SVM n°180 mars 2000
SVM n°180 mars 2000
  • Prix facial : 29 F

  • Parution : n°180 de mars 2000

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 244

  • Taille du fichier PDF : 235 Mo

  • Dans ce numéro : ADSL... l'Internet à haut débit.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 112 - 113  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
112 113
PRODUITS ET TECHNOS Découverte DANS LES ENTRAILLES DES DISQUES DURS. me IDE ATA. On est en train de passer de l'ATA 33 à l'ATA 66, de 33 Mo/s 66 Mo/s. Les constructeurs pensent atteindra l'ATA 100, donc 100 Mo/s, à la fin de l'année. Tous s'accordent à dire que cette vitesse de transfert sera la limite pour cette interface. Il faudrait donc adopter une nouvelle interface. Mais il est ex- Un débit de 100 Mo/s semble être la limite pour la norme d'interface actuelle trêmement difficile à un constructeur seul d'imposer une nouvelle norme, qui provoquera inévitablement une rupture dans la compatibilité. Pour l'heure, aucune des autres interfaces existantes, trop coûteuses, n'est en mesure de remplacer la norme IDE ATA. Laquelle emportera la mise ? Un bon candidat semblait être, il y a un an, la norme IEEE 1394, aussi connue sous le nom de Firewire. C'est une interface qui permet d'échanger des données entre un ordinateur et un Caméscope numérique de type DV, avec un débit de 100 Mo/s. Malgré une bonne normalisation et l'avantage de la connexion à chaud (sans devoir redémarrer la machine quand on y branche le disque), les constructeurs ne se bousculent pas pour proposer des disques Firewire. Quant à l'interface SCSI, elle est encore, FINANCES La grande déprime lors que les avancées technologiques assurent une constante augmentation des per- formances des disques durs, l'industrie est financièrement dans une situation très pré- caire. A en croire les cabinets d'études américains, tout le monde perd de l'argent. En 1998, malgré une augmentation des ventes en unités de 113, les revenus ont diminués de 5%. Les résultats semblent un peu meilleurs pour 1999, mais le prix moyen des disques continue à descendre, avec des revenus en hausse de 7% pour 16% d'augmentation en volume. En fait, il faut légèrement affiner : le secteur le plus concurrentiel, qui représente 75% des ventes, est celui du disque dur 3,5 pouces pour ordinateur de bureau, généralement avec une interface IDE. Les disques 2,5 pouces pour ordinateurs portables ou les gros disques SCSI pour serveurs assurent des marges plus confortables et permettent à certe iris constructeurs de s'en tirer pas trop mal. IBM, Seagate Fujitsu et Hitachi sont des groupes tres puissants, avec de multiples activités, ils peuvent se permettre de perdre de l'argent sur le secteur du disque dur. Mais les constructeurs qui fabriquent exclusivement des disques durs ont plus de difficultés. Ainsi Quantum a annoncé, au milieu de l'année 1999, une restructuration qui a conduit e la suppression de 13% de ses effectifs, soit 800 personnes. De son côté, Maxtor, tout en anticipant pour son quatrième trimestre fiscal une perte de 0,18 dollars par action, présente sa situation com- s mauvaise que prévu : la perte attendue était de 0,45 dollars par action. La Bourse a lourdement Sâh'etkinné ces résultats : alors que l'action planait au-dessus de 20 dollars en lé-ter — : vrier, elle a chuté à 5 dollars cet été, pour légèrement remonter à 7 dollars au début 2000. Western Digital ne va pas beaucoup mieux. L'année dernière, un problème technique l'a obligé à rappeler un certain nombre de disque durs. Western Digital espère retrouver la rentabilité à la fin de l'année, alors que des rumeurs de rachat par IBM continuent à courir. de par son prix, réservée aux disques pour serveurs ou aux stations de travail de haut de gamme. Cette norme passe actuellement de 80 Mo/s à 160 Mo/s. Pour ceux qui veulent un débit encore plus important, l'interface Fibre Channel débite 100 Mo/s par port, alors que la norme Fibre Channel 2 double ce chiffre, en permettant 400 Mo/s sur deux ports. De nouveaux usages se dessinent Aujourd'hui, les disques durs sont des produits informatiques, mais ils pourraient bientôt passer dans le domaine des produits grand public. Il existe déjà UN ESSAI À 20 GBIT par pouce carré (bande du bas), comparée à une densité de 6,4 Gbits par pouce carre', correspondant aux meilleures disques actuels (bande du haut). La photo couvre environ.5 p en largeur. des magnétoscopes incluant des disques durs, et tous les constructeurs espèrent bien que ce n'est qu'un début : on parle déjà de mettre un disque dur dans les télévisions, ou dans les boîtiers décodeurs du câble ou du satellite. Les consoles de jeux vidéo et les boîtiers dédiés à la connexion Internet pourraient suivre. On envisage également de commercialiser, dans un an, des serveurs domestiques munis d'énormes disques durs de 60 Go, et qui constitueraient la mémoire audiovisuelle centralisée de la maison. Mais généraliser le disque dur dans des produits grand public pose des problèmes techniques. Tout d'abord, il est indispensable que les disques fassent encore des progrès en termes de fiabilité et de résistance aux chocs. De plus, le bruit doit impérativement être diminué. Les disques les plus silencieux font pour l'instant 28 décibels, et c'est encore trop pour un appareil susceptible de fonctionner la nuit dans une chambre à coucher. Pour diminuer le bruit, on ralentit légèrement la vitesse de déplacement des têtes de lecture. Ainsi en passant d'un temps moyen d'accès de 9 ms à 11 ms, on diminue le bruit de 28 dB à 22 dB, ce qui rend le disque réellement inaudible. Cette modification est obtenue par un simple changement du logiciel interne du disque dur. Le même disque sera donc soit un disque informatique, soit un disque audiovisuel, et on passera de l'un à l'autre mode de fonctionnement par logiciel. 100 svm MARS 2000 HTTP//SVM.VNUNET.FR
el my La chaîne Vie Professionnelle Une exclusivité AOL. Tous les services pour développer votre activité vous mettre à votre compte. ou gérer votre carrière..A01. AUPOWtfelOW. -Cosassousswese CLAIRES AOL mi. luso Almarmsfass. Smola AC, ‘ VIE PROF ▪ Emmen 87 GISITION Off Cg Si min « À SON COAIPTI 0 Gien er Glvitoms son Lit Plt), Of VIE Prostsslosssatti Les Rendez-Virus Pro orss.st absmerrotes a Ue Pro 0 Houe sélection de seer Iernpkis. ACHATS & SERVICES Deo ta Mine Steppe-rd s °erre aux professionnels centrenet tS:1 COURRIER AOL au suallloor prix dir R1 8 500 offres emplois, une kste des entreprises qui recrutent A consulter sur le site de tAPEC. Vous tris si MEILLEUR f ranis si SAVOIR I Modeles de lenies.cv à telecharyer recrutement en ligne. etc Aper lai Les contres de outildication désormais accessibles eux plus de 26 ans AOL, n°1 mondial de l'accès à Internet Profitez des conseils et des fiches pratiques du magazine l'Entreprise pour créer, gérer, développer votre activité Communiquez par e-mail avec vos clients et vos partenaires Exploitez les bases de données d'entreprises disponibles sur Internet Créez votre site Web Recrutez vos collaborateurs Cré. Le 1erienvier 2000 approche. Pour réussir le oesuicie eux 35 heures. consolez notre guide pratique d k caiendrer de nase en application de la icn Découvrez toute l'actualité économique et financière en temps réel Travaillez et restez en contact avec votre entreprise lors de vos déplacements en France et à l'étranger\INE Entrepreneurs, faites dinternet votre allié professionnel Bénéficiez dans les locaux de votre entreprise d'une initiation à tous les avantages d'A01211, avec "AOL chez vous"ncr en Faites connaître et développer votre activité au niveau mondial Essai totalement ratuit* 10 heures gratuites Internet + téléphone inclus Connectez-vous à l'aide du CD-Rom joint à votre magazine ou appelez, le 01 71 71 71 71 Tout Internet en accès direct une connexion rapide et fiable l'accès au coût d'une communication téléphonique locale vos 7 adresses e-mail personnalisées les outils et conseils pour votre page web gratuite une assis- tance technique gratuite'7 jours/7 de 9 h a 22h. AOL est un service de cegetel Simplifiez-vous Internet



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 180 mars 2000 Page 1SVM numéro 180 mars 2000 Page 2-3SVM numéro 180 mars 2000 Page 4-5SVM numéro 180 mars 2000 Page 6-7SVM numéro 180 mars 2000 Page 8-9SVM numéro 180 mars 2000 Page 10-11SVM numéro 180 mars 2000 Page 12-13SVM numéro 180 mars 2000 Page 14-15SVM numéro 180 mars 2000 Page 16-17SVM numéro 180 mars 2000 Page 18-19SVM numéro 180 mars 2000 Page 20-21SVM numéro 180 mars 2000 Page 22-23SVM numéro 180 mars 2000 Page 24-25SVM numéro 180 mars 2000 Page 26-27SVM numéro 180 mars 2000 Page 28-29SVM numéro 180 mars 2000 Page 30-31SVM numéro 180 mars 2000 Page 32-33SVM numéro 180 mars 2000 Page 34-35SVM numéro 180 mars 2000 Page 36-37SVM numéro 180 mars 2000 Page 38-39SVM numéro 180 mars 2000 Page 40-41SVM numéro 180 mars 2000 Page 42-43SVM numéro 180 mars 2000 Page 44-45SVM numéro 180 mars 2000 Page 46-47SVM numéro 180 mars 2000 Page 48-49SVM numéro 180 mars 2000 Page 50-51SVM numéro 180 mars 2000 Page 52-53SVM numéro 180 mars 2000 Page 54-55SVM numéro 180 mars 2000 Page 56-57SVM numéro 180 mars 2000 Page 58-59SVM numéro 180 mars 2000 Page 60-61SVM numéro 180 mars 2000 Page 62-63SVM numéro 180 mars 2000 Page 64-65SVM numéro 180 mars 2000 Page 66-67SVM numéro 180 mars 2000 Page 68-69SVM numéro 180 mars 2000 Page 70-71SVM numéro 180 mars 2000 Page 72-73SVM numéro 180 mars 2000 Page 74-75SVM numéro 180 mars 2000 Page 76-77SVM numéro 180 mars 2000 Page 78-79SVM numéro 180 mars 2000 Page 80-81SVM numéro 180 mars 2000 Page 82-83SVM numéro 180 mars 2000 Page 84-85SVM numéro 180 mars 2000 Page 86-87SVM numéro 180 mars 2000 Page 88-89SVM numéro 180 mars 2000 Page 90-91SVM numéro 180 mars 2000 Page 92-93SVM numéro 180 mars 2000 Page 94-95SVM numéro 180 mars 2000 Page 96-97SVM numéro 180 mars 2000 Page 98-99SVM numéro 180 mars 2000 Page 100-101SVM numéro 180 mars 2000 Page 102-103SVM numéro 180 mars 2000 Page 104-105SVM numéro 180 mars 2000 Page 106-107SVM numéro 180 mars 2000 Page 108-109SVM numéro 180 mars 2000 Page 110-111SVM numéro 180 mars 2000 Page 112-113SVM numéro 180 mars 2000 Page 114-115SVM numéro 180 mars 2000 Page 116-117SVM numéro 180 mars 2000 Page 118-119SVM numéro 180 mars 2000 Page 120-121SVM numéro 180 mars 2000 Page 122-123SVM numéro 180 mars 2000 Page 124-125SVM numéro 180 mars 2000 Page 126-127SVM numéro 180 mars 2000 Page 128-129SVM numéro 180 mars 2000 Page 130-131SVM numéro 180 mars 2000 Page 132-133SVM numéro 180 mars 2000 Page 134-135SVM numéro 180 mars 2000 Page 136-137SVM numéro 180 mars 2000 Page 138-139SVM numéro 180 mars 2000 Page 140-141SVM numéro 180 mars 2000 Page 142-143SVM numéro 180 mars 2000 Page 144-145SVM numéro 180 mars 2000 Page 146-147SVM numéro 180 mars 2000 Page 148-149SVM numéro 180 mars 2000 Page 150-151SVM numéro 180 mars 2000 Page 152-153SVM numéro 180 mars 2000 Page 154-155SVM numéro 180 mars 2000 Page 156-157SVM numéro 180 mars 2000 Page 158-159SVM numéro 180 mars 2000 Page 160-161SVM numéro 180 mars 2000 Page 162-163SVM numéro 180 mars 2000 Page 164-165SVM numéro 180 mars 2000 Page 166-167SVM numéro 180 mars 2000 Page 168-169SVM numéro 180 mars 2000 Page 170-171SVM numéro 180 mars 2000 Page 172-173SVM numéro 180 mars 2000 Page 174-175SVM numéro 180 mars 2000 Page 176-177SVM numéro 180 mars 2000 Page 178-179SVM numéro 180 mars 2000 Page 180-181SVM numéro 180 mars 2000 Page 182-183SVM numéro 180 mars 2000 Page 184-185SVM numéro 180 mars 2000 Page 186-187SVM numéro 180 mars 2000 Page 188-189SVM numéro 180 mars 2000 Page 190-191SVM numéro 180 mars 2000 Page 192-193SVM numéro 180 mars 2000 Page 194-195SVM numéro 180 mars 2000 Page 196-197SVM numéro 180 mars 2000 Page 198-199SVM numéro 180 mars 2000 Page 200-201SVM numéro 180 mars 2000 Page 202-203SVM numéro 180 mars 2000 Page 204-205SVM numéro 180 mars 2000 Page 206-207SVM numéro 180 mars 2000 Page 208-209SVM numéro 180 mars 2000 Page 210-211SVM numéro 180 mars 2000 Page 212-213SVM numéro 180 mars 2000 Page 214-215SVM numéro 180 mars 2000 Page 216-217SVM numéro 180 mars 2000 Page 218-219SVM numéro 180 mars 2000 Page 220-221SVM numéro 180 mars 2000 Page 222-223SVM numéro 180 mars 2000 Page 224-225SVM numéro 180 mars 2000 Page 226-227SVM numéro 180 mars 2000 Page 228-229SVM numéro 180 mars 2000 Page 230-231SVM numéro 180 mars 2000 Page 232-233SVM numéro 180 mars 2000 Page 234-235SVM numéro 180 mars 2000 Page 236-237SVM numéro 180 mars 2000 Page 238-239SVM numéro 180 mars 2000 Page 240-241SVM numéro 180 mars 2000 Page 242-243SVM numéro 180 mars 2000 Page 244