SVM n°180 mars 2000
SVM n°180 mars 2000
  • Prix facial : 29 F

  • Parution : n°180 de mars 2000

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 244

  • Taille du fichier PDF : 235 Mo

  • Dans ce numéro : ADSL... l'Internet à haut débit.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 126 - 127  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
126 127
FUTUR% /IIT C w II Protos-labos [PHOTOGRAPHIE] Une pellicule nyctalope Une équipe française, commanditée par Agfa, a découvert un procédé susceptible de produire des pellicules photo hypersensibles, capables de capter une scène éclairée à la bougie, sans la lumière additionnelle du flash. Le problème classique de la déperdition d'électrons dans la réaction chimique qui génère les points noirs sur le négatif a été résolu par l'ajout d'une autre substance au film : le formiate. Il reste à tester le procédé avec les pigments utilisés pour la couleur. ACCÉLÉRATION POUR LA VIDÉO EN TEMPS RÉEL Un jeune ingénieur de Baltimore vient de proposer un modèle de calcul pour assurer un transfert plus rapide des images vidéo sur le Net. Plus exactement, c'est au moment de la transformation mathématique de ces images — avant leur numérisation, en amont, donc, de leur compression — que le procédé baptisé "Bin-DCT" entre en oeuvre. L'idée ingénieuse de Trac D. Tran est d'abandonner, à cette phase de calcul, les modèles mathématiques basés sur la multiplication pour utiliser l'addition et le décalage binaire. Résultat : des transmissions multimédia nettement accélérées, une vitesse triplée de transformation/restauration des données, moins d'énergie et de puissance de calcul à qualité égale. [L C D] La lumière... puis le son Occupé à comprendre les propriétés optiques des cristaux liquides, un physicien de PennState leur a fortuitement découvert des propriétés acoustiques. A l'application d'une tension électrique, ces molécules polarisent la lumière en modifiant leur orientation. Mais, en tournant, elles font également vibrer à une fréquence audible la cavité qui contient le cristal liquide. Vers de nouvelles applications : micro-enceintes, écran LCD sonore... BIONIQUE Vision artificielle Une technique de stimulation pourrait sortir de l'ombre les non-voyants. REDONNER LA VUE aux aveugles, c'est mission quasi biblique. Le parti pris de la recherche du Dobelle Institute de Zürich est de court-circuiter la voie rétinienne de transmission des signaux lumineux en stimulant de manière externe le cortex, par des signaux électriques traduisant les images captées par une caméra. Cette technique de stimulation n'avait jusqu'à présent permis de générer que des phosphènes, points lumineux incapables de rendre compte de la richesse d'un sens visuel même très limité. Jerry, 62 ans, totalement aveugle depuis l'âge de 36 ans, vit depuis vingt ans avec un implant à la surface du cortex visuel : stimulée électriquement, cette plaque comportant 68 électrodes en fils de platine de 1 mm de diamètre lui avait permis de percevoir les fameux points lumineux, sans pouvoir les analyser en formes éventuelles. C'est en testant la cinquième génération du système que Jerry a pu identifier en temps réel des formes simples, déchiffrer des lettres d'une taille de 15 cm à 1,5 m de distance et s'orienter dans le métro de New York : le nouveau dispositif part d'une mini-caméra noir et blanc couplée à un radar à ultrasons - le tout monté UNE CARTE qu'il s'agit d'apprendre à lire. sur une paire de lunettes - et d'un logiciel tournant sur ordinateur portable, qui traite les images en accentuant, par contraste, les contours des objets filmés. Les données sont réparties entre les 68 électrodes, chacune générant un à quatre phosphènes très rapprochés. L'assemblage en Plus de renseignements constitue une carte visuelle qu'il s'agit d'ap- vision/index.html www.artificialvision.com/prendre à lire. Cette "vision" très limitée (champ restreint à un étroit tunnel, mauvaise perception des distances), lui paraît suffisante pour être autonome. De plus, en substituant une interface spéciale à la caméra, il peut directement connecter son cerveau à une télévision ou se relier à un ordinateur pour accéder au Net. B.P. DUC. Majordome configurable R-100 CENTRALISE LE CONTRÔLE des appareils de la maison : air conditionné, télévision, chaîne hi-fi, luminaires... Il se déplace en évitant les obstacles grâce à deux caméras. Repérant aussi les mouvements, il peut même prévenir d'une intrusion. Et comme il détecte les sons via trois microphones, il tournera la tête vers qui l'appelle et se dirigera vers lui. R-100 reconnaît plusieurs dizaines de commandes vocales et répond par phrases pré-enregistrées. Il enregistre des messages, sortes de mémos visuels qu'il peut repasser sur la télévision ou envoyer par vidéo-mail. Enfin, outre son design sympathique, il est doté de LED comme "yeux", qui peuvent prendre plusieurs expressions... Développé par Nec. F.H. 114 SVM MARS 2 0 0 0 HTTP://SVM.VNUNET.FR f t s f
GAMME 2000 d'EBP la maîtrise de votre gestion Pour connaître la liste des revendeurs agréés EBP et avoir plus d'informations, contactez nous au 01 34 94 83 01 de Cutesson I Air OP 95 78513 RAMBOUILLET Fax : 01 34 85 62 07 sur Internet virvino.ebp.fr Compta 2000 pour Windows'95/98/NT, est un logiciel complet de comptabilité générale, auxiliaire, analytique et budgétaire. Gestion de l'euro (période transitoire et basculement) Dimensionnement des grilles de saisie, tris en colonnes Multi-sociétés (5) et mugi-exercices Nombreux assistants (création de dossier, déclaration de TVA agréée DGI, clôture de l'exercice...) Bilan et résultat Aide contextuelle Import et export des données en ASCII (comptes, écritures, balances) Recherches d'écritures multicritères 990 F HT Version 2000 Plus : 1990 Pif Version 2000 Réseau : 2990 Pn 150 92 üro, Paye 2000 pour'Audows'95/98/NT, conforme aux normes en vigueur permet de réaliser tout type de paye : Bâtiment, Agricole, CHR, Spectacle, Apprentis... et de paramétrer des profils spécifiques. Gestion de l'euro (période transitoire et basculement) Muhi-sociétés et multi-exercices Nombreux assistants (création d'un dossier, de la fiche d'un salarié...) Import/export entre dossiers des variables, rubriques et profils Mise à jour disponible à chaque nouvelle législation (gratuite sous assistance) Version 2000 Plus : 1990 F HT Version 2000 Réseau : 2990 F HT CD-ROM ET CATALOGUE sur simple demande par téléphone 34 94 83 01 990 FUT Gestion Commerciale _:000 Gestion Commerciale 2000 pour Windows'95/98/NT, prend en charge toute l'activité commerciale de votre entreprise, de la gestion des stocks et des achats à l'enregistrement des ventes et des règlements et produit des statistiques complètes. Gestion de l'euro (période transitoire et basculement) Mufti-sociétés (5) Nombreux assistants Bats paramétrables et champs personnalisés Transferts comptables vers les comptabilités EBP sous Windows Exports paramétrables Sauvegardes Pages HTML 990 F HT Version 2000 Plus : 1990 F HT Version 2000 Réseau : 3990 F HT Immobilisations 2000 pour Windows'95/98/NT est un logiciel complet de gestion des immobilisations. Gestion de l'euro (période transitoire et basculement) Tris en colonnes Multi-sociétés et multi-exercices Gestion des exercices d'une durée différente de 12 mois Gestion des exercices décalés Sauvegarde et restauration Analyse graphique, fiscale et comptable des immobilisations Outils d'inventaire Nombreux assistants (création de dossier, import/export de données...) Version 2000 Plus : 1190 Fie Version 2000 Réseau : 1990 F HT Logiciels de gestion 590 FUT Des logiciels adaptés à votre activité Garage pour Windows'95/98/NT, destiné aux professionnels de l'automobile, EBP Garage est un logiciel complet de gestion de la facturation et de la réparation collision. Sa conception modulaire permet de l'adapter à tous les types d'activités : agents, MRA, carrossiers, concessionnaires, négociants VO, dépanneurs... À partir de : 2990 Fin Bâtiment pour Windows', est un logiciel de gestion professionnel, destiné aux entreprises tous corps d'état du bâtiment et des travaux publics. Développé en étroite collaboration avec des entrepreneurs, des architectes et des experts-comptables, le programme répond à tous les besoins et intègre les fonctions indispensables à l'élaboration des devis, des situations de chantier, du suivi de chantier, du suivi de l'état de stock, de la gestion des tempsppssés, du suivi des règlements clients. À partir de : 2990 Pa Compta Libérale 5 pour Windows'95/98/NT, est un logiciel de comptabilité simplifié spécialement destiné aux professions libérales (soumises ou non à la TVA). À partir de : 790 Prs Association 5 pour Windows'95/98/NT, est un logiciel adapté à tous les domaines associatifs. Son interface simple et intuitive permet une prise en main rapide et efficace pour gérer l'ensemble de votre association. À partir de : 690 Pa Caisse pour Windows'95/98/KT, est un logiciel complet de gestion de magasin de détail, adapté à toutes les configurations : monoposte, réseau ou sites déportés. Il intègre la gestion de l'euro et devises. À partir de : 1990 PR Et également : Agence Immobilière, Location Immobilière, Gérance Immobilière, Médecin, Kiné, Infirmier, États Financiers, Coiffure, Transport,... A partir de : 2990 PR



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 180 mars 2000 Page 1SVM numéro 180 mars 2000 Page 2-3SVM numéro 180 mars 2000 Page 4-5SVM numéro 180 mars 2000 Page 6-7SVM numéro 180 mars 2000 Page 8-9SVM numéro 180 mars 2000 Page 10-11SVM numéro 180 mars 2000 Page 12-13SVM numéro 180 mars 2000 Page 14-15SVM numéro 180 mars 2000 Page 16-17SVM numéro 180 mars 2000 Page 18-19SVM numéro 180 mars 2000 Page 20-21SVM numéro 180 mars 2000 Page 22-23SVM numéro 180 mars 2000 Page 24-25SVM numéro 180 mars 2000 Page 26-27SVM numéro 180 mars 2000 Page 28-29SVM numéro 180 mars 2000 Page 30-31SVM numéro 180 mars 2000 Page 32-33SVM numéro 180 mars 2000 Page 34-35SVM numéro 180 mars 2000 Page 36-37SVM numéro 180 mars 2000 Page 38-39SVM numéro 180 mars 2000 Page 40-41SVM numéro 180 mars 2000 Page 42-43SVM numéro 180 mars 2000 Page 44-45SVM numéro 180 mars 2000 Page 46-47SVM numéro 180 mars 2000 Page 48-49SVM numéro 180 mars 2000 Page 50-51SVM numéro 180 mars 2000 Page 52-53SVM numéro 180 mars 2000 Page 54-55SVM numéro 180 mars 2000 Page 56-57SVM numéro 180 mars 2000 Page 58-59SVM numéro 180 mars 2000 Page 60-61SVM numéro 180 mars 2000 Page 62-63SVM numéro 180 mars 2000 Page 64-65SVM numéro 180 mars 2000 Page 66-67SVM numéro 180 mars 2000 Page 68-69SVM numéro 180 mars 2000 Page 70-71SVM numéro 180 mars 2000 Page 72-73SVM numéro 180 mars 2000 Page 74-75SVM numéro 180 mars 2000 Page 76-77SVM numéro 180 mars 2000 Page 78-79SVM numéro 180 mars 2000 Page 80-81SVM numéro 180 mars 2000 Page 82-83SVM numéro 180 mars 2000 Page 84-85SVM numéro 180 mars 2000 Page 86-87SVM numéro 180 mars 2000 Page 88-89SVM numéro 180 mars 2000 Page 90-91SVM numéro 180 mars 2000 Page 92-93SVM numéro 180 mars 2000 Page 94-95SVM numéro 180 mars 2000 Page 96-97SVM numéro 180 mars 2000 Page 98-99SVM numéro 180 mars 2000 Page 100-101SVM numéro 180 mars 2000 Page 102-103SVM numéro 180 mars 2000 Page 104-105SVM numéro 180 mars 2000 Page 106-107SVM numéro 180 mars 2000 Page 108-109SVM numéro 180 mars 2000 Page 110-111SVM numéro 180 mars 2000 Page 112-113SVM numéro 180 mars 2000 Page 114-115SVM numéro 180 mars 2000 Page 116-117SVM numéro 180 mars 2000 Page 118-119SVM numéro 180 mars 2000 Page 120-121SVM numéro 180 mars 2000 Page 122-123SVM numéro 180 mars 2000 Page 124-125SVM numéro 180 mars 2000 Page 126-127SVM numéro 180 mars 2000 Page 128-129SVM numéro 180 mars 2000 Page 130-131SVM numéro 180 mars 2000 Page 132-133SVM numéro 180 mars 2000 Page 134-135SVM numéro 180 mars 2000 Page 136-137SVM numéro 180 mars 2000 Page 138-139SVM numéro 180 mars 2000 Page 140-141SVM numéro 180 mars 2000 Page 142-143SVM numéro 180 mars 2000 Page 144-145SVM numéro 180 mars 2000 Page 146-147SVM numéro 180 mars 2000 Page 148-149SVM numéro 180 mars 2000 Page 150-151SVM numéro 180 mars 2000 Page 152-153SVM numéro 180 mars 2000 Page 154-155SVM numéro 180 mars 2000 Page 156-157SVM numéro 180 mars 2000 Page 158-159SVM numéro 180 mars 2000 Page 160-161SVM numéro 180 mars 2000 Page 162-163SVM numéro 180 mars 2000 Page 164-165SVM numéro 180 mars 2000 Page 166-167SVM numéro 180 mars 2000 Page 168-169SVM numéro 180 mars 2000 Page 170-171SVM numéro 180 mars 2000 Page 172-173SVM numéro 180 mars 2000 Page 174-175SVM numéro 180 mars 2000 Page 176-177SVM numéro 180 mars 2000 Page 178-179SVM numéro 180 mars 2000 Page 180-181SVM numéro 180 mars 2000 Page 182-183SVM numéro 180 mars 2000 Page 184-185SVM numéro 180 mars 2000 Page 186-187SVM numéro 180 mars 2000 Page 188-189SVM numéro 180 mars 2000 Page 190-191SVM numéro 180 mars 2000 Page 192-193SVM numéro 180 mars 2000 Page 194-195SVM numéro 180 mars 2000 Page 196-197SVM numéro 180 mars 2000 Page 198-199SVM numéro 180 mars 2000 Page 200-201SVM numéro 180 mars 2000 Page 202-203SVM numéro 180 mars 2000 Page 204-205SVM numéro 180 mars 2000 Page 206-207SVM numéro 180 mars 2000 Page 208-209SVM numéro 180 mars 2000 Page 210-211SVM numéro 180 mars 2000 Page 212-213SVM numéro 180 mars 2000 Page 214-215SVM numéro 180 mars 2000 Page 216-217SVM numéro 180 mars 2000 Page 218-219SVM numéro 180 mars 2000 Page 220-221SVM numéro 180 mars 2000 Page 222-223SVM numéro 180 mars 2000 Page 224-225SVM numéro 180 mars 2000 Page 226-227SVM numéro 180 mars 2000 Page 228-229SVM numéro 180 mars 2000 Page 230-231SVM numéro 180 mars 2000 Page 232-233SVM numéro 180 mars 2000 Page 234-235SVM numéro 180 mars 2000 Page 236-237SVM numéro 180 mars 2000 Page 238-239SVM numéro 180 mars 2000 Page 240-241SVM numéro 180 mars 2000 Page 242-243SVM numéro 180 mars 2000 Page 244