SVM n°179 février 2000
SVM n°179 février 2000
  • Prix facial : 20 F

  • Parution : n°179 de février 2000

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 240

  • Taille du fichier PDF : 196 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... Intel crée l'Internet absolu.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
ACTUALITÉS.> Polémique tions personnelles (son nom, son prénom...). "Nous précisons qu'il est préférable de limiter les données personnelles, qui sont visibles par tous nos abonnés", se défend immédiatement AOL. C'est évidemment là que les spammeurs, abonnés de passage, font leurs meilleures pioches d'emails. Mais encore faut-il le savoir. Marc et sa petite famille ont décidé de supprimer cette carte définitivement. "On a aussi arrêté le compte de nos enfants. Au bout d'une journée, ils recevaient déjà des photos pour `adults only' ! " Et après, il fait quoi ? Il change de fournisseur d'accès ? "Ça risque d'être bientôt partout pareil", pressent-il... Mors, il arrête Internet ? A la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil), on préférerait qu'il porte plainte, afin d'endiguer au plus vite l'hémorragie. Sauf que les spammeurs sont pratiquement tous hébergés aux Etats-Unis, sous des adresses aussi fantômes que volatiles... Aide-toi toi-même, Marc Que dit la loi\ ? " Selon la Commission nationale de l'informatique et des libertés, la loi est claire : "Ce-mail est une donnée directement nominative. Si sa collecte s'est faite sans avis et consentement préalable de la personne concernée, elle n'est pas loyale et donc totalement illégale. Par ailleurs, tout fichier de données personnelles doit être déclaré à la Cnil, avec une finalité bien définie. Un internaute victime de spamming peut donc porter plainte à la Cnil", assure Cécile Alvergnat, commissaire rapporteur de la Cnil. Pour autant, la loi est jusqu'ici restée muette. Ni enquête, ni procès et encore moins de jurisprudences n'ont pointé leur nez en France sur ce chapitre. En outre, à Bruxelles, on commence seulement de parlementer la question du spamming, dans le cadre d'une directive européenne sur le commerce électronique. Le débat est loin d'être clos. Conflits d'intérêts obligent. Entre libéralisation du commerce électronique et protection de l'internaute et de ses données personnelles, les solutions législatives se cherchent. 40 n-Pl-n !.L.11-à J.) 1181MI SE. PROTÉGE COMME POUR TOUTE MALADIE, il vaut mieux prévenir le spam que le guérir. En prenant soin, par exemple, de se créer plusieurs adresses de courriers électroniques pour essayer de canaliser les messages polluants dans une boîte aux lettres spécifique. Si jamais ce n'est pas suffisant, ou si vous recevez déjà une quantité énervante de spams, pas de panique, il existe des solutions pour automatiquement les jeter à la corbeille. Petit guide de l'anti-spammeur patenté... 1 - Se créer plusieurs adresses On est souvent amené à remplir des formulaires sur le Web. Pour éviter de polluer sa boîte principale, on peut soit donner une adresse fantaisiste (du genre toto@toto.to), soit se créer une seconde adresse mail dédiée à cet usage.rte vntre morne eteit À n'entent RIMIMSorrec.m.e..11 "gay, 2 - Une vraie fausse adresse Les forums sont une très riche source d'informations... et d'adresses mail pour les "spammeurs". Une astuce : modifier légèrement son adresse. Vos amis rectifieront ! La nouent'part. tenonne è one ennuya de Nene en.neotert el canon tlentente iddm » a dem.. il pend ottfan de tonne. men.. get_rnnenneanCan Aden. trend Po exondé, twentenetrencent can 3 - Filtrer ses mails Vous avez repéré vos spammeurs ? Les logiciels de mail proposent tous une fonction de filtrage. Ils permettent de bloquer les mails dont on connaît tout ou partie de l'adresse d'envoi. Sur Outlook Express, par exemple, allez dans Outils, Règles de Taon te eue creinele. none@ patscenre'recrad, "el cuY nom 6 6anane IV exemple mcroadt corni w von vouleu Slows b Mme., won me." eçounge. Mers...6 tien cama el de NM is Arri lof messages, Listes des expéditeurs bloqués et ajoutez l'adresse de l'indésirable. Dès lors, les spams iront tout droit à la corbeille ! 4 - Utiliser un logiciel antl-spam Ys,. ton.,...me « I Ne gog I...ad mea I./ralod me. _e_ej Mn, nen Irauel Spain Hatw Riew Dervoleads ? Les logiciels anti-spam analysent en tâche de fond les messages reçus et bloquent l'arrivée des importuns. Attention, ils sont complexes, tel Spam Hater que nous montrons ici. 5 - Porter plainte auprès de la Cnil AOL donne des conseils 1/Ne pas utiliser son pseudo principal dans les salons de discussions. 2/Lire "Halte au courrier indésirable" dans la boîte de dialogue. 3/Attention aux cartes de visite. 4/Pour les mineurs, le contrôle parental. 5/Porter plainte contre le spamming : la cellule "cgufrance". 6/Se constituer une liste d'adresses non sollicitées. 7/Ne jamais donner son mot de passe. Adresses utiles, les sites qui en parlent http://www.aui.fr, l'association des utilisateurs d'Internet. http://www.cnil.fr, le site officiel de la Cnil pour s'informer, porter plainte. http://www.megagiciel.com, une liste de logiciels de filtrage antispam et des conseils astucieux. http://www.cypango.net/spam/faq. html, une foire aux questions. SVM ` FÉVRIER 2 0 0 0 HTTP://SVM.VNUNET.FR
SOLUTION pionssIONNELES rif XI CONTINUE DICTEE VOCALE CONTINUE DICTIONNAIRE SOLUTION, Isii satlites de HalerallySpeelciep Prilerred PROFESSIONNELLE Fies DE DICTÉE CONTINUE Dictaphone 1111.11F la capacité d'atiliser des dictionatires spécialisas Dragon NaturallySpeaking DICTIONNAIRE AFFAIRES & JURIDIQUE transformation en fichiers textes. INNOVAMNETINGENIERIELOGICIELS ri-i ive:g:a I 2 1 L'enregistreur Voice It est le premier dictaphone numérique conçu pour la reconnaissance vocale : il dispose en effet d'un logiciel qui rend particulièrement aisé le transfert des enregistrements pour r Z1, ; k ac i>‘DI CTIONNAIRE SOLUTl'hales les loustic:ils di NalitallySpealciaa Prétend PROFESSIONNELLE avec ea plus l DE DICTÉE CONTINUE des I à lt 0 N saartua a capacité d'utiliser dictiossaires spécialisés Dragon aturallySpeakie DICTIONNAIRE Ife J'.. Je désire recevoir une documentation gratuite sur : Je suis : D utilisateur E revendeur E Dragon NaturallySpeaking Li Dictaphone L'Micro-casque USB E Microphone à main Nom, Prénom Fonction Société Adresse NaturallySpeaking Solutions professionnelles avec dictionnaires spécialisés En dictée vocale, la qualité de reconnaissance est le résultat de deux facteurs : la précision du moteur de reconnaissance vocale proprement dit et l'adéquation du vocabulaire fourni avec celui que vous utilisez réellement. Jouez deux fois gagnant avec les solutions proposées par Mysoft ! Elles associent en effet d'immenses dic- tionnaires conçus spécifiquement pour une utilisation professionnelle - comme le dictionnaire affaires & juridique ou le dictionnaire médical - au formidable moteur de reconnaissance vocale qui fait de Dragon NaturallySpeaking le logiciel de dictée continue le plus primé au monde. Ce moteur permet de dicter de la façon la plus naturelle qui soit, sans avoir à marquer de pause entre les mots à 140 mots par minute et plus. Il se distingue surtout par sa précision de reconnaissance incomparable, que vous dictiez en milieu calme ou bruyant. La version de NaturallySpeaking utilisée est basée sur la version Preferred qui permet notamment d'être couplée avec un magnétophone compatible. Micro-casque USB - La solution en cas de carte son inadaptée : cet excellent microcasque Telex comporte en effet son propre analyseur de son qui se substitue à la carte son. Code postal Ville Tél Fax Microphone à main Ce microphone Philips d'un design élégant associe dans un même boîtier un microphone professionnel de dictée, un haut-parleur et une souris. C'est la solution pour tous ceux que rebutent le port d'un micro-casque et qui préfèrent la tenue à la main...



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 179 février 2000 Page 1SVM numéro 179 février 2000 Page 2-3SVM numéro 179 février 2000 Page 4-5SVM numéro 179 février 2000 Page 6-7SVM numéro 179 février 2000 Page 8-9SVM numéro 179 février 2000 Page 10-11SVM numéro 179 février 2000 Page 12-13SVM numéro 179 février 2000 Page 14-15SVM numéro 179 février 2000 Page 16-17SVM numéro 179 février 2000 Page 18-19SVM numéro 179 février 2000 Page 20-21SVM numéro 179 février 2000 Page 22-23SVM numéro 179 février 2000 Page 24-25SVM numéro 179 février 2000 Page 26-27SVM numéro 179 février 2000 Page 28-29SVM numéro 179 février 2000 Page 30-31SVM numéro 179 février 2000 Page 32-33SVM numéro 179 février 2000 Page 34-35SVM numéro 179 février 2000 Page 36-37SVM numéro 179 février 2000 Page 38-39SVM numéro 179 février 2000 Page 40-41SVM numéro 179 février 2000 Page 42-43SVM numéro 179 février 2000 Page 44-45SVM numéro 179 février 2000 Page 46-47SVM numéro 179 février 2000 Page 48-49SVM numéro 179 février 2000 Page 50-51SVM numéro 179 février 2000 Page 52-53SVM numéro 179 février 2000 Page 54-55SVM numéro 179 février 2000 Page 56-57SVM numéro 179 février 2000 Page 58-59SVM numéro 179 février 2000 Page 60-61SVM numéro 179 février 2000 Page 62-63SVM numéro 179 février 2000 Page 64-65SVM numéro 179 février 2000 Page 66-67SVM numéro 179 février 2000 Page 68-69SVM numéro 179 février 2000 Page 70-71SVM numéro 179 février 2000 Page 72-73SVM numéro 179 février 2000 Page 74-75SVM numéro 179 février 2000 Page 76-77SVM numéro 179 février 2000 Page 78-79SVM numéro 179 février 2000 Page 80-81SVM numéro 179 février 2000 Page 82-83SVM numéro 179 février 2000 Page 84-85SVM numéro 179 février 2000 Page 86-87SVM numéro 179 février 2000 Page 88-89SVM numéro 179 février 2000 Page 90-91SVM numéro 179 février 2000 Page 92-93SVM numéro 179 février 2000 Page 94-95SVM numéro 179 février 2000 Page 96-97SVM numéro 179 février 2000 Page 98-99SVM numéro 179 février 2000 Page 100-101SVM numéro 179 février 2000 Page 102-103SVM numéro 179 février 2000 Page 104-105SVM numéro 179 février 2000 Page 106-107SVM numéro 179 février 2000 Page 108-109SVM numéro 179 février 2000 Page 110-111SVM numéro 179 février 2000 Page 112-113SVM numéro 179 février 2000 Page 114-115SVM numéro 179 février 2000 Page 116-117SVM numéro 179 février 2000 Page 118-119SVM numéro 179 février 2000 Page 120-121SVM numéro 179 février 2000 Page 122-123SVM numéro 179 février 2000 Page 124-125SVM numéro 179 février 2000 Page 126-127SVM numéro 179 février 2000 Page 128-129SVM numéro 179 février 2000 Page 130-131SVM numéro 179 février 2000 Page 132-133SVM numéro 179 février 2000 Page 134-135SVM numéro 179 février 2000 Page 136-137SVM numéro 179 février 2000 Page 138-139SVM numéro 179 février 2000 Page 140-141SVM numéro 179 février 2000 Page 142-143SVM numéro 179 février 2000 Page 144-145SVM numéro 179 février 2000 Page 146-147SVM numéro 179 février 2000 Page 148-149SVM numéro 179 février 2000 Page 150-151SVM numéro 179 février 2000 Page 152-153SVM numéro 179 février 2000 Page 154-155SVM numéro 179 février 2000 Page 156-157SVM numéro 179 février 2000 Page 158-159SVM numéro 179 février 2000 Page 160-161SVM numéro 179 février 2000 Page 162-163SVM numéro 179 février 2000 Page 164-165SVM numéro 179 février 2000 Page 166-167SVM numéro 179 février 2000 Page 168-169SVM numéro 179 février 2000 Page 170-171SVM numéro 179 février 2000 Page 172-173SVM numéro 179 février 2000 Page 174-175SVM numéro 179 février 2000 Page 176-177SVM numéro 179 février 2000 Page 178-179SVM numéro 179 février 2000 Page 180-181SVM numéro 179 février 2000 Page 182-183SVM numéro 179 février 2000 Page 184-185SVM numéro 179 février 2000 Page 186-187SVM numéro 179 février 2000 Page 188-189SVM numéro 179 février 2000 Page 190-191SVM numéro 179 février 2000 Page 192-193SVM numéro 179 février 2000 Page 194-195SVM numéro 179 février 2000 Page 196-197SVM numéro 179 février 2000 Page 198-199SVM numéro 179 février 2000 Page 200-201SVM numéro 179 février 2000 Page 202-203SVM numéro 179 février 2000 Page 204-205SVM numéro 179 février 2000 Page 206-207SVM numéro 179 février 2000 Page 208-209SVM numéro 179 février 2000 Page 210-211SVM numéro 179 février 2000 Page 212-213SVM numéro 179 février 2000 Page 214-215SVM numéro 179 février 2000 Page 216-217SVM numéro 179 février 2000 Page 218-219SVM numéro 179 février 2000 Page 220-221SVM numéro 179 février 2000 Page 222-223SVM numéro 179 février 2000 Page 224-225SVM numéro 179 février 2000 Page 226-227SVM numéro 179 février 2000 Page 228-229SVM numéro 179 février 2000 Page 230-231SVM numéro 179 février 2000 Page 232-233SVM numéro 179 février 2000 Page 234-235SVM numéro 179 février 2000 Page 236-237SVM numéro 179 février 2000 Page 238-239SVM numéro 179 février 2000 Page 240