SVM n°18 juin 1985
SVM n°18 juin 1985
  • Prix facial : 16 F

  • Parution : n°18 de juin 1985

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (203 x 280) mm

  • Nombre de pages : 188

  • Taille du fichier PDF : 195 Mo

  • Dans ce numéro : l'amour par Minitel / l'Amstrad CPC 664 enfin un ordinateur à prix réaliste.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
LES PROCHAINS ORDINATEURS DE SINCLAIR SINCLAIR MONTRERA AU SICOB DE septembre prochain, à Paris, une version améliorée de son QL ; c'est l'un des nouveaux modèles prévus par la firme anglaise pour les mois à venir. Le QL 2, qui devrait etre disponible en France dés le mois de novembre, sera une version plus résolument professionnelle de la machine 8/32 bits de Sinclair, dont la version française a été présentée au Spécial-SICOB en mai dernier. Il possédera 256 Ko de mémoire vive en standard, au lieu des 128 Ko du QL (ce premier chiffre apparaît désormais comme la mémoire de base nécessaire à une machine professionnelle de génération récente). Les quatre logiciels livrés avec la machine (traitement de texte, base de données, tableur, module graphique), au lieu d'être sur une bande magnétique (les microcassettes des Microdrive), seront inscrits de façon permanente dans la mémoire morte de l'ordinateur. Ce sera une première technologique : seuls des logiciels familiaux, et non des logiciels professionnels, ont bénéficié jusqu'ici de ce procédé. (Seule exception, l'OPD, ordinateur-téléphone britannique, qui utilise justement les logiciels du QL). On peut en attendre à la fois une fiabilité absolue (plus de risque d'effacement accidentel de Microdrive), et une rapidité grandement améliorée (plus besoin d'attendre le défilement d'une bande magnétique pour charger le programme, appeler certaines fonctions ou afficher des écrans d'aide ; plus besoin de manipuler des microcassettes pour transférer un texte de la base de données au traitement de texte). Tout se passe à l'intérieur des circuits électroniques. Enfin, le QL 2 sera doté d'un châssis d'extension possédant 3 ou 4 connecteurs, où l'on pourra brancher simultanément lecteurs de disquettes, extension mémoire, etc. Actuellement, les lecteurs de disquettes proposés en Angleterre interdisent la connexion d'autres périphériques sur le bus. Les clients seront encouragés à acquérir d'emblée le lecteur de• UN RESEAU de onze ordinateurs Macintosh partageant un méme disque dur a servi à l'organisation du dernier Festival de Cannes. Un fichier de 10 000 noms était accessible et modifiable en temps réel grâce à un disque dur Symbfile de 10 Mo fourni par Symbiotic, et au réseau Symbnet. Le logiciel utilisé était ABC-Base d'ACI. Branchés, les festivaliers ? Non ! Câblés, bien sûr...• HEWLETT-PACKARD n'a pas connu un très grand succès avec son HP 150. En lançant le modèle 2, à côté du précédent, HP abandonne l'écran tactile qui faisait l'originalité de sa machine. Ici, l'écran passe de 9 à 12 pouces, et l'écran tactile est une option. Décidément, la vie est bien dure pour ceux qui ne se plient pas à la norme. Clive Sinclair va bientôt compléter sa gamme. disquettes optionnel, jugé indispensable à un emploi pleinement professionnel : les al% 1.6117e. Tra3ater.1ffl:M 131 12 13 11 16 lfl QUARTET : UN INTÉGRÉ POUR MACINTOSH M ULTIPLAN ET CIIART, VOUS VENEZ DE gagner un nouveau concurrent. Quartet, développé par le californien baba Systems, est distribué en France depuis un mois par Feeder. C'est un logiciel intégré tournant sur Macintosh et regroupant tableur, éditeur de texte, module graphique et gestionnaire de fichiers. Les quatre modules sont accessibles par la méme fenétre. Le tableur compte 62 colonnes sur 999 lignes qui se lisent par déroulement. Il comprend fonctions arithmétiques, mathématiques, logiques, financières (calcul de la valeur actuelle nette, taux de rentabilité interne, calcul de mensualités...). Le module graphique dessine des courbes, camemberts et autres histogrammes ; si l'on modifie une valeur du tableau, le graphique se recompose en temps réel. Quant au gestionnaire de données, il utilise le cadre du tableur et permet un tri sur deux rubriques (par exemple, une liste de sociétés, d'abord classées par département, puis par importance du chiffre d'affaires). Enfin l'éditeur de texte est considéré comme un outil supplémentaire plus que comme un véritable traitement de texte : il ne comprend qu'une police de caractères et ne permet pas d'opérer de justification. Quartet est vendu 2 990 F MT. (Feeder, B.P. 78.1, 13742 Vitrolles Cédex. Tél. : (42) 89.31.31). Sort. Te ut l t'eData Table.../lange Format snee G Manuel Dei al (Talc Note responsables de Sinclair en France n'ont pas la religion des Microdrive, contrairement à Clive Sinclair.,. Le QL 2 sera vendu par un réseau plus restreint, plus à méme de fournir l'assistance indispensable, alors que le QL devrait apparaître même dans les hypermarchés. Seconde nouveauté majeure pour cette année : un remplaçant du Spectrum, qui arrive en fin de course avec un prix très réduit et 2,5 millions d'unités vendues dans le monde. Il pourrait s'agir d'une machine compatible avec le modèle actuel, mais dotée de 128 Ko de mémoire vive au lieu de 48. Ce serait alors le troisième ordinateur familial 8 bits majeur doté de 128 Ko, avec l'Atari 130 XE (voir notre banc d'essai page 44) et le futur Commodore 128. Voilà qui populariserait un nouveau standard parmi les programmeurs et les encouragerait à écrire des logiciels deux fois plus encombrants que les meilleurs titres actuels dans cette catégorie : des jeux extraordinaires en perspective... Le disque dur virtuel de 512 Ko, constitué d'une plaquette géante de silicium alimentée en permanence, est toujours attendu pour 1985 ; des prototypes fonctionnent déjà. A la rentrée, un lecteur de disquettes d'une capacité de 1 Mo devrait être proposé pour le QL (contre 500 Ko actuellement). En revanche, ce n'est pas avant l'année prochaine qu'on verra le portable dérivé du Spectrum, toujours à l'ordre du jour. VARICALC, TABLEUR SCIENTIFIQUE D ELTASOFT PRÉSENTE VARICALC, UN tableur d'applications générales muftientrées. Deux particularités intéressantes : d'une part, il permet un calcul de valeurs en fonction d'autres données variables. Par exemple, dans P = RI, on fixera une valeur de P, puis on pourra calculer toutes les valeurs possibles de R en fonction de I variant entre x et y. Mieux encore : une courbe représentera l'ensemble des valeurs de R pour toutes les valeurs de l'inconnue. D'autre part, une fonctionnalité de ce tableur est la possibilité de. forcer » les valeurs ; un programme classique ne donne pour une équation donnée qu'une solution alors que plusieurs sont généralement possibles ; ici, on va pouvoir exclure une valeur pour obtenir les autres. Cette exclusion pourra se faire en posant une condition, par exemple en excluant des solutions négatives - valides du point de vue mathématique mais aberrantes du point de vue physique. Le prix de Varicalc est de 1970 F HT. (Deltasoft, 29, bd Gambetta, 38000 Grenoble. Tél. : (76) 87.98.27). 16 SCIENCE & VIE MICRO N°18 - JUIN 1985 J
-111011131111311101111121 MIIIM11111111111111 Le Thomson MO 5 E, réservé à l'exportation.• LES CENTIMETRES• STRATEGIQUES DU TO 9 AU SPÉCIAL-SICOB DE MAI DERNIER, Thomson a réussi l'exploit de montrer pour la première fois à la presse son futur ordinateur semi-professionnel, le TO 9, sans dire quel était le microprocesseur utilisé, ni combien de mémoire il possédait, ni même s'il avait un lecteur de disquettes - pourtant visible par tous dans l'unité centrale du prototype final présenté dans un coin. Une fin de nonrecevoir a été opposée à toutes les questions techniques, même les plus anodines. (Voir les caractéristiques du TO 9 dans SVM n°17).11 était'nterdit de photographier ou de dessiner. Ce n était pas pour préserver d'éventuelles modifications techniques ou esthétiques : la machine était terminée. Méme le carton d'emballage du TO 9 trônait dans un coin, photo en couleurs et logo compris. Interdit aussi de le toucher de trop près. Interdit, même, de le mesurer avec un mètre-ruban. Nous pouvons, cependant, donner cette information apparemment stratégique pour Thomson : l'unité centrale du TO 9 a 44 cm de large et 28 cm de profondeur... Seules informations livrées par la firme nationalisée : le TO 9 coûtera moins de 10 000 F, écran non compris, et sera disponible en octobre. Cette annonce en forme de gaffe mise à part, José Henrard, le directeur général adjoint de la branche micro de Thomson, a tenu à affirmer la stature internationale et innovatrice de la société : Dès 1982 (sous-entendu : avant le Macintosh), nous lancions le logiciel graphique Pictor, entièrement piloté par pictogrammes. Aujourd'hui, nous sommes tout à fait compétitifs avec nos concurrents étrangers : nous produisons 1 800 machines parjour, soit une toutes les 28 secondes. Thomson affirme détenir 30% du marché français. Cent vingt mille micros vendus en 1984, 400 000 espérés en 1985, dont 100 000 pour l'Education nationale et 100 000 pour l'étranger, car, 1985 sera l'année de l'exportation, une nécessité pour survivre,. Un modèle exporta même été conçu, c'est le MO 5 E (notre photo). Il est semblable au MO 5, à l'exception du clavier QWERTY et de la sortie vidéo PAL. Oui, il a un clavier mécanique. Non, les Français n'y auront pas droit. cza— ADIEU USA, ADIEU MACINTOSH XL CURIEUX PAS DE CLERC CHEZ APPLE QUI semble moins assuré que par le passé quant à sa politique produit. Le mois dernier, nous annoncions une baisse de prix sensible du Lisa à disque dur intégré de 10 Mo, qui devenait le Macintosh XL. Cette nouvelle dénomination n'aura finalement duré qu'un mois, puisque ce dernier représentant de la gamme Lisa disparaît à son tour. Actuellement donc, il n'y a plus de machine à disque dur dans la gamme Apple et, ce qui est plus grave, plus de machine de développement. En réalité le XL n'est plus fabriqué, mais le stock peut permettre de dépanner pendant quelques mois les développeurs en état de manque. De toute évidence, cet abandon prélude à de nouvelles annonces. Sans jouer les devins extra-lucides, Apple a besoin d'urgence d'une machine à disque dur pour couvrir trois types d'utilisation : développement de logiciels, serveur de réseau et machine haut de gamme. A l'autre bout de la chaîne, le Macinthosh 128 Ko est menacé à terme par de nouvelles machines, comme par exemple le futur Atari 520 ST. On pourrait donc assister à la réorganisation suivante. En bas de gamme, un Macintosh 128 Ko, dont le prix serait diminué, et qui serait à la fois une machine individuelle et un moyen d'accès au réseau. Juste au dessus, le Macintosh 512 Ko, dont la mémoire morte passerait de 64 Ko à 128 Ko, avec, gràce à l'amélioration des performances du système d'exploitation, la possibilité de lire des disquettes double face de 800 Ko, et de connecter un disque dur externe de 20 Mo. Une gamme complètement nouvelle serait également envisagée pour entrer dans les grands comptes. La machine de base se composerait de la seule unité centrale, avec possibilité d'adjonction de cartes optionnelles comme dans l'Apple Ile et PROLOG• SE REPAND AMANTS DE PROLOG ET DE MACINTOSH, réjouissez-vous : vos deux amours se réconcilient, vous n'aurez plus à commettre d'infidélités. La firme Prolog de Marseille sort en effet courant juin une version de son langage sur Macintosh. L'interpréteur peut bien sûr utiliser toutes les possibilités du Mac, comme les fenétres, la souris, les menus déroulants, etc. Rappelons que Prolog (Programmation en logique), inventé en 1972 par des universitaires marseillais, est un langage particulièrement adapté aux diverses applications de l'intelligence artificielle : systèmes-experts, reconnaissance de la parole, langage naturel, etc. Il s'agit ici de la version Prolog II, déjà disponible sur Apple II et Lisa. Le prix public est de 4 000 F TTC. Attention : il faut un Macintosh de 512 Ko (Prolog, 278, rue Saint-Pierre, 13005 Marseille. Tél. : (91) 41.48.49.) l'IBM PC. Les options possibles seraient la connexion à un disque dur externe de 20 Mo, des cartes mémoire jusqu'à 2 Mo, et enfin un écran couleur. Pour les développeurs, un nouveau langage, MacApp, fusion du Lisa- Pascal et duC, serait en cours de développement par Niklaus Wirth, l'inventeur du Pascal, qui vient de faire un séjour à Cupertino. Pour couronner le tout, un Apple portable, déjà baptisé Mat-Mac, est également à l'étude. Aucune annonce n'a été faite, et Apple n'a communiqué aucune date de sortie. Le plus urgent est certainement le disque dur de 20 Mo, qui pourrait être annoncé avant la fin de l'année, voire dès juin à Apple Expo. La réorganisation totale de la gamme interviendrait au plus tard en janvier 86, une manière comme une autre de fêter dignement le deuxième anniversaire du Macintosh. Voilà la fin de notre rubrique Radio-Apple, spécial bruits de couloirs. Ah, non, pendant qu'on y est : Jean-Louis Gassée, actuel responsable d'Apple-France, part aux Etats-Unis s'occuper du marketing du Macintosh. Disque ecter FICHIERS AFtilletiKS Esc Prnt, Eixîpal Now Principal Rouie Ftrnten I ! FLaier'ti ens (Au : index eti -Bureau, le Date Srs:* ! 1 li I i ! IttiliLECElle ; I. MIIIMI ; ll'iri ; 1 4 ! FILAS RISS ! 3. ESSAIS S.V.X. ! e/1244 ! ESSAIS S.V ! 4. ISCR T 35/244 I ! IBM ! ! 25/1 1 244 I I I i ! APPLE SOLDE VOICI LES VACANCES, ET TANDIS QUE LES étudiants s'égaillent au soleil comme marmaille en récréation, Apple pense aux bûcheurs qui continuent à travailler. Voici donc une promotion intéressante sur l'Applellc : pour 9 990 F TTC, on pourra disposer d'un Applellc, du logiciel intégré Appleworks et d'un sac de transport. L'affaire XILY2•,• F=,.Itet, n'est pas mauvaise, puisque le prix normal de l'Apple Ilc est de 12 985 F TTC, celui d'Appleworks de 2 953 F et celui du sac de 959 F. Soit un rabais sur l'ensemble de 6 907 F. Attention, cette promotion ne comprend ni le moniteur, ni le deuxième lecteur de disquettes. Par ailleurs, elle n'est proposée que jusqu'au 12 juillet. (Apple Seedrin : ZA. de Courtabœuf, avenue de l'Océanie, B.P. 131, 91944 Les Ulis Cédex. Tél. : (6) 928,01.39).• IBM affirme avoir obtenu en laboratoire les circuits intégrés les plus denses du monde : • Un pas important vers des circuits de mémoire de plus de 16 méga-bits,, nous dit-on. SCIENCE & VIE MICRO N.18 - JUIN 1985 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 18 juin 1985 Page 1SVM numéro 18 juin 1985 Page 2-3SVM numéro 18 juin 1985 Page 4-5SVM numéro 18 juin 1985 Page 6-7SVM numéro 18 juin 1985 Page 8-9SVM numéro 18 juin 1985 Page 10-11SVM numéro 18 juin 1985 Page 12-13SVM numéro 18 juin 1985 Page 14-15SVM numéro 18 juin 1985 Page 16-17SVM numéro 18 juin 1985 Page 18-19SVM numéro 18 juin 1985 Page 20-21SVM numéro 18 juin 1985 Page 22-23SVM numéro 18 juin 1985 Page 24-25SVM numéro 18 juin 1985 Page 26-27SVM numéro 18 juin 1985 Page 28-29SVM numéro 18 juin 1985 Page 30-31SVM numéro 18 juin 1985 Page 32-33SVM numéro 18 juin 1985 Page 34-35SVM numéro 18 juin 1985 Page 36-37SVM numéro 18 juin 1985 Page 38-39SVM numéro 18 juin 1985 Page 40-41SVM numéro 18 juin 1985 Page 42-43SVM numéro 18 juin 1985 Page 44-45SVM numéro 18 juin 1985 Page 46-47SVM numéro 18 juin 1985 Page 48-49SVM numéro 18 juin 1985 Page 50-51SVM numéro 18 juin 1985 Page 52-53SVM numéro 18 juin 1985 Page 54-55SVM numéro 18 juin 1985 Page 56-57SVM numéro 18 juin 1985 Page 58-59SVM numéro 18 juin 1985 Page 60-61SVM numéro 18 juin 1985 Page 62-63SVM numéro 18 juin 1985 Page 64-65SVM numéro 18 juin 1985 Page 66-67SVM numéro 18 juin 1985 Page 68-69SVM numéro 18 juin 1985 Page 70-71SVM numéro 18 juin 1985 Page 72-73SVM numéro 18 juin 1985 Page 74-75SVM numéro 18 juin 1985 Page 76-77SVM numéro 18 juin 1985 Page 78-79SVM numéro 18 juin 1985 Page 80-81SVM numéro 18 juin 1985 Page 82-83SVM numéro 18 juin 1985 Page 84-85SVM numéro 18 juin 1985 Page 86-87SVM numéro 18 juin 1985 Page 88-89SVM numéro 18 juin 1985 Page 90-91SVM numéro 18 juin 1985 Page 92-93SVM numéro 18 juin 1985 Page 94-95SVM numéro 18 juin 1985 Page 96-97SVM numéro 18 juin 1985 Page 98-99SVM numéro 18 juin 1985 Page 100-101SVM numéro 18 juin 1985 Page 102-103SVM numéro 18 juin 1985 Page 104-105SVM numéro 18 juin 1985 Page 106-107SVM numéro 18 juin 1985 Page 108-109SVM numéro 18 juin 1985 Page 110-111SVM numéro 18 juin 1985 Page 112-113SVM numéro 18 juin 1985 Page 114-115SVM numéro 18 juin 1985 Page 116-117SVM numéro 18 juin 1985 Page 118-119SVM numéro 18 juin 1985 Page 120-121SVM numéro 18 juin 1985 Page 122-123SVM numéro 18 juin 1985 Page 124-125SVM numéro 18 juin 1985 Page 126-127SVM numéro 18 juin 1985 Page 128-129SVM numéro 18 juin 1985 Page 130-131SVM numéro 18 juin 1985 Page 132-133SVM numéro 18 juin 1985 Page 134-135SVM numéro 18 juin 1985 Page 136-137SVM numéro 18 juin 1985 Page 138-139SVM numéro 18 juin 1985 Page 140-141SVM numéro 18 juin 1985 Page 142-143SVM numéro 18 juin 1985 Page 144-145SVM numéro 18 juin 1985 Page 146-147SVM numéro 18 juin 1985 Page 148-149SVM numéro 18 juin 1985 Page 150-151SVM numéro 18 juin 1985 Page 152-153SVM numéro 18 juin 1985 Page 154-155SVM numéro 18 juin 1985 Page 156-157SVM numéro 18 juin 1985 Page 158-159SVM numéro 18 juin 1985 Page 160-161SVM numéro 18 juin 1985 Page 162-163SVM numéro 18 juin 1985 Page 164-165SVM numéro 18 juin 1985 Page 166-167SVM numéro 18 juin 1985 Page 168-169SVM numéro 18 juin 1985 Page 170-171SVM numéro 18 juin 1985 Page 172-173SVM numéro 18 juin 1985 Page 174-175SVM numéro 18 juin 1985 Page 176-177SVM numéro 18 juin 1985 Page 178-179SVM numéro 18 juin 1985 Page 180-181SVM numéro 18 juin 1985 Page 182-183SVM numéro 18 juin 1985 Page 184-185SVM numéro 18 juin 1985 Page 186-187SVM numéro 18 juin 1985 Page 188