SVM n°18 juin 1985
SVM n°18 juin 1985
  • Prix facial : 16 F

  • Parution : n°18 de juin 1985

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (203 x 280) mm

  • Nombre de pages : 188

  • Taille du fichier PDF : 195 Mo

  • Dans ce numéro : l'amour par Minitel / l'Amstrad CPC 664 enfin un ordinateur à prix réaliste.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 136 - 137  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
136 137
AMILIAUX/ÉDUCATIFS Trois nouveaux outils pour ordinateurs familiaux luN TABLEUR PROFESSIONNEL, ON LE sait, est capable de gérer une entreprise. Mais son petit frère, conçu pour un micro-ordinateur familial, à quoi sert-il ? A apprendre l'usage du tableur. Eventuellement à gérer un petit budget ou un petit commerce. Nous vous présentons ici trois nouveaux modèles : Tablo 5 (pour Thomson M05), Vidéocalc (pour Sinclair Spectrum) et Powerplan (pour Commodore 64). Né chez Ere Informatique, Tablo 5 devrait grosso modo satisfaire les processeurs de Thomson M05. Le profane confiné dans les limites de la gestion familiale pourra s'initier rapidement grâce aux deux faces de la cassette. La première propose une aide à l'écran qui vous dit tout sur la signification des commandes, la seconde présente un précieux exemple de budget personnel (sur douze mois). Tablo 5 ressemble à un cousin éloigné du fameux Multiplan. Et son curseur ressemble à tous ceux du monde, bien calé à l'intersection de deux lignes. Un seul détail coince : les coordonnées de ce point où végète le curseur n'apparaissent pas, mais alors pas du tout, comme le bon sens l'exige, en face des lignes et des colonnes. Il faut chausser ses bésicles et aller les débusquer dans la partie inférieure de l'écran. Bah ! Tablo 5 se rattrape en accumulant 71 lignes et 26 colon- TABLEZ SUR nes. Compte tenu des 32 Ko de mémoire du M05, qui dit mieux ? Et en plus, veinards, vous pouvez changer la couleur du curseur. On vous gâte, là. Quand on vous disait que Tablo 5 rappelait Multiplan... Voyez plutôt ses commandes Alpha (entrée de nombres ou de valeurs), Calcul (entrée de formules), Détruit, Sortie, Entrée (d'imprimante ou de cassette), Format (taille des cases), Insertion (lignes et colonnes), Mouvement (déplacement du curseur), Recopie (pour immortaliser le contenu d'une case) et Zone fenêtre (lignes et colonnes fixées sur l'écran). Pour accéder à la fonction, il suffit d'en taper la première lettre. Comme A pour Alpha. Dans ce cas, hélas, il faut toujours en revenir à la fonction, chaque fois que l'on veut introduire une valeur dans une case. Au moins, les autres tableurs savent en général que. time is money.. Sans compter qu'il faut s'appuyer des manipulations tortueuses pour introduire la moindre formule. Faire une somme de plusieurs colonnes nécessite par exemple d'écrire SOMMEC (04.08), sans oublier une pléthore de zéros inutiles. Si la fonction mouvement propulse le curseur à vitesse grand V, une précaution ubuesque s'impose : demander la case 13, 13 si l'on vise la 14, 14, la 5, 5 si l'on désire 6, 6, etc. Assez ri : les calculs, beaucoup plus longs que sur un tableur professionnel, les arrêts prolongés de l'ordinateur, pour réorganiser ses données en mémoire, sont assez crispants. En revanche, un bon point pour les fonctions graphiques (courbe, diagramme, camembert réalisés à partir d'une série de chiffres), d'une facilité bienvenue. Même s'il vaut mieux sortir de l'ENA pour comprendre les instructions nécessaires au tracé de ces jolis dessins... Le jeune frère Si le modèle de Giscard est Poincaré et celui de Tablo 5, Multiplan, la référence de Vidéocalc (sur Sinclair Spectrum) s'appelle Visicalc, concurrent direct de Multiplan. Visicalc, le père de tous les tableurs, créé il y a quelque dix ans pour Apple par de jeunes fous, est devenu un best-seller mondial. Commandes affichées en haut de l'écran, lignes et colonnes repérées par des lettres et des chiffres dans la zone centrale, etc. Allez, faisons plaisir à Vidéocalc en le définissant comme le Visicalc du Spectrum. Comme son inspirateur, il ne dispose pas de fonctions 136 SCIENCE & VIE MICRO N°18 - JUIN 1985
ES TABLEURS graphiques intégrées. Il convient donc, si l'on s'attaque à des courbes, de le compléter par un logiciel graphique indépendant. Le déplacement du curseur s'obtient en appuyant à la fois sur CAP SHIFT et sur les touches 5, 6, 7 et 8 qui sont surmontées de flèches sur le clavier. Cette double manipulation est assez pénible pour celui qui n'est pas habitué au clavier un peu surchargé du Spectrum. L'utilisateur peut introduire, au choix, un texte, un nombre ou une formule. Pour écrire un texte, il suffit, comme sur Visicalc, de taper d'abord un guillemet (.). Très pratique. Pour taper une formule, il n'est même pas nécessaire, au contraire de Visicalc, d'indiquer un signe d'abord : si la case A2 porte le nombre 36.24 et la case A3 le chiffre 3, et qu'on inscrit en A4 : A3'(A2/2+3), on obtiendra le résultat : 64,26. Les formules sont toutes appliquées de manière relative, alors que les tableurs professionnels proposent également la répétition sans changement (pour reproduire de la méme façon le résultat d'une formule). Quant aux dix commandes disponibles, elles présentent l'avantage d'être mnémotechniques, comme sur Visicalc. Elles sont obtenues rapidement en frappant le dièse suivi d'une lettre : # E (effacer le contenu d'une case) # V (valoriser : recalculer le tableau entier) # M (modifier la formule de la case) # F (formater : définir le format des nombres) # A (aller sur une case) # C (changer de fichier) # J (imprimer l'écran) # Q (terminer) # R (répéter le contenu d'une case sur une ou plusieurs autres cases) # S (sauvegarder sur cassette) # T (transférer le contenu d'une ligne ou d'une colonne). A noter, une procédure bizarre : si l'on commet l'erreur de faire intervenir une case vide, au lieu du traditionnel Error, le programme s'arrète. Pour qu'il reparte, il suffit de taper GO TO 9 000 I Après Thomson et Sinclair, passons aux joies du tableur sur Commodore. Avec Powerplan, le Commodore 64 devient véritablement - malgré quelques défauts - un outil semiprofessionnel. C'est qu'en le créant, Micro- Application a placé haut la barre, au niveau des tableurs professionnels, avec tracé de graphiques. On s'en rend d'abord compte en ingurgitant péniblement le mensuel de 207 pages. Heureusement, les estomacs déli- 5 cats bénéficient de la fonction aide du menu g. principal. Un menu évoquant Multiplan, e comme d'ailleurs la présentation de l'écran.'a Mêmement, les fonctions : Effacer (une case, 2 colonne ou ligne), Changer (le contenu d'une case), Ranger (trier les données en ordre croissant ou décroissant), Format (présentation des nombres en entiers ou décimales), Global (méme format pour toutes les cases), Edit (ressortir le contenu d'une case), Disk (enregistrement, chargement ou initialisation d'une disquette), Imprimante, New (tout effacer), Effacer (une case, colonne ou ligne), Options (relatives à l'impression). Comment accéder à toutes ces fonctions alléchantes ? En frappant la première lettre ou en mettant en branle la flèche droite. A propos de flèche, décochons à Powerplan celle du Parthe en faisant remarquer que la méme touche du clavier sert indifféremment de flèche droite ou gauche selon qu'on actionne ou non la touche Shift. Idem pour la flèche ascendante/descendante. Gênant, mais passons. Les calculs s'opèrent à bonne vitesse, les fonctions graphiques en imposent (le Mérite agricole va au camembert en trois dimensions), incluant méme l'affichage simultané de cinq types de graphiques en huit fenêtres différentes. Outre ses nombreuses finalités, le champ d'action d'un tableur n'est, en fait, limité que par l'imagination de l'utilisateur. Pour cela, faisons confiance à nos jeunes câblés, comme dirait une grenouille célèbre. Jean-François des ROBERT NU5 alairel ClieiCe 2 rimes 13eMols es rest.5ocia t Interets av, TOTAL EPENSE5 Tablo 5. Sur Thomson M05. Cassette double-face. Chez Ere Informatique, 27, rue de Léningrad, 75008 Paris. Tél. : (1) 387.27.27. Prix : 250 F. Logiciel testé : cassette de commerce avec livret. Vidéocalc. Sur Sinclair Spectrum. Cassette double-face. D et L Distribution, BP 3 06740 Chàteauneuf-de-Grasse. Tél. : (93) 42.49.98. Prix : 140 F. Logiciel testé : cassette du commerce avec livret en français. Powerplan. Sur Commodore 64. Disquette. Micro-Application, 147, avenue Paul-Doumer, 92500 Rueil-Malmaison. Tél. : (1) 732.92.54. Prix : 650 F. Logiciel testé : disquette du commerce avec manuel en français. SCIENCE & VIE MICRO N°18 JUIN 1985 137



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 18 juin 1985 Page 1SVM numéro 18 juin 1985 Page 2-3SVM numéro 18 juin 1985 Page 4-5SVM numéro 18 juin 1985 Page 6-7SVM numéro 18 juin 1985 Page 8-9SVM numéro 18 juin 1985 Page 10-11SVM numéro 18 juin 1985 Page 12-13SVM numéro 18 juin 1985 Page 14-15SVM numéro 18 juin 1985 Page 16-17SVM numéro 18 juin 1985 Page 18-19SVM numéro 18 juin 1985 Page 20-21SVM numéro 18 juin 1985 Page 22-23SVM numéro 18 juin 1985 Page 24-25SVM numéro 18 juin 1985 Page 26-27SVM numéro 18 juin 1985 Page 28-29SVM numéro 18 juin 1985 Page 30-31SVM numéro 18 juin 1985 Page 32-33SVM numéro 18 juin 1985 Page 34-35SVM numéro 18 juin 1985 Page 36-37SVM numéro 18 juin 1985 Page 38-39SVM numéro 18 juin 1985 Page 40-41SVM numéro 18 juin 1985 Page 42-43SVM numéro 18 juin 1985 Page 44-45SVM numéro 18 juin 1985 Page 46-47SVM numéro 18 juin 1985 Page 48-49SVM numéro 18 juin 1985 Page 50-51SVM numéro 18 juin 1985 Page 52-53SVM numéro 18 juin 1985 Page 54-55SVM numéro 18 juin 1985 Page 56-57SVM numéro 18 juin 1985 Page 58-59SVM numéro 18 juin 1985 Page 60-61SVM numéro 18 juin 1985 Page 62-63SVM numéro 18 juin 1985 Page 64-65SVM numéro 18 juin 1985 Page 66-67SVM numéro 18 juin 1985 Page 68-69SVM numéro 18 juin 1985 Page 70-71SVM numéro 18 juin 1985 Page 72-73SVM numéro 18 juin 1985 Page 74-75SVM numéro 18 juin 1985 Page 76-77SVM numéro 18 juin 1985 Page 78-79SVM numéro 18 juin 1985 Page 80-81SVM numéro 18 juin 1985 Page 82-83SVM numéro 18 juin 1985 Page 84-85SVM numéro 18 juin 1985 Page 86-87SVM numéro 18 juin 1985 Page 88-89SVM numéro 18 juin 1985 Page 90-91SVM numéro 18 juin 1985 Page 92-93SVM numéro 18 juin 1985 Page 94-95SVM numéro 18 juin 1985 Page 96-97SVM numéro 18 juin 1985 Page 98-99SVM numéro 18 juin 1985 Page 100-101SVM numéro 18 juin 1985 Page 102-103SVM numéro 18 juin 1985 Page 104-105SVM numéro 18 juin 1985 Page 106-107SVM numéro 18 juin 1985 Page 108-109SVM numéro 18 juin 1985 Page 110-111SVM numéro 18 juin 1985 Page 112-113SVM numéro 18 juin 1985 Page 114-115SVM numéro 18 juin 1985 Page 116-117SVM numéro 18 juin 1985 Page 118-119SVM numéro 18 juin 1985 Page 120-121SVM numéro 18 juin 1985 Page 122-123SVM numéro 18 juin 1985 Page 124-125SVM numéro 18 juin 1985 Page 126-127SVM numéro 18 juin 1985 Page 128-129SVM numéro 18 juin 1985 Page 130-131SVM numéro 18 juin 1985 Page 132-133SVM numéro 18 juin 1985 Page 134-135SVM numéro 18 juin 1985 Page 136-137SVM numéro 18 juin 1985 Page 138-139SVM numéro 18 juin 1985 Page 140-141SVM numéro 18 juin 1985 Page 142-143SVM numéro 18 juin 1985 Page 144-145SVM numéro 18 juin 1985 Page 146-147SVM numéro 18 juin 1985 Page 148-149SVM numéro 18 juin 1985 Page 150-151SVM numéro 18 juin 1985 Page 152-153SVM numéro 18 juin 1985 Page 154-155SVM numéro 18 juin 1985 Page 156-157SVM numéro 18 juin 1985 Page 158-159SVM numéro 18 juin 1985 Page 160-161SVM numéro 18 juin 1985 Page 162-163SVM numéro 18 juin 1985 Page 164-165SVM numéro 18 juin 1985 Page 166-167SVM numéro 18 juin 1985 Page 168-169SVM numéro 18 juin 1985 Page 170-171SVM numéro 18 juin 1985 Page 172-173SVM numéro 18 juin 1985 Page 174-175SVM numéro 18 juin 1985 Page 176-177SVM numéro 18 juin 1985 Page 178-179SVM numéro 18 juin 1985 Page 180-181SVM numéro 18 juin 1985 Page 182-183SVM numéro 18 juin 1985 Page 184-185SVM numéro 18 juin 1985 Page 186-187SVM numéro 18 juin 1985 Page 188