SVM n°18 juin 1985
SVM n°18 juin 1985
  • Prix facial : 16 F

  • Parution : n°18 de juin 1985

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (203 x 280) mm

  • Nombre de pages : 188

  • Taille du fichier PDF : 195 Mo

  • Dans ce numéro : l'amour par Minitel / l'Amstrad CPC 664 enfin un ordinateur à prix réaliste.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 126 - 127  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
126 127
toutes les créatures est mortel, malgré leur aspect souvent sympathique. Quant à la seule créature qui ne vous réduise pas en poussière cosmique, sa distraction favorite est de vous jeter hors d'une pièce dès que vous y entrez, ou même de vous pousser dans les endroits les plus dangereux qu'elle puisse trouver Certaines pièces sont vides, alors que d'autres sont truffées de pièges, tels que des esca- Dans une chambre cryogénique le robot (au centre) doit déposer un objet dans le réceptacle placé au milieu des astronautes. liers branlants qui s'écroulent dès que vous vous y risquez, ou encore des murs qui s'effritent au moindre contact, révélant des objets cachés. D'autres encore sont traversées par des courants magnétiques qui pourront vous faire dévier de votre route, ou même vous attirer sur des empaleurs. Des objets métalliques, posés sans précautions dans de telles pièces pourront etre attirés dans des endroits difficilement accessibles. Comme vous pouvez le constater, rien n'est fait pour vous faciliter la tâche dans ce fantastique labyrinthe futuriste I Vous pourrez néanmoins découvrir de curieux petits robots indestructibles que vous pourrez vous-mème téléguider, grâce à des panneaux de contrôle, afin de libérer un passage bloqué par des mines magnétiques. Parmi les découvertes agréables, vous pourrez aussi trouver des kits de remplacement., qui sont en fait des vies supplémentaires, ce qui n'est pas un luxe étant donné la difficulté du jeu. Tout cela est ULTIMATE PLAY THE GAME Il n'existe aucun jeu produit par Ultimate qui n'aie pas figuré au moins trois mois dans les hit-parades des meilleures ventes en Angleterre. La part moyenne de hit-parade détenue par les logiciels de cette société est de 9%, ce qui la place en troisième position derrière Océan et U.S. Gold (14%), et devant Activision (6%). Cette place est encore plus honorable lorsque l'on sait qu'Ultimate a deux ou trois fois moins de programmes à son catalogue que ses concurrents et que 88% de ses titres sont exclusivement pour le Spectrum. Néanmoins, des adaptions sont en cours, et Alien 8 devrait bientôt voir le jour sur Amstrad et BBC. représenté en perspective à l'écran, lequel fournit aussi des informations tel que le nombre de vies restantes, la liste des objets transportés (trois maximum), le nombre de chambres cryogéniques réactivées, et enfin la distance, en années lumière, séparant le vaisseau de son but. Attention I Si vous échouez dans votre mission vous serez. reprogrammé vigoureusement par l'ordinateur de bord I Ultimate play the game (voir tableau ciaprès) est un éditeur anglais qui, à travers quelques jeux de très haute qualité comme Sabre Wulf, ou plus récemment Underwurlde et The Staff of Kamath (voir SVM n°15), a toujours cherché à marier l'aventure à l'action. Mais Allen 8 dépasse de loin toutes les réalisations du genre grâce à un nouveau procédé de programmation, breveté sous l'appellation filmation qui permet une totale li- Le robot à antennes, télécommandé par la plaque fléchée, doit détruire les mines aimantées bloquant la porte de droite. berté du personnage contrôlé par le joueur dans un décor en perspective extraordinairement réaliste et détaillé. Pour arriver à de tels résultats sur un Spectrum, il a fallu limiter le Cette chambre cryogénique a été réactivée par l'objet placé dans le réceptacle en haut de la colonne. nombre des couleurs à une seule par écran pour le tracé, le fond restant uniformément noir. Ce qui aurait pu etre un défaut est compensé par des contrastes et des ombrages méticuleusement étudiés, ajoutant encore à l'atmosphère fantastique régnant dans ces salles qui semblent éclairées par une lumière diffuse. L'ensemble est ponctué par des bruitages très présents, qui sont d'une qualité suffisante pour ne pas agacer le joueur. Les créatures insolites et la séquence de repro- Photos Thferry NOM grammation à la fin de la partie apportent une note d'humour qui renouvelle agréablement la classique ambiance de science-fiction. Le déplacement de votre robot s'effectue à une vitesse satisfaisante et la réponse aux sollicitations de la manette de jeu ou du clavier est immédiate, bien qu'un net ralentissement de l'animation soit perceptible dans les salles les plus encombrées. Attention aux perspectives ! Le plot sur lequel se trouve le robot est en réalité bien au-dessus du sol. Le chargement cassette rapide et fiable, la sobre beauté de l'emballage et l'excellente documentation (en anglais, malheureusement) parachèvent la finition de ce jeu, qui nous projette dans l'avenir grâce à son scénario et à son concept qui préfigurent l'évolution future des programmes de jeu.,. Impossible de passer ! ! l faut d'abord accédera u module de commande fléché pour pouvoir diriger le robot vers les mines. Comment puis-je attraper un objet posé à une telle hauteur ? Cette passerelle pourra-telle supporter mon poids sans s'effondrer sous mes pas ? Ne suis-je pas déjà passé dans cette salle tout à l'heure ? Grâce à Allen 8, les maniaques de la manette et les blasés des lasers pourront enfin faire fonctionner leurs cerveaux engourdis par des années de space invaders, en tentant de répondre à de telles questions qui ne seront plus désormais réservées aux aventuriers du texte et aux explorateurs de vocabulaire... Stéphane P1CQ Men 8 pour ZX Spectrum 481to de Ultimate play the gante cassette. Prix : 150 F TTC, distribué par Innelec, 110, avenue du Général-Leclerc, 93506 Pantin. Tél. : (I) 840.24. 31 : 126 SCIENCE & N°18 - JUIN 1985
PROGRAMMES AMSTRAD JEUX EN DISQUETTES 1112 - Exocet 150 F 1114 - Spannerman 150 F 1117 - Roland à la Cave 150T 1118 - Roland aux Oubliettes 150 F 1125 - Chess (Echecs) 150 F 1129 - Code name Mat 150 F 1132 - Hunchbach 150 F 1135 - Hunter Killer 150.F 1144 - Fred l'Electronicien 150.F 1150 - Punchy 150 F 1169 - Roland goes Digging 150 F 1170 - Roland dans le temps 150 F 1185 - Amsgolf 150 F 1190 - Snokker 150 F 1192 - Roland Ahoy 150 F 1191 - Roland on the Run 150 F UTILITAIRES EN DISQUETTES - Micrascript 580 F Traitement de texte complet avec tableur intégré permettant aussi la facturation - Micru o en 580 F Base de données pour textes, lettres - Microspread 580 F Tableur permettant calcul financier - Masterf ile 345 F Système complet de gestion de fichier - Starwatcher 290 F Guide d'observation des étoiles Pro ect Planer 345 F Planification, analyse et détermination des différentes phases critiques - Entrepreneur 345 F Etude complete de démarrage d'un projet. Analyse financière détaillée des différentes étapes et phases d'activités - Decision Maker 345 F Aide à la décision, analyse de situation, alternatives, stratégies, probabilités DÉMONSTRATION AU MAGASIN HYPER - CB AMSTRADCPC 664 CANACTERISTIOUES TEC HN IO U ES PROCESSEues 7JOA processeur lonnonnel a 43110 54k de mea. eue RAM (pus Oe 42K pour l'utilisateur) 32K de marnera ROM avec BASIC el système D'exploitation réadmit 6145 contrOleut écran BI processeur Dainarateur Ge SCA Avd 8917.3 vois. 7 octaves 8255 interface para.. entresortie peur le processeur Oesel RI CARACTERISPOUES D'AFFICHAGE Mette Normal HM. rés Rake Nombre de 4 sur 2 su 16 sur de Cool 27 27 27 Pot. 200 200 200 Va « Points 320 640 Iso Kora Nora 50 80 20 Cal Magasin Exposition-Vente HYPER-CB Communication 183, rue Saint-Charles Tél. : 554.39.76 75015 Paris Ouverts du lunch au semech de 9 h 30 a 19 h 30 M STRA D131..E, Désignations : Matériel de traitement de textes. Lecteur de disquettes de 3 pouces, conformément au standard Hitachi/Panasonic. Conçu pour un taux de séquence d'exécution de 12mS et un 4.490 F Avec moniteur noir et blanc + câbles Complet 5.990F Avec moniteur couleur + câbles Complet A CREDIT 390 F rEG 244, comptant POUR COMMANDER PAR CORRESPONDANCE OU A CREDIT. ENVOYER CE BON A HYPER-CIS Communication 183, rue Saint-Charles 75015 Paris 1k1. : 554.39.76 NOM Prenom Adresse COMPLET AVEC CP/M 2.2 ET DR LOGO Téléphone Cdde Postal ville temps lité de 30 n1S. Ce système peut servir à deux lecteurs maximum. L'interface dispose également d'une extension ROM contenant les extensions de AMSDOS et des éléments dépendants machine du CPM et du LOGO. Le disquettes de 3 pouces fonctionnent sur leurs deux faces, chaque face est réutilisable grace à sa limite de protection. AMSDOS a CPIM L'AMSDOS est un système de disquette adapté au langage de locomotive Basic et a de nouvelles commandes permettant de tirer un profit maximum des fiches de disquettes. AMSDOS permet aux programmes en Basic d'accéder a des fiches de disquettes, en fait, on utilise les mêmes commandes pour les fiches de nom, conformément a ce qui est prévu pour le CPIM. L'AMSDOS et le CPIM sont en mesure de lire et écrire les fiches l'un de l'autre car la structure de leurs liches est identique. A CRÉDIT nôs Je desde recevolr une offre prealable de crédit (CETELEM) Montant de la commande Nombre de mensualités/mois Versement comptant E chèque il mandat-lettre CI CCP Une version du système CPIM de la Digital Research est fournie avec le DDT1, ce qui permet à l'utilisateur d'accéder a la richesse d'applications de logiciel rédigées pour le CPIM. Outre tes programmes utilitaires du CPIM, le CPC464 a benelicié de certainesnnovations. Orgenisation de la disquette Tout comme l'AMSDOS, le CPIM permet trois systèmes de formattage différents, le format SYSTEME. le format DATA seulement et le format IBM. La sélection du format se lait automatiquement sur l'accès de disquette. Les trois formats utilisent la même structure mais les configurations de leurs secteurs sont distinctes. Caractéristiques communes : — Simple face, double densité — Taille de secteur de 512 bytes — 40 pistes — Secteurs imbriqués 2:1 Le format SYSTEME : C'est te format le plus courant puisque le CPIM ne peut etre charge qu'A part ir Je désire recevoir frempl, le tableau cl dessous C oia lote + 393,20 F "'"` en 12 mensualités A CREDIT TEG 24.40 590 F Coel t44■ comptant r3t.,°'517,80 F en 12 mensualités ARTICLE OTE PRIX TOTAL Participation eux traie d'envole Oa 500F ajouter + 30F +500 F ajouter + 55 F Toue Ma mémo. moniteur, Imprimante. 100 F CORSE-DOM-TOM noue consulter STOCK IMMÉDtAIEMENI ISPO NI CPC 664 LE NOUVEL AMSTRAD "TOUT COMPLET" Livré complet avec moniteur et lecteur-disquette incorporé d'une disquette au format système. 2K sont utilisés pour le catalogue et 9K sont réservés pour le système. secteurs par piste. 2 pistes réservées au CPIM. Capacité de fiche : 169K bytes. Le format DATA seulement ; On utilise toutes les pistes pour ranger les données. 2K bytes sont réservées au catalogue. 9 secteurs par piste. Pas de pistes réservées. Capacité de fiche : 178K bytes. Le format 1131A Logiquement similaire au format à simple lace utilise par le CPIM sur le PC IBM. 2K bytes réservés au catalogue. 4K réservés. 8 secteurs par piste. 1 piste réservée. Capacité de fiche : 154K bytes.• La commande de disquette peut accéder â chaque face du CPIM Amstrad ou de la disquette AMSDOS. suivant la tapon dont la disquette est introdutte. total de la commande rotAE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 18 juin 1985 Page 1SVM numéro 18 juin 1985 Page 2-3SVM numéro 18 juin 1985 Page 4-5SVM numéro 18 juin 1985 Page 6-7SVM numéro 18 juin 1985 Page 8-9SVM numéro 18 juin 1985 Page 10-11SVM numéro 18 juin 1985 Page 12-13SVM numéro 18 juin 1985 Page 14-15SVM numéro 18 juin 1985 Page 16-17SVM numéro 18 juin 1985 Page 18-19SVM numéro 18 juin 1985 Page 20-21SVM numéro 18 juin 1985 Page 22-23SVM numéro 18 juin 1985 Page 24-25SVM numéro 18 juin 1985 Page 26-27SVM numéro 18 juin 1985 Page 28-29SVM numéro 18 juin 1985 Page 30-31SVM numéro 18 juin 1985 Page 32-33SVM numéro 18 juin 1985 Page 34-35SVM numéro 18 juin 1985 Page 36-37SVM numéro 18 juin 1985 Page 38-39SVM numéro 18 juin 1985 Page 40-41SVM numéro 18 juin 1985 Page 42-43SVM numéro 18 juin 1985 Page 44-45SVM numéro 18 juin 1985 Page 46-47SVM numéro 18 juin 1985 Page 48-49SVM numéro 18 juin 1985 Page 50-51SVM numéro 18 juin 1985 Page 52-53SVM numéro 18 juin 1985 Page 54-55SVM numéro 18 juin 1985 Page 56-57SVM numéro 18 juin 1985 Page 58-59SVM numéro 18 juin 1985 Page 60-61SVM numéro 18 juin 1985 Page 62-63SVM numéro 18 juin 1985 Page 64-65SVM numéro 18 juin 1985 Page 66-67SVM numéro 18 juin 1985 Page 68-69SVM numéro 18 juin 1985 Page 70-71SVM numéro 18 juin 1985 Page 72-73SVM numéro 18 juin 1985 Page 74-75SVM numéro 18 juin 1985 Page 76-77SVM numéro 18 juin 1985 Page 78-79SVM numéro 18 juin 1985 Page 80-81SVM numéro 18 juin 1985 Page 82-83SVM numéro 18 juin 1985 Page 84-85SVM numéro 18 juin 1985 Page 86-87SVM numéro 18 juin 1985 Page 88-89SVM numéro 18 juin 1985 Page 90-91SVM numéro 18 juin 1985 Page 92-93SVM numéro 18 juin 1985 Page 94-95SVM numéro 18 juin 1985 Page 96-97SVM numéro 18 juin 1985 Page 98-99SVM numéro 18 juin 1985 Page 100-101SVM numéro 18 juin 1985 Page 102-103SVM numéro 18 juin 1985 Page 104-105SVM numéro 18 juin 1985 Page 106-107SVM numéro 18 juin 1985 Page 108-109SVM numéro 18 juin 1985 Page 110-111SVM numéro 18 juin 1985 Page 112-113SVM numéro 18 juin 1985 Page 114-115SVM numéro 18 juin 1985 Page 116-117SVM numéro 18 juin 1985 Page 118-119SVM numéro 18 juin 1985 Page 120-121SVM numéro 18 juin 1985 Page 122-123SVM numéro 18 juin 1985 Page 124-125SVM numéro 18 juin 1985 Page 126-127SVM numéro 18 juin 1985 Page 128-129SVM numéro 18 juin 1985 Page 130-131SVM numéro 18 juin 1985 Page 132-133SVM numéro 18 juin 1985 Page 134-135SVM numéro 18 juin 1985 Page 136-137SVM numéro 18 juin 1985 Page 138-139SVM numéro 18 juin 1985 Page 140-141SVM numéro 18 juin 1985 Page 142-143SVM numéro 18 juin 1985 Page 144-145SVM numéro 18 juin 1985 Page 146-147SVM numéro 18 juin 1985 Page 148-149SVM numéro 18 juin 1985 Page 150-151SVM numéro 18 juin 1985 Page 152-153SVM numéro 18 juin 1985 Page 154-155SVM numéro 18 juin 1985 Page 156-157SVM numéro 18 juin 1985 Page 158-159SVM numéro 18 juin 1985 Page 160-161SVM numéro 18 juin 1985 Page 162-163SVM numéro 18 juin 1985 Page 164-165SVM numéro 18 juin 1985 Page 166-167SVM numéro 18 juin 1985 Page 168-169SVM numéro 18 juin 1985 Page 170-171SVM numéro 18 juin 1985 Page 172-173SVM numéro 18 juin 1985 Page 174-175SVM numéro 18 juin 1985 Page 176-177SVM numéro 18 juin 1985 Page 178-179SVM numéro 18 juin 1985 Page 180-181SVM numéro 18 juin 1985 Page 182-183SVM numéro 18 juin 1985 Page 184-185SVM numéro 18 juin 1985 Page 186-187SVM numéro 18 juin 1985 Page 188