SVM n°179 février 2000
SVM n°179 février 2000
  • Prix facial : 20 F

  • Parution : n°179 de février 2000

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 240

  • Taille du fichier PDF : 196 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... Intel crée l'Internet absolu.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 80 - 81  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
80 81
PRODUITS ET TECH NOS [BONNE IDÉE] Des disques qui s'échangent Western Digital ajoute un service original à son offre : ses clients européens peu- vent maintenant échanger leurs disques durs contre des modèles plus récents et plus performants, à un prix plus avantageux. Il faudra, pour cela, joindre le support technique du constructeur. Des disques silencieux... Quantum et Fujitsu se dis- putent le titre du disque dur le plus silencieux du monde. 28décibels au repos, 32 en action, clame Quantum UN MÉTRO D'AV ANCE LA MÉMOIRE RAMBUS SEMBLE BIEN PLACÉE Nouveautés MICRO Un vrai monstre C DUS DES DEHORS un peu austères, le Winstation III de Carri Systems cache le meilleur de la technologie Intel : c'est le premier PC testé par notre Labo avec, sur la carte mère, un chipset i840 et de la mémoire vive Rambus (ou RDRam). Principales caractéristiques du jeu de composants 1840 : la gestion de la mémoire vive RDRam, un bus processeur à 133 MHz (contre 100 MHz hier), un contrôleur de disques IDE Ultra DMA 66 pour des échanges à 66 Mo/s avec la mémoire vive et, côté graphique, des transferts jusqu'à 1 Go/s grâce au mode AGP 4X. Il gère aussi bien des Pentium III que des Pentium III Xeon pour stations de travail et serveurs. Ici, sa carte mère est prévue pour gérer deux processeurs, bien qu'elle n'en comporte qu'un. Les performances ? Entre le Pentium III à 733 MHz, le bus à 133 MHz et les 128 Mo de RDRam à 800 MHz, les scores explosent ! Par rapport à un PC avec des barrettes SDRam PC100, les échanges processeur/mémoire sont réduits de 40 à 50%. Autour de ce noyau dur, et quitte à plomber le prix de POUR ÉQUIPER LES FUTURS PC HAUT DE GAMME. Face à la SDRam 133 ou à la DDR 266, elle atteint d'ores et déjà des fréquences de 600 et 800 MHz. Pourtant, si Carri ou Dell ont misé sur elle, d'autres, tel Nec, préfèrent attendre que son prix et ses circuits de distribution se stabilisent. Elle est en effet BALADEUR-DICTAPHONE MP3 introuvable chez les détaillants, bien que les fabricants Samsung et Kingston se disent prêts à livrer. Quant au prix annoncé ici et là de 5000 F TTC pour une barrette de 128 Mo, ils ne confirment ni ne démentent... ce qui laisse craindre le pire. S pour ses Fireball la. Fujitsu revendique, lui, un petit 22 décibels sur ses Silent Drive sortis en janvier des PC aussi A l'intérieur du boîtier, un revêtement insonorisant fait du PC Transtec 1300 Low Noise une vraie carpe. L'alimentation à température contrôlée comporte également des pales spéciales pour limiter les nuisances sonores. Avec un PIII 500, 128 Mo et un disque de 13 Go, la filiale strasbourgeoise de l'Allemand Transtec vend ce PC environ 8 600 F TTC. 80 Musique et paroles sa machine, Carri a assemblé un véritable monstre. Ainsi, c'est une carte SCSI UltraWide 2940 d'Adaptec qui pilote le disque dur IBM de 20 Go (10 000 tours/minute) et le lecteur de DVD Pioneer 6X. L'écran 19 pouces Mitsubishi est excellent, et la carte 3D embarque l'imbattable processeur GeForce 256. v.B. grna Winstation III 733 de Cam Systems. P, mo‘en 31000 F. Intel lila 733 NI I 128 Mo'taillis, distille 20 Co,\Camte31) Pmphet (32 Mu SDRani), Icc tet DVD 6X (CD-Rom 32X), carte son Sound Blaster PC1 128,2 enceintes, fax-modem 56 Kbitss, écran 19 pouces, carte SCSI 2940 U2W. aégré 10 base-T. Livré avec Windo S P5. Test Sysmark : 318. POUR : les performances, l'écran, févolutivite CONTRE : la partie audio juste correcte.uccEssEuR du YeppYP-E32, ce modèle 64 de Samsung est, lui aussi, petit et pratique, mais il se démarque par ses 64 Mo de mémoire vive et une puissance accrue de la sortie audio (7 mW). Bien que d'une capacité renforcée, il reste possible de lui ajouter 64 Mo par le biais d'une carte Smart Media, permettant ainsi une écoute de près de 128 minutes de musique en qualité CD, voire plus en compressant les fichiers. En connectant le baladeur au port parallèle de sa machine, on transfère les fichiers MP3 depuis le logiciel YeppExplorer, bien conçu. Comme sur le modèle 32, on apprécie le dictaphone, une fonction pratique et originale. Alimenté par deux piles de 1,5volt, le baladeur offre une autonomie d'environ 10 heures. On regrettera tout de même l'afficheur au contraste perfectible. La documentation est complète, expliquant l'utilisation du baladeur et du logiciel de transfert, et le prix raisonnable.s.o. ***** YeppYP-E64 de Samsung. Prix moyen 2 000 F. Baladeur MP3 avec 64 Nlo tic'Lun. parallèle,2 x 7 mW de puissance maxi en sortie ; dimensions 65 x 87 x 172 mn L 75 g sans piles ; alimentation 2 piles 1,5 V autonomie : 10 h fourni avec I casque. I câble parallèle, I CD-Rom, 2 piles AAA. POUR : le logiciel très intuitif et performant. CONTRE : l'absence de câble USE. SVM FÉVRIER 2 0 0 0 HTTP://SVM.VNUNET.FR
Ermucnii, Des copies saisissantes CETTE JET D'ENCRE couleur photoréaliste de Canon produit des documents ébouriffants. Comme avec les derniers modèles HP ou Epson, on croirait avoir une vraie photo sous les yeux... à condition que l'image numérique d'origine soit en haute définition et que l'on utilise un papier spécial vendu 100 francs les 15 feuilles. Pour faire son affaire, la BJC-8200 réclame six cartouches d'encres séparées (75 francs l'une), dont un cyan (bleu) clair et un magenta (rouge) clair. Pour des photos, ces cartouches assurent l'impression d'une centaine de pages avant épuisement. Elles distribuent l'encre par 1 536 buses, offrant une impression de 1 200 x 1 200ppp. Silencieuse, la BJC-8200 Photo imprimera en 3 minutes une plei- MALGRÉ le réel succès des Webcams, nombreux sont les internautes qui se posent encore la question de leur utilité. En effet, si l'on n'est pas intéressé par les utilisations "exhibitionnistes" de l'engin, on en est réduit à un usage plus classique de "vidéophone", dont on peut se lasser rapidement.Ceux-là seront sans doute intéressés par le nouveau produit de Creative Labs. La Web and Go est d'abord une Webcam classique (elle a d'ailleurs le même look que la version précédente). Elle se connecte à l'ordinateur grâce au port USB. Mais on peut aussi la débrancher de son câble. Devenue autonome, elle se transforme en appareil photo numérique. Les photos sont en basse résolution. La taille des images (640 x 480) est tout à fait adaptée à la plupart des usages familiaux. C'est un peu ne page en haute définition, travaillant sinon à trois pages par minute en couleur ou noir et blanc. Le logiciel Canon permet de visualiser le contenu de chaque cartouche, évitant toute panne imprévue. Pour la mise en place, un simple câble parallèle ou USB suffit, ce qui la rend compatible PC et Mac. On peut aussi remplacer les buses par une tête scanner couleur optionnelle captant 600 x 600ppp. Le prix est comparable à celui de ses concurrentes, mais les cartouches HP nous semblent plus endurantes.s.o. **** BJC-8200 Photo de Canon. Prix moyen TTC 3 000 F. linpimante jet d"uncre couleur, résolution 1200 x 1 200ppp, interface parallèle et USB, grammage maximal 550 g/m', papiers A4, A5, B5, lettre, Legal, 6 cartouches, compatible W95/98/NT 4.0 et iMac/G3/G4 Système 8.1. Coût de la page graphique sur papier normal : 1,86 F sur papier spécial 9,70 F. POUR : la qualité d'impression. CONTRE : la consommation d'encre. Webcam et appareil photo juste pour envisager un tirage papier, mais largement suffisant pour une visualisation sur l'ordinateur ou une mise en ligne sur une page Web. Mille francs, ce serait cher pour une Webcam seule, mais c'est très intéressant pour aborder la photo numérique. La forme de la Web- Cam Go la rend stable en usage Webcam,et sa petite taille permet de l'emporter aisément pour prendre des photos. Le logiciel permettant de l'utiliser est graphiquement assez réussi, bien qu'un peu déroutant de prime abord.o.m. UMM Web and Go USB de Creative Labs. Prix moyen TTC : 1000 F. Webcam avec une résolution maxi de 640 x 480 en 15 images/seconde (352 x 288 en 30 images ; seconde), photographie en 16 millions de couleurs (mémoire interne de 4 Mo pour stocker 90 photos en 640 x 480), lentille à focale fixe à 3 positions. Livrée avec une suite logicielle comprenant, entre autres, WebcamGo, WebCam Monitor, Netmeeting, MediaRing Talk. POUR : la fonction appareil photo numérique, la taille. CONTRE : la durée de vie des piles en utilisation appareil photo. St cct:S STORY.. Le phénomène Webcam Rien qu'aux Etats-Unis, 5 millions d'internautes possèdent uneWebcam, et le nombre de ventes annuelles devrait y dépasser 10 millions en 2002. Les internautes sont séduits par ces engins qui permettent de se voir pour discuter, de montrer au monde entier son appartement, voire de tenter l'expérience du cybersexe... Et la chute des prix (de plus de 1000 francs il n'y a pas si longtemps, ils sont tombes à moins de 200 francs en entrée de gamme) en a, bien évidemment, accéléré la diffusion. SVPA FÉVRIER 2 0 0 0 HTTP://SVM.VNUNET.FR 81



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 179 février 2000 Page 1SVM numéro 179 février 2000 Page 2-3SVM numéro 179 février 2000 Page 4-5SVM numéro 179 février 2000 Page 6-7SVM numéro 179 février 2000 Page 8-9SVM numéro 179 février 2000 Page 10-11SVM numéro 179 février 2000 Page 12-13SVM numéro 179 février 2000 Page 14-15SVM numéro 179 février 2000 Page 16-17SVM numéro 179 février 2000 Page 18-19SVM numéro 179 février 2000 Page 20-21SVM numéro 179 février 2000 Page 22-23SVM numéro 179 février 2000 Page 24-25SVM numéro 179 février 2000 Page 26-27SVM numéro 179 février 2000 Page 28-29SVM numéro 179 février 2000 Page 30-31SVM numéro 179 février 2000 Page 32-33SVM numéro 179 février 2000 Page 34-35SVM numéro 179 février 2000 Page 36-37SVM numéro 179 février 2000 Page 38-39SVM numéro 179 février 2000 Page 40-41SVM numéro 179 février 2000 Page 42-43SVM numéro 179 février 2000 Page 44-45SVM numéro 179 février 2000 Page 46-47SVM numéro 179 février 2000 Page 48-49SVM numéro 179 février 2000 Page 50-51SVM numéro 179 février 2000 Page 52-53SVM numéro 179 février 2000 Page 54-55SVM numéro 179 février 2000 Page 56-57SVM numéro 179 février 2000 Page 58-59SVM numéro 179 février 2000 Page 60-61SVM numéro 179 février 2000 Page 62-63SVM numéro 179 février 2000 Page 64-65SVM numéro 179 février 2000 Page 66-67SVM numéro 179 février 2000 Page 68-69SVM numéro 179 février 2000 Page 70-71SVM numéro 179 février 2000 Page 72-73SVM numéro 179 février 2000 Page 74-75SVM numéro 179 février 2000 Page 76-77SVM numéro 179 février 2000 Page 78-79SVM numéro 179 février 2000 Page 80-81SVM numéro 179 février 2000 Page 82-83SVM numéro 179 février 2000 Page 84-85SVM numéro 179 février 2000 Page 86-87SVM numéro 179 février 2000 Page 88-89SVM numéro 179 février 2000 Page 90-91SVM numéro 179 février 2000 Page 92-93SVM numéro 179 février 2000 Page 94-95SVM numéro 179 février 2000 Page 96-97SVM numéro 179 février 2000 Page 98-99SVM numéro 179 février 2000 Page 100-101SVM numéro 179 février 2000 Page 102-103SVM numéro 179 février 2000 Page 104-105SVM numéro 179 février 2000 Page 106-107SVM numéro 179 février 2000 Page 108-109SVM numéro 179 février 2000 Page 110-111SVM numéro 179 février 2000 Page 112-113SVM numéro 179 février 2000 Page 114-115SVM numéro 179 février 2000 Page 116-117SVM numéro 179 février 2000 Page 118-119SVM numéro 179 février 2000 Page 120-121SVM numéro 179 février 2000 Page 122-123SVM numéro 179 février 2000 Page 124-125SVM numéro 179 février 2000 Page 126-127SVM numéro 179 février 2000 Page 128-129SVM numéro 179 février 2000 Page 130-131SVM numéro 179 février 2000 Page 132-133SVM numéro 179 février 2000 Page 134-135SVM numéro 179 février 2000 Page 136-137SVM numéro 179 février 2000 Page 138-139SVM numéro 179 février 2000 Page 140-141SVM numéro 179 février 2000 Page 142-143SVM numéro 179 février 2000 Page 144-145SVM numéro 179 février 2000 Page 146-147SVM numéro 179 février 2000 Page 148-149SVM numéro 179 février 2000 Page 150-151SVM numéro 179 février 2000 Page 152-153SVM numéro 179 février 2000 Page 154-155SVM numéro 179 février 2000 Page 156-157SVM numéro 179 février 2000 Page 158-159SVM numéro 179 février 2000 Page 160-161SVM numéro 179 février 2000 Page 162-163SVM numéro 179 février 2000 Page 164-165SVM numéro 179 février 2000 Page 166-167SVM numéro 179 février 2000 Page 168-169SVM numéro 179 février 2000 Page 170-171SVM numéro 179 février 2000 Page 172-173SVM numéro 179 février 2000 Page 174-175SVM numéro 179 février 2000 Page 176-177SVM numéro 179 février 2000 Page 178-179SVM numéro 179 février 2000 Page 180-181SVM numéro 179 février 2000 Page 182-183SVM numéro 179 février 2000 Page 184-185SVM numéro 179 février 2000 Page 186-187SVM numéro 179 février 2000 Page 188-189SVM numéro 179 février 2000 Page 190-191SVM numéro 179 février 2000 Page 192-193SVM numéro 179 février 2000 Page 194-195SVM numéro 179 février 2000 Page 196-197SVM numéro 179 février 2000 Page 198-199SVM numéro 179 février 2000 Page 200-201SVM numéro 179 février 2000 Page 202-203SVM numéro 179 février 2000 Page 204-205SVM numéro 179 février 2000 Page 206-207SVM numéro 179 février 2000 Page 208-209SVM numéro 179 février 2000 Page 210-211SVM numéro 179 février 2000 Page 212-213SVM numéro 179 février 2000 Page 214-215SVM numéro 179 février 2000 Page 216-217SVM numéro 179 février 2000 Page 218-219SVM numéro 179 février 2000 Page 220-221SVM numéro 179 février 2000 Page 222-223SVM numéro 179 février 2000 Page 224-225SVM numéro 179 février 2000 Page 226-227SVM numéro 179 février 2000 Page 228-229SVM numéro 179 février 2000 Page 230-231SVM numéro 179 février 2000 Page 232-233SVM numéro 179 février 2000 Page 234-235SVM numéro 179 février 2000 Page 236-237SVM numéro 179 février 2000 Page 238-239SVM numéro 179 février 2000 Page 240