SVM n°19 jui/aoû 1985
SVM n°19 jui/aoû 1985
  • Prix facial : 16 F

  • Parution : n°19 de jui/aoû 1985

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (203 x 280) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 200 Mo

  • Dans ce numéro : la micro-informatique expliquée par Bill Gates, le pape du logiciel.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 114 - 115  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
114 115
ENSEIGNEMENli ASSISTÉ PAR ORDINATEUR LES ÉCOLES BRANCHÉES Les enseignants s'intéressent à la télématique. Elle permet à leurs élèves de communiquer, d'échanger des renseignements les uns avec les autres, de s'informer. Cette fois-ci, il s'agit d'un collège situé dans une Zone d'éducation prioritaire à La Courneuve. La création d'une banque de données sur l'environnement - la ville, ses équipements - avait pour premier objectif de favoriser l'intégration des élèves à leur milieu. Les informàtions stockées dans le serveur ont été recueillies en collaboration avec les enfants des écoles primaires -avoisinantes. Un bel exemple de liaison entre le premier et le second cycle, une belle occasion aussi d'apprendre à partir d'éléments concrets. L'échange des données avec le collège Fustel de Coulanges de Strasbourg constituera une deuxième étape. Heureux enfants pour qui l'histoire et la géographie ne seront bientôt plus des matières abstraites, mais des sujets vivants suscitant la recherche et l'interrogation. Pour participer à ces échanges, écrire à P.Robin, Collège Jean-Vilar, rue de la Gare, 93120 La Courneuve. TÉLÉMATIQUE ÉDUCATIVE Pour en savoir plus sur la télématique éducative, les expériences passées et les projets futurs, branchez-vous sur le Spécial Télématique, un très bon dossier publié dans le n°6 de L'Educateur, la revue de l'Institut coopératif de l'École moderne (Pédagogie Freinet). Pour se procurer ce numéro, écrire à PEMF, BP 109, 06322 Cannes La Bocca Cedex. LE PASSEPORT POUR LE FUTUR FAIT 131P AL'INITIAVIVE DU MINIStère de la Jeunesse et des Sports, le Passeport pour le futur s'inscrit dans la ligne du plan Informatique pour tous. Un certain nombre d'associations agréées - dont l'Institut national d'éducation'populaire (INEP) - INFORMEZ-VOUS SUR LES FORMATIONS Pour vous aider à vous retrouver dans la jungle des organismes de formation, Media France publie un Dicoguide de la formation 85 recensant 6 000 organismes existant en France. Trois index facilitent la consultation de ce monument divisé en trois parties. Vous trouverez d'abord une liste des établissements, avec un descriptif concernant leur structure, leur fonctionnement et leurs activités. Les agréments officiels sont signalés, de mème que les diplômes validant éventuellement les formations. La deuxième partie contient une documentation pratique sur le cadre juridique. On y trouve les adresses utiles pour s'informer. Enfin la troisième partie contient les index par région, par domaine d'intervention, et par mots clés. Un document de base, très complet, hélas un peu cher (834,60 F en édition brochée, 941,60 F en édition reliée). Média France, 80 rue de Miromesnil, 75008 Paris. Tél. : (1) 522.12.88. assureront la formation du grand public et des jeunes. A l'issue des stages, des visas informatiques seront apposés sur les passeports des volontaires. Ils authentifieront l'expérience et le cursus des individus dans les différents domaines de l'informatique Le ministère organisera ensuite en sessions, une série de cinq épreuves d'accès libre comptant pour la délivrance d'un Billet d'informatique populaire (BIP). Ce BIP, qui n'aura pas valeur de diplôme, se veut plutôt comme l'équivalent, dans le domaine de l'informatique, du Brevet sportif populaire. Les quatre premières épreuves porteront principalement sur : le matériel et sa maintenance ; l'analyse, la programmation et les langages ; les logiciels standards ; enfin l'informatique dans la cité (travail de groupe). Le candidat pourra pré- LA TORTUE VA SON CHEMIN LOGO, COMME SA TORTUE, avance doucement mais sûrement. Sonotec distribue un Logo PC enfin disponible en français. Il fonctionne sur IBM PC et tout autre compatible MS-DOS. Sa syntaxe est identique à la version originale due au célèbre MIT. Il nécessite 128 Ko de mémoire et un lecteur de disquettes. Avec l'aide des cartes correspondantes, il peut fonctionner en couleur et en haute résolution graphique. Si vous disposez d'un coprocesseur arithmétique 8087, votre Logo tournera de 3 à 7 fois plus vite. Sonotec SA, 41-45 rue de Galilée, 75116 Paris. senter une ou plusieurs épreuves à la fois. L'inscription au BIP est gratuite, mais les stages sont payants. Pour tous renseignements : Ministère de la Jeunesse et des Sports, 78 rue Olivier de Serres, 75739 Paris Cedex 15. Tél. : (1) 828.40.40. L'EA0 CHEZ LES BAMBINS Encore une école qui bouge : l'école Maria-Montessori à Conflans-Sainte-Honorine. Deux institutrices, Mmes Andriot et Margerit ont introduit depuis un an environ, l'EAO dans leurs deux classes de 2-4 ans et 4- 6 ans. Chaque classe dispose d'un T07 avec lecteur de disquettes « Le lecteur de cassettes est beaucoup trop lent ; les enfants sont déjà ailleurs avant que le programme ait été chargé.• Au programme : la latéralisation, la symétrie, la numération, les associations de couleurs et de formes. Ces thèmes sont exploités à partir de logiciels ludiques fonctionnant avec des grenouilles, des trains, des dominos et des hippocampes. Une partie de ces logiciels a été donnée par la Fédération des oeuvres laïques - 90 programmes dont une moitié, peu adaptée, a été mise au rebut. Le mari de l'une des institutrices a bricolé des logiciels complémentaires. Les deux institutrices aimeraient échanger leurs expériences avec des collègues et souhaiteraient diffuser leurs outils. Ecole Maria-Montessori, Mme Andriot, Cité HLM, 78700 Conflans-Sainte-Honorine. Tél. : (3) 233.03.94. 114 SCIENCE & VIE MICRO N0 19• JUILLET-AOÛT 1985
RÉVEILLEZ-VOUS, FRÈRES défunts. A l'ombre de Saint-Germain-des-Prés, sous les arcades de l'Institut supérieur de pédagogie (ISP), est né le système PISTE. La nouvelle version de ce système auteur, baptisée Piste 2, vient de recevoir l'imprimatur qui lui permet de fonctionner sur l'Apple II. La mission première de ce digne programme est d'aider les enseignants du secondaire et du primaire de l'enseignement privé à rédiger de manière simple leurs didacticiels, sans pour autant mordre au fruit de la programmation. Ecrit en Pascal UCSD (University of Califomia, San Diego), il comprend deux parties : le Cursus et la Banque de données. Le Cursus (terme emprunté au vocabulaire des bons moines germanipratins) est la partie du système qui permet à l'enseignant de créer ses cours (compter 10 à 30 heures de travail au moins par heure d'EAO). Un cursus comprend jusqu'à 10 étapes (ou leçons). Chaque étape contient 20 catégories allant chacune jusqu'à sept pages et dix questions, une page pouvant comporter un maximum de 1000 caractères. C'est dire que le système est clairement structuré, et qu'il présente une puissance intéressante, surtout si l'on travaille sur un Apple avec 128 Ko de mémoire. Le système d'analyse de réponses permet de recevoir des réponses ouvertes, des chaines de caractères, des réponses numériques ou des questions à choix multiple. L'analyse des réponses ouvertes,.qui comporte NOUVELLE PISTE POUR PÉDAGOGUES neuf textes de réponses possibles, élimine automatiquement les mots non significatifs. Par exemple, si l'auteur pose la question :. Qui fut le pemier président de la t République ? », et qu'il a prévu la réponse. de Gaulle., le système acceptera toutes les réponses comportant le nom du Général. Si l'auteur choisit la fonction détection phonétique, il admettra également les réponses Degaulle Degaule. et. de gaule », bien qu'elles ne soient pas correctement orthographiées, mais il indiquera la bonne réponse. Si la construction du Cursus est aisée pour l'enseignant, l'interactivité reste sommaire pour l'élève : Piste 2 ne permet pas la réaction locale ; en cas d'erreur, l'élève a droit à plusieurs essais le cas échéant, mais l'ordinateur ne commente pas les mauvaises réponses, et se contente d'indiquer la bonne. (ceci va changer, puisque Piste 3, la nouvelle version, donne cette dernière faculté). Particularité intéressante de Piste : il permet de commander directement un projecteur de diapositives, à condition de disposer d'une interface (carte série V24 plus Simda Datavision, ou encore Diaformatic Bell et liowell). Il propose également une disquette d'extension Piste Graphique, au moyen de laquelle l'auteur peut créer, en utilisant les flèches du clavier, des dessins et graphiques en couleur. Ces illustrations pourront ensuite être stockées, puis assemblées à volonté grâce à l'éditeur graphique du Pascal. Dommage qu'on ne puisse réaliser ces dessins au Koala Pad ou avec une manette de jeu, car on sait que le dessin au moyen des flèches du clavier n'est pas une partie de plaisir. Ce qui fait la véritable originalité de piste, c'est sa Banque de données, qui s'inspire des principes de l'intelligence artificielle. Lorsque l'élève ne sait pas répondre à une question, il lui suffit, si l'au- teur lui en a donné la possibilité, d'appeler la Banque de données au moyen d'un point d'interrogation, et de poser à son tour des questions ouvertes. L'ordinateur cherchera alors parmi les 144 textes de 1 500 caractères chacun que peut contenir la Banque de données. S'il trouve un ou plusieurs textes contenant des mots clés existant dans la question, il les affichera. Par exemple, si l'élève a posé la question. Qui a gagné les batailles d'Austerlitz et de Waterloo ? » il donnera tous les textes comportant l'un des mots clés de bataille, Austerlitz et Waterloo. Puis l'élève reviendra à la question posée pour y répondre. Il ne s'agit pas tout à fait d'un système expert, puisqu'il ne peut élaborer des règles à partir des données, et ne possède pas de moteur d'inférence. Mais l'avantage est que l'auteur peut construire une progression pédagogique fonctionnant à base d'indices successifs : c'est à l'élève qu'il appartient de résoudre l'énigme, ce qui constitue en pédagogie un facteur de motivation. Par exemple, des enseignants ont construit sous Piste un didacticiel pour apprendre la succession des rois de France, dans lequel l'apprentissage se faisait par combinaison d'éléments non suffisants contenus dans la Banque de données. Un peu moins complexe que les autres systèmes auteurs fonctionnant sur Apple (comme Pen de Vifi et Microscope d'Eska et Guérin), Piste se caractérise principalement par cette Banque de données, qui laisse présager ce que seront les systèmes auteurs de l'avenir utilisant les ressources de l'intelligence artificielle. Les disquettes élèves générées par le système sont duplicables, ce qui est un bon point pour facililiter leur diffusion. L'ISP se charge également de la formation à Piste, et propose un système d'échange des didacticiels créés avec le système. Un produit assez rigide au niveau de la progression pédagogique, mais une bonne ouverture grâce à la Banque de données, qui a déjà donné à plus de 250 utilisateurs l'envie de prendre la Piste. Piste 2. Pour Apple II (+, e et c). Diffusé par l'Institut supérieur de pédagogie, 3 rue de l'Abbaye, 75006 Paris. Tél. : (1) 354.54.82. Prix : Piste 2 Système : 1 400 F. Banque de données indépendante : 600 F. Piste Graphique : 1000 F (128 Ko nécessaires). Version IBM PC adaptée par ECS, 16 rue de Washington, 75008 Paris. Tél. : (1) 225.15.15. PENSEZ LOGO LOGon, le journal des utilisateurs de Logo en est à son numéro 4. On y trouve des informations et des articles intéressants concernant aussi bien des bilans d'utilisation que des contributions à la réflexion pédogogique, des exemples de programmation avancée ou des études sur les langages. Maison de la Communication, BP 5, 46160 Cajarc. Tél. : (65)40.70.66. Patrice REINIIORN et Jean-François des ROBERT SCIENCE & VIE MICRO N » 19 - JUILLET-AOÛT 1985 115



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 1SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 2-3SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 4-5SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 6-7SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 8-9SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 10-11SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 12-13SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 14-15SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 16-17SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 18-19SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 20-21SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 22-23SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 24-25SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 26-27SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 28-29SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 30-31SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 32-33SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 34-35SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 36-37SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 38-39SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 40-41SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 42-43SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 44-45SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 46-47SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 48-49SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 50-51SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 52-53SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 54-55SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 56-57SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 58-59SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 60-61SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 62-63SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 64-65SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 66-67SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 68-69SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 70-71SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 72-73SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 74-75SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 76-77SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 78-79SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 80-81SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 82-83SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 84-85SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 86-87SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 88-89SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 90-91SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 92-93SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 94-95SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 96-97SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 98-99SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 100-101SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 102-103SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 104-105SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 106-107SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 108-109SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 110-111SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 112-113SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 114-115SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 116-117SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 118-119SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 120-121SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 122-123SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 124-125SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 126-127SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 128-129SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 130-131SVM numéro 19 jui/aoû 1985 Page 132