SVM n°179 février 2000
SVM n°179 février 2000
  • Prix facial : 20 F

  • Parution : n°179 de février 2000

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 240

  • Taille du fichier PDF : 196 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... Intel crée l'Internet absolu.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 130 - 131  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
130 131
PRATIQUE Bonne question Faut-il ajouter de la pLUS UN PC A DE mémoire vive, plus il travaille vite. Ni tout à fait vraie, ni tout à fait fausse, cette assertion est souvent vérifiée. Dans la mesure où la mémoire conserve les logiciels et les données que traite le processeur, les échanges entre ces deux éléments sont perma- Lorsqu'un PC commence à fatiguer, un bon moyen de le requinquer consiste à gonfler sa mémoire vive. Pourquoi, comment, et dans quels cas ? Réponses ici. PAR BRUNO FERRET nents. Chacun se doute bien alors que la vitesse des échanges a une influence sur les performances du PC. Mais dans quelle mesure la taille mémoire intervient-elle aussi sur les performances ? Et, concrètement, comment savoir si l'on doit ou non ajouter de la mémoire à son PC ? Signe avant-coureur de mémoire qui flanche En fait, il y a des symptômes qui ne trompent pas. Par exemple, après avoir ouvert les deux ou trois logiciels qui vous servent quotidiennement, si le PC vous fait systématiquement attendre quelques secondes quand vous passez d'une fenêtre à l'autre, inutile de pester contre votre vieux processeur, c'est bel et bien la mémoire qui manque. Au même moment, vous le remarquerez, le petit INSTALLER DE LA MÉMOIRE VIVE 130 SVM FÉVRIER 2000 HTTP://SVM.VNUNET.FR
mémoire à son PC voyant lumineux du disque dur s'affole. Explication : à court de mémoire vive, Windows utilise une partie du disque dur comme espace de mémoire virtuelle ; les portions de fichiers et de programmes dont le processeur n'a pas immédiatement besoin sont relégués sur le disque. Or, là où la mémoire vive réagit en quelques milliardièmes de seconde, le disque dur a besoin de plusieurs millisecondes. CQFD, voilà pourquoi votre PC rame. Mais on le verra, pour ré- QuEL QUE son. le type du PC concerné, la procédure pour installer des barrettes de mémoire vive sur la carte mère est pratiquement la même. Dans un premier temps, il faut éteindre l'ordinateur et ôter le câble d'alimentation électrique. Après avoir ouvert le boîtier, n'oubliez pas de vous décharger de toute électricité statique en touchant la surface métallique du boîtier avant de poser le doigt sur les composants électroniques (pour faire bien, il faudrait même porter au poignet un bracelet antistatique). Ensuite, si besoin est, dégagez l'espace où se situent les supports de barrettes mémoire en écartant bien les divers câbles qui pourraient en gêner l'accès. Les barrettes sont retenues sur leurs supports par des petits loquets, situés aux deux extrémités. Si vous devez retirer une barrette pour la remplacer par une autre, commencez par déverrouiller ces loquets en les diger de petits courriers dans Word, un PC avec 128 Mo de Ram n'ira pas plus vite qu'avec 64 Mo. Point de salut pour les plus vieux Nous vous indiquons donc ici différents scénarios d'utilisation d'un PC avec, pour chacun, la taille mémoire recommandée. Petit conseil : avant d'acheter un logiciel, pensez aussi à vérifier la "configuration requise" pour le faire fonctionner. Qu'il s'agisse de la taille mémoire ou de la puissance du proces- repoussant vers l'extérieur, puis faites pivoter la barrette vers son arrière (la face où il n'y a pas de composant installé) et retirez-la. Opérer délicatement mais fermement Pour installer une barrette, commencez par vérifier que les pattes des loquets sont bien écartées. Faites glisser la barrette dans son support en la présentant légèrement penchée vers l'arrière puis, une fois en place, redressez-la. Pour finir, remettez les loquets en place de manière à fixer la barrette dans son support. Attention, toutes ces opérations doivent être menées avec délicatesse sans jamais forcer, au risque de provoquer des dommages irréversibles. Cela dit, il est parfois nécessaire d'utiliser une certaine énergie pour ôter ou remettre les loquets de fixation. Mais vérifiez bien que la barrette est correctement installée auparavant. Rebranchez et redémarrez ! seur, le plus souvent, l'éditeur a tendance à sous-estimer les ressources matérielles nécessaires. Rappelez-vous également que la taille mémoire qu'il indique est valable pour une utilisation mono- application, alors que vous devrez peut-être ouvrir plusieurs logiciels en même temps. Bref, fiezvous plutôt à la "configuration recommandée" lorsqu'elle est indiquée (c'est souvent le cas pour les jeux). Les PC les plus anciens, avec un processeur 386 ou 486, sont équipés de mémoire vive DRam généralement conditionnée sous forme de puces enfichées directement sur la carte mère. Ce type de QUELLES CAPACITÉS CHOISIR PERMIS Windows 98, Linux Traitement de texte ou tableur Navigation et téléphonie Internet Petite retouche photo, édition audio, gravure Encyclopédie, softs AVEC 32 Mo L N'Y A PAS À PROPREMENT parler de capacité minimale de mémoire vive à installer dans un ordinateur, tout dépend de l'usage qu'on en a. Vous vous sentez peut-être à l'aise dans vos 32 ou 48 Mo de Ram. Mais pour travailler et jouer de manière confortable et performante avec des logiciels récents, 64 Mo de mémoire vive sceam représentent la valeur la plus courante, y compris pour les ordinateurs portables. Du reste, on ne trouve pratiquement plus de barrettes inférieures à cette capacité. Si votre PC ne comporte que 16 ou 32 Mo, vous procéderez donc plus à un remplacement qu'à un ajout IMPOSSIBLE OU À ÉVITER Ouvrir plusieurs logiciels et fenêtres en même temps Imprimer de gros documents graphiques Jeux 3D récents Garder ouvert un programme de messagerie ou de fax La reconnaissance vocale de mémoire vive. Quant à ceux qui utilisent des applications lourdes pour gérer des fichiers graphiques ou multimédias volumineux, ils opteront pour 128 Mo, de même que ceux qui utilisent des jeux en 3D, souvent très gourmands en ressources matérielles. Les deux tableaux de cet encadré vous éclairent sur les usages permis en fonction de la mémoire vive installée (mais il va de soi que d'autres paramètres sont à considérer, comme la puissance du processeur pour la reconnaissance vocale ou les jeux 3D. AVEC 64 Mo PERMIS IMPOSSIBLE OU À ÉVITER Windows 98 Création 3D et NT, Linux Retouche photo PAO et retouche photo professionnelle Montage vid Montage vidéo familial professionnel Se constituer une base de données Jeux 3D mémoire est aujourd'hui pratiquement introuvable. Et, de toute manière, les PC utilisant ce genre d'architecture sont complètement dépassés. Pour répondre aux exigences des softs actuels, augmenter la mémoire ne suffira pas. SVM FÉVRIER 2 0 0 0 HTTP://SVM.VNUNET.FR 131



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 179 février 2000 Page 1SVM numéro 179 février 2000 Page 2-3SVM numéro 179 février 2000 Page 4-5SVM numéro 179 février 2000 Page 6-7SVM numéro 179 février 2000 Page 8-9SVM numéro 179 février 2000 Page 10-11SVM numéro 179 février 2000 Page 12-13SVM numéro 179 février 2000 Page 14-15SVM numéro 179 février 2000 Page 16-17SVM numéro 179 février 2000 Page 18-19SVM numéro 179 février 2000 Page 20-21SVM numéro 179 février 2000 Page 22-23SVM numéro 179 février 2000 Page 24-25SVM numéro 179 février 2000 Page 26-27SVM numéro 179 février 2000 Page 28-29SVM numéro 179 février 2000 Page 30-31SVM numéro 179 février 2000 Page 32-33SVM numéro 179 février 2000 Page 34-35SVM numéro 179 février 2000 Page 36-37SVM numéro 179 février 2000 Page 38-39SVM numéro 179 février 2000 Page 40-41SVM numéro 179 février 2000 Page 42-43SVM numéro 179 février 2000 Page 44-45SVM numéro 179 février 2000 Page 46-47SVM numéro 179 février 2000 Page 48-49SVM numéro 179 février 2000 Page 50-51SVM numéro 179 février 2000 Page 52-53SVM numéro 179 février 2000 Page 54-55SVM numéro 179 février 2000 Page 56-57SVM numéro 179 février 2000 Page 58-59SVM numéro 179 février 2000 Page 60-61SVM numéro 179 février 2000 Page 62-63SVM numéro 179 février 2000 Page 64-65SVM numéro 179 février 2000 Page 66-67SVM numéro 179 février 2000 Page 68-69SVM numéro 179 février 2000 Page 70-71SVM numéro 179 février 2000 Page 72-73SVM numéro 179 février 2000 Page 74-75SVM numéro 179 février 2000 Page 76-77SVM numéro 179 février 2000 Page 78-79SVM numéro 179 février 2000 Page 80-81SVM numéro 179 février 2000 Page 82-83SVM numéro 179 février 2000 Page 84-85SVM numéro 179 février 2000 Page 86-87SVM numéro 179 février 2000 Page 88-89SVM numéro 179 février 2000 Page 90-91SVM numéro 179 février 2000 Page 92-93SVM numéro 179 février 2000 Page 94-95SVM numéro 179 février 2000 Page 96-97SVM numéro 179 février 2000 Page 98-99SVM numéro 179 février 2000 Page 100-101SVM numéro 179 février 2000 Page 102-103SVM numéro 179 février 2000 Page 104-105SVM numéro 179 février 2000 Page 106-107SVM numéro 179 février 2000 Page 108-109SVM numéro 179 février 2000 Page 110-111SVM numéro 179 février 2000 Page 112-113SVM numéro 179 février 2000 Page 114-115SVM numéro 179 février 2000 Page 116-117SVM numéro 179 février 2000 Page 118-119SVM numéro 179 février 2000 Page 120-121SVM numéro 179 février 2000 Page 122-123SVM numéro 179 février 2000 Page 124-125SVM numéro 179 février 2000 Page 126-127SVM numéro 179 février 2000 Page 128-129SVM numéro 179 février 2000 Page 130-131SVM numéro 179 février 2000 Page 132-133SVM numéro 179 février 2000 Page 134-135SVM numéro 179 février 2000 Page 136-137SVM numéro 179 février 2000 Page 138-139SVM numéro 179 février 2000 Page 140-141SVM numéro 179 février 2000 Page 142-143SVM numéro 179 février 2000 Page 144-145SVM numéro 179 février 2000 Page 146-147SVM numéro 179 février 2000 Page 148-149SVM numéro 179 février 2000 Page 150-151SVM numéro 179 février 2000 Page 152-153SVM numéro 179 février 2000 Page 154-155SVM numéro 179 février 2000 Page 156-157SVM numéro 179 février 2000 Page 158-159SVM numéro 179 février 2000 Page 160-161SVM numéro 179 février 2000 Page 162-163SVM numéro 179 février 2000 Page 164-165SVM numéro 179 février 2000 Page 166-167SVM numéro 179 février 2000 Page 168-169SVM numéro 179 février 2000 Page 170-171SVM numéro 179 février 2000 Page 172-173SVM numéro 179 février 2000 Page 174-175SVM numéro 179 février 2000 Page 176-177SVM numéro 179 février 2000 Page 178-179SVM numéro 179 février 2000 Page 180-181SVM numéro 179 février 2000 Page 182-183SVM numéro 179 février 2000 Page 184-185SVM numéro 179 février 2000 Page 186-187SVM numéro 179 février 2000 Page 188-189SVM numéro 179 février 2000 Page 190-191SVM numéro 179 février 2000 Page 192-193SVM numéro 179 février 2000 Page 194-195SVM numéro 179 février 2000 Page 196-197SVM numéro 179 février 2000 Page 198-199SVM numéro 179 février 2000 Page 200-201SVM numéro 179 février 2000 Page 202-203SVM numéro 179 février 2000 Page 204-205SVM numéro 179 février 2000 Page 206-207SVM numéro 179 février 2000 Page 208-209SVM numéro 179 février 2000 Page 210-211SVM numéro 179 février 2000 Page 212-213SVM numéro 179 février 2000 Page 214-215SVM numéro 179 février 2000 Page 216-217SVM numéro 179 février 2000 Page 218-219SVM numéro 179 février 2000 Page 220-221SVM numéro 179 février 2000 Page 222-223SVM numéro 179 février 2000 Page 224-225SVM numéro 179 février 2000 Page 226-227SVM numéro 179 février 2000 Page 228-229SVM numéro 179 février 2000 Page 230-231SVM numéro 179 février 2000 Page 232-233SVM numéro 179 février 2000 Page 234-235SVM numéro 179 février 2000 Page 236-237SVM numéro 179 février 2000 Page 238-239SVM numéro 179 février 2000 Page 240