SVM n°194 juin 2001
SVM n°194 juin 2001
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°194 de juin 2001

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 216

  • Taille du fichier PDF : 192 Mo

  • Dans ce numéro : Windows XP... pour Internet cliquez ici !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 128 - 129  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
128 129
futur protos-labos CRISTAUX ! Deux professeurs de l'université d'Austin, au Texas, sont parvenus à réaliser des cristaux de silicium capables de produire de la lumière. Sphériques, les cristaux émettent une couleur différente en fonction de leur taille. Pour l'heure, les deux chercheurs n'ont réussi à produire que de la lumière e verte et bleue, mais ils estiment que leurs nanostructures de silicium devraient à très court terme être capables de produire de la lumière rouge. Et pourquoi pas, dès lors, servir à la fabrication d'écrans plats... LA MER PAR SATELLITE Deux sondes Solo (pour "Sounding Oceanographic Lagrangian Observer") viennent d'être larguées dans le Pacifique Nord par des chercheurs de l'université de Berkeley. Ces sous-marins, miniatures et autonomes, peuvent descendre jusqu'à 1000 mètres sous la surface des océans. A l'intérieur, on y trouve une collection d'apparelis de mesure, véritables mines d'informations pour les scientifiques. Pêlemêle, elles détectent température et salinité de l'eau, la teneur des courants marins et le taux de carbone dans l'eau. Pour transmettre leurs données, ces sondes remontent chaque matin et chaque soir à la surface, afin de les communiquer à un satellite.\/[NANOTUBES 1 n'y a pas que le carbone dans le petit monde des nanostructures. Laurence Mark, de l'université de Northwestern, Illinois, a développé un matériau basé sur le nitrure de bore qui peut former des nanotubes. Par rapport au carbone, ceuxci auraient plusieurs avantages : ils sont plus résistants à e la chaleur et leurs propriétés électroniques seraient plus facilement prédictibles. Le pull over électrique n appareil portable alimenté en électricité par un simple pull-over ! C'est peut-être pour bientôt si l'on en croit les travaux d'une équipe de chercheurs allemands qui, du fond de leur labo de l'université de Stuttgart, ont développé une fibre synthétique qui génère de l'électricité quand elle est exposée à la lumière. Enveloppées de trois couches cylindriques de silicium et de deux électrodes, les fibres fonctionnent sur le même principe que les cellules photovoltaïques (des calculettes à énergie solaire). Ultime raffinement : ces fibres seraient, selon les chercheurs, tout à fait lavables. Soit, mais avant qu'un vêtement à énergie solaire ne voie le jour, il faudra d'abord réussir à connecter toutes les fibres ensemble. Et là, c'est, sans jeu de mots, une autre paire de manches ! E.L.B. DES FIBRES SYNTHÉTIQUES capables de générer de l'élearicité grâce à l'énergie solaire. Et en plus elles sont lavables ! IBM travaille à rendre ses serveurs "intelligents" E Liza : non, il ne s'agit pas de la célèbre chanson de Gainsbourg, mais le nom d'un des plus importants projets de Big Blue depuis sa fondation. La preuve en chiffres : plusieurs milliards de dollars investis, 25% du budget Recherche & Developpement "serveurs", 7 laboratoires du groupe mobilisés et des centaines de scientifiques à pied d'oeu-vre... Tout cela dans un seul but : rendre l'ensemble des serveurs estampillés IBM autonomes ! Autrement dit, eLiza permettrait aux serveurs de s'administrer, de corriger leurs failles et de se mettre à jour par eux-mêmes ou, tout du moins, avec un minimum de main d'oeuvre humaine. Entièrement automatisés, serveurs et réseaux seraient dès lors très simples à gérer. Pour parvenir à cette "intelligence" artificielle, les scientifiques vont pouvoir profiter du savoir-faire maison en matière d'autorégulation de réseaux : IBM commercialise en effet déjà des serveurs capables de traiter certaines tâches par eux-mêmes. Mais on est ici loin d'eLiza, qui cible la totalité des ordinateurs, et pas seulement un serveur isolé. E.L.B. Un watermark pour les textes L es défenseurs du droit d'auteur sur Internet peuvent se frotter les mains. Mikhail Atallah et Victor Raskin, deux chercheurs de l'université de Purdue, ont réussi à placer un filigrane dans un document électronique écrit en langage naturel. Cette technique, parfois employée sous le nom de watermark pour protéger les auteurs des images, sons ou vidéo numériques, était jusque-là inapplicable dans un simple document texte. Pour y parvenir, les scientifiques ont élaboré un algorithme qui modifie très discrètement la grammaire de certaines phrases du document (par un passage de la voix active à la voix passive, par exemple). Du coup, sans presque rien changer au texte, celui-ci contient pourtant toutes les données relatives à son auteur ! E.L.B. 126 SVM JUIN 2 0 0 1 HTTP://SVM.VNUNET.FR
WMCU Vite ! Contre la menace permanente des virus et chevaux de Troie, la protection continue sans mises à jour de signatures : ViGUARD est le seul à avoir arrêté et détruit ILOVEYOU, Melissa, Tchernobyl, AnnaKournikova ! Tous les jours, plus de 50 nouveaux virus et chevaux de Troie se propagent à la vitesse de l'Internet. ViGUARD confirme tous les jours sa supériorité absolue sur les méthodes de protection utilisant des mises à jour de signatures de virus. ILOVEYOU a prouvé une fois de plus la supériorité de la technologie DVP de ViGUARD sur les technologies traditionnelles. Les barrières de protection contre ILOVEYOU et ses variantes étaient déjà intégrées dans ViGUARD bien avant que le virus n'apparaisse, tout comme pour Melissa, CIH, AnnaKournikova et tous les 50 000 virus connus et inconnus, et chevaux de Troie. La technologie DVP - Dynamic Virus Protection - arrête et détruit les virus et chevaux de Troie connus et inconnus sans mises à jour de signatures de virus. Si nos clients ont choisi ViGUARD, c'est parce qu'ils sont intransigeants sur la fiabilité de leur sécurité. Grands comptes, PMI-PME et particuliers. Les versions : 1. Personnelles : famille 2. Professionnelles : portables et monopostes 3. Réseaux : le FireWall Antiviral pour Administrateurs Systèmes d'exploitation : DOS et Windows 3.XX - Windows 95/98/2000/ME Windows NT/NT TSE/Novell/UNIX - Tous réseaux Mémoire vive 8 Mo - Espace disque 6 Mo. La projection Wifig7r\R7F-L7'Total Virtil. c Sam tni,e, 11111181I i Ileg Les logiciels inclus dans ViGUARD PC-Pass : Certifie les macros. AntiSpy : Bloque les programmes d'espionnage. ViStartup : Contrôle en permanence le démarrage. ViRepair : Le coffre fort des fichiers vitaux. NetTrap : Conçu contre les vers et chevaux de Troie. ViQuarantaine : Gestion de la mise en quarantaine. Contactez les conseillers sécurité Tegam International France. Pour plus d'informations ou pour connaître les revendeurs certifiés de votre région. POnagazine Tél : (33) 01 64 66 15 97 www.tegam.fr www.viguard.com La presse l'affirme, les clients le confirment sur notre site internet DISTRIBUTIQUE DECISION Réseaux A.. delnnIlao,en vole Pa.* LE JOURNAL INFORMATIOU tél.fr 111 Le Monde J Ministère de la Justice J Direction de la Sécurité Publique de Monaco J Marine Nationale ❑ Yves St-Laurent ❑ Abilis J Fédération Française de l'Equitation J Cnfpt ❑ Dsf* J Cci* ❑ Palais de la Découverte J Fédération Française de Football ❑ Nissan J Education Nationale* ❑ La Tour d'Argent, etc. *Partiellement



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 194 juin 2001 Page 1SVM numéro 194 juin 2001 Page 2-3SVM numéro 194 juin 2001 Page 4-5SVM numéro 194 juin 2001 Page 6-7SVM numéro 194 juin 2001 Page 8-9SVM numéro 194 juin 2001 Page 10-11SVM numéro 194 juin 2001 Page 12-13SVM numéro 194 juin 2001 Page 14-15SVM numéro 194 juin 2001 Page 16-17SVM numéro 194 juin 2001 Page 18-19SVM numéro 194 juin 2001 Page 20-21SVM numéro 194 juin 2001 Page 22-23SVM numéro 194 juin 2001 Page 24-25SVM numéro 194 juin 2001 Page 26-27SVM numéro 194 juin 2001 Page 28-29SVM numéro 194 juin 2001 Page 30-31SVM numéro 194 juin 2001 Page 32-33SVM numéro 194 juin 2001 Page 34-35SVM numéro 194 juin 2001 Page 36-37SVM numéro 194 juin 2001 Page 38-39SVM numéro 194 juin 2001 Page 40-41SVM numéro 194 juin 2001 Page 42-43SVM numéro 194 juin 2001 Page 44-45SVM numéro 194 juin 2001 Page 46-47SVM numéro 194 juin 2001 Page 48-49SVM numéro 194 juin 2001 Page 50-51SVM numéro 194 juin 2001 Page 52-53SVM numéro 194 juin 2001 Page 54-55SVM numéro 194 juin 2001 Page 56-57SVM numéro 194 juin 2001 Page 58-59SVM numéro 194 juin 2001 Page 60-61SVM numéro 194 juin 2001 Page 62-63SVM numéro 194 juin 2001 Page 64-65SVM numéro 194 juin 2001 Page 66-67SVM numéro 194 juin 2001 Page 68-69SVM numéro 194 juin 2001 Page 70-71SVM numéro 194 juin 2001 Page 72-73SVM numéro 194 juin 2001 Page 74-75SVM numéro 194 juin 2001 Page 76-77SVM numéro 194 juin 2001 Page 78-79SVM numéro 194 juin 2001 Page 80-81SVM numéro 194 juin 2001 Page 82-83SVM numéro 194 juin 2001 Page 84-85SVM numéro 194 juin 2001 Page 86-87SVM numéro 194 juin 2001 Page 88-89SVM numéro 194 juin 2001 Page 90-91SVM numéro 194 juin 2001 Page 92-93SVM numéro 194 juin 2001 Page 94-95SVM numéro 194 juin 2001 Page 96-97SVM numéro 194 juin 2001 Page 98-99SVM numéro 194 juin 2001 Page 100-101SVM numéro 194 juin 2001 Page 102-103SVM numéro 194 juin 2001 Page 104-105SVM numéro 194 juin 2001 Page 106-107SVM numéro 194 juin 2001 Page 108-109SVM numéro 194 juin 2001 Page 110-111SVM numéro 194 juin 2001 Page 112-113SVM numéro 194 juin 2001 Page 114-115SVM numéro 194 juin 2001 Page 116-117SVM numéro 194 juin 2001 Page 118-119SVM numéro 194 juin 2001 Page 120-121SVM numéro 194 juin 2001 Page 122-123SVM numéro 194 juin 2001 Page 124-125SVM numéro 194 juin 2001 Page 126-127SVM numéro 194 juin 2001 Page 128-129SVM numéro 194 juin 2001 Page 130-131SVM numéro 194 juin 2001 Page 132-133SVM numéro 194 juin 2001 Page 134-135SVM numéro 194 juin 2001 Page 136-137SVM numéro 194 juin 2001 Page 138-139SVM numéro 194 juin 2001 Page 140-141SVM numéro 194 juin 2001 Page 142-143SVM numéro 194 juin 2001 Page 144-145SVM numéro 194 juin 2001 Page 146-147SVM numéro 194 juin 2001 Page 148-149SVM numéro 194 juin 2001 Page 150-151SVM numéro 194 juin 2001 Page 152-153SVM numéro 194 juin 2001 Page 154-155SVM numéro 194 juin 2001 Page 156-157SVM numéro 194 juin 2001 Page 158-159SVM numéro 194 juin 2001 Page 160-161SVM numéro 194 juin 2001 Page 162-163SVM numéro 194 juin 2001 Page 164-165SVM numéro 194 juin 2001 Page 166-167SVM numéro 194 juin 2001 Page 168-169SVM numéro 194 juin 2001 Page 170-171SVM numéro 194 juin 2001 Page 172-173SVM numéro 194 juin 2001 Page 174-175SVM numéro 194 juin 2001 Page 176-177SVM numéro 194 juin 2001 Page 178-179SVM numéro 194 juin 2001 Page 180-181SVM numéro 194 juin 2001 Page 182-183SVM numéro 194 juin 2001 Page 184-185SVM numéro 194 juin 2001 Page 186-187SVM numéro 194 juin 2001 Page 188-189SVM numéro 194 juin 2001 Page 190-191SVM numéro 194 juin 2001 Page 192-193SVM numéro 194 juin 2001 Page 194-195SVM numéro 194 juin 2001 Page 196-197SVM numéro 194 juin 2001 Page 198-199SVM numéro 194 juin 2001 Page 200-201SVM numéro 194 juin 2001 Page 202-203SVM numéro 194 juin 2001 Page 204-205SVM numéro 194 juin 2001 Page 206-207SVM numéro 194 juin 2001 Page 208-209SVM numéro 194 juin 2001 Page 210-211SVM numéro 194 juin 2001 Page 212-213SVM numéro 194 juin 2001 Page 214-215SVM numéro 194 juin 2001 Page 216