SVM n°194 juin 2001
SVM n°194 juin 2001
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°194 de juin 2001

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 216

  • Taille du fichier PDF : 192 Mo

  • Dans ce numéro : Windows XP... pour Internet cliquez ici !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
l'essentiel la science Le papier électronique sur [TECHNO1 Fanas de musique techno, réjouissez-vous ! L'entreprise américaine Alesis vient bientôt ! Des scientifiques issus des Le papier électronique, c'est pour de développer un étonnant Bell Labs et de la société E-ink ont synthétiseur-générateur d'effets : grâce à des capteurs indémie américaine des sciences un présenté dans les Annales de l'Acafrarouges, on peut modifier procédé simple et peu coûteux de les sons préprogrammés juste en agitant les mains au-des- production d—e-paper", un papier composé de transistors et de microcapsules remplies de liquide coloré sus de l'appareil. (voir SVM n°190). Leur technique,\/baptisée "microcontact printing", [PROTOCOLE IP] repose sur la simple impression des En Europe aussi circuits électroniques sur le support on se prépare à la version 6 de plastique souple, grâce à des cydu plus fameux des protoco- lindres munis de sillons. Toutefois, les Internet. Ainsi, des experts de gros progrès restent à faire avant de la Toile et des représen- de voir fleurir les rotatives chargées tants de la Commission euro- d'imprimer le papier du futur. Le propéenne ont débattu de la fu- totype que les chercheurs ont développé avec Et SI... le geste remplaçait la souris ? Cela peut sem- cette technique bler farfelu, mais l'entreprise Naturalpoint y croit dur comme fer.. ne compte que Elle vient de commercialiser Track1R, un capteur optique doté 256 pixels, en efd'une caméra capable de gérer un curseur en traquant les gestes fet, et il ne prode son utilisateur. Et pour cela, il y a plusieurs solutions : une bague, pose qu'un affiune pastille à coller sur le front ou encore une "baguette magique" chage en noir pour contrôler Windows avec la paume de la main. TrackIR peut et blanc. E.L.B. servir avant tout les personnes handicapées, mais Naturalpoint tente aussi de convaincre les joueurs comme les utilisateurs de portables, en passant par les habitués des présentations Powerpoint. Seul g souci, le prix de l'engin, qui 1 avoisine les 750 francs ! ture norme IPv6, appelée à remplacer l'actuelle IPv4. Objectif : être assez au point avec le protocole pour profiter de l'avance de l'Europe dans les technologies mobiles. PRÉCIS Le VLT ("Very Large Telescopelva y voir bien plus clair : un consortium français a développé Naos, un système d'optique adaptative pour le télescope européen basé à Atacama (Chili). Grâce à lui, le VLT devrait pouvoir s'affranchir des turbulences et de la "pollution" de l'atmosphère pour voir le ciel encore mieux. 18 Puces du futur : encore un cap IBM vient d'assembler la première ligne de transistors constitués de nanotubes de carbone, lesquels sont cinq cents fois plus petits que les transistors de nos processeurs. Une opération impossible jusqu'ici car ces nanotubes sont soit métalliques, soit semi-conducteurs ; or, seuls les semiconducteurs peuvent faire office de transistors. Concrètement, les chercheurs ont utilisé la "destruction constrictive', une technique qui leur a permis d'obtenir uniquement des nanotubes semi-conducteurs. E.L.B. Fibres optiques à la puissance 10 Les fibres optiques sont loin d'avoir révélé tous leurs secrets. Cette fois, des ingénieurs de l'université de Purdue, dans l'Indiana, estiment parvenir à multiplier par 10 la vitesse de transmission des données par ces canaux de lumière, et rendre ainsi l'Internet bien plus rapide. Pour cela, ils ont simplement profité d'un dispositif que l'on utilise pour le multiplexage et le démultiplexage des données d'une même fibre. Selon eux, il serait possible, grâce à un appareil appelé "multiplexeur de longueurs d'onde", de transformer une simple impulsion laser en une véritable rafale de 21 impulsions, expédiées sur la fibre instantanément. E.L.B. svm JUIN 2001 HTTP//SVM.VNUNET.FR
la bonne voie La puce capteuse Les chercheurs de l'université de Berkeley mettent la der- el ; nière main à leur nouvelle création : des puces pas plus grandes qu'un grain de poussière. Cela dans le cadre du programme Smart Dust, qui a pour but d'élaborer des capteurs de taille microscopique en vue d'applications très diverses comme contrôler la stabilité des ponts, gérer la température d'un bâtiment, etc. Pour l'instant, le capteur mis au point mesure 100 mm3 et est composé de deux puces de silicium fixées sur une batterie, d'un récepteur et d'un transmetteur optique. Mais une fois finalisé, le volume de ce petit bijou de technologie ne devrait pas dépasser le millimètre cube - et comprendre sa propre source d'énergie, un circuit analogique, un système de communication optique et un microprocesseur ! On l'attend pour le courant de l'été. A.c. Ecrans sans velours ! Les chercheurs d'IBM ont découvert une méthode de fabrication d'écrans à cristaux liquides tout à fait révolutionnaire. Jusqu'à présent, en effet, fabriquer des écrans LCD nécessitait... du velours ! Petite explication technique : frottée sur un substrat de polymères, cette étoffe permet aux cristaux liquides de s'aligner parfaitement sur le support et de former une matrice presque impeccable. Mais le procédé a ses limites : il est cher, et les échecs trop nombreux... Aujourd'hui, Big Blue propose donc de remplacer le fameux substrat par une simple couche de carbone, et de bombarder celle-ci d'ions pour que les atomes de carbone se rangent à la perfection. Les cristaux liquides s'attachent ensuite naturellement avec les atomes de carbone, et sont donc aussi bien alignés que leur support. IBM espère avec cette technologie diminuer considérablement le coût des écrans LCD — et surtout la vendre à d'autres fabricants ! E.L.B. voir aussi L'udvrrÉ page 130, PINCE LASER] Une équipe de chercheurs écossais a réussi à faire tourner des objets microscopiques très fragiles (du chromosome de hamster à la perle de verre) grâce à des lasers. Cette étonnante technique de pince optique pourrait notamment être utilisée pour entraîner des moteurs de micromachines ou pour procéder à des tests chimiques et biologiques à des vitesses encore inconnues. SUR MARS DANS 20 ANS ? La Nasa ne renonce pas à la conquête martienne ! Daniel Goldin, le chef de l'Agence spatiale, a donné une conférence début mai dans laquelle il a précisé qu'il pensait pouvoir envoyer des humains sur Mars à l'horizon 2020. Selon lui, les scientifiques seront à même, dans quelques années, de surmonter les problèmes de santé inhérents aux voyages spatiaux et réussiront à sortir les humains de la banlieue terrestre. Mais avant d'expédier des astronautes sur la Planète Rouge, la Nasa compte d'abord lancer un nouveau vaisseau chargé de ramener des échantillons du désert martien dès 2007. HAUT DÉBIT France Télécom R&D teste en ce moment la connexion à Internet via les réseaux électriques ("Power Line Communications"). Ces tests ont lieu dans le cadre d'essais de différentes solutions de transport ADSL au sein même du foyer. L'opérateur est ainsi parvenu à obtenir des débits de 7 Mbits/s, et prévoit de nouveaux essais "grandeur nature" à Lannion, avant l'été, chez des usagers possédant l'ADSL. À LA POMPE Un logiciel qui gère le carburant des réservoirs des satellites de communication avec une précision étonnante, c'est ce qu'ont mis au point des chercheurs de l'université de Purdue. L'enjeu est de taille car une goutte du carburant de ces satellites vaut plus cher que son équivalent en or... SvM JUIN 2001 HTTP//SVM.VNUNET.FR 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 194 juin 2001 Page 1SVM numéro 194 juin 2001 Page 2-3SVM numéro 194 juin 2001 Page 4-5SVM numéro 194 juin 2001 Page 6-7SVM numéro 194 juin 2001 Page 8-9SVM numéro 194 juin 2001 Page 10-11SVM numéro 194 juin 2001 Page 12-13SVM numéro 194 juin 2001 Page 14-15SVM numéro 194 juin 2001 Page 16-17SVM numéro 194 juin 2001 Page 18-19SVM numéro 194 juin 2001 Page 20-21SVM numéro 194 juin 2001 Page 22-23SVM numéro 194 juin 2001 Page 24-25SVM numéro 194 juin 2001 Page 26-27SVM numéro 194 juin 2001 Page 28-29SVM numéro 194 juin 2001 Page 30-31SVM numéro 194 juin 2001 Page 32-33SVM numéro 194 juin 2001 Page 34-35SVM numéro 194 juin 2001 Page 36-37SVM numéro 194 juin 2001 Page 38-39SVM numéro 194 juin 2001 Page 40-41SVM numéro 194 juin 2001 Page 42-43SVM numéro 194 juin 2001 Page 44-45SVM numéro 194 juin 2001 Page 46-47SVM numéro 194 juin 2001 Page 48-49SVM numéro 194 juin 2001 Page 50-51SVM numéro 194 juin 2001 Page 52-53SVM numéro 194 juin 2001 Page 54-55SVM numéro 194 juin 2001 Page 56-57SVM numéro 194 juin 2001 Page 58-59SVM numéro 194 juin 2001 Page 60-61SVM numéro 194 juin 2001 Page 62-63SVM numéro 194 juin 2001 Page 64-65SVM numéro 194 juin 2001 Page 66-67SVM numéro 194 juin 2001 Page 68-69SVM numéro 194 juin 2001 Page 70-71SVM numéro 194 juin 2001 Page 72-73SVM numéro 194 juin 2001 Page 74-75SVM numéro 194 juin 2001 Page 76-77SVM numéro 194 juin 2001 Page 78-79SVM numéro 194 juin 2001 Page 80-81SVM numéro 194 juin 2001 Page 82-83SVM numéro 194 juin 2001 Page 84-85SVM numéro 194 juin 2001 Page 86-87SVM numéro 194 juin 2001 Page 88-89SVM numéro 194 juin 2001 Page 90-91SVM numéro 194 juin 2001 Page 92-93SVM numéro 194 juin 2001 Page 94-95SVM numéro 194 juin 2001 Page 96-97SVM numéro 194 juin 2001 Page 98-99SVM numéro 194 juin 2001 Page 100-101SVM numéro 194 juin 2001 Page 102-103SVM numéro 194 juin 2001 Page 104-105SVM numéro 194 juin 2001 Page 106-107SVM numéro 194 juin 2001 Page 108-109SVM numéro 194 juin 2001 Page 110-111SVM numéro 194 juin 2001 Page 112-113SVM numéro 194 juin 2001 Page 114-115SVM numéro 194 juin 2001 Page 116-117SVM numéro 194 juin 2001 Page 118-119SVM numéro 194 juin 2001 Page 120-121SVM numéro 194 juin 2001 Page 122-123SVM numéro 194 juin 2001 Page 124-125SVM numéro 194 juin 2001 Page 126-127SVM numéro 194 juin 2001 Page 128-129SVM numéro 194 juin 2001 Page 130-131SVM numéro 194 juin 2001 Page 132-133SVM numéro 194 juin 2001 Page 134-135SVM numéro 194 juin 2001 Page 136-137SVM numéro 194 juin 2001 Page 138-139SVM numéro 194 juin 2001 Page 140-141SVM numéro 194 juin 2001 Page 142-143SVM numéro 194 juin 2001 Page 144-145SVM numéro 194 juin 2001 Page 146-147SVM numéro 194 juin 2001 Page 148-149SVM numéro 194 juin 2001 Page 150-151SVM numéro 194 juin 2001 Page 152-153SVM numéro 194 juin 2001 Page 154-155SVM numéro 194 juin 2001 Page 156-157SVM numéro 194 juin 2001 Page 158-159SVM numéro 194 juin 2001 Page 160-161SVM numéro 194 juin 2001 Page 162-163SVM numéro 194 juin 2001 Page 164-165SVM numéro 194 juin 2001 Page 166-167SVM numéro 194 juin 2001 Page 168-169SVM numéro 194 juin 2001 Page 170-171SVM numéro 194 juin 2001 Page 172-173SVM numéro 194 juin 2001 Page 174-175SVM numéro 194 juin 2001 Page 176-177SVM numéro 194 juin 2001 Page 178-179SVM numéro 194 juin 2001 Page 180-181SVM numéro 194 juin 2001 Page 182-183SVM numéro 194 juin 2001 Page 184-185SVM numéro 194 juin 2001 Page 186-187SVM numéro 194 juin 2001 Page 188-189SVM numéro 194 juin 2001 Page 190-191SVM numéro 194 juin 2001 Page 192-193SVM numéro 194 juin 2001 Page 194-195SVM numéro 194 juin 2001 Page 196-197SVM numéro 194 juin 2001 Page 198-199SVM numéro 194 juin 2001 Page 200-201SVM numéro 194 juin 2001 Page 202-203SVM numéro 194 juin 2001 Page 204-205SVM numéro 194 juin 2001 Page 206-207SVM numéro 194 juin 2001 Page 208-209SVM numéro 194 juin 2001 Page 210-211SVM numéro 194 juin 2001 Page 212-213SVM numéro 194 juin 2001 Page 214-215SVM numéro 194 juin 2001 Page 216