SVM n°179 février 2000
SVM n°179 février 2000
  • Prix facial : 20 F

  • Parution : n°179 de février 2000

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 240

  • Taille du fichier PDF : 196 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... Intel crée l'Internet absolu.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
ACTUALITÉS Faits et gestes lions d'euros dès 2001, d'après les prévisions du cabinet Durfacher Research. Compaq ne s'y est pas trompé : le numéro deux mondial de la micro vient de s'allier avec le géant américain des télécommunications Cable and Wireless pour proposer des solutions complètes aux entreprises souhaitant notamment se lancer dans le commerce électronique sans pour autant plomber leurs comptes par des investissements d'infrastructure informatique audessus de leurs moyens. Reste une inconnue : que vont devenir les revendeurs quand ils n'auront plus de logiciels à vendre ? Si les prévisions se réalisent et que la quasi-totalité des entreprises bascule effectivement vers des solutions d'applications virtuelles, les réseaux de vente de logiciels s'en trouveront inévitablement affectés. Aux Etats-Unis, des accords sont en Des infos sur les ASP www.aspnews.com j Le retour du Network Computer ? immy Anidjar (ci-dessus), le président d'Oracle France, est direct pour qualifier Corel et Microsoft : "Ce sont de bons photocopieurs J,",pnise-t-il en rappelant que Larry Ellison2le fondateur d'Oracle, fort moqué en son temps, est bien le "visionnaire" du Network Computer, à l'origine du concept de l'application à distance. "Avec Oracle Business On Line, poursuit Jimmy Anidjar, nous proposons déjà des services d'applications préparamétrées." L'offre d'Oracle coûte entre 100 et 500 dollars par poste de travail et par mois à ses clients, au cours de finalisation entre ASP et revendeurs pour que ces derniers aient tout de même leur part du gâteau, notamment quand ils envoient LA LOCATION, COMMENT ÇA MARCHE ? DONNÉES TEXTES I A LOCATION D'APPLIimCATIONS a distance fonctionne grâce à des outils comme Windows Terminal, qui sera notamment inclus dans Windows 2000. Les applications arrivent sur le moniteur du poste client sous la forme d'images d'écrans de logiciels de bureautique classiques (Word, etc) et passent par le réseau téléphonique commuté (RTC), par Numéris ou par k câble selon la connexion du client. Les programmes qui les génèrent, eux, restent en mémoire sur le serveur du fournisseur d'applications (ou ASP). Le "locataire" d'applications travaille à partir des images d'écrans AGENDA, PARTAGE 11111 1111111111111 1111 ! 111111111111 11/1 1111111111 1111$11111 11ki qu'il reçoit et dispose d'une alternative une fois son travail achevé : soit il renvoie ses fichiers à son ASP qui les stocke sur un serveur propre à chaque "locataire", sachant que ce dernier peut les consulter ou retravailler dessus à tout moment. Soit le locataire stocke ses fichiers — ou même seule- nombre de trente aux Etats-Unis, soit mille terminaux actifs. "Grâce à quoi, ils économiient de 30 à 60%, selon la taille de l'entre- rise", précise Jimmy Anidjar, qui table sur k une multi ! elication par dix tous les ans du nombre de terminaux actifs... et qui balaie d'une main le problème de sécurité soulevé par l'externalisation croissante des applications et des données : "La sécurité est un faux problème, qui n'est en outre pas nouveau. Les services d'applications à distance ne fragilisent pas plus les entreprises que si ces applications restaient en interne." des clients vers les fournisseurs d'applications. Il leur reste toutefois la manne du grand public. Mais pour combien de temps ? "A plus ou moins long terme, il est fort probable que les ASP se mettent aussi à proposer leurs services aux particuliers, c'est dans l'intérêt de tous, utilisateurs et éditeurs", affirme Jean-François Vernochet, de Rentanet. La vraie révolution, ce sera celle-là, bien sûr... ment certains d'entre eux — sur le disque dur de son PC personnel. Dans le premier cas, d'externalisation totale, une station de travail disposant de très peu de mémoire suffit (600 Ko). Dans le second cas, le locataire dispose d'un PC "classique", qui présente l'avantage de disposer d'un espace disque libéré de tous les programmes nécessaires à la mise en oeuvre des logiciels de bureautique. Selon l'ASP que l'on choisit, les va-etvient d'applications et de fichiers transitent soit par l'Internet, soit par un intranet — plus sécurisé — déployé par le fournisseur d'applications. 26 SVM 1 FÉVRIER 2 0 0 0 HTTP:iiSVM VNUNET.FR INFOGRAPHIE : PHILIPPE FASSIER
-Volvo S40 Equipements de série Equipements Millennium** -Système WHIPS anti coup du lapin -ABS avec répartiteur de freinage EBD -Système exclusif SIPS de protection contre les chocs latéraux -Airbags conducteur et passager -Airbags latéraux SIPSbag « POUR PROTÉGER VOTRE FAMILLE CE N'EST PAS UN CHIEN QU'IL VOUS FAUT. -Climatisation électronique automatique -Jantes alliage Spectra -Projecteurs double optique -Pack audio Volvo RDS SC802 -Habillage intérieur spécifique -Volant cuir et ordinateur de bord 4%1110.5 01111111 VOLVO for Iife* VOLVO S40 MILLENNIUM DÈS119 900F. Jamais un doberman ni même un berger allemand ne protégeront aussi bien votre famille qu'une Volvo S40. C'est la référence en matière de sécurité, elle a obtenu 4 étoiles au crash test EURO NCAP (c'est la note maximum). Elle est équipée, entre autre, du système WHIPS anti coup du lapin. La nouvelle Volvo S40 Millennium vous offre un niveau de sécurité digne des grandes berlines de luxe renforcé par un confort et un niveau d'équipements exceptionnels. Venez le vérifier vous même chez votre concessionnaire. GAMME VOLVO S40 A PARTIR DE 123 900 F. Construisez votre Volvo sur www.volvocars.fr - Informations et Essais : A PAzur 0 801 40 40 801 (Appel local sauf d'un tél. mobile). Modèle présenté Volvo S40 1.6 L AM 2000 avec options : 136 650 F. Tarif conseillé au 1/01/2000. ** Pour motorisation T4, consultez votre concessionnaire. *VIVEZ. Pour plus d'in formations, serv ice lecteurs n °27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 179 février 2000 Page 1SVM numéro 179 février 2000 Page 2-3SVM numéro 179 février 2000 Page 4-5SVM numéro 179 février 2000 Page 6-7SVM numéro 179 février 2000 Page 8-9SVM numéro 179 février 2000 Page 10-11SVM numéro 179 février 2000 Page 12-13SVM numéro 179 février 2000 Page 14-15SVM numéro 179 février 2000 Page 16-17SVM numéro 179 février 2000 Page 18-19SVM numéro 179 février 2000 Page 20-21SVM numéro 179 février 2000 Page 22-23SVM numéro 179 février 2000 Page 24-25SVM numéro 179 février 2000 Page 26-27SVM numéro 179 février 2000 Page 28-29SVM numéro 179 février 2000 Page 30-31SVM numéro 179 février 2000 Page 32-33SVM numéro 179 février 2000 Page 34-35SVM numéro 179 février 2000 Page 36-37SVM numéro 179 février 2000 Page 38-39SVM numéro 179 février 2000 Page 40-41SVM numéro 179 février 2000 Page 42-43SVM numéro 179 février 2000 Page 44-45SVM numéro 179 février 2000 Page 46-47SVM numéro 179 février 2000 Page 48-49SVM numéro 179 février 2000 Page 50-51SVM numéro 179 février 2000 Page 52-53SVM numéro 179 février 2000 Page 54-55SVM numéro 179 février 2000 Page 56-57SVM numéro 179 février 2000 Page 58-59SVM numéro 179 février 2000 Page 60-61SVM numéro 179 février 2000 Page 62-63SVM numéro 179 février 2000 Page 64-65SVM numéro 179 février 2000 Page 66-67SVM numéro 179 février 2000 Page 68-69SVM numéro 179 février 2000 Page 70-71SVM numéro 179 février 2000 Page 72-73SVM numéro 179 février 2000 Page 74-75SVM numéro 179 février 2000 Page 76-77SVM numéro 179 février 2000 Page 78-79SVM numéro 179 février 2000 Page 80-81SVM numéro 179 février 2000 Page 82-83SVM numéro 179 février 2000 Page 84-85SVM numéro 179 février 2000 Page 86-87SVM numéro 179 février 2000 Page 88-89SVM numéro 179 février 2000 Page 90-91SVM numéro 179 février 2000 Page 92-93SVM numéro 179 février 2000 Page 94-95SVM numéro 179 février 2000 Page 96-97SVM numéro 179 février 2000 Page 98-99SVM numéro 179 février 2000 Page 100-101SVM numéro 179 février 2000 Page 102-103SVM numéro 179 février 2000 Page 104-105SVM numéro 179 février 2000 Page 106-107SVM numéro 179 février 2000 Page 108-109SVM numéro 179 février 2000 Page 110-111SVM numéro 179 février 2000 Page 112-113SVM numéro 179 février 2000 Page 114-115SVM numéro 179 février 2000 Page 116-117SVM numéro 179 février 2000 Page 118-119SVM numéro 179 février 2000 Page 120-121SVM numéro 179 février 2000 Page 122-123SVM numéro 179 février 2000 Page 124-125SVM numéro 179 février 2000 Page 126-127SVM numéro 179 février 2000 Page 128-129SVM numéro 179 février 2000 Page 130-131SVM numéro 179 février 2000 Page 132-133SVM numéro 179 février 2000 Page 134-135SVM numéro 179 février 2000 Page 136-137SVM numéro 179 février 2000 Page 138-139SVM numéro 179 février 2000 Page 140-141SVM numéro 179 février 2000 Page 142-143SVM numéro 179 février 2000 Page 144-145SVM numéro 179 février 2000 Page 146-147SVM numéro 179 février 2000 Page 148-149SVM numéro 179 février 2000 Page 150-151SVM numéro 179 février 2000 Page 152-153SVM numéro 179 février 2000 Page 154-155SVM numéro 179 février 2000 Page 156-157SVM numéro 179 février 2000 Page 158-159SVM numéro 179 février 2000 Page 160-161SVM numéro 179 février 2000 Page 162-163SVM numéro 179 février 2000 Page 164-165SVM numéro 179 février 2000 Page 166-167SVM numéro 179 février 2000 Page 168-169SVM numéro 179 février 2000 Page 170-171SVM numéro 179 février 2000 Page 172-173SVM numéro 179 février 2000 Page 174-175SVM numéro 179 février 2000 Page 176-177SVM numéro 179 février 2000 Page 178-179SVM numéro 179 février 2000 Page 180-181SVM numéro 179 février 2000 Page 182-183SVM numéro 179 février 2000 Page 184-185SVM numéro 179 février 2000 Page 186-187SVM numéro 179 février 2000 Page 188-189SVM numéro 179 février 2000 Page 190-191SVM numéro 179 février 2000 Page 192-193SVM numéro 179 février 2000 Page 194-195SVM numéro 179 février 2000 Page 196-197SVM numéro 179 février 2000 Page 198-199SVM numéro 179 février 2000 Page 200-201SVM numéro 179 février 2000 Page 202-203SVM numéro 179 février 2000 Page 204-205SVM numéro 179 février 2000 Page 206-207SVM numéro 179 février 2000 Page 208-209SVM numéro 179 février 2000 Page 210-211SVM numéro 179 février 2000 Page 212-213SVM numéro 179 février 2000 Page 214-215SVM numéro 179 février 2000 Page 216-217SVM numéro 179 février 2000 Page 218-219SVM numéro 179 février 2000 Page 220-221SVM numéro 179 février 2000 Page 222-223SVM numéro 179 février 2000 Page 224-225SVM numéro 179 février 2000 Page 226-227SVM numéro 179 février 2000 Page 228-229SVM numéro 179 février 2000 Page 230-231SVM numéro 179 février 2000 Page 232-233SVM numéro 179 février 2000 Page 234-235SVM numéro 179 février 2000 Page 236-237SVM numéro 179 février 2000 Page 238-239SVM numéro 179 février 2000 Page 240