SVM n°179 février 2000
SVM n°179 février 2000
  • Prix facial : 20 F

  • Parution : n°179 de février 2000

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 240

  • Taille du fichier PDF : 196 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... Intel crée l'Internet absolu.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 72 - 73  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
72 73
PRODUITS ET TECH NOS LE CAMÉSCOPE NUMÉRIQUE A partir de 6 000 F. Sur les modèles les moins chers, si la sortie DV (numérique) est active, l'entrée DV est bridée. Il faudra donc prévoir un débrideur pour recopier le montage sur une cassette mini-DV ou sur VHS. Analyse LE VRAI COÛT DU MONTAGE NUMÉRIQUE Attention à ne pas acheter un Caméscope flambant neuf pour réaliser, une fois les premières séquences en boîte, qu'il faut encore bourse délier pour acquérir la carte, un "débrideur", voire un nouvel ordinateur. LE NOUVEL IMAC o Te une prise _IEEE 1394 (indispensable pour des transferts de séquences en tout numérique) sur le modèle à 10 000francs. ment de conserver sur son disque dur autre chose que de courtes séquences en haute définition, ou des films plus longs compressés. Le stockage sur bande magnétique est donc le seul envisageable pour de longues séquences en haute définition. Il peut se faire sur cassettes VHS ou mini-DV. Le premier cas est le moins onéreux. Mais LE DÉBRIDEUR Moins de 1000 F. Uniquement nécessaire si la prise entrée DV de votre Caméscope est bridée. Attention, vérifiez qu'il est bien compatible avec la marque de votre caméra. LA CARTE D'ACQUISITION A partir de 2 000 F environ. Indispensable si le PC n'a pas de prise DV (alias Firewire, iLink ou IEEE 1394) d'origine. Comptez au minimum 7 000 F pour accéder au traitement en temps réel. Les cartes sont fournies avec un logiciel de montage. si l'on veut conserver à son film le niveau de qualité DV, c'est sur cassette mini- DV qu'il faut copier les films montés. Le format DV affiche une image sur 500 lignes (moins de 300 pour le VHS). La prise iLink est conçue à l'origine en trée-sortie. En sortie, elle permet le transfert des séquences de la caméra vers l'ordinateur pour y faire le montage. En entrée, elle est utile lorsqu'on souhaite stocker le film sur une cassette mini-DV. Prenez garde, toutefois : l'Europe taxe différemment les caméras avec entrée numérique et celles n'en proposant pas ; sur les modèles les moins chers, la prise iLink est bridée et n'est utilisable qu'en entrée. Ce n'est pas gênant pour qui copiera son film monté sur une cassette VHS s'il possède une sortie analogique sur sa carte vidéo. LE LOGICIEL De moins de 1000 F, les prix s'envolent jusqu'à atteindre plusieurs milliers de francs. A n'acheter que si celui fourni avec la carte d'acquisition ne vous suffit pas. 2:1=4,1 Cl Mais dans tous les autres cas, cela posera problème. Un débrideur pour recopier sur mini-DV Il existe deux solutions : acquérir dès le départ un Caméscope dont la prise iLink n'est pas bridée (il sera plus cher) ou acheter un "débrideur". Ce petit boîtier permet d'activer et de désactiver l'entrée DV. Il se connecte à la prise jack de la caméra. Il existe un boîtier pour chaque marque, et chacun coûte environ 1000 francs. C'est souvent la solution la plus économique. Attention toutefois à vérifier lors de l'achat de la caméra qu'il existe un boîtier compatible. Bien que la vidéo grand public se soit beaucoup développée ces dernières années, de nombreux vidéastes amateurs ne montent pas leurs films, ou bien se contentent d'accoler des séquences. Le montage numérique sur PC facilite grandement L'ORDINATEUR Si le processeur est cadencé à 233 MHz, c'est déjà bien. En dessous, il risque de peiner. Bien sûr, plus il sera puissant, plus vous serez à l'aise. De même, 64 Mo de mémoire vive sont un minimum pour limiter la durée du montage. Côté stockage, comptez 12 à 15 Go pour 1 heure de vidéo. L'idéal : un disque dur dédié assez rapide, par exemple un 7 200 tours/min. l'accès au montage tout en offrant plus de possibilités que le montage analogique. Il y a donc fort à parier qu'il permettra de démocratiser cette étape de la réalisation, et qu'allié à la généralisation de l'Internet haut débit, l'échange de petits films entre parents ou amis éloignés deviendra possible en quelques clics. COMPAQ PROPOSE LUI AUSSI une prise IEEE 1394 (la fameuse Firewire, alias iLink), sur certains de ses modèles Presario, comme 001) ce Presario 5838. 72 SVM FÉVRIER 2 0 0 0 HTTP//SVM.VNUNET.FR I PHOTOS J ACQ UES FEINE
réf. 2593 I99F prix constat('CD Audio Créateur 2.0 Alléluia ! Voici enfin le programme capable de restaurer toutes vos sources musicales avec des filtres professionnels, pour ensuite les graver sur CD (jusqu'à 80 minutes). Vous pouvez aussi enregistrer des MP3 et réaliser des compilations musicales à partir de vos CD audio préférés. Comme en studio d'enregistrement, vous pourrez même y appliquer plusieurs effets www.microapp.com Enfin, CD Audio Créateur 2.0 vous offre la possibilité d'imprimer toutes vos jaquettes et étiquettes CD. Vos musiques préférées auront enfin le support complet qu'elles méritent. Micro Application UN NEURONE AVERTI EN VAUT DEUX



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 179 février 2000 Page 1SVM numéro 179 février 2000 Page 2-3SVM numéro 179 février 2000 Page 4-5SVM numéro 179 février 2000 Page 6-7SVM numéro 179 février 2000 Page 8-9SVM numéro 179 février 2000 Page 10-11SVM numéro 179 février 2000 Page 12-13SVM numéro 179 février 2000 Page 14-15SVM numéro 179 février 2000 Page 16-17SVM numéro 179 février 2000 Page 18-19SVM numéro 179 février 2000 Page 20-21SVM numéro 179 février 2000 Page 22-23SVM numéro 179 février 2000 Page 24-25SVM numéro 179 février 2000 Page 26-27SVM numéro 179 février 2000 Page 28-29SVM numéro 179 février 2000 Page 30-31SVM numéro 179 février 2000 Page 32-33SVM numéro 179 février 2000 Page 34-35SVM numéro 179 février 2000 Page 36-37SVM numéro 179 février 2000 Page 38-39SVM numéro 179 février 2000 Page 40-41SVM numéro 179 février 2000 Page 42-43SVM numéro 179 février 2000 Page 44-45SVM numéro 179 février 2000 Page 46-47SVM numéro 179 février 2000 Page 48-49SVM numéro 179 février 2000 Page 50-51SVM numéro 179 février 2000 Page 52-53SVM numéro 179 février 2000 Page 54-55SVM numéro 179 février 2000 Page 56-57SVM numéro 179 février 2000 Page 58-59SVM numéro 179 février 2000 Page 60-61SVM numéro 179 février 2000 Page 62-63SVM numéro 179 février 2000 Page 64-65SVM numéro 179 février 2000 Page 66-67SVM numéro 179 février 2000 Page 68-69SVM numéro 179 février 2000 Page 70-71SVM numéro 179 février 2000 Page 72-73SVM numéro 179 février 2000 Page 74-75SVM numéro 179 février 2000 Page 76-77SVM numéro 179 février 2000 Page 78-79SVM numéro 179 février 2000 Page 80-81SVM numéro 179 février 2000 Page 82-83SVM numéro 179 février 2000 Page 84-85SVM numéro 179 février 2000 Page 86-87SVM numéro 179 février 2000 Page 88-89SVM numéro 179 février 2000 Page 90-91SVM numéro 179 février 2000 Page 92-93SVM numéro 179 février 2000 Page 94-95SVM numéro 179 février 2000 Page 96-97SVM numéro 179 février 2000 Page 98-99SVM numéro 179 février 2000 Page 100-101SVM numéro 179 février 2000 Page 102-103SVM numéro 179 février 2000 Page 104-105SVM numéro 179 février 2000 Page 106-107SVM numéro 179 février 2000 Page 108-109SVM numéro 179 février 2000 Page 110-111SVM numéro 179 février 2000 Page 112-113SVM numéro 179 février 2000 Page 114-115SVM numéro 179 février 2000 Page 116-117SVM numéro 179 février 2000 Page 118-119SVM numéro 179 février 2000 Page 120-121SVM numéro 179 février 2000 Page 122-123SVM numéro 179 février 2000 Page 124-125SVM numéro 179 février 2000 Page 126-127SVM numéro 179 février 2000 Page 128-129SVM numéro 179 février 2000 Page 130-131SVM numéro 179 février 2000 Page 132-133SVM numéro 179 février 2000 Page 134-135SVM numéro 179 février 2000 Page 136-137SVM numéro 179 février 2000 Page 138-139SVM numéro 179 février 2000 Page 140-141SVM numéro 179 février 2000 Page 142-143SVM numéro 179 février 2000 Page 144-145SVM numéro 179 février 2000 Page 146-147SVM numéro 179 février 2000 Page 148-149SVM numéro 179 février 2000 Page 150-151SVM numéro 179 février 2000 Page 152-153SVM numéro 179 février 2000 Page 154-155SVM numéro 179 février 2000 Page 156-157SVM numéro 179 février 2000 Page 158-159SVM numéro 179 février 2000 Page 160-161SVM numéro 179 février 2000 Page 162-163SVM numéro 179 février 2000 Page 164-165SVM numéro 179 février 2000 Page 166-167SVM numéro 179 février 2000 Page 168-169SVM numéro 179 février 2000 Page 170-171SVM numéro 179 février 2000 Page 172-173SVM numéro 179 février 2000 Page 174-175SVM numéro 179 février 2000 Page 176-177SVM numéro 179 février 2000 Page 178-179SVM numéro 179 février 2000 Page 180-181SVM numéro 179 février 2000 Page 182-183SVM numéro 179 février 2000 Page 184-185SVM numéro 179 février 2000 Page 186-187SVM numéro 179 février 2000 Page 188-189SVM numéro 179 février 2000 Page 190-191SVM numéro 179 février 2000 Page 192-193SVM numéro 179 février 2000 Page 194-195SVM numéro 179 février 2000 Page 196-197SVM numéro 179 février 2000 Page 198-199SVM numéro 179 février 2000 Page 200-201SVM numéro 179 février 2000 Page 202-203SVM numéro 179 février 2000 Page 204-205SVM numéro 179 février 2000 Page 206-207SVM numéro 179 février 2000 Page 208-209SVM numéro 179 février 2000 Page 210-211SVM numéro 179 février 2000 Page 212-213SVM numéro 179 février 2000 Page 214-215SVM numéro 179 février 2000 Page 216-217SVM numéro 179 février 2000 Page 218-219SVM numéro 179 février 2000 Page 220-221SVM numéro 179 février 2000 Page 222-223SVM numéro 179 février 2000 Page 224-225SVM numéro 179 février 2000 Page 226-227SVM numéro 179 février 2000 Page 228-229SVM numéro 179 février 2000 Page 230-231SVM numéro 179 février 2000 Page 232-233SVM numéro 179 février 2000 Page 234-235SVM numéro 179 février 2000 Page 236-237SVM numéro 179 février 2000 Page 238-239SVM numéro 179 février 2000 Page 240