SVM n°15 mars 1985
SVM n°15 mars 1985
  • Prix facial : 16 F

  • Parution : n°15 de mars 1985

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Excelsior Publications

  • Format : (206 x 283) mm

  • Nombre de pages : 156

  • Taille du fichier PDF : 151 Mo

  • Dans ce numéro : rencotre avec des génies... Clive Sinclair, Bill Gates, Chuck Peddle, Steve Wozniak, Thomas Kurtz.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
BULL FONCE D Eux MOIS A PEINE APRÈS LE lancement du Micral 30 compatible IBM, Bull se lance avec l'ardeur du néophyte dans la promotion de son produit : plus de 150 000 invitations pour l'exposition Micro Bull 1, à Paris, l'occasion de faire le point sur les logiciels disponibles sur cette machine. Finie, la valse-hésitation. Tout en conservant les produits développés sous Prologue, le micro de Bull hérite des bibliothèques CP/M et MS-DOS. Pratiquement tous les logiciels classiques étaient présentés, y compris, côte à côte, GEM de Digital Research et MS-WIN de Microsoft : impressionnant. Quelque 6 000 visiteurs ont visité Micro Bull en trois jours d'exposition. Photo YACINE LA RADIO S'INFORMATISE L ES ALLEMANDS, QUI CONNAISSENT ARI depuis dix ans, sont blasés, mais nous il nous étonne encore. On roule en voiture... soudain, la radio se met en marche et diffuse le bulletin d'informations routières. Le père d'Ari, Blaupunkt, a amélioré le système avec Travel Ari, sorti en 1984 : le petit dernier a une double unité de réception : sur la première, on écoute la station de son choix et le message émis est reçu sur la deuxième, interrompant le programme le temps de sa diffusion. Mieux encore : le RDS (Radio Data System) actuellement en expérimentation. Ici, plusieurs programmes au choix (jazz, sport, informations,...). Quand, par exemple, une station de radio démarre un programme de jazz, elle émet une sous-porteuse reconnue par le scanner de l'auditeur, et son poste se met en marche.• LA COMMISSION nationale Informatique et libertés a donné son feu vert pour l'installation de mouchards téléphoniques dans les entreprises, afin de garder une trace écrite des numéros de téléphone appelés par les salariés. Gare à ceux qui passent des heures sur la messagerie Minitel du Parisien Libéré aux frais de leur patron ! 16 é File Edit Window Type Plot RHiS Font morio 0000>000o0 000 0 0 0 0rrrrrrrrrrr•0Orrrrr0 10 11 otal 12 13 Le graphique reflète instantanément 14 es changements de la feuille de calcul JAZZ : PREMIER ESSAI A UTANT LE DIRE TOUT DE SUITE, UNE première démonstration de Jazz nous permet dès maintenant d'affirmer que Jazz est le logiciel le plus ambitieux et le plus extraordinaire jamais écrit sur Macintosh. Rappelons que la société Lotus, qui a produit 1-2-3 et Symphony, a entrepris d'écrire un logiciel intégré pour le Macintosh. Le résultat est très impressionnant, même si la version 0.19.1 que nous avons vue n'est qu'une des très nombreuses versions provisoires qui conduiront au produit définitif. Ce logiciel se compose de 4 modules : traitement de texte, tableur, graphique et communication. La première originalité de Jazz est que chacun des modules peut être appelé en même temps que les autres, dans une fenêtre de dimensions variables. Mieux, on peut ouvrir simultanément deux tableaux ou deux textes. Les transferts entre modules sont toujours possibles. Le traitement de texte est une copie de Mac Write avec en plus le défilement horizontal et les caractères de 36 points. Le tableur est plus ambitieux, avec 256 colonnes et 8192 lignes. La gestion de fichiers se fait dans les cases du tableur, mais il est N OUS SOMMES HEUREUX DE VOUS faire part de deux réconciliations émouvantes survenues il y a peu. En février 1983, la police perquisitionnait au dub Microtel d'Issy-les-Moulineaux, à la suite d'une plainte de Tandy : un adhérent du dub proposait à la vente, par petites annonces, des logiciels piratés. Tandy ne pouvant prouver que l'origine du piratage se trouvait à Issy-les-Moulineaux, Microtel a contre-attaqué, estimant que la plainte lui portait préjudice. Aujourd'hui, Microtel et Tandy abandonnent leurs plaintes 00 00 0000000 00000 00 0000000000000000 00000 00 000 0000 00000 possible de définir un masque de saisie. La représentation graphique des valeurs numériques se fait dans une fenêtre : il est donc possible de modifier un tableau et de voir en même temps la modification du graphique correspondant La dernière fonction est un module de communication émulant entre autres les terminaux DEC VT 52 et VT 100. Contrairement à Symphony, Jazz ne comporte pas la notion de macro-commande, qui permet de mémoriser toute une série de commandes sous un seul nom. Toutefois, Jazz introduit une fonction baptisée "hot-view" : si on insère un tableau de chiffres ou un dessin dans un texte, on peut, si on le désire, garder la trace du lien entre le tableau d'origine et sa copie dans le texte : toute modification dans l'un produira automatiquement les modifications correspondantes dans l'autre. Cette fonctionnalité extraordinaire constitue la véritable intégration du produit La mise en vente est prévue en version française début mai. Macintosh 512 Ko et 2e lecteur de disquettes obligatoires. Prix : 5 800 F H.T. environ. (Lotus, 38 avenue Hoche, 75008 Paris, tél. : (1) 225.26.33.) EMBRASSONS-NOUS respectives, et annoncent, dans un communiqué commun, la création d'un groupe de travail sur le piratage. A noter que cette réconciliation ne concerne pas l'auteur des petites annonces... L'autre embrassade rassemble Segimex, ancien importateur d'une copie d'Apple, le Golem, et Apple Seedrin, qui avait obtenu sa condamnation en 1983 pour contrefaçon. Aujourd'hui, Segimex devient revendeur officiel Apple. Moralité : n'oublions pas que les meilleurs spécialistes de micro sont souvent d'anciens pirates...
KODAK POIDS LOURD L E LECTEUR DE DISQUETTES MIRACLE de Kodak, dont nous annoncions la mise au point dans notre numéro de janvier 1984, est désormais disponible en France. Livré de façon à pouvoir remplacer les lecteurs de l'IBM PC ou du PC XT, il possède la capacité record de 3,3 Mo sur une disquette de 5 114 pouces : un chiffre près de dix fois supérieur à celui du lecteur standard de l'IBM PC. Là où il faut 30 disquettes classiques pour sauvegarder le contenu du disque dur du XT, 3 disquettes suffisent avec le lecteur Kodak. Les temps d'accès, selon le fournisseur, sont comparables à ceux d'un disque dur. Il faut utiliser des disquettes spéciales de 192 tpi. Prix : 13 300 F KT. avec contrôleur. (Micro Connection, 103 rue du Château, 92100 Boulogne, tél. : (1) 825.83.83.) 68 09 SIFINO.., -..sm.,. —.. LES ÉCRANS DE DEMAIN, », CETTE MINUSCULE TÉLÉVISION, DERNIER modèle de Seiko est munie du plus petit écran couleur du monde, constitué de cristaux liquides dont la nouvelle technologie, dite sandwich, est la plus rapide et la plus contrastée jamais développée. 52 800 cristaux forment un. écran de deux pouces de diagonale. Des transistors, de conception révolutionnaire, en couches minces, de 0,3 micron d'épaisseur (quasi transparent) alimentent chaque pixel ; ceux-ci focalisent la lumière en provenance de l'arrière de l'appareil, à travers un réseau de filtres colorés, vers un point microscopique de l'écran. On peut supposer que la prochaine génération d'ordinateurs portatifs adoptera ce mode de visualisation dont le prix, pour l'instant, reste prohibitif.• L'ÉDUCATION NATIONALE a chois : la base de données MDES III co"ie eut ! ! de développement, pour des applications pédagogiques ou de gestion.• DIRECO lance un vrai Logo pour Spectrum, réalisé par ACT Informatique. Prix : 550 F avec deux manuels. SCIENCE & VI ! MICRO N°15 - MARS 1985 Microsoft essine sur Macintosh. acintosh est une mar, ne dé osée d'Apple Computer Mettez une disquette Chart dans votre Macintosh. Il devient aussitôt un virtuose de l'explication par l'image. Désormais, tous vos calculs, toutes vos démonstrations s'accompagnent avec brio de graphiques clairs et parlants. Chart est le plus complet, le plus puissant, le plus simple des logiciels graphiques. Galerie de 42 graphiques différents. Seize graphiques sur la même page. Sept fonctions statistiques. Inclusion de textes dans les graphes. Adaptation des graphiques avec la souris. Fusion avec Word pour l'édition. Lien permanent avec Multiplan. Guide sur l'écran et commandes en français : sur tous les points la supériorité de Chart est éclatante. le graphique choc MICROSOFT Les logiciels de la vie simple. N°519 Local Québec 91946 - Les Ulis Cedex.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


SVM numéro 15 mars 1985 Page 1SVM numéro 15 mars 1985 Page 2-3SVM numéro 15 mars 1985 Page 4-5SVM numéro 15 mars 1985 Page 6-7SVM numéro 15 mars 1985 Page 8-9SVM numéro 15 mars 1985 Page 10-11SVM numéro 15 mars 1985 Page 12-13SVM numéro 15 mars 1985 Page 14-15SVM numéro 15 mars 1985 Page 16-17SVM numéro 15 mars 1985 Page 18-19SVM numéro 15 mars 1985 Page 20-21SVM numéro 15 mars 1985 Page 22-23SVM numéro 15 mars 1985 Page 24-25SVM numéro 15 mars 1985 Page 26-27SVM numéro 15 mars 1985 Page 28-29SVM numéro 15 mars 1985 Page 30-31SVM numéro 15 mars 1985 Page 32-33SVM numéro 15 mars 1985 Page 34-35SVM numéro 15 mars 1985 Page 36-37SVM numéro 15 mars 1985 Page 38-39SVM numéro 15 mars 1985 Page 40-41SVM numéro 15 mars 1985 Page 42-43SVM numéro 15 mars 1985 Page 44-45SVM numéro 15 mars 1985 Page 46-47SVM numéro 15 mars 1985 Page 48-49SVM numéro 15 mars 1985 Page 50-51SVM numéro 15 mars 1985 Page 52-53SVM numéro 15 mars 1985 Page 54-55SVM numéro 15 mars 1985 Page 56-57SVM numéro 15 mars 1985 Page 58-59SVM numéro 15 mars 1985 Page 60-61SVM numéro 15 mars 1985 Page 62-63SVM numéro 15 mars 1985 Page 64-65SVM numéro 15 mars 1985 Page 66-67SVM numéro 15 mars 1985 Page 68-69SVM numéro 15 mars 1985 Page 70-71SVM numéro 15 mars 1985 Page 72-73SVM numéro 15 mars 1985 Page 74-75SVM numéro 15 mars 1985 Page 76-77SVM numéro 15 mars 1985 Page 78-79SVM numéro 15 mars 1985 Page 80-81SVM numéro 15 mars 1985 Page 82-83SVM numéro 15 mars 1985 Page 84-85SVM numéro 15 mars 1985 Page 86-87SVM numéro 15 mars 1985 Page 88-89SVM numéro 15 mars 1985 Page 90-91SVM numéro 15 mars 1985 Page 92-93SVM numéro 15 mars 1985 Page 94-95SVM numéro 15 mars 1985 Page 96-97SVM numéro 15 mars 1985 Page 98-99SVM numéro 15 mars 1985 Page 100-101SVM numéro 15 mars 1985 Page 102-103SVM numéro 15 mars 1985 Page 104-105SVM numéro 15 mars 1985 Page 106-107SVM numéro 15 mars 1985 Page 108-109SVM numéro 15 mars 1985 Page 110-111SVM numéro 15 mars 1985 Page 112-113SVM numéro 15 mars 1985 Page 114-115SVM numéro 15 mars 1985 Page 116-117SVM numéro 15 mars 1985 Page 118-119SVM numéro 15 mars 1985 Page 120-121SVM numéro 15 mars 1985 Page 122-123SVM numéro 15 mars 1985 Page 124-125SVM numéro 15 mars 1985 Page 126-127SVM numéro 15 mars 1985 Page 128-129SVM numéro 15 mars 1985 Page 130-131SVM numéro 15 mars 1985 Page 132-133SVM numéro 15 mars 1985 Page 134-135SVM numéro 15 mars 1985 Page 136-137SVM numéro 15 mars 1985 Page 138-139SVM numéro 15 mars 1985 Page 140-141SVM numéro 15 mars 1985 Page 142-143SVM numéro 15 mars 1985 Page 144-145SVM numéro 15 mars 1985 Page 146-147SVM numéro 15 mars 1985 Page 148-149SVM numéro 15 mars 1985 Page 150-151SVM numéro 15 mars 1985 Page 152-153SVM numéro 15 mars 1985 Page 154-155SVM numéro 15 mars 1985 Page 156