SVM n°180 mars 2000
SVM n°180 mars 2000
  • Prix facial : 29 F

  • Parution : n°180 de mars 2000

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 244

  • Taille du fichier PDF : 235 Mo

  • Dans ce numéro : ADSL... l'Internet à haut débit.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
fi e-4 Met ! 111Pec dem 40w : Votre eu air s Cté Ur— - d el°44. 1\`'rem ren'tr d cu. ia tr Mas ele :.r.e. Meeeurk "f*/0.1rakt, Police Manuscrite C Utilisez votre propre ecriture tp dans tous vos documents e— Creallon d'une police de CaraCteres a parut de votre culture numensee 5— Fonction de retouche des caracletes pour une teptoduciton nette el Irdelet - Modeles de polices manuscrlies fournis Clef 1.-aure.e.i, rexda J. eatF.rfiert,o..t. 1 `ficvie 9/10 Pour consacrer tout son temps à son mariage, Mélanie a confié à son PC le soin d'écrire à sa place... Votre Police Manuscrite est un logiciel qui permet de créer une police de caractères identique à sa propre écriture. Cela tombe bien car Mélanie a enfin choisi l'homme de sa vie... 4 o Votre Police Manuscrite. J,i1.-1.a aer C14, 1-a 6,e eS4red/. etceioUdi - Me cor.r-cui- Mule>ei"kt. coè4e. crt or+ eloit ek 14.4)l 0.1/02- +0.14- gre leiierver lQ aAn0.ti le iOu &f dei Sei- lu d +d- L'air. vod.d.ati- évtitr de..k.tre Me.4- ke-+.free'lzi- 1reewer. triertu..i- lue 11 Me cmle..d.rairrt regivroo.4-14- du Keede, "(i ?.0.J,Le TS >a ».ier&rt irc{ej doit Et pour en informer ses nombreux prétendants, elle ne pouvait toue de même pas écrire à la main autant de lettres ! Heureusement, Micro Application propose la solution idéale : il suffit tout simplement d'imprimer trois grilles vierges de caractères, de les remplir soigneusement puis à de les numériser à l'aide d'un scanner. Votre Police Manuscrite se charge ensuite de transformer les lettres une à une en police de caractères personnalisée. www.microapp.com Service lecteurs n 66 éf. 2511 99 FF (prix constat DLSPONIBLEturc vurra REVENDEUR liAlirfUEL Et pour un résultat parfait, il est même possible d'insérer sa signature ! Ainsi, grâce au format standard True Type, la police manuscrite peut être utilisée dans toutes les applications Windows ! I à à Micro Application UN NEURONE AVERTI EN VAUT DEUX
, Revo, revu et corrigé Sans doute encore troublée par le Psion Serie 5 qu'elle s'est offert il y a un an, l'auteur de l'article sur le nouveau petit organiseur Psion Revo (SVM n°179) a commis plusieurs impairs ! Alors rendons à chacun ses mérites. Le Revo a 8 Mo de mémoire vive, le Serie 5 aussi, et le Serie 5mx en comporte 16. Et, hélas, le Revo n'a pas de rétro-éclairage ! Que nos amis "psio- FORUM DES LECTEURS nistes" nous pardonnent. Certains nous ont même écrit pour défendre leur assistant numérique préféré. Christophe M. remarque par Internet : "S'il est vrai que le Revo ne possède pas d'emplacement pour recevoir une carte d'extension Compact Flash, on peut ajouter des logiciels (Route Planner, Money...) sans avoir à les télécharger puisqu'ils existent en CD." Exact, la gamme s'est même bien étoffée, citons Route Planner Millenium (itinéraires avec cartes routières), Chess Classic (échecs), Collins (dictionnaire français-anglais ou français-allemand), Expense Manager (gestionnaire de notes de frais), Money (comptes), Allegro classic (reconnaissance d'écriture), Navigator (gestionnaire de fichiers) et Financial calculator (calculs financiers). Vos réactions La réponse de Télécommerceuite à un article paru dans SVM n°179, nous tenions à préciser que la plate-forme Télécommerce de France Télécom n'est pas victime d'un fraudeur en série. Le rôle de Télécommerce est de garantir la sécurité de la transaction en ligne, tant pour l'acheteur (son numéro de carte ne circule pas en clair sur le Réseau), que pour le marchand (une demande d'autorisation est envoyée au réseau bancaire). De façon générale, la fraude à la carte bancaire n'est pas liée au piratage des plates-formes de paiement sécurisé (moyens trop considérables en regard des résultats), mais tout simplement au vol de numéros de carte. La fraude n'est donc pas l'apanage d'Internet. C'est un phénomène lié à la vente à distance (VAD) en général, qu'elle ait lieu par téléphone, courrier, Minitel ou... Internet. Ces fraudes restent rares et ne laissent heureusement pas le porteur de la carte sans recours. Comme dans la VAD traditionnelle, celui-ci dispose d'un délai de 3 mois pour dénoncer une utilisation frauduleuse de sa carte. Il y a de toute façon tout intérêt à effectuer ses achats sur des boutiques offrant un maximum de garanties : paiement sécurisé, label, débit de la carte après confirmation de la mise en livraison par le marchand, engagement sur les délais de livraison... etc. DOMINIQUE PASQUET, DIRECTEUR GÉNÉRAL FRANCE TÉLÉCOM, TÉLÉCOMMERCE L'ambition de notre article n'était pas de montrer du doigt les parties en présence mais de soulever, à partir d'un cas réel, les problèmes de sécurité liés au commerce en ligne. D'après le dernier sondage SVM/GfK, 62% des personnes interrogées indiquent ne pas vouloir acheter en ligne à cause du manque de sécurité... Certes, la vente à distance, à laquelle le commerce électronique est rattaché, est globalement tou- chée par la fraude. Mais l'Internet internationalise et démultiplie les risques. Par nature, le Web se déploie en dépit des frontières, ce qui complique singulièrement l'arrestation des escrocs qui y sévissent. Autant de bonnes raisons, à notre sens, pour se pencher sur ce sujet, épineux pour tous : marchands, plate-formes de commerce en ligne... et internautes. A LA TRACE Libertysurf m'a informé qu'à partir de fin février 2000, il refusera l'accès à ses services depuis une ligne sans présentation du numéro de téléphone, sous prétexte de protection contre le spam et les débordements dans les pages personnelles (sic). C'est inadmissible ! Si un utilisateur veut conserver son numéro confidentiel, c'est son droit. (...) De plus, je ne vois pas bien la finalité de cette exigence, l'accès pouvant se faire sur une autre ligne que celle de l'abonné (travail, hôtel, lieu de vacances...). A moins qu'il ne s'agisse en- core d'un nouveau fichage des utilisateurs d'Internet. Dans ce cas ce sera sans moi ! D., PAR INTERNET Cette procédure d'identification se conforme aux règles de l'Afa (Association des fournisseurs d'accès). S'il n'existe pour l'instant aucune loi en France obligeant les FAI à être en mesure d'identifier leurs abonnés, la jurisprudence les rend responsables si un internaute hors la loi n'est pas "traçable". Un amendement du Sénat à la loi audiovisuelle qui doit être votée en avril pourrait bientôt légaliser ce fichage Écrivez-nous ! Vous avez une question, un coup de coeur, un coup de gueule ? Écrivez-nous ou envoyez-nous une-mail à : forumsvm@vnunet.fr SVM MARS 2000 HTTP://SVM.VNUNET.FR 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 180 mars 2000 Page 1SVM numéro 180 mars 2000 Page 2-3SVM numéro 180 mars 2000 Page 4-5SVM numéro 180 mars 2000 Page 6-7SVM numéro 180 mars 2000 Page 8-9SVM numéro 180 mars 2000 Page 10-11SVM numéro 180 mars 2000 Page 12-13SVM numéro 180 mars 2000 Page 14-15SVM numéro 180 mars 2000 Page 16-17SVM numéro 180 mars 2000 Page 18-19SVM numéro 180 mars 2000 Page 20-21SVM numéro 180 mars 2000 Page 22-23SVM numéro 180 mars 2000 Page 24-25SVM numéro 180 mars 2000 Page 26-27SVM numéro 180 mars 2000 Page 28-29SVM numéro 180 mars 2000 Page 30-31SVM numéro 180 mars 2000 Page 32-33SVM numéro 180 mars 2000 Page 34-35SVM numéro 180 mars 2000 Page 36-37SVM numéro 180 mars 2000 Page 38-39SVM numéro 180 mars 2000 Page 40-41SVM numéro 180 mars 2000 Page 42-43SVM numéro 180 mars 2000 Page 44-45SVM numéro 180 mars 2000 Page 46-47SVM numéro 180 mars 2000 Page 48-49SVM numéro 180 mars 2000 Page 50-51SVM numéro 180 mars 2000 Page 52-53SVM numéro 180 mars 2000 Page 54-55SVM numéro 180 mars 2000 Page 56-57SVM numéro 180 mars 2000 Page 58-59SVM numéro 180 mars 2000 Page 60-61SVM numéro 180 mars 2000 Page 62-63SVM numéro 180 mars 2000 Page 64-65SVM numéro 180 mars 2000 Page 66-67SVM numéro 180 mars 2000 Page 68-69SVM numéro 180 mars 2000 Page 70-71SVM numéro 180 mars 2000 Page 72-73SVM numéro 180 mars 2000 Page 74-75SVM numéro 180 mars 2000 Page 76-77SVM numéro 180 mars 2000 Page 78-79SVM numéro 180 mars 2000 Page 80-81SVM numéro 180 mars 2000 Page 82-83SVM numéro 180 mars 2000 Page 84-85SVM numéro 180 mars 2000 Page 86-87SVM numéro 180 mars 2000 Page 88-89SVM numéro 180 mars 2000 Page 90-91SVM numéro 180 mars 2000 Page 92-93SVM numéro 180 mars 2000 Page 94-95SVM numéro 180 mars 2000 Page 96-97SVM numéro 180 mars 2000 Page 98-99SVM numéro 180 mars 2000 Page 100-101SVM numéro 180 mars 2000 Page 102-103SVM numéro 180 mars 2000 Page 104-105SVM numéro 180 mars 2000 Page 106-107SVM numéro 180 mars 2000 Page 108-109SVM numéro 180 mars 2000 Page 110-111SVM numéro 180 mars 2000 Page 112-113SVM numéro 180 mars 2000 Page 114-115SVM numéro 180 mars 2000 Page 116-117SVM numéro 180 mars 2000 Page 118-119SVM numéro 180 mars 2000 Page 120-121SVM numéro 180 mars 2000 Page 122-123SVM numéro 180 mars 2000 Page 124-125SVM numéro 180 mars 2000 Page 126-127SVM numéro 180 mars 2000 Page 128-129SVM numéro 180 mars 2000 Page 130-131SVM numéro 180 mars 2000 Page 132-133SVM numéro 180 mars 2000 Page 134-135SVM numéro 180 mars 2000 Page 136-137SVM numéro 180 mars 2000 Page 138-139SVM numéro 180 mars 2000 Page 140-141SVM numéro 180 mars 2000 Page 142-143SVM numéro 180 mars 2000 Page 144-145SVM numéro 180 mars 2000 Page 146-147SVM numéro 180 mars 2000 Page 148-149SVM numéro 180 mars 2000 Page 150-151SVM numéro 180 mars 2000 Page 152-153SVM numéro 180 mars 2000 Page 154-155SVM numéro 180 mars 2000 Page 156-157SVM numéro 180 mars 2000 Page 158-159SVM numéro 180 mars 2000 Page 160-161SVM numéro 180 mars 2000 Page 162-163SVM numéro 180 mars 2000 Page 164-165SVM numéro 180 mars 2000 Page 166-167SVM numéro 180 mars 2000 Page 168-169SVM numéro 180 mars 2000 Page 170-171SVM numéro 180 mars 2000 Page 172-173SVM numéro 180 mars 2000 Page 174-175SVM numéro 180 mars 2000 Page 176-177SVM numéro 180 mars 2000 Page 178-179SVM numéro 180 mars 2000 Page 180-181SVM numéro 180 mars 2000 Page 182-183SVM numéro 180 mars 2000 Page 184-185SVM numéro 180 mars 2000 Page 186-187SVM numéro 180 mars 2000 Page 188-189SVM numéro 180 mars 2000 Page 190-191SVM numéro 180 mars 2000 Page 192-193SVM numéro 180 mars 2000 Page 194-195SVM numéro 180 mars 2000 Page 196-197SVM numéro 180 mars 2000 Page 198-199SVM numéro 180 mars 2000 Page 200-201SVM numéro 180 mars 2000 Page 202-203SVM numéro 180 mars 2000 Page 204-205SVM numéro 180 mars 2000 Page 206-207SVM numéro 180 mars 2000 Page 208-209SVM numéro 180 mars 2000 Page 210-211SVM numéro 180 mars 2000 Page 212-213SVM numéro 180 mars 2000 Page 214-215SVM numéro 180 mars 2000 Page 216-217SVM numéro 180 mars 2000 Page 218-219SVM numéro 180 mars 2000 Page 220-221SVM numéro 180 mars 2000 Page 222-223SVM numéro 180 mars 2000 Page 224-225SVM numéro 180 mars 2000 Page 226-227SVM numéro 180 mars 2000 Page 228-229SVM numéro 180 mars 2000 Page 230-231SVM numéro 180 mars 2000 Page 232-233SVM numéro 180 mars 2000 Page 234-235SVM numéro 180 mars 2000 Page 236-237SVM numéro 180 mars 2000 Page 238-239SVM numéro 180 mars 2000 Page 240-241SVM numéro 180 mars 2000 Page 242-243SVM numéro 180 mars 2000 Page 244