Stylist n°7 30 mai 2013
Stylist n°7 30 mai 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°7 de 30 mai 2013

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Timar

  • Format : (225 x 297) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 32,8 Mo

  • Dans ce numéro : êtes-vous sûre d'être prête pour la maternité ? toute la vérité pour vous aider à trancher.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
LA QUESTION D’ACTU LES ANTI-MARIAGE POUR TOUS INFLUENCERONT-ILS LA PRIMAIRE UMP ? Les opposants au mariage pour tous ont appelé à voter contre Nathalie Kosciusko-Morizet à la primaire UMP dont le premier tour se tient ce week-end. Yves-Marie Cann, directeur adjoint de l’institut CSA, fait le point sur la situation fragile de la députée. « Il y a bien une incertitude. Car plus le corps électoral est restreint, plus il est aisé de faire basculer l’élection ! Avec seulement une dizaine de milliers d’inscrits à la primaire pour l’instant, un petit millier d’activistes pèserait très lourd sur le scrutin… et pourrait suffire à mettre NKM en échec. D’ailleurs, elle l’avoue elle-même, et elle a raison : dramatiser l’enjeu pour rassembler ses troupes est une bonne stratégie. Une grande partie de la droite parisienne pense qu’elle est la mieux placée pour gagner, mais le statut de favorite peut aussi démobiliser les votants. Certains pourraient choisir un candidat plus proche de leurs convictions – opposé au mariage pour tous, par exemple – en se disant qu’ils pourront se rattraper au deuxième tour. C’est le « syndrome 21-avril », celui qui a fait perdre Lionel Jospin au premier tour de l’élection présidentielle de 2002. » ◆ PROPOS RECUEILLIS PAR ANNA TOPALOFF 10 STYLIST.FR 4• 5 B rèves Le Grand Ba z a r [DIVERTISSEMENT] CHIRAC, Y ES-TU ? Il fallait y penser. Le nom de domaine jacques-chirac.fr était disponible. L’occasion pour un mystérieux geek de la politique de créer « Where Are You Jacques Chirac ? », un jeu en ligne dans lequel l’ancien président de la République prend la place du fameux Charlie de Où est Charlie ? Perdu au milieu de la Gay Pride ou de la fête de la Bière, notre Chichi national joue à cache-cache et vous donne vingt-cinq secondes par photo pour le retrouver. Si Chirac ne vous excite pas tant que ça, sachez qu’une nouvelle bande dessinée, éditée chez Hugo & Cie sur le même concept, vous charge de retrouver DSK dans une maison close ou encore un bar de Pigalle. À vous de voir… Where are you Jacques Chirac ? sur jacques-chirac.fr Mais où est donc passé DSK ?, de Jacques Lerouge, éd. Hugo & Cie, 13,95 €. [FOOD] VIVA L’APERITIVO ! Exit l’apéro franchouillard et ses cahouètes. Aujourd’hui, l’apéritif se conjugue à l’italienne et l’aperitivo milanais débarque (enfin) en France. Le principe est simple : commander un verre et se voir ouvrir l’accès à un buffet d’antipasti en tout genre. Voici trois adresses pour apéritiveur en herbe… LE PLUS CHAMPÊTRE Tout nouvel événement à Paris, en plein cœur du parc des Buttes Chaumont : l’aperitivo hebdo du jeudi. Pour 7 euros, un bon verre de vin et un accès au buffet à petit prix. À tester dès les beaux jours. Le Pavillon du Lac des Buttes Chaumont, 4, place Armand-Carrel, Paris-19e. Jusqu’en septembre. LE PLUS ÉVÉNEMENTIEL Pour fêter comme il se doit chaque nouvelle carte, chez Totto, on sort le grand jeu, avec la formule « Totto va bene » qui comprend un aperitivo généreux plus le dîner (env. 20 €) ; Guettez la prochaine date (prévue mi-juin) sur leur page Facebook. Totto, 10, place du Parlement, Bordeaux. Tél. : 05 56 44 06 37. IIIIIIL EST DES NOOÔTREUX ! TAPAS DES ANTIPASTI ? LE PLUS V.O. Ici, c’est Giuseppe qui fait le menu : chaque jeudi, un vin différent pour accompagner la copieuse variété de produits de la Botte, tous sélectionnés avec soin. Mio Padre, 18, rue Vignon, Paris-9e. Le jeudi de 18 h 30 à 21 heures, 12 € le 1er verre avec accès au buffet, et 6 € le (ou les) suivant(s). PHOTOS : AFP/GETTY IMAGES ; FINN O’HARA ; PIERRE LUCET-PENATO ; RABIH KAYROUZ ; YANNIS VLAMOS ; JAKOB+MACFARLANE/N. BOREL ; DR vnvonli7• vANNIS VLA
6 [MODE] AND THE WINNER IS… YIQING YIN L’Andam, l’Association nationale des arts de la mode, vient de dévoiler les sept finalistes retenus pour son grand prix 2013. Mais lequel d’entre eux est le plus susceptible de gagner le précieux sésame (250 000 €) ? Pour nous éclairer, trois questions à Yiqing Yin, lauréate du prix Premières Collections en 2011. produ (STÉPHANE BERN « J’AI TELLEMENT ÉTÉ GIFLÉ. » pr si d (Qu Y Coll selon le gras Résulta B rèves Le Grand Ba z a r Comment expliquez-vous la présence de deux créateurs français parmi les finalistes (trois si on compte Rabih Kayrouz, arrivé en France du Liban, à l’âge de 16 ans) ? Y. Y. En ce moment, la création française a le vent en poupe. Il existe une nouvelle vague qui bénéficie d’une forte visibilité. Cette médiatisation, ajoutée au savoir-faire français, joue certainement en leur faveur. Qu’attend vraiment le jury ? Y. Y. Le jury s’intéresse avant tout au concept de la marque, au-delà même de l’aspect créatif : production, business plan, commercialisation. Le grand prix vient aussi en quelque AMI sorte couronner la viabilité du développement d’une marque. Quel est votre favori ? Y. Y. Même si tous les créateurs sélectionnés ont leur chance, j’ai une petite préférence pour la Maison OLYMPIA Rabih Kayrouz. C’est d’une LE-TAN rare élégance, simple, pur et intelligent. Mais j’aurais aimé voir Aganovitch parmi les sept finalistes, ce duo de créateurs londoniens connus pour leur travail expérimental. Même s’ils sont sélectionnés pour le prix Premières Collections, ils auraient mérité selon moi d’être choisis pour le grand prix... et de le gagner ! MAISON RABIH KAYROUZ Résultats le 4 juillet (andam.fr). GÉRARD DEPARDIEU « POUTINE EST COMME FRANÇOIS MITTERRAND OU JEAN-PAUL II. » ANTOINE DANIEL• DANS LA BOUCHE DE ◆ PAR ANTOINE LECLERC–MOUGNE, DÉBORAH MALET ET LOUISE DENISOT 7 [DESIGN] LE NÜBA, CLUB DÉCORATIF Dès la fin du mois de mai, le Nüba, le nouveau bar/club qui surplombe la Cité de la Mode et du Design à Paris, sera relooké par Antoine Daniel. Inspiré par le minimalisme à la Donald Judd – ce plasticien américain qui avait remis en cause les idéaux de la sculpture occidentale classique –, le jeune designer français a recyclé le bois sous toutes ses formes pour le transformer en mobilier sophistiqué aux lignes épurées. Pour voir ses créations, rien de tel que d’aller siroter un verre sur le jardin-terrasse du Nüba, le jeudi 30 mai, à l’occasion de la veillée du festival Foodstock. Au programme : de la bonne bouffe et de la bonne musique live (Keziah Jones, Naive New Beaters, Théodore, Paul & Gabriel…). Le Nüba, 36, quai d’Austerlitz, Paris-13 e (ateliersantoinedaniel.com). 8 [SHOPPING] DRESSING QUEEN LE JARDIN-TERRASSE DU NÜBA. La braderie géante parisienne Take me out s’installe à La Bellevilloise les 8 et 9 juin prochains avec dans ses cartons une cinquantaine de nouveaux créateurs, artistes et musiciens à nous faire découvrir. Parmi eux, Valérie De Rossi et sa marque de maroquinerie La Baïta ou encore la chanteuse Moziimo. Et on pourra aussi compter sur le food truck La Caravane dorée pour refaire le plein d’énergie après une séance de shopping frénétique. Take me out, les 8 et 9 juin, de midi à 22 heures à La Bellevilloise, 19-21, rue Boyer, Paris-20e. Entrée : 3 € (takemeout.fr). ZOE SALDANA CRAZY FOULE « JE POURRAIS FINIR MA VIE AVEC UNE FEMME. » STYLIST.FR 11



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :