SVM n°179 février 2000
SVM n°179 février 2000
  • Prix facial : 20 F

  • Parution : n°179 de février 2000

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (204 x 280) mm

  • Nombre de pages : 240

  • Taille du fichier PDF : 196 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... Intel crée l'Internet absolu.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
L'ESSENTIEL Mikos Biotech, une société américaine, développe un système d'identification des individus grâce aux vaisseaux sanguins qui parcourent le visage. Le système ne fonctionne pour l'instant qu'à une faible distance, mais il pourrait bientôt identifier quelqu'un à environ 150 mètres. Le Cnet, centre de recherche de France Telecom, participe au lancement du consortium i-Wear dédié, pour les cinq années à venir, au développement de vêtements communicants dans des domaines aussi variés que le sport, les loisirs ou les affaires. Un survêtement capable d'analyser les performances sportives devrait constituer, dans le courant de l'année 2000, une première application du système. La science Et SI... grâce à l'Internet, entrer en contact avec l'au-delà devenait possible ? C'est en tout cas ce qu'entend "prouver scientifiquement" le site www.afterlifecodes.com. De son vivant, l'internaute y écrit une phrase clé, qui est ensuite cryptée par un code. Une fois décédé, il "communique" son code à un vivant pour que celui-ci reconstruise la phrase d'origine. L'algorithme utilisé pour crypter la phrase s'appelle "code Tribbe-Mulders". Un coup des X-Files ? LA BAGNOLE Ford fournira l'accès Internet dans ses modèles Lincoln 2001. Le système fonctionnera à la voix et permettra aux automobilistes de consulter les cours de la Bourse (sic !)... et, quand même, d'obtenir des informations sur la circulation ou d'appeler des secours en cas d'accident. PSA, Renault et Cofiroute testent les autoroutes interactives. Celles-ci devraient être dotées peu à peu de bornes radio récupérant les infos sur le trafic. Les voitures équipées pourraient alors interagir avec les bornes et fournir des indications aux autres automobilistes. IBM prépare l'ordinateur le plus puissant du monde, au service de la recherche génétique. A l'heure où les labos de recherche américains déposent les brevets des séquences ADN qu'ils décodent, IBM fait le projet de percer le secret des longues chaînes d'acides aminés formant les protéines, cela grâce à un super-ordinateur, mille fois plus puissant que le champion d'échecs Deeper Blue. Blue Gene, c'est le nom de la bête, a coûté 100 millions de dollars et est né pour aider les scientifiques à comprendre le fonctionnement des protéines dans la synthèse du génome humain. Il devrait prendre en défaut la loi de Moore en atteignant, dans moins de 5 ans, une vitesse de calcul de l'ordre du pétaflop, soit un million de milliards d'opérations par seconde ! Dans cette perspective, les chercheurs d'IBM expérimentent un changement majeur avec Smash, une architecture qui utilise un million de processeurs en parallèle, avec une capacité to- lérant les erreurs de composants individuels. B.P. DUC. voir FUTUR, page 116 Canard électronique VOir ENCYCLOPÉDIE, page 228 Emotions cyber Depuis des années, le chercheur Fumio Hara cherche à "humaniser" l'interface hommemachine. Passant aux yeux de ses confrères cybernéticiens pour un original, l'invité de notre rubrique Futur nous a reçus dans son laboratoire au Japon. Il nous a raconté son histoire et présenté son dernier prototype à visage humain capable d'exprimer six émotions universelles : la colère, la tristesse, le sourire, la surprise, la peur et la joie. Le journal électronique explore de nouvelles voies dans la consommation des services d'informations. Ce prototype de quotidien électronique signé IBM est conçu pour tenir compte de l'usage actuel des journaux, tout en intégrant les apports de la numérisation et de la distribution en ligne. Léger, pliable, composé de 16 pages à la fois résistantes et flexibles, reliées par une barre métallique et imprimées en recto-verso avec une encre électronique expérimentale censée se transformer au gré des téléchargements, le journal électronique n'est pas prévu avant quelques années. En attendant, mieux vaut encore parier sur un bon écran rigide. Et là, reportez-vous à notre "Ency- clopédie de la micro". B.P. DUC. 12 SVM F VRIER 2000 HTTP://SVM VNUNET.FR
Op. Ini La mémoire photographiée L'imagerie 3D au secours de l'apprentissage et de la formation de la mémoire à long terme. On sait que le réseau neuronal d'un rat de laboratoire se développe davantage en environnement fortement stimulé. L'analyse au microscope électronique d'une culture de neurones électriquement stimulés a permis à une équipe genevoise d'observer une duplication des synapses et de valider l'hypothèse suivante : l'apprentissage modifie les neurones en les rendant plus sensibles aux signaux chimiques de leurs voisins. Pour le prouver, les chercheurs utilisent la synthèse 3D, les images montrant un changement de forme des neurones ainsi que la multiplication des contacts synaptiques. De fécondes et nouvel- z les pistes pour la o recherche médicale et l'éducation. B.P. DUC. voir FUTUR, page 114 L'électronique à l'échelle moléculaire Avec la découverte néerlandaise de nouvelles propriétés des nanotubes de carbone, la course à la miniaturisation pourrait déboucher sur la fabrication d'appareils électroniques à l'échelle moléculaire. Car une fois coudés, ces nanotubes (des rouleaux de feuilles de carbone d'un millionième de millimètre) se comportent tels des composants électroniques, où le courant ne passe que dans un sens. La partie coudée du nanotube lui confère des propriétés électriques différentes, métalliques pour le premier segment, semi-conductrices pour l'autre. B.P. DUC. Après la tempête, le Fujitsu Météo France s'équipe de plus puissant des supercalculateurs d'Europe. Pour ses prévisions, Météo France devrait rendre opérationnel au printemps le Fujitsu VPP 5000, le plus puissant supercalculateur d'Europe à ce jour. Capable d'effectuer 300 milliards d'opérations à o la seconde, il peut afficher des prévisions à 4 jours, sur la France, en 3 minutes, au lieu de 1 h 12 min avec le système précé- o dent, un Cray C98. "Le but est d'assimiler davantage de données. Par exemple en intégrant des observations en provenance des nouvelles générations de satellites, de façon continue", précise Jean- Marc Destruel, du centre de Toulouse. En attendant le printemps, le relevé topographique de la Terre aura pris une nouvelle ampleur avec le prochain vol d'Endeavour... os. voir FUTUR, page 112 SVM FEVRIER 2 0 0 0 HTTP://SVM.VNUNET.FR RMAGOLOGI E Une équipe du MIT (Massachusetts Institute of Technology) vient de mettre au point une technique de vidéo ultrafine permettant d'observer dans le détail le fonctionnement de l'oreille, et notamment le battement des centaines de cils microscopiques qui sont ballottés par les ondes acoustiques. Cet outil devrait améliorer notre compréhension de l'ouïe et permettre, au bout du compte, la réalisation de prothèses auditives bien plus performantes. Des scientifiques suisses viennent redonner l'espoir aux malades atteints de la maladie de Creutzfeld-Jakob après avoir percé le secret du prion "humain", responsable de la maladie. En effet, ils ont décodé la structure en trois dimensions de cette protéine infectieuse, ce qui permera de comprendre son fonctionnement et son mode de transmission. LES PUCES À FOND UN PAS DE GÉANT DANS LA MINIATURISATION INDUSTRIELLE DES TRANSISTORS. A la Conférence internationale de San Francisco, Bell présentera le plus petit transistor jamais produit avec des équipements adaptés aux conditions actuelles d'industrialisation. Sa solution pour poursuivre la miniaturisation des circuits électroniques à moyen terme consiste à abandonner les procédés horizontaux de gravure et de photo-lithographie, au profit d'une architecture verticale, où les composants du transistor s'empilent en couches successives, 2 000 fois plus fines qu'un cheveu. Chaque transistor est équipé de deux portes au lieu d'une, ce qui pourrait doubler la vitesse des puces. Un logiciel à vocation vétérinaire vient d'être mis au point en Belgique. Son but : repérer les cochons malades... à partir de leurs bruits de toux. Le logiciel est alimenté par une banque de données de 5000 sons recueillis dans une porcherie. 13 JTL G/SI PA IMAGE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 179 février 2000 Page 1SVM numéro 179 février 2000 Page 2-3SVM numéro 179 février 2000 Page 4-5SVM numéro 179 février 2000 Page 6-7SVM numéro 179 février 2000 Page 8-9SVM numéro 179 février 2000 Page 10-11SVM numéro 179 février 2000 Page 12-13SVM numéro 179 février 2000 Page 14-15SVM numéro 179 février 2000 Page 16-17SVM numéro 179 février 2000 Page 18-19SVM numéro 179 février 2000 Page 20-21SVM numéro 179 février 2000 Page 22-23SVM numéro 179 février 2000 Page 24-25SVM numéro 179 février 2000 Page 26-27SVM numéro 179 février 2000 Page 28-29SVM numéro 179 février 2000 Page 30-31SVM numéro 179 février 2000 Page 32-33SVM numéro 179 février 2000 Page 34-35SVM numéro 179 février 2000 Page 36-37SVM numéro 179 février 2000 Page 38-39SVM numéro 179 février 2000 Page 40-41SVM numéro 179 février 2000 Page 42-43SVM numéro 179 février 2000 Page 44-45SVM numéro 179 février 2000 Page 46-47SVM numéro 179 février 2000 Page 48-49SVM numéro 179 février 2000 Page 50-51SVM numéro 179 février 2000 Page 52-53SVM numéro 179 février 2000 Page 54-55SVM numéro 179 février 2000 Page 56-57SVM numéro 179 février 2000 Page 58-59SVM numéro 179 février 2000 Page 60-61SVM numéro 179 février 2000 Page 62-63SVM numéro 179 février 2000 Page 64-65SVM numéro 179 février 2000 Page 66-67SVM numéro 179 février 2000 Page 68-69SVM numéro 179 février 2000 Page 70-71SVM numéro 179 février 2000 Page 72-73SVM numéro 179 février 2000 Page 74-75SVM numéro 179 février 2000 Page 76-77SVM numéro 179 février 2000 Page 78-79SVM numéro 179 février 2000 Page 80-81SVM numéro 179 février 2000 Page 82-83SVM numéro 179 février 2000 Page 84-85SVM numéro 179 février 2000 Page 86-87SVM numéro 179 février 2000 Page 88-89SVM numéro 179 février 2000 Page 90-91SVM numéro 179 février 2000 Page 92-93SVM numéro 179 février 2000 Page 94-95SVM numéro 179 février 2000 Page 96-97SVM numéro 179 février 2000 Page 98-99SVM numéro 179 février 2000 Page 100-101SVM numéro 179 février 2000 Page 102-103SVM numéro 179 février 2000 Page 104-105SVM numéro 179 février 2000 Page 106-107SVM numéro 179 février 2000 Page 108-109SVM numéro 179 février 2000 Page 110-111SVM numéro 179 février 2000 Page 112-113SVM numéro 179 février 2000 Page 114-115SVM numéro 179 février 2000 Page 116-117SVM numéro 179 février 2000 Page 118-119SVM numéro 179 février 2000 Page 120-121SVM numéro 179 février 2000 Page 122-123SVM numéro 179 février 2000 Page 124-125SVM numéro 179 février 2000 Page 126-127SVM numéro 179 février 2000 Page 128-129SVM numéro 179 février 2000 Page 130-131SVM numéro 179 février 2000 Page 132-133SVM numéro 179 février 2000 Page 134-135SVM numéro 179 février 2000 Page 136-137SVM numéro 179 février 2000 Page 138-139SVM numéro 179 février 2000 Page 140-141SVM numéro 179 février 2000 Page 142-143SVM numéro 179 février 2000 Page 144-145SVM numéro 179 février 2000 Page 146-147SVM numéro 179 février 2000 Page 148-149SVM numéro 179 février 2000 Page 150-151SVM numéro 179 février 2000 Page 152-153SVM numéro 179 février 2000 Page 154-155SVM numéro 179 février 2000 Page 156-157SVM numéro 179 février 2000 Page 158-159SVM numéro 179 février 2000 Page 160-161SVM numéro 179 février 2000 Page 162-163SVM numéro 179 février 2000 Page 164-165SVM numéro 179 février 2000 Page 166-167SVM numéro 179 février 2000 Page 168-169SVM numéro 179 février 2000 Page 170-171SVM numéro 179 février 2000 Page 172-173SVM numéro 179 février 2000 Page 174-175SVM numéro 179 février 2000 Page 176-177SVM numéro 179 février 2000 Page 178-179SVM numéro 179 février 2000 Page 180-181SVM numéro 179 février 2000 Page 182-183SVM numéro 179 février 2000 Page 184-185SVM numéro 179 février 2000 Page 186-187SVM numéro 179 février 2000 Page 188-189SVM numéro 179 février 2000 Page 190-191SVM numéro 179 février 2000 Page 192-193SVM numéro 179 février 2000 Page 194-195SVM numéro 179 février 2000 Page 196-197SVM numéro 179 février 2000 Page 198-199SVM numéro 179 février 2000 Page 200-201SVM numéro 179 février 2000 Page 202-203SVM numéro 179 février 2000 Page 204-205SVM numéro 179 février 2000 Page 206-207SVM numéro 179 février 2000 Page 208-209SVM numéro 179 février 2000 Page 210-211SVM numéro 179 février 2000 Page 212-213SVM numéro 179 février 2000 Page 214-215SVM numéro 179 février 2000 Page 216-217SVM numéro 179 février 2000 Page 218-219SVM numéro 179 février 2000 Page 220-221SVM numéro 179 février 2000 Page 222-223SVM numéro 179 février 2000 Page 224-225SVM numéro 179 février 2000 Page 226-227SVM numéro 179 février 2000 Page 228-229SVM numéro 179 février 2000 Page 230-231SVM numéro 179 février 2000 Page 232-233SVM numéro 179 février 2000 Page 234-235SVM numéro 179 février 2000 Page 236-237SVM numéro 179 février 2000 Page 238-239SVM numéro 179 février 2000 Page 240