SVM n°19 jui/aoû 1985
SVM n°19 jui/aoû 1985
  • Prix facial : 16 F

  • Parution : n°19 de jui/aoû 1985

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (203 x 280) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 200 Mo

  • Dans ce numéro : la micro-informatique expliquée par Bill Gates, le pape du logiciel.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 70 - 71  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
70 71
3:REM SOL->ROUESC.Masurel-le 29 mars 1985 5 ; GOTO "B" 10 ; "X"XT=T 15 ; RETURN 20:'YW=INT (T/2) +1 ; 1F W/2=INT (W/2)LET YT=4 ; GOTO 25 25 ; RETURN 30:"BrRADIAN CLEAR : INPUT " PARTITION:N=" ; N, "'Nb ROUES ; " ; NR,"MAX.YT="iY 40:INPUT "BORNE 0 =".TO,"BORNE 1 ="T.1.NR=NR-1, N=NR*INT (N/NR 50:TEXT CSIZE 1 : COLOR 0:LPRINT "PARTITION : N="" ; N:LPRINT "Nb ROUES=" ; NR+1 ; LPRINT "MAX YT =" ; YMUSING "# ###.##" 60:LPRINT "BORNES " ; TO ;'g' ; T 1 ; LLIST "X" ; LF -3 ; LLIST "Y" 70:REM INITIALISA TION 75:0IM A(NR),B(NR), TT(NR), TE(NR), C(NR+1),M(2) 80:C0=105/YM:R=CT PARTITION : N = 40 Nb ROUES = 3 MAX YT = 3 BORNES : 0.00 et 12.56 10 :'X" XT = T 20 : -Y" YT = 2 + SIN T Pour obtenir des tracés précis, il faut dans la mesure du possible respecter les deux règles suivantes : éviter de faire traverser l'axe des x par la courbe représentant le sol autrement que perpendiculairement, sinon la courbe de la roue aura un point singulier, enfin pour minimiser les erreurs de calcul, il faut si possible orienter la courbe du sol de façon à avoir y(T) décroissant plutôt que croissant. Le programme se décompose de la façon suivante, en plus des lignes 10 et 20 qui contiennent l'équation du sol, les lignes 30 à 60 servent à la saisie des données. Ensuite, lignes 70 à 100, le programme initialise ses variables, calcule ses paramètres d'échelle pour le tracé et dessine les axes. A l'aide des sous-programmes de calcul de dx/dt (lignes 500-510) et de l'intégrale Ti = t dx J ro y (lignes 1000-1 060), le programme trace alors la première roue (lignes 110 à 160). Il dessine alors le sol et les roues suivantes (ligne 200 à 290) à l'aide des mémes sousprogrammes, autant de fois que nécessaire. Christophe MASUREL 1-T0)/(2*N):1-1= 2*R ; p.R/2:T=T0 90:C(0)=1 ; I=1:C(J) =INT (J*N/NR+.5):TT(0)=TO : PAUSE "JE CALC ULE" 100:GRAPH GLCURSOR (110, -60) ; SORGN ; LINE (-110,0)- (110,0) ; LINE (0,-150)-(0,0) ; COLOR 2 110.REM DESSIN ler e ROUE 120 ; GOSUB "X". GOSUB "Y", A(0) =XT.B(0)=YT ; LINE (110,-00* A(0))-(0,-CO*A (0)) 125 ; GLCURSOR (CO*8 (0),-CO*A(0)) 130 ; POR I=JTO N ; GOSUB "TI" ; GOSUB "Y":J=C0 *YT*COS (TI) ; U =C0*(YT*SIN (T I)+P(0)) 140:LINE -(U,-U) 150.IF 1=C(J)LET T E(J)=TI.4(J)=X T:B(J)=YT:TT(i) =- T.I=J-1-1.0(J) =INT (i*N/NR-4-. 5) 160.NEXT I 200. OR K=1TO NR 210.COLOR 1, GLCURSOR (CO*8 (K-1),-CO*P(K- 1)) ; T,,TT(K-1) 220 ; POR 1=C(K-1)TO C(K):T=T+H ; GOSUB "X" : GOSUB "Y".J=C0 *YT:U=CO*XT LINE -(U, -U) ; NEXT I Q30 ; T=T0.GOSUB "Y'GOSUB "Dx" ; Tp =TE(K) ; TI=0 240:U=CO*YT*COS (- TP):U=C0*(YT* SIN (-TA)+A(K)) : COLOR 2 245:LINE (110,-00* A(K))-(0,7CO*A (K)) 250 ; GLCURSOR (U,-U) : IF YT=OLET M (0)=O:GOTO 270 260:M(0)=DX/YT 270:FOR I=1TO N. GOSUB "TI" ; GOSUB °Y° 280:U=C0*YT*COS (T I-TA):U=C0*(YT *SIN (TI-TA)+A (K)) 230:LINE -(U,-U) : NEXT I ; NEXT K : TEXT ; END 500:REM CALCUL DE : OX=dx/dt 510:"DX"T=T+P ; GOSUB "X" ; HU=X T:T=T-P:GOSUB "X" ; OX=CHU-XT)/p:RETURN 1000:REM CALCUL I PARTITION : N 60 Nb ROUES = 3 MAX YT = 2 BORNES : -0.20 et 8.50 10 : sX. XT = T - SIN T 20 : YT = 1-COS Tnte9rale an9 le ; TI=Jdx/y 1010:"TI"FOR L=1 TO 2:T=T+R : GOSUB "D X" : GOSUB "Y" 1020:1F YT=OLET M (L)=0:GOTO 1 040 1030:M(L)=DX/YT 1040:NEXT L 1050:SE=M(0)+4*M (1)+M(2):TI=T I+SE*R/3 1060 ; M(0)=M(2) ; RETURN EXEMPLE ASSOCIE AU LISTING ; PARTITION N = 50 Nb ROUES = 2 MAX YT = 4 BORNES : 0.00 et 10.00 10 : XT = T 20 : W = INT (T/2) + 1 : IF W/2 = INT (W/2) LET YT =4 : GOTO 25 21 : YT=3 70 SCIENCE & VIE MICRO N°19• JUILLET-AOÛT 1985
Enfin RO » complet A AF avec lecteur de disquettes à : lui• 98UTTC COMPAREZ ! Processeur : 6502 A/2 Mhz + en option Z80A disponible. Système d'exploitation : Dos 3.3 + en option CPM. Mémoire morte : 32 K ROM. Mémoire vive : 64 K extensible à 192 K RAM. Affichage : 24 lignes. Carte 40 et 80 colonnes incorporées. Graphisme : 280 x 192 et 560 x 192 points. Carte couleur incorporée. Clavier : 81 touches ergonomiques, antifatigue. Qwerty et Azerty au choix, avec pavé numérique + 24 touches de fonction. Son. 4 canaux/6 octaves. Entrée/sortie : Centronics parallèle + en option RS 232 disponible. DES MILLIERS DE LOGICIELS AU BOUT DES DOIGTS ! Polyvalent grâce à ses différents microprocesseurs 6502 A et Z80, le LASER 3000 offre le plaisir d'utiliser les meilleurs logiciels de langages, de gestion, d'organisation, de calculs scientifiques, de musique, soit des milliers de programmes : — PRACTICALC, — MULTIPLAN, — SAARI, — ZAXXON... Ex : tableau Practicalc : 890 F TTC'ENCORE UNE RÉALISATION r-Y TECH VIDEO TECHNOLOGIE FRANCE 19, rue Luisant - 91310 Montlhéry Tél. (6)901.93.40 - Télex : 692169 F Documentation couleur et liste des revendeurs, sur simple demande. Livré complet avec unité centrale, contrôleur et lecteur de disquettes + manuel technique en français + câbles...



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 1SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 2-3SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 4-5SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 6-7SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 8-9SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 10-11SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 12-13SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 14-15SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 16-17SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 18-19SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 20-21SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 22-23SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 24-25SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 26-27SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 28-29SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 30-31SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 32-33SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 34-35SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 36-37SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 38-39SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 40-41SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 42-43SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 44-45SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 46-47SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 48-49SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 50-51SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 52-53SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 54-55SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 56-57SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 58-59SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 60-61SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 62-63SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 64-65SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 66-67SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 68-69SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 70-71SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 72-73SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 74-75SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 76-77SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 78-79SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 80-81SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 82-83SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 84-85SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 86-87SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 88-89SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 90-91SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 92-93SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 94-95SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 96-97SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 98-99SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 100-101SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 102-103SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 104-105SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 106-107SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 108-109SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 110-111SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 112-113SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 114-115SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 116-117SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 118-119SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 120-121SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 122-123SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 124-125SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 126-127SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 128-129SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 130-131SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 132