SVM n°179 février 2000
SVM n°179 février 2000
  • Prix facial : 20 F

  • Parution : n°179 de février 2000

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 240

  • Taille du fichier PDF : 196 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... Intel crée l'Internet absolu.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 230 - 231  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
230 231
Encyclopédie de la micro ET POURQUQI PAS SUR SA TÉLÉ'7 Pour le multimédia, la TV est à la hauteur travailler sur un téléviseur n'pas raisonnable avec des appl cations de bureautique : il faut disposer adf, d'un téléviseur de haut de gamme pour afficher correctement du simple VGA. La _J télé peut, en revanche, convenir pour un n usage multimédia familial, cela grâce à sa grande taille et à sa position "centra-'le" dans le salon. C'est même une solution courante pour regarder des DVD vidéo. Plusieurs cartes graphiques pour PC disposent d'une sortie TV spécifique (dite S-Vidéo), le surcoût restant très modeste : en général moins de 100 F. Sinon, il faudra se tourner vers un petit boîtier de conversion dédié, plus coûteux (de 600 à 1000 F environ) et, parfois, moins performant. moins lumineux que les cathodiques et souffrent d'un angle de vision plus restreint (l'image s'assombrit notablement lorsque l'on sort de ce champ de vision), lequel est tout de même, en général, de 110- 120° horizontalement ; et de nouveaux modèles atteignent les 170°... Par ail- leurs, leur surface écran est plus fragile : un contact un peu appuyé — le doigt désignant quelque chose à l'écran — peut endommager une zone de cellules. Enfin, et surtout, l'affichage, parfait à résolution maximale, se dégrade paradoxalement à plus basse résolution, engendrant des effets de marches d'escalier fort peu esthétiques. Un défaut en passe d'être réglé, nombre d'écrans LCD de qualité disposant aujourd'hui de résolutions présélectionnées optimisées, éventuellement complétées d'une fonction de lissage pour les autres résolutions. Et la généralisation de la nouvelle norme DVI ("Digital Visual Interface") devrait aussi éviter le problème, dû en partie à l'usage d'un signal analogique sur un affichage numérique. Enfin, nous l'avons dit, ces écrans restent chers, un bon modèle LCD de 15 pouces valant autour des 9 000 F TTC. D'autres technologies émergent cependant. Tels les écrans à plasma, très performants et dédiés aux portatifs de haut de gamme. Mais attention les prix. I2écran à plasma Thomson Wysius 16/9, un "téléviseur" qui peut se connecter à un PC ou un Mac, coûte ainsi 69 000 F ! Enfin, il existe des écrans à micropointes et à ampoules plastiques, mais ces deux technologies sont encore sans applications grand public. L'AFFICHAGE À L'ÉPREUVE DE LA RÉSOLUTION PLUS LA RÉSOLUTION DE L'ÉCRAN EST GRANDE, plus on gagne en surface a'ailichage. Ainsi, à partir d'une image de fond d'écran en 1 600 x 1 200 pixels, voici ce qu'on obtient à mesure que l'on descend vers les 640 x 480. En pratique, pour travailler confortablement, mieux vaut ne pas dépasser le mode 800 x 600 avec un écran 14 pouces. 1024 x 768 conviennent, eux, aux modèles 15 et 17 pouces. Tandis que les résolutions supérieures sont à réserver aux écrans de 19 pouces et plus. 1024 x 768 Dans. Tailles, résolutions, fréquences... tout ce qu'il faut savoir pour s'y retrouver entre écrans LCD et cathodique. Ql E L'ON OPTE POUR un modèle cathodique ou LCD, la taille de l'écran sera le premier critère de choix. Comme pour les téléviseurs, cette taille correspond à la dimension mesurée de la diagonale écran, exprimée en pouces (un pouce vaut 2,54 cm). Cette définition, rigoureuse en apparence, laisse toutefois place à une petite "tricherie" pour les moniteurs cathodiques. En effet, si la diagonale de l'image visible d'un 15" LCD est bien de 15", il n'en va pas de même avec un écran cathodique : pour un moniteur 17" de ce type, ces 17" correspondent 1280 x 1024 230 SVM FÉVRIER 2 0 0 0 HTTP://SVM.VNUNET.FR
les secrets de l'affichage bien à la diagonale de la dalle écran, mais pas à la partie visible. Explication : une partie de la dalle est masquée par le coffrage qui accueille l'écran, ce qui, au mieux, ne laisse plus subsister que 16 pouces environ de diagonale. Ce n'est pas tout car, à cette réduction, peut s'ajouter une autre, encore plus pernicieuse. Certains modèles refusent en effet d'afficher en plein écran, une bande noire persistant sur les bords, ce qui réduit d'autant la diagonale de l'image. Tout cela fait que, en pratique, un écran cathodique de 17" Des conseils pour acheter un écran sur : www.puissancepc.com/materiel/moniteur.shtm offre à peine plus de surface utile qu'un moniteur 15" à cristaux liquides ! Léventail des moniteurs cathodiques s'étend du 14 au 21", et plus. En entrée de gamme, le 14" est en passe d'être abandonné, et le fait est qu'il est petit... Il est désormais remplacé par le 1600 x 1200 (image de référence) 15", au prix à peine supérieur pour un gain de surface d'affichage d'environ 15%. Le 17" constitue, lui, l'actuel standard. Il offre une surface d'image supérieure de près de 30% par rapport au 15" — et 47% comparé au 14" —, mais aussi un excellent rapport prix/dimension, puisque l'on peut aujourd'hui trouver de bons moniteurs 17" pour un peu moins de 1 700 F TTC. Les 19" constituent, enfin, les Rolls des moniteurs. Avec eux, ce sont 25 0 de surface d'affichage que l'on gagne sur les 17", et 84% et 60% sur les 14 et 15". Autant dire qu'ils procurent un vrai confort de vision, aussi bien pour les applications bureautiques, telles que tableur et petite PAO, que pour les jeux. Du coup, les tailles de L'EFFET USB AUSSI POUR LES ÉCRANS EU DE PÉRIPHÉRIQUES échappent Paujourd'hui à la vague du port universel uSB. Du clavier à la Webcam en passant par le scanner, l'imprimante, le joystick, les enceintes, le modem et le graveur, la liste ne cesse de s'allonger. Mais pour en profiter, les deux ports disponibles à l'arrière d'un PC sont bien maigres face à la chaîne maximum de 127 périphériques acceptée par l'USB. Lequel n'apporte, en fait, que peu au moniteur lui-même (réglages accessibles à la souris), mais constitue un très utile "concentrateur USB", c'est-à-dire une multiprise. Il a, en outre, le mérite d'être bien placé (les connecteurs étant situés en face avant de l'écran) et le plus souvent d'être alimenté électriquement, à l'inverse de bien des boîtiers Hub USB. 21" et plus ne se justifient que pour certains usages professionnels, graphisme et PAO en particulier. Et les écrans LCD ? Eh bien, le choix est nettement plus restreint : uniquement 14 ou 15", les 18", équivalents aux 19" cathodiques, étant d'un coût prohibitif, supérieur à 18 000 F TTC... Ma la résolution La résolution de l'écran signe la finesse des informations visuelles et l'étendue de ces mêmes informations (voir encadré). Elle dépend à la fois de la taille de l'écran et de son pas de masque (pitch, en anglais). Crucial, ce pas de masque désigne l'espacement minimum qui sépare deux pixels — le moniteur se révélant d'autant plus de qualité que cette valeur est faible, à taille écran bien sûr comparable ; en la matière, les valeurs standard s'établissent de 0,28 à 0,22 mm. Nous vous indiquons, en encadré, les résolutions maximales habituelles des moniteurs cathodiques, par exemple 1 280 x 1 024 pour un 15". Les moniteurs LCD sont moins performants sur ce plan : 1 024 x 768 pixels pour les 15", et à peine 1280 x 1 024 pour les 18". Mais il importe aussi de prendre en compte la résolution de "confort", qui s'établit environ deux résolutions au-dessous de la résolution maximale pour les modèles cathodiques. Par exemple, il faut un 17" pour travailler agréablement en 1 024 x 768. Les moniteurs LCD ne souffrent pas de cette "perte", leur image étant justement la meilleure à leur plus haute résolution. La fréquence de rafraîchissement Cet élément n'intervient que pour les moniteurs cathodiques. Cette fréquence, aussi appelée fréquence de balayage verticale, conditionne la stabilité de l'image et le confort pour une utilisation prolongée.. SVM FÉVRIER 2 0 0 0 HTTP://SVM.VNUNET.FR 231



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 179 février 2000 Page 1SVM numéro 179 février 2000 Page 2-3SVM numéro 179 février 2000 Page 4-5SVM numéro 179 février 2000 Page 6-7SVM numéro 179 février 2000 Page 8-9SVM numéro 179 février 2000 Page 10-11SVM numéro 179 février 2000 Page 12-13SVM numéro 179 février 2000 Page 14-15SVM numéro 179 février 2000 Page 16-17SVM numéro 179 février 2000 Page 18-19SVM numéro 179 février 2000 Page 20-21SVM numéro 179 février 2000 Page 22-23SVM numéro 179 février 2000 Page 24-25SVM numéro 179 février 2000 Page 26-27SVM numéro 179 février 2000 Page 28-29SVM numéro 179 février 2000 Page 30-31SVM numéro 179 février 2000 Page 32-33SVM numéro 179 février 2000 Page 34-35SVM numéro 179 février 2000 Page 36-37SVM numéro 179 février 2000 Page 38-39SVM numéro 179 février 2000 Page 40-41SVM numéro 179 février 2000 Page 42-43SVM numéro 179 février 2000 Page 44-45SVM numéro 179 février 2000 Page 46-47SVM numéro 179 février 2000 Page 48-49SVM numéro 179 février 2000 Page 50-51SVM numéro 179 février 2000 Page 52-53SVM numéro 179 février 2000 Page 54-55SVM numéro 179 février 2000 Page 56-57SVM numéro 179 février 2000 Page 58-59SVM numéro 179 février 2000 Page 60-61SVM numéro 179 février 2000 Page 62-63SVM numéro 179 février 2000 Page 64-65SVM numéro 179 février 2000 Page 66-67SVM numéro 179 février 2000 Page 68-69SVM numéro 179 février 2000 Page 70-71SVM numéro 179 février 2000 Page 72-73SVM numéro 179 février 2000 Page 74-75SVM numéro 179 février 2000 Page 76-77SVM numéro 179 février 2000 Page 78-79SVM numéro 179 février 2000 Page 80-81SVM numéro 179 février 2000 Page 82-83SVM numéro 179 février 2000 Page 84-85SVM numéro 179 février 2000 Page 86-87SVM numéro 179 février 2000 Page 88-89SVM numéro 179 février 2000 Page 90-91SVM numéro 179 février 2000 Page 92-93SVM numéro 179 février 2000 Page 94-95SVM numéro 179 février 2000 Page 96-97SVM numéro 179 février 2000 Page 98-99SVM numéro 179 février 2000 Page 100-101SVM numéro 179 février 2000 Page 102-103SVM numéro 179 février 2000 Page 104-105SVM numéro 179 février 2000 Page 106-107SVM numéro 179 février 2000 Page 108-109SVM numéro 179 février 2000 Page 110-111SVM numéro 179 février 2000 Page 112-113SVM numéro 179 février 2000 Page 114-115SVM numéro 179 février 2000 Page 116-117SVM numéro 179 février 2000 Page 118-119SVM numéro 179 février 2000 Page 120-121SVM numéro 179 février 2000 Page 122-123SVM numéro 179 février 2000 Page 124-125SVM numéro 179 février 2000 Page 126-127SVM numéro 179 février 2000 Page 128-129SVM numéro 179 février 2000 Page 130-131SVM numéro 179 février 2000 Page 132-133SVM numéro 179 février 2000 Page 134-135SVM numéro 179 février 2000 Page 136-137SVM numéro 179 février 2000 Page 138-139SVM numéro 179 février 2000 Page 140-141SVM numéro 179 février 2000 Page 142-143SVM numéro 179 février 2000 Page 144-145SVM numéro 179 février 2000 Page 146-147SVM numéro 179 février 2000 Page 148-149SVM numéro 179 février 2000 Page 150-151SVM numéro 179 février 2000 Page 152-153SVM numéro 179 février 2000 Page 154-155SVM numéro 179 février 2000 Page 156-157SVM numéro 179 février 2000 Page 158-159SVM numéro 179 février 2000 Page 160-161SVM numéro 179 février 2000 Page 162-163SVM numéro 179 février 2000 Page 164-165SVM numéro 179 février 2000 Page 166-167SVM numéro 179 février 2000 Page 168-169SVM numéro 179 février 2000 Page 170-171SVM numéro 179 février 2000 Page 172-173SVM numéro 179 février 2000 Page 174-175SVM numéro 179 février 2000 Page 176-177SVM numéro 179 février 2000 Page 178-179SVM numéro 179 février 2000 Page 180-181SVM numéro 179 février 2000 Page 182-183SVM numéro 179 février 2000 Page 184-185SVM numéro 179 février 2000 Page 186-187SVM numéro 179 février 2000 Page 188-189SVM numéro 179 février 2000 Page 190-191SVM numéro 179 février 2000 Page 192-193SVM numéro 179 février 2000 Page 194-195SVM numéro 179 février 2000 Page 196-197SVM numéro 179 février 2000 Page 198-199SVM numéro 179 février 2000 Page 200-201SVM numéro 179 février 2000 Page 202-203SVM numéro 179 février 2000 Page 204-205SVM numéro 179 février 2000 Page 206-207SVM numéro 179 février 2000 Page 208-209SVM numéro 179 février 2000 Page 210-211SVM numéro 179 février 2000 Page 212-213SVM numéro 179 février 2000 Page 214-215SVM numéro 179 février 2000 Page 216-217SVM numéro 179 février 2000 Page 218-219SVM numéro 179 février 2000 Page 220-221SVM numéro 179 février 2000 Page 222-223SVM numéro 179 février 2000 Page 224-225SVM numéro 179 février 2000 Page 226-227SVM numéro 179 février 2000 Page 228-229SVM numéro 179 février 2000 Page 230-231SVM numéro 179 février 2000 Page 232-233SVM numéro 179 février 2000 Page 234-235SVM numéro 179 février 2000 Page 236-237SVM numéro 179 février 2000 Page 238-239SVM numéro 179 février 2000 Page 240