SVM n°180 mars 2000
SVM n°180 mars 2000
  • Prix facial : 29 F

  • Parution : n°180 de mars 2000

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 244

  • Taille du fichier PDF : 235 Mo

  • Dans ce numéro : ADSL... l'Internet à haut débit.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 102 - 103  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
102 103
PRODUITS ET TECHNOS c=a=in Une mutante pour Mac et PC BIEN QU'ELLE N'AIT PAS ATTEINT les performances annoncées par le constructeur en termes de rapidité lors de nos tests, la Canon BJC-3000 conserve un rapport qualité/prix plutôt intéressant. De fait, elle imprime en 1 440 x 720, et les tests ont ii.eïallogibi établi qu'elle : — sort 2,1 pailimiimie ges de texte à la minute et 1,1 page de graphiques à la minute. Seule déception : l'impression photo ne nous a pas totalement convaincus, même sur du papier de qualité. Mais on apprécie qu'elle dispose d'une petite fenêtre qui permet de visualiser le niveau d'encre, et qu'elle soit compatible Macintosh. Plus original, l'on pourra ici remplacer les cartouches d'encre par une cartouche scanner couleur non fournie (env. 600 F TTC) : cela a pour effet de la transformer en... scanner d'appoint ! R.B. LEM. Canon BJC-3000. Prix moyennt : 2 900 F. Imprimante jet dei p o ouletir. 2.1 pages texte minute et 1,1 page graphique minute. Résolution maxi : 1 440 x 720. Coût page N&B : 0.2.5 E. Coût page couleur : 0.60 F. Coût page photo : 2,80 F. POUR : le rapport qualité prix. CONTRE : la qualité photo, moyenne. 90 Nouveautés « UMM Le premier 12X A VEC SON INTERFACE in SCSI, ce fringant graveur de CD-Rom interne de Plextor franchit un nouveau cap dans la course à la vitesse puisqu'il affiche 12X en écriture. Cette célérité lui permet de remplir les 650 Mo d'un CD vierge en 6 minutes chrono ! Soit 3 minutes gagnées par rapport à un graveur 8X. Le temps n'est peut-être pas loin où il suffira d'insérer un CD vierge dans un graveur pour qu'il soit gravé quasi instantanément... Ici, la vitesse en mode réécriture reste, par contre, très classique, avec seulement 4X. L'installation et l'utilisation ne posent pas de problème, à condition de posséder une carte SCSI, hélas non fournie. Mais, et ce n'est pas la première fois qu'on le constate sur un graveur Plextor, en mode lecteur de CD, l'appareil monopolise près de 100% des ressources du processeur passé une vitesse de 12X. Pour un modèle SCSI, c'est assez rare... Le temps d'accès moyen n'est guère flatteur non plus, avec quelque 172 millisecondes, à comparer aux 75 millisecondes des meilleurs lecteurs Ide. Reste qu'il/.. possède 4 Mo de mémoire tampon qui sont bien suffisants pour assurer un transfert régulier des données. Côté logiciel, enfin, le Plexwriter est livré avec la version 3.7 du programme WinOnCD, qui offre l'avantage d'être prati- que et, surtout, de disposer d'un assis-/tant qui rend la gravure très simple à réaliser. Au final, ce graveur satisfera donc tous ceux qui ne veulent pas perdre de temps à graver leurs CD. Mais les autres hésiteront sûrement, vu le prix, surtout s'il leur faut, en plus, acquérir une carte SCSI pour accueillir ce graveur. R.B. Plexwriter, de Plextor. Prix moyen TTC 2 600F. Cnncur. d,CD-RW interne SCSI 12\4A 32\a\4 Mo de mémoire Lullym. POUR : la vitesse de gravure. le, 4\10 de tampon. CONTRE : carte S(:S 1 non fournie, l'occupation proce,ci r MICRO Les jeux, vite ! AVEC SON PENTIUM III À 600 MHz soutenu par 128 Mo de mémoire vive, le Speed 3 de Novotec affiche logiquement des performances plus qu'honorables. Son disque dur IBM compatible Ultra DMA 66, de 13,5 Go, est également suffisant pour voir venir. Tandis que l'affichage se fait via l'excellente carte Guillemot 3D Prophet, munie de mémoire DDR ultrarapide et d'une sortie DVI pour le branchement d'un écran plat LCD. Utile si l'on sait que l'écran est ici un modèle cathodique, de 17 pouces seulement et qui se contente de respecter la norme d'environnement TC0'92 (alors que de nouvelles normes sont apparues depuis). Pour le multimédia, on a droit à un classique lecteur DVD Sony et à un ensemble sonore constitué d'une carte audio PCI associée à 2 enceintes Altec Lansing avec caisson de basses. La bonne surprise vient en fait de l'offre logicielle, particulièrement étoffée puisque l'on trouve près d'une cinquantaine de logiciels et de jeux ! Malgré cela, le prix reste un peu élevé pour la catégorie. R.B. EILIM Novotec Speed 3. Prix ri nen 17 700 F. l'en- Mun I it 600 NI 1 Iz avec 128\Io de mérti are SDRarn, disque de 13.5 Go. vidéo 3D Prophet DVI AGP (32 Mo SCRain DDR), DVD 5X (CD-Rom 32X), carte Sound Blaster PCI 128, 2 enceintes et caisson de basses, modem 56 K, écran Formac de 17 pouces (pitch 0.25). Livré avec Windows 98. King Quest, Grand Prix Legend, Half Life, Ceasar II et le Pack Family (46 logiciels). Indice Sysmark : 237. POUR : l'offre logicielle, la carte vidéo. CONTRE : le prix, l'écran 17". SVM MARS 2000 HTTP://SVM.VNUNET.FR
PROCÉDURE DE TESTS LE STANDARD DE PERFORMANCES de SVM permet de comparer les performances des ordinateurs de type PC. Il rend compte de la puissance d'un modèle au moyen de trois évaluations : les deux premières, qui correspondent à des tests de bas niveau, mesurent l'efficacité, d'une part, du processeur, de la mémoire vive, du disque dur et du lecteur de CD-Rom ou de DVD-Rom, et, d'autre part, de l'affichage 3D. La troisième simule une session de travail dans Windows pour juger de la rapidité de l'ordinateur avec des logiciels du commerce. En plus de ces tests, notre Laboratoire détaille, selon une codification très stricte, les composants du PC (types d'écran, de mémoire vive, nombre de connecteurs libres, présence et qualité des enceintes, etc.). Les performances brutes du PC sont évaluées à l'aide des logiciels Sandra 99 Pro et 3D Mark 2000, dont des versions d'essai sont téléchargeables sur le Web. A noter que nous utilisons la version Pro de Sandra 99, payante, mais dont les résultats sont plus détaillés. Le logiciel 3D Mark 2000 nous sert aussi à tester les cartes graphiques vendues indépendamment d'un ordinateur ; afin que les résultats soient comparables, ces cartes (comme tous les périphériques) sont alors évaluées sur notre PC de référence, à savoir un Pentium III à 450 MHz avec 128 Mo de mémoire vive. La simulation d'une session de travail est réalisée avec la procédure Sysmark 98, développée par Bapco ("Business Applications Performance Corporation"). Utilisé par plus d'une cinquantaine de revues informatiques aux Etats-Unis et en Europe, le benchmark Sysmark fonctionne sous Windows 95, 98 et NT 4 SP3. Il s'appuie sur quelque 14 logiciels du commerce, répartis en deux grandes catégories. Dans la catégorie bureautique sont utilisés : Word 97, Excel 97, Powerpoint 97, Corel Draw 8, Naturally Speaking 2.02, Communicator 4.05 Edition Standard, Omnipage Pro 8.0, Paradox 8. Dans la catégorie création sont requis : Bryce 2, Elastic Reality 3.1, Extreme 3D 2, Photoshop 4.0.1, Premiere 4.2, XingMPEG Encoder 2.1. Sur chaque ordinateur testé, une analyse du disque et une défragmentation sont d'abord lancées (Scandisk et Defrag), et l'affichage est passé en 1 024 x 768 points en 65 536 couleurs (16 bits). Enfin, la batterie de logiciels est lancée trois fois, la machine redémarrant entre chaque série. Un écart supérieur à 8% entre les trois itérations invalide le test. Le test d'un PC dure de 3 à 4 heures selon la puissance du processeur. Très très très feignant "Sauf mention expresse sur le site



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 180 mars 2000 Page 1SVM numéro 180 mars 2000 Page 2-3SVM numéro 180 mars 2000 Page 4-5SVM numéro 180 mars 2000 Page 6-7SVM numéro 180 mars 2000 Page 8-9SVM numéro 180 mars 2000 Page 10-11SVM numéro 180 mars 2000 Page 12-13SVM numéro 180 mars 2000 Page 14-15SVM numéro 180 mars 2000 Page 16-17SVM numéro 180 mars 2000 Page 18-19SVM numéro 180 mars 2000 Page 20-21SVM numéro 180 mars 2000 Page 22-23SVM numéro 180 mars 2000 Page 24-25SVM numéro 180 mars 2000 Page 26-27SVM numéro 180 mars 2000 Page 28-29SVM numéro 180 mars 2000 Page 30-31SVM numéro 180 mars 2000 Page 32-33SVM numéro 180 mars 2000 Page 34-35SVM numéro 180 mars 2000 Page 36-37SVM numéro 180 mars 2000 Page 38-39SVM numéro 180 mars 2000 Page 40-41SVM numéro 180 mars 2000 Page 42-43SVM numéro 180 mars 2000 Page 44-45SVM numéro 180 mars 2000 Page 46-47SVM numéro 180 mars 2000 Page 48-49SVM numéro 180 mars 2000 Page 50-51SVM numéro 180 mars 2000 Page 52-53SVM numéro 180 mars 2000 Page 54-55SVM numéro 180 mars 2000 Page 56-57SVM numéro 180 mars 2000 Page 58-59SVM numéro 180 mars 2000 Page 60-61SVM numéro 180 mars 2000 Page 62-63SVM numéro 180 mars 2000 Page 64-65SVM numéro 180 mars 2000 Page 66-67SVM numéro 180 mars 2000 Page 68-69SVM numéro 180 mars 2000 Page 70-71SVM numéro 180 mars 2000 Page 72-73SVM numéro 180 mars 2000 Page 74-75SVM numéro 180 mars 2000 Page 76-77SVM numéro 180 mars 2000 Page 78-79SVM numéro 180 mars 2000 Page 80-81SVM numéro 180 mars 2000 Page 82-83SVM numéro 180 mars 2000 Page 84-85SVM numéro 180 mars 2000 Page 86-87SVM numéro 180 mars 2000 Page 88-89SVM numéro 180 mars 2000 Page 90-91SVM numéro 180 mars 2000 Page 92-93SVM numéro 180 mars 2000 Page 94-95SVM numéro 180 mars 2000 Page 96-97SVM numéro 180 mars 2000 Page 98-99SVM numéro 180 mars 2000 Page 100-101SVM numéro 180 mars 2000 Page 102-103SVM numéro 180 mars 2000 Page 104-105SVM numéro 180 mars 2000 Page 106-107SVM numéro 180 mars 2000 Page 108-109SVM numéro 180 mars 2000 Page 110-111SVM numéro 180 mars 2000 Page 112-113SVM numéro 180 mars 2000 Page 114-115SVM numéro 180 mars 2000 Page 116-117SVM numéro 180 mars 2000 Page 118-119SVM numéro 180 mars 2000 Page 120-121SVM numéro 180 mars 2000 Page 122-123SVM numéro 180 mars 2000 Page 124-125SVM numéro 180 mars 2000 Page 126-127SVM numéro 180 mars 2000 Page 128-129SVM numéro 180 mars 2000 Page 130-131SVM numéro 180 mars 2000 Page 132-133SVM numéro 180 mars 2000 Page 134-135SVM numéro 180 mars 2000 Page 136-137SVM numéro 180 mars 2000 Page 138-139SVM numéro 180 mars 2000 Page 140-141SVM numéro 180 mars 2000 Page 142-143SVM numéro 180 mars 2000 Page 144-145SVM numéro 180 mars 2000 Page 146-147SVM numéro 180 mars 2000 Page 148-149SVM numéro 180 mars 2000 Page 150-151SVM numéro 180 mars 2000 Page 152-153SVM numéro 180 mars 2000 Page 154-155SVM numéro 180 mars 2000 Page 156-157SVM numéro 180 mars 2000 Page 158-159SVM numéro 180 mars 2000 Page 160-161SVM numéro 180 mars 2000 Page 162-163SVM numéro 180 mars 2000 Page 164-165SVM numéro 180 mars 2000 Page 166-167SVM numéro 180 mars 2000 Page 168-169SVM numéro 180 mars 2000 Page 170-171SVM numéro 180 mars 2000 Page 172-173SVM numéro 180 mars 2000 Page 174-175SVM numéro 180 mars 2000 Page 176-177SVM numéro 180 mars 2000 Page 178-179SVM numéro 180 mars 2000 Page 180-181SVM numéro 180 mars 2000 Page 182-183SVM numéro 180 mars 2000 Page 184-185SVM numéro 180 mars 2000 Page 186-187SVM numéro 180 mars 2000 Page 188-189SVM numéro 180 mars 2000 Page 190-191SVM numéro 180 mars 2000 Page 192-193SVM numéro 180 mars 2000 Page 194-195SVM numéro 180 mars 2000 Page 196-197SVM numéro 180 mars 2000 Page 198-199SVM numéro 180 mars 2000 Page 200-201SVM numéro 180 mars 2000 Page 202-203SVM numéro 180 mars 2000 Page 204-205SVM numéro 180 mars 2000 Page 206-207SVM numéro 180 mars 2000 Page 208-209SVM numéro 180 mars 2000 Page 210-211SVM numéro 180 mars 2000 Page 212-213SVM numéro 180 mars 2000 Page 214-215SVM numéro 180 mars 2000 Page 216-217SVM numéro 180 mars 2000 Page 218-219SVM numéro 180 mars 2000 Page 220-221SVM numéro 180 mars 2000 Page 222-223SVM numéro 180 mars 2000 Page 224-225SVM numéro 180 mars 2000 Page 226-227SVM numéro 180 mars 2000 Page 228-229SVM numéro 180 mars 2000 Page 230-231SVM numéro 180 mars 2000 Page 232-233SVM numéro 180 mars 2000 Page 234-235SVM numéro 180 mars 2000 Page 236-237SVM numéro 180 mars 2000 Page 238-239SVM numéro 180 mars 2000 Page 240-241SVM numéro 180 mars 2000 Page 242-243SVM numéro 180 mars 2000 Page 244