Stylist n°73 11 déc 2014
Stylist n°73 11 déc 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°73 de 11 déc 2014

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Timar

  • Format : (220 x 297) mm

  • Nombre de pages : 78

  • Taille du fichier PDF : 44,2 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... rien ne sert de mâcher ses mots.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
Comment elle en est arrivée là ? Meryl Job Originaire du Minnesota, Meryl s’est installée à Paris avant de travailler pour L’Occitane, Chanel et de fonder Videdressing.com « Mes parents m’ont appelée Meryl en clin d’œil à leur actrice préférée, Meryl Streep. Mon nom de famille est très « biblique », sûrement parce que j’appartiens à une des plus anciennes communautés catholiques du monde. On dit que les chrétiens du Kerala ont été convertis par un disciple du Christ, saint Thomas de Syrie. » Née le 4 avril 1980 à Bauchi au Nigeria Fan de chaussures, Meryl en possède plus de 200 paires : « Ce qui reste pourtant raisonnable à mes yeux, puisque c’est encore bien loin des 800 d’Anna Dello Russo ! », ironise-t-elle. Sa dernière acquisition ? Les babies Mary Jane de Saint Laurent, en paillettes argentées. Priya Kishore Son role model ? L’Indienne Priya Kishore, fondatrice du concept-store Bombay Electric à Mumbai, notamment parce qu’elle soutient et travaille main dans la main avec de jeunes designers indiens. Récemment, Meryl est tombée sous le charme de Rio et São Paulo au Brésil : « Au final, je crois que j’aime un peu le bordel, même si ça n’atteint jamais le niveau indien, ce désordre bouillonnant m’est familier ! » Sa philosophie est « Fail fast, succeed faster » soit apprendre de nos erreurs. « L’esprit féminin et féministe du dernier défilé Chanel, c’est tout moi ! J’ai adoré les messages à la fois positifs et drôles qu’affichaient les femmes qui défilaient dans une rue parisienne en sublimes tenues printanières ! » 1981 Originaire d’Inde, sa famille repart vivre dans le Kerala où ses parents, professeurs, ont une opportunité de travail. Trois ans plus tard, ils s’installent dans le Minnesota, aux États-Unis, où elle passe son enfance. 1998 Meryl étudie les sciences politiques au Sarah Lawrence College, une université dans l’État de New York. 2001 Meryl fait un échange universitaire de neuf mois à Paris, parce qu’elle veut apprendre le français et a déjà comme projet de travailler dans la mode. 2004 Elle effectue un stage à L’Occitane à Paris au service marketing international et développement de produit. En 2005, elle obtient son master en Marketing et Communication à l’ESCP, et un an plus tard, elle est embauchée au service marketing international de L’Occitane. 2007 Pendant un an, elle occupe le poste de chef de produit chez Chanel. 2009 Le 15 décembre, elle lance Videdressing.com en France, « le premier vide-dressing de mode communautaire » avec 1700 marques différentes. Le site compte aujourd’hui 700 000 membres et revendique 3 millions de visites par mois. 2013 Première levée de fonds de Videdressing.com (4,6 millions d’euros) et lancement du site en Allemagne. 2014 Lancement du site en Italie et célébration des 5 ans de Videdressing.com en France. Son activité qu’elle n’assume pas complètement ? Regarder la série d’animation américaine Avatar, le dernier maître de l’air, qui mêle arts martiaux et magie. Son application préférée est Duolingo pour apprendre des langues. En ce moment, elle essaye de baragouiner le portugais. Meryl et son associé, Renaud Guillerm « L’idée de créer Videdressing.com m’est venue parce que je cherchais à revendre de belles pièces achetées lors de ventes privées et qui finissaient par s’accumuler chez moi. Avec mon associé Renaud Guillerm, on a lancé le site avec 100 000 euros récoltés auprès de contacts pro, d’amis et de parents. » À cette occasion, trois opérations spéciales auront lieu : une chasse au trésor dans cinq villes de France jusqu’au 20 décembre avec cinq it bags à gagner, une collaboration avec cinq blogueuses influentes – Youmakefashion, Fringe&Frange, TheBrunette, Adenorah, Kenza – et le 18 décembre, une soirée d’anniversaire dans ses locaux pour sa communauté. PHOTOS : GETTY IMAGES ; IMAXTREE ; DR Propos Recueillis par Marie-Salomé Peyronnel 2 4
HP recommande Windows. Présentation de la nouvelle génération Make it matter. HP Pavilion x2 LA TABLETTE QUI SE TRANSFORME EN ORDINATEUR PORTABLE. Ravi de vous rencontrer. Aussi compact qu'une tablette et performant qu'un PC portable Doté d'un clavier amovible et d'une housse qui permet de régler l'angle d'affichage de la tablette, le HP Pavilion x2 est à la fois une tablette et un ordinateur portable. Il Un PC Windows 100% productif Fourni avec Windows 8.1 1 et un an d'abonnement à Office 365 Personnel 2• Office doit être activé dans un délai limité. 1 Batterie longue durée Avec une autonomie de 11 heures 3 le HP Pavilion x2 dispose d'une alimentation durable qui vous permet de travailler et de jouer. A partir de 329 € TTC* Travail, loisir. À vous de choisir. 1111 Windows Make it matter. = Donnez de l'importance.* Prix de vente conseillé. 2014 Hewlett-Packard Development Company,L.P. Certaines fonctionnalités nécessitent la mise à jour de Windows 8.1. La mise à jour est disponible via Windows Update. Accès Internet requis ; des frais peuvent s'appliquer. Certaines applications sont vendues séparément ; varie selon le marché. Toutes les autres marques commerciales appartiennent à leurs propriétaires respectifs. 1 Voir http://www.microsoft.com. 2 Abonnement d'un an à Office 365 Personnel inclus. Doit être activé dans les six mois qui suivent l'activation de Windows. Le Logiciel Office 365 Personnel ne peut pas être utilisé pour des activités commerciales, à but non lucratif ou génératrices de revenus. 3 La durée de vie de la batterie varie selon différents facteurs tels que le modèle, la configuration, les applications téléchargées, Les fonctionnalités, l'utilisation, la fonction sans fil et les paramètres de gestion d'alimentation. La capacité maximale de la batterie diminue naturellement avec le temps et l'utilisation. Pour en savoir plus, visitez Le site www.bapco.com.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Stylist numéro 73 11 déc 2014 Page 1Stylist numéro 73 11 déc 2014 Page 2-3Stylist numéro 73 11 déc 2014 Page 4-5Stylist numéro 73 11 déc 2014 Page 6-7Stylist numéro 73 11 déc 2014 Page 8-9Stylist numéro 73 11 déc 2014 Page 10-11Stylist numéro 73 11 déc 2014 Page 12-13Stylist numéro 73 11 déc 2014 Page 14-15Stylist numéro 73 11 déc 2014 Page 16-17Stylist numéro 73 11 déc 2014 Page 18-19Stylist numéro 73 11 déc 2014 Page 20-21Stylist numéro 73 11 déc 2014 Page 22-23Stylist numéro 73 11 déc 2014 Page 24-25Stylist numéro 73 11 déc 2014 Page 26-27Stylist numéro 73 11 déc 2014 Page 28-29Stylist numéro 73 11 déc 2014 Page 30-31Stylist numéro 73 11 déc 2014 Page 32-33Stylist numéro 73 11 déc 2014 Page 34-35Stylist numéro 73 11 déc 2014 Page 36-37Stylist numéro 73 11 déc 2014 Page 38-39Stylist numéro 73 11 déc 2014 Page 40-41Stylist numéro 73 11 déc 2014 Page 42-43Stylist numéro 73 11 déc 2014 Page 44-45Stylist numéro 73 11 déc 2014 Page 46-47Stylist numéro 73 11 déc 2014 Page 48-49Stylist numéro 73 11 déc 2014 Page 50-51Stylist numéro 73 11 déc 2014 Page 52-53Stylist numéro 73 11 déc 2014 Page 54-55Stylist numéro 73 11 déc 2014 Page 56-57Stylist numéro 73 11 déc 2014 Page 58-59Stylist numéro 73 11 déc 2014 Page 60-61Stylist numéro 73 11 déc 2014 Page 62-63Stylist numéro 73 11 déc 2014 Page 64-65Stylist numéro 73 11 déc 2014 Page 66-67Stylist numéro 73 11 déc 2014 Page 68-69Stylist numéro 73 11 déc 2014 Page 70-71Stylist numéro 73 11 déc 2014 Page 72-73Stylist numéro 73 11 déc 2014 Page 74-75Stylist numéro 73 11 déc 2014 Page 76-77Stylist numéro 73 11 déc 2014 Page 78