SVM n°180 mars 2000
SVM n°180 mars 2000
  • Prix facial : 29 F

  • Parution : n°180 de mars 2000

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 244

  • Taille du fichier PDF : 235 Mo

  • Dans ce numéro : ADSL... l'Internet à haut débit.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 88 - 89  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
88 89
PRODUITS ET TECHNOS Avant-première'76 EASY PC Il est la parfaite concrétisation du concept de "PC facile" inventé par Intel. Et donne un avant-goût très alléchant des micros de demain. Vive Simplem ? PAR BRUNO FERRET D'ABORD, CE sont des impressions visuelles... Un écran superbe, grand (de 15 pouces) et d'une étonnante minceur : 6 cm de profondeur. Posé sur son pied, avec ses deux enceintes intégrées, il en jette ! Face à lui, un clavier on ne peut plus élégant, aux dimensions réduites, une souris tout aussi esthétique, et une télécommande elle aussi très réussie, l'Internet Pad. Entre ces périphériques, nul câble ou fil... Beau : tel est donc, avant toute autre considération, le "Simplem" que Nec vient de concevoir. S'il était une voiture, il serait une Rolls. LA TÉLÉCOMMANDE Internet Pad contrôle à distance le Simplem pour l'allumer, surfer, écouter des CD audio... SUPERBE ÉCRAN PLAT, clavier et souris sans fil, télécommande Internet Pad : le Simplem ouvre un peu plus la porte du futur. KAI I SUK Lt l'AbSt... LI L AVt S oublier son ancien PC et tous ses composants ! En effet, quand on passe d'un PC classique à un autre, il est simple de récupérer disque dur, barrettes de mémoire vive ou cartes d'extension de l'ancien pour doper le nouvel arrivant. Avec le Simplem, Impossible. De par sa conception, il sera juste en mesure de recevoir un disque dur de micro portatif au format 2,5 pouces ou des barrettes de mémoire utilisées sur ce même type d'ordinateur, au format Sodimm. Bon, va pour tirer un trait sur le passé... Oui mais, les constructeurs d'Easy PC ne sont souvent guère plus prévenants en ce qui concerne l'avenir - et là, on trouve même qu'ils charrient. Car d'ici trois ou quatre ans, quand le Simplem et ses concurrents ne seront plus capables de faire tourner les logiciels les plus récents - même après avoir requinqué les composants qui peuvent l'être -, II sera tout bonnement impossible de récupérer le somptueux écran qu'on a payé si cher (c'est l'élément le plus coûteux de ces machines). Les écrans plats choisis sur ces machines de rêve ne disposent pas, en effet, de la connectique nécessaire à ce raccordement. Affaire de place, arguent-ils : l'installation de cette connectique aurait multiplié par deux l'épaisseur du Simplem. Mais ce n'est pas tout. Car il s'agit là d'un ordinateur qui est bien plus qu'un simple PC. Quelque chose comme la préfiguration de ce que sera le micro de demain : un outil séduisant par ses formes, et plus encore par sa grande simplicité d'installation et d'utilisation. Sans fil n11 câble Premier élément marquant du bijou : l'absence de tout câble reliant clavier ou souris à l'unité centrale. Comme l'Internet Pad, ils communiquent par ondes radio, ce qui permet de piloter le Simplem à plusieurs mètres de distance, voire d'une autre pièce ainsi que nous en avons fait le test. Mais au fait, il n'y a pas d'unité centrale ici ! Eh oui, et c'est un autre aspect impressionnant du Simplem, tous ses organes sont dissimulés derrière son écran et dans son pied. Exit, donc, le boîtier des PC classiques. Pas de doute, le Simplem que Nec Japon a conçu se veut une vitrine technologique, un appareil futuriste qui devrait faire bouger les choses. A commencer par l'usage de fréquences radio pour faire communiquer les périphériques d'entrée
LE SECRET DES PC ULTRA COMPACTS, c'est l'écran plat LCD, qui dissimule tout à la fois la carte mère, le disque dur, le lecteur de DVD, les hautparleurs, et les prises (USB, Firewire, PC Card) pour brancher des périphériques. avec le coeur de la machine. II faut en effet savoir que les Nippons n'ont aucune contrainte au niveau des canaux de fréquence, ce qui a permis à Nec de choisir la bande des 230 MHz pour son Easy PC. Or, l'Europe SVM MARS 2 0 0 0 HTTP://SVM.VNUNET.FR 1 réserve ces fréquences à l'armée... Du coup, Nec a dû revoir tout son système pour l'adapter à la bande des 27 MHz, libre de toutes contraintes dans le monde. Une adaptation qui explique que le Simplem, sorti en septembre dernier au Japon, n'arrive qu'aujourd'hui en France. Par télécommande ! Côté installation, celle du Simplem est hors normes : il suffit de brancher le câble d'alimentation, de mettre. 77



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 180 mars 2000 Page 1SVM numéro 180 mars 2000 Page 2-3SVM numéro 180 mars 2000 Page 4-5SVM numéro 180 mars 2000 Page 6-7SVM numéro 180 mars 2000 Page 8-9SVM numéro 180 mars 2000 Page 10-11SVM numéro 180 mars 2000 Page 12-13SVM numéro 180 mars 2000 Page 14-15SVM numéro 180 mars 2000 Page 16-17SVM numéro 180 mars 2000 Page 18-19SVM numéro 180 mars 2000 Page 20-21SVM numéro 180 mars 2000 Page 22-23SVM numéro 180 mars 2000 Page 24-25SVM numéro 180 mars 2000 Page 26-27SVM numéro 180 mars 2000 Page 28-29SVM numéro 180 mars 2000 Page 30-31SVM numéro 180 mars 2000 Page 32-33SVM numéro 180 mars 2000 Page 34-35SVM numéro 180 mars 2000 Page 36-37SVM numéro 180 mars 2000 Page 38-39SVM numéro 180 mars 2000 Page 40-41SVM numéro 180 mars 2000 Page 42-43SVM numéro 180 mars 2000 Page 44-45SVM numéro 180 mars 2000 Page 46-47SVM numéro 180 mars 2000 Page 48-49SVM numéro 180 mars 2000 Page 50-51SVM numéro 180 mars 2000 Page 52-53SVM numéro 180 mars 2000 Page 54-55SVM numéro 180 mars 2000 Page 56-57SVM numéro 180 mars 2000 Page 58-59SVM numéro 180 mars 2000 Page 60-61SVM numéro 180 mars 2000 Page 62-63SVM numéro 180 mars 2000 Page 64-65SVM numéro 180 mars 2000 Page 66-67SVM numéro 180 mars 2000 Page 68-69SVM numéro 180 mars 2000 Page 70-71SVM numéro 180 mars 2000 Page 72-73SVM numéro 180 mars 2000 Page 74-75SVM numéro 180 mars 2000 Page 76-77SVM numéro 180 mars 2000 Page 78-79SVM numéro 180 mars 2000 Page 80-81SVM numéro 180 mars 2000 Page 82-83SVM numéro 180 mars 2000 Page 84-85SVM numéro 180 mars 2000 Page 86-87SVM numéro 180 mars 2000 Page 88-89SVM numéro 180 mars 2000 Page 90-91SVM numéro 180 mars 2000 Page 92-93SVM numéro 180 mars 2000 Page 94-95SVM numéro 180 mars 2000 Page 96-97SVM numéro 180 mars 2000 Page 98-99SVM numéro 180 mars 2000 Page 100-101SVM numéro 180 mars 2000 Page 102-103SVM numéro 180 mars 2000 Page 104-105SVM numéro 180 mars 2000 Page 106-107SVM numéro 180 mars 2000 Page 108-109SVM numéro 180 mars 2000 Page 110-111SVM numéro 180 mars 2000 Page 112-113SVM numéro 180 mars 2000 Page 114-115SVM numéro 180 mars 2000 Page 116-117SVM numéro 180 mars 2000 Page 118-119SVM numéro 180 mars 2000 Page 120-121SVM numéro 180 mars 2000 Page 122-123SVM numéro 180 mars 2000 Page 124-125SVM numéro 180 mars 2000 Page 126-127SVM numéro 180 mars 2000 Page 128-129SVM numéro 180 mars 2000 Page 130-131SVM numéro 180 mars 2000 Page 132-133SVM numéro 180 mars 2000 Page 134-135SVM numéro 180 mars 2000 Page 136-137SVM numéro 180 mars 2000 Page 138-139SVM numéro 180 mars 2000 Page 140-141SVM numéro 180 mars 2000 Page 142-143SVM numéro 180 mars 2000 Page 144-145SVM numéro 180 mars 2000 Page 146-147SVM numéro 180 mars 2000 Page 148-149SVM numéro 180 mars 2000 Page 150-151SVM numéro 180 mars 2000 Page 152-153SVM numéro 180 mars 2000 Page 154-155SVM numéro 180 mars 2000 Page 156-157SVM numéro 180 mars 2000 Page 158-159SVM numéro 180 mars 2000 Page 160-161SVM numéro 180 mars 2000 Page 162-163SVM numéro 180 mars 2000 Page 164-165SVM numéro 180 mars 2000 Page 166-167SVM numéro 180 mars 2000 Page 168-169SVM numéro 180 mars 2000 Page 170-171SVM numéro 180 mars 2000 Page 172-173SVM numéro 180 mars 2000 Page 174-175SVM numéro 180 mars 2000 Page 176-177SVM numéro 180 mars 2000 Page 178-179SVM numéro 180 mars 2000 Page 180-181SVM numéro 180 mars 2000 Page 182-183SVM numéro 180 mars 2000 Page 184-185SVM numéro 180 mars 2000 Page 186-187SVM numéro 180 mars 2000 Page 188-189SVM numéro 180 mars 2000 Page 190-191SVM numéro 180 mars 2000 Page 192-193SVM numéro 180 mars 2000 Page 194-195SVM numéro 180 mars 2000 Page 196-197SVM numéro 180 mars 2000 Page 198-199SVM numéro 180 mars 2000 Page 200-201SVM numéro 180 mars 2000 Page 202-203SVM numéro 180 mars 2000 Page 204-205SVM numéro 180 mars 2000 Page 206-207SVM numéro 180 mars 2000 Page 208-209SVM numéro 180 mars 2000 Page 210-211SVM numéro 180 mars 2000 Page 212-213SVM numéro 180 mars 2000 Page 214-215SVM numéro 180 mars 2000 Page 216-217SVM numéro 180 mars 2000 Page 218-219SVM numéro 180 mars 2000 Page 220-221SVM numéro 180 mars 2000 Page 222-223SVM numéro 180 mars 2000 Page 224-225SVM numéro 180 mars 2000 Page 226-227SVM numéro 180 mars 2000 Page 228-229SVM numéro 180 mars 2000 Page 230-231SVM numéro 180 mars 2000 Page 232-233SVM numéro 180 mars 2000 Page 234-235SVM numéro 180 mars 2000 Page 236-237SVM numéro 180 mars 2000 Page 238-239SVM numéro 180 mars 2000 Page 240-241SVM numéro 180 mars 2000 Page 242-243SVM numéro 180 mars 2000 Page 244