 2150. On y retrouve les trois puissances antagonistes prêtes à tout pour s'emparer de la technologie extraterrestre dissimulée sur la lune. Le joueur s'engagera dans le camp de son choix pour des campagnes de longue haleine (100 missions et quelque cent heures de jeu). Une excellente durée de vie, encore vivifiée par le mode multijoueur (25 cartes avec des villes célèbres) et par l'éditeur de niveaux très complet qui dispose d'un langage de programmation. Le jeu est un habile compromis entre gestion des ressources, développement et affrontements. L'interface impose une prise en main prolongée pour les nouveaux venus. La réalisation, tout en 3D avec zoom, offre une excellente immersion dans le jeu, tout en autorisant une bonne vue d'ensemble. [MM The moon Project. Prix moyen TTC 300 F. Pour PC : PII 266 (450 recommandé), Win95/98/Me/NT4.0/2000, 32 Mo (64 Mo rec.)/200 Mo, carte 3D (16 Mo rec.). Ed. par Ubi Soft. POUR : l'ambiance, la réalisation, la durée de vie. CONTRE : très semblable au volet précédent. Gestion Que la fête commence ! es Sims, dont le succès ne se dément pas (ils quittent rarement la 1'place des ventes US), s'est enrichi d'un CD dédié à la fête. Vous pourrez inviter des amis à une "surprise-partie" et révéler votre sens du rythme dans la cage à danser, inviter une vedette ou une strip-teaseuse. Attention, cette dernière peut fort bien jeter son dévolu sur l'homme de la maison ! Si la fête languit, le mime viendra de lui-même l'égayer. A ces innovations s'ajoutent des papiers peints et une centaine d'objets : buffet, fontaine à punch, taureau mécanique, malle de costumes et autre feu de camp. Si la réalisation de soirées est sympathique, cet add-on n'offre pas la même richesse que le précédent. Les Sims Surprise-partie. Prix moyen TTC : 200 F. Pour PC : Pentium I 1300,'Win 95/98/Me, 32 Mo/255 Mo, carte vidéo 16 bits, 2 Mo. Ed. par Electronic Arts. POUR : le renforcement de l'aspect social. CONTRE : pas de nouveaux métiers. choisir l'actualité des joueurs Gestion/stratégie Deux siècles de guerre ossacks plonge le joueur ! IL dans les conflits qui ont secoué l'Europe aux XVIl'et XVIIl'siècles. Selon les campagnes (5), vous appartiendrez à un pays différent, pour servir des objectifs bien ciblés : contrôle des mers des Caraïbes, mise en place d'une armée forte en France, émergence d'un Etat russe puissant, etc. Le jeu tutoie la réalité historique, encyclopédie intégrée à la clef. A ces campagnes s'ajoutent des missions solo et l'indispensable mode multijoueur. Cossacks reprend les ingrédients classiques des jeux de stratégie temps réel (STR) : construction de bâtiments et constitution d'une armée. Mais il s'en distingue par sa richesse. Ainsi, face aux petites centaines d'unités des autres STR, Cossacks gère 8000 unités simultanément. Il ne s'agit pourtant pas de produire le maximum de troupes pour gagner. Bien au contraire, leur agencement et leur complémentarité priment ici. Même richesse dans la diversité des ressources (6) ou la possibilité de capturer des bâtiments et unités non gardés. La réalisation rend bien la fièvre des combats (fumée, éclaboussures des boulets tombant dans l'eau...). Un jeu captivant mais bien difficile. Edito Serezvous blanc ou noir ? Décidément, Peter Molyneux n'a rien perdu de sa verve créatrice au fil des ans. Son tout récent Black & White, déjà largement présenté dans nos colonnes, s'avère aussi enthousiasmant que pré- Pour en savoir plus sur Black&White http://www.Iionhead.com/vu. Bien des années après son génial Populous, Peter Molyneux prouve une fois encore qu'un thème ludique classique (incarnation d'un dieu) peut trouver une nouvelle jeunesse lorsqu'il est servi comme c'est le cas ici par des possibilités de jeu particulièrement originales, soutenues par une réalisation haut de gamme. Une expérience étonnante qu'on vous conseille de ne pas manquer. JACQUES HARBONN Cossacks European Wars. Prix moyen TTC 370 F. Pour PC : Pentium II 300, Windows 95/98/Me/NT 4.0/2000, 32 Mo (64 Mo recommandés)/400 Mo, affichage en 1024 x 768). Ed. par CDV/Focus. POUR : l'aspect historique, la richesse et le réalisme des combats, la durée de vie. CONTRE : bien ardu pour le novice. SVM JUIN 2 0 0 1 HTTP://SVM.VNUNET.FR 199



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 194 juin 2001 Page 1SVM numéro 194 juin 2001 Page 2-3SVM numéro 194 juin 2001 Page 4-5SVM numéro 194 juin 2001 Page 6-7SVM numéro 194 juin 2001 Page 8-9SVM numéro 194 juin 2001 Page 10-11SVM numéro 194 juin 2001 Page 12-13SVM numéro 194 juin 2001 Page 14-15SVM numéro 194 juin 2001 Page 16-17SVM numéro 194 juin 2001 Page 18-19SVM numéro 194 juin 2001 Page 20-21SVM numéro 194 juin 2001 Page 22-23SVM numéro 194 juin 2001 Page 24-25SVM numéro 194 juin 2001 Page 26-27SVM numéro 194 juin 2001 Page 28-29SVM numéro 194 juin 2001 Page 30-31SVM numéro 194 juin 2001 Page 32-33SVM numéro 194 juin 2001 Page 34-35SVM numéro 194 juin 2001 Page 36-37SVM numéro 194 juin 2001 Page 38-39SVM numéro 194 juin 2001 Page 40-41SVM numéro 194 juin 2001 Page 42-43SVM numéro 194 juin 2001 Page 44-45SVM numéro 194 juin 2001 Page 46-47SVM numéro 194 juin 2001 Page 48-49SVM numéro 194 juin 2001 Page 50-51SVM numéro 194 juin 2001 Page 52-53SVM numéro 194 juin 2001 Page 54-55SVM numéro 194 juin 2001 Page 56-57SVM numéro 194 juin 2001 Page 58-59SVM numéro 194 juin 2001 Page 60-61SVM numéro 194 juin 2001 Page 62-63SVM numéro 194 juin 2001 Page 64-65SVM numéro 194 juin 2001 Page 66-67SVM numéro 194 juin 2001 Page 68-69SVM numéro 194 juin 2001 Page 70-71SVM numéro 194 juin 2001 Page 72-73SVM numéro 194 juin 2001 Page 74-75SVM numéro 194 juin 2001 Page 76-77SVM numéro 194 juin 2001 Page 78-79SVM numéro 194 juin 2001 Page 80-81SVM numéro 194 juin 2001 Page 82-83SVM numéro 194 juin 2001 Page 84-85SVM numéro 194 juin 2001 Page 86-87SVM numéro 194 juin 2001 Page 88-89SVM numéro 194 juin 2001 Page 90-91SVM numéro 194 juin 2001 Page 92-93SVM numéro 194 juin 2001 Page 94-95SVM numéro 194 juin 2001 Page 96-97SVM numéro 194 juin 2001 Page 98-99SVM numéro 194 juin 2001 Page 100-101SVM numéro 194 juin 2001 Page 102-103SVM numéro 194 juin 2001 Page 104-105SVM numéro 194 juin 2001 Page 106-107SVM numéro 194 juin 2001 Page 108-109SVM numéro 194 juin 2001 Page 110-111SVM numéro 194 juin 2001 Page 112-113SVM numéro 194 juin 2001 Page 114-115SVM numéro 194 juin 2001 Page 116-117SVM numéro 194 juin 2001 Page 118-119SVM numéro 194 juin 2001 Page 120-121SVM numéro 194 juin 2001 Page 122-123SVM numéro 194 juin 2001 Page 124-125SVM numéro 194 juin 2001 Page 126-127SVM numéro 194 juin 2001 Page 128-129SVM numéro 194 juin 2001 Page 130-131SVM numéro 194 juin 2001 Page 132-133SVM numéro 194 juin 2001 Page 134-135SVM numéro 194 juin 2001 Page 136-137SVM numéro 194 juin 2001 Page 138-139SVM numéro 194 juin 2001 Page 140-141SVM numéro 194 juin 2001 Page 142-143SVM numéro 194 juin 2001 Page 144-145SVM numéro 194 juin 2001 Page 146-147SVM numéro 194 juin 2001 Page 148-149SVM numéro 194 juin 2001 Page 150-151SVM numéro 194 juin 2001 Page 152-153SVM numéro 194 juin 2001 Page 154-155SVM numéro 194 juin 2001 Page 156-157SVM numéro 194 juin 2001 Page 158-159SVM numéro 194 juin 2001 Page 160-161SVM numéro 194 juin 2001 Page 162-163SVM numéro 194 juin 2001 Page 164-165SVM numéro 194 juin 2001 Page 166-167SVM numéro 194 juin 2001 Page 168-169SVM numéro 194 juin 2001 Page 170-171SVM numéro 194 juin 2001 Page 172-173SVM numéro 194 juin 2001 Page 174-175SVM numéro 194 juin 2001 Page 176-177SVM numéro 194 juin 2001 Page 178-179SVM numéro 194 juin 2001 Page 180-181SVM numéro 194 juin 2001 Page 182-183SVM numéro 194 juin 2001 Page 184-185SVM numéro 194 juin 2001 Page 186-187SVM numéro 194 juin 2001 Page 188-189SVM numéro 194 juin 2001 Page 190-191SVM numéro 194 juin 2001 Page 192-193SVM numéro 194 juin 2001 Page 194-195SVM numéro 194 juin 2001 Page 196-197SVM numéro 194 juin 2001 Page 198-199SVM numéro 194 juin 2001 Page 200-201SVM numéro 194 juin 2001 Page 202-203SVM numéro 194 juin 2001 Page 204-205SVM numéro 194 juin 2001 Page 206-207SVM numéro 194 juin 2001 Page 208-209SVM numéro 194 juin 2001 Page 210-211SVM numéro 194 juin 2001 Page 212-213SVM numéro 194 juin 2001 Page 214-215SVM numéro 194 juin 2001 Page 216