SVM n°180 mars 2000
SVM n°180 mars 2000
  • Prix facial : 29 F

  • Parution : n°180 de mars 2000

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 244

  • Taille du fichier PDF : 235 Mo

  • Dans ce numéro : ADSL... l'Internet à haut débit.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 118 - 119  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
118 119
FUTUR demain chez nous VOLANTOR Pourra-t-on un jour éviter les problèmes de trafic en faisant décoller à la verticale sa "voiture" depuis son propre jardin ? Le docteur Moller en est persuadé. Et la Nasa lui fait crédit. Décoiffant. PAR BÉATRICE PERRET DU CRAY Déco I L'HOMME AUX COMMANDES de cette drôle de machine se nomme Paul Moller, il est ingénieur en mécanique des fluides, d'origine canadienne, et il s'apprête tout simplement à décoller dans l'azur de la Californie. Un farfelu ? Nullement, même si de petits ennuis techniques l'ont obligé à reporter à la mi-avril sa première démonstration, initialement prévue en janvier. Cela fait tren- te ans que le docteur Moller fait ses preuves, ne serait-ce que pour réunir la centaine de millions de dollars que sa recherche a déjà coûté ! Au final, il espère aboutir à un véhicule individuel volant entièrement automatisé, qui obéirait aux spécifications des futures autoroutes électroniques du ciel, d'ores et déjà définies par les autorités américaines. Aujourd'hui, Moller a trouvé un interlocuteur de choix : la Nasa. fl faut dire que sa re- age cherche n'est pas isolée : tous les avionneurs militaires ont à leur catalogue des VTOL ("Vertical Take Of andLanding", ou appareils à décollage vertical — voir glossaire) ; Bell et Boeing ont ainsi développé le V22- Osprey, utilisé par l'armée américaine et pouvant embarquer de vingtquatre à trente passagers. La différence est que Paul Moller travaille pour l'aviation civile : son Skycar M400, une "voiture-avion" à 106 SVM MARS 2000 HTTP HSVM.VNUNET.FR
Immédiat cabine pressurisée, est capable d'accueillir quatre passagers, de voler à 8 000 m d'altitude à une vitesse de 600 km/h, avec une autonomie de 900 km. Surtout, l'appareil se contente d'une aire d'atterrissage ou de décollage minuscule. Pour espérer voler, Paul Moller a dû affronter deux écueils : la conception d'un nouveau moteur et la maniabilité de l'engin, destiné, à terme, à toute mère de famille. Construit en maté- riaux composites très résistants, le modèle M400 est équipé de huit moteurs rotatifs ultralégers répartis entre quatre "nacelles" situées de part et d'autre du fuselage. Résultat : une puissance totale de 960 chevaux générée par des moteurs capables de produire une très forte poussée relativement à leur poids, sans vibration, mais avec tout de même une consommation d'es- En savoir plus sur la M400 : wwW.M01 ler.com/skycar "NOTEZ BIEN CECI : un combiné d'avion et de voiture viendra Vous pouvez » mite. Mais il viendra..." Signée Hemy FmTZ cette prophétie de 1940 est en. passe de se réaliser ! En avril prochain, k docteur Moller testent dans le ciel californien son Skycar M400, un volantor capable de décoller, avec 4 passagers à boni d'un vele par tpersonnel pour un trajet de 20 km en 20 minutes. De quoi révolutionner la physionomie des villes et les styles de vie. sence de 18 litres aux 100 km... Associés à des vannes de déflexion, ces moteurs rotatifs permettent d'orienter la circulation de l'air : avec un flux d'air orienté vers le bas, la Skycar peut décoller, atterrir ou faire du sur o o place comme un î hélicoptère ; orienté vers l'extérieur, il lui permet de voler comme un avion. Cela étant, la Skycar a beau être équipée de parachutes et d'airbags in- SVM MARS 2 0 0 0 HTTP://SVM.VNUNET.FR 107 I



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 180 mars 2000 Page 1SVM numéro 180 mars 2000 Page 2-3SVM numéro 180 mars 2000 Page 4-5SVM numéro 180 mars 2000 Page 6-7SVM numéro 180 mars 2000 Page 8-9SVM numéro 180 mars 2000 Page 10-11SVM numéro 180 mars 2000 Page 12-13SVM numéro 180 mars 2000 Page 14-15SVM numéro 180 mars 2000 Page 16-17SVM numéro 180 mars 2000 Page 18-19SVM numéro 180 mars 2000 Page 20-21SVM numéro 180 mars 2000 Page 22-23SVM numéro 180 mars 2000 Page 24-25SVM numéro 180 mars 2000 Page 26-27SVM numéro 180 mars 2000 Page 28-29SVM numéro 180 mars 2000 Page 30-31SVM numéro 180 mars 2000 Page 32-33SVM numéro 180 mars 2000 Page 34-35SVM numéro 180 mars 2000 Page 36-37SVM numéro 180 mars 2000 Page 38-39SVM numéro 180 mars 2000 Page 40-41SVM numéro 180 mars 2000 Page 42-43SVM numéro 180 mars 2000 Page 44-45SVM numéro 180 mars 2000 Page 46-47SVM numéro 180 mars 2000 Page 48-49SVM numéro 180 mars 2000 Page 50-51SVM numéro 180 mars 2000 Page 52-53SVM numéro 180 mars 2000 Page 54-55SVM numéro 180 mars 2000 Page 56-57SVM numéro 180 mars 2000 Page 58-59SVM numéro 180 mars 2000 Page 60-61SVM numéro 180 mars 2000 Page 62-63SVM numéro 180 mars 2000 Page 64-65SVM numéro 180 mars 2000 Page 66-67SVM numéro 180 mars 2000 Page 68-69SVM numéro 180 mars 2000 Page 70-71SVM numéro 180 mars 2000 Page 72-73SVM numéro 180 mars 2000 Page 74-75SVM numéro 180 mars 2000 Page 76-77SVM numéro 180 mars 2000 Page 78-79SVM numéro 180 mars 2000 Page 80-81SVM numéro 180 mars 2000 Page 82-83SVM numéro 180 mars 2000 Page 84-85SVM numéro 180 mars 2000 Page 86-87SVM numéro 180 mars 2000 Page 88-89SVM numéro 180 mars 2000 Page 90-91SVM numéro 180 mars 2000 Page 92-93SVM numéro 180 mars 2000 Page 94-95SVM numéro 180 mars 2000 Page 96-97SVM numéro 180 mars 2000 Page 98-99SVM numéro 180 mars 2000 Page 100-101SVM numéro 180 mars 2000 Page 102-103SVM numéro 180 mars 2000 Page 104-105SVM numéro 180 mars 2000 Page 106-107SVM numéro 180 mars 2000 Page 108-109SVM numéro 180 mars 2000 Page 110-111SVM numéro 180 mars 2000 Page 112-113SVM numéro 180 mars 2000 Page 114-115SVM numéro 180 mars 2000 Page 116-117SVM numéro 180 mars 2000 Page 118-119SVM numéro 180 mars 2000 Page 120-121SVM numéro 180 mars 2000 Page 122-123SVM numéro 180 mars 2000 Page 124-125SVM numéro 180 mars 2000 Page 126-127SVM numéro 180 mars 2000 Page 128-129SVM numéro 180 mars 2000 Page 130-131SVM numéro 180 mars 2000 Page 132-133SVM numéro 180 mars 2000 Page 134-135SVM numéro 180 mars 2000 Page 136-137SVM numéro 180 mars 2000 Page 138-139SVM numéro 180 mars 2000 Page 140-141SVM numéro 180 mars 2000 Page 142-143SVM numéro 180 mars 2000 Page 144-145SVM numéro 180 mars 2000 Page 146-147SVM numéro 180 mars 2000 Page 148-149SVM numéro 180 mars 2000 Page 150-151SVM numéro 180 mars 2000 Page 152-153SVM numéro 180 mars 2000 Page 154-155SVM numéro 180 mars 2000 Page 156-157SVM numéro 180 mars 2000 Page 158-159SVM numéro 180 mars 2000 Page 160-161SVM numéro 180 mars 2000 Page 162-163SVM numéro 180 mars 2000 Page 164-165SVM numéro 180 mars 2000 Page 166-167SVM numéro 180 mars 2000 Page 168-169SVM numéro 180 mars 2000 Page 170-171SVM numéro 180 mars 2000 Page 172-173SVM numéro 180 mars 2000 Page 174-175SVM numéro 180 mars 2000 Page 176-177SVM numéro 180 mars 2000 Page 178-179SVM numéro 180 mars 2000 Page 180-181SVM numéro 180 mars 2000 Page 182-183SVM numéro 180 mars 2000 Page 184-185SVM numéro 180 mars 2000 Page 186-187SVM numéro 180 mars 2000 Page 188-189SVM numéro 180 mars 2000 Page 190-191SVM numéro 180 mars 2000 Page 192-193SVM numéro 180 mars 2000 Page 194-195SVM numéro 180 mars 2000 Page 196-197SVM numéro 180 mars 2000 Page 198-199SVM numéro 180 mars 2000 Page 200-201SVM numéro 180 mars 2000 Page 202-203SVM numéro 180 mars 2000 Page 204-205SVM numéro 180 mars 2000 Page 206-207SVM numéro 180 mars 2000 Page 208-209SVM numéro 180 mars 2000 Page 210-211SVM numéro 180 mars 2000 Page 212-213SVM numéro 180 mars 2000 Page 214-215SVM numéro 180 mars 2000 Page 216-217SVM numéro 180 mars 2000 Page 218-219SVM numéro 180 mars 2000 Page 220-221SVM numéro 180 mars 2000 Page 222-223SVM numéro 180 mars 2000 Page 224-225SVM numéro 180 mars 2000 Page 226-227SVM numéro 180 mars 2000 Page 228-229SVM numéro 180 mars 2000 Page 230-231SVM numéro 180 mars 2000 Page 232-233SVM numéro 180 mars 2000 Page 234-235SVM numéro 180 mars 2000 Page 236-237SVM numéro 180 mars 2000 Page 238-239SVM numéro 180 mars 2000 Page 240-241SVM numéro 180 mars 2000 Page 242-243SVM numéro 180 mars 2000 Page 244