Stylist n°5 16 mai 2013
Stylist n°5 16 mai 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°5 de 16 mai 2013

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Timar

  • Format : (225 x 297) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 49,6 Mo

  • Dans ce numéro : Steven Spielberg... et s'il avait été une femme ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 48 - 49  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
48 49
VINZ VINZ OLESIZOIME51152 DIRECTEUR ARTISTIQUE DE LEONOR GREYL DE LEONOR GREYL Arpente la Croisette depuis : onze ans. Sa spécialité : la maxi-queue de cheval. Arpente la Croisette depuis : onze ans. Sa spécialité : la maxi-queue de cheval. o 48 STYLIST.FR 4 8 STYLIST.FR Sa A-List : Fva I nrignria. Kirsten Diinst Sa A-List : Eva Longoria, Kirsten Dunst, Élodie Bouchez, Andie MacDowell, Eva Herzigova, Claudia Schiffer, Lætitia Casta, Michelle Yeoh. Son produit SOS : le Sérum de Soie, de Leonor Greyl, qui dope la brillance, sert de crème coiffante light et parfait le lissage après un brushing. Mais je ne me sépare pas de mes sept fers à boucler, mon gaufreur et mes deux lisseurs… Le brief des actrices : à l’unanimité, elles nous demandent toutes « que ça ressemble à une coiffure que j’aurais pu faire moi-même » ! Son astuce photocall : éviter la brillantine, il y a déjà assez de lumière sur le tapis rouge ! En revanche, je fixe un maximum pour contrer le vent avec la laque Elnett noire à la finition mate, celle des pros qui s’achète passage de l’Industrie, à Paris-10e. OK sur le tapis, no way à Paris : la « Ava Gardner », cette coiffure ultracrantée sur base carrée, juste magnifique. Mais avec un jean et des UGG, ça pique. OK sur le tapis, OK à Paris : les extensions à clipper. Les Américaines ne sortent pas sans et les font même teindre chez leur coloriste. Il suffit d’en poser quelques-unes et de monter deux ou trois boucles au fer pour obtenir une crinière très red carpet. On le croise : je dors dans un appart pile au milieu de la Croisette, à mi-chemin entre le Martinez et le Majestic. Pour dîner, j’adore La Petite Maison de Nicole, à côté de la piscine du Majestic, et pour sortir, c’est chez Albane Cleret bien sûr ! Un moment Palme d’Or : quand Kirsten Dunst a gagné le Prix d’interprétation féminine [pour Melancholia, de Lars von Trier,ndlr], elle m’a invité au dîner officiel. C’était déjà fou, mais quand on a rejoint Uma Thurman sur son yacht (et plus précisément dans son jacuzzi) pour siroter une coupe, en écoutant du jazz… là, c’était vraiment dingue ! précis,..oter une coupe.. la, c'était vraiment dingi It Sa A-List : Mélanie Laurent, Cécile de France, Ewan McGregor, Vahina Giocante. CLAUDIA ZOCCO COIFFEUSE STUDIO DESSANGE INTERNATIONAL Arpente la Croisette depuis : sept ans. Sa spécialité : le chignon version XXL. DESSRNGE Sharnsec MOUCHEÉCLAT RtrinInnvon, » OMM Ses must-have de la quinzaine : de la laque pour discipliner et fixer. Le shampooing sec Retouche Éclat de Dessange qui existe en deux nuances pour rattraper des racines « limite » sans ternir la couleur naturelle. Et environ 500 épingles par jour… Son astuce photocall : je contre l’humidité de bord de mer avec un lait de brushing et, quand le ciel est gris, je finis la coiffure à l’Élixir de Brillance de Dessange, un soin de finition éclatant. OK sur le tapis, no way à Paris : les volumes extrêmes, comme le maxi-chignon boule qu’arborait Marion Cotillard l’an dernier. OK sur le tapis, OK à Paris : les contrastes de matières (racines vinyle, longueurs mates) qui vont squatter les marches cette année. French touch vs classe américaine : les Françaises adorent les chignons un peu défaits, alors que les Américaines sont plus under control (un brushing, des boucles dessinées au fer et ensuite on attache). On la croise : au Vésuvio, notre QG, le café branché où l’on se retrouve quelle que soit l’heure, et, pour le soir, le Graal, c’est d’aller chez Albane Cleret. L’actrice la plus sympa : Ewan McGregor ! OK, c’est un homme, mais il est tellement cool que la fois où je l’ai croisé par hasard dans la rue, il s’est dégagé des journalistes et des photographes pour venir me saluer. Et son physique ne gâche rien. Une fois, il m’a demandé de l’éponger parce qu’il avait très chaud… J’étais en transe ! CLAUDIA ZOCCO COIFFEUSE STUDIO DESSANGE INTERNATIONAL Arpente la Croisette depuis : sept ans. Sa spécialité : le chignon version XXL.
FRÉDÉRIC MARIN FRÉDÉRIC MARIN CZEIZEIZMEG MAKE-UP ARTIST FREELANCE POUR DIOR FREELANCE POUR DIOR Arpente la Croisette depuis : cinq ans. Sa spécialité : le teint photoshopé. Arpente la Croisette depuis : cinq ans. Sa spécialité : le teint photoshopé. Cm A-I ici.• KA6lanio I ai.ronf Fanny Arriant Vircrini Sa A-List : Mélanie Laurent, Fanny Ardant, Virginie Efira, Louise Bourgoin, Elsa Zylberstein, Audrey Tautou. Ses must-have de la quinzaine : le highlighter Skinflash de Dior, mixé au fond de teint pour rosir la peau et à l’anticernes pour éclairer le regard. Deux fonds de teint Laura Mercier : un clair pour les peaux pâles et un abricot pour un teint retour de week-end. Son produit SOS : les masques Planter’s, qui repulpent la peau en dix minutes, montre en main ! Le brief des actrices : le nude, décliné à toutes les sauces, car elles ont un vrai souci du réalisme. OK sur le tapis, OK à Paris : des faux-cils en bout de frange, un coup de recourbe-cils, un peu de mascara… Son kit de survie : des gouttes pour les yeux, des pastilles à la menthe, du désinfectant pour les mains, du dentifrice et une brosse à dents de voyage. On le croise : je dors au calme, à l’hôtel Le Renouard. Je dîne chez Laura, une mamma italienne. Je sors peu, sauf à la plage Orange pour les soirées Club Sandwich. Un moment Palme d’Or : un soir, j’ai fait en urgence les ongles de Mélanie Laurent dans une voiture. Avec le coiffeur, on s’est cachés quand la portière s’est ouverte ! Mélanie est sortie, les flashs ont crépité. F. S ler Sa A-List : Vii Eva Herzigove usow OE LUMIÈRE elge g CID FABIEN PROVOST DIRECTEUR ARTISTIQUE DE FRANCK PROVOS Arpente la Croisette depuis : dix-huit ans. Sa spécialité : l'attache classique revisitée. I p Sa A-List : Virginie Ledoyen, Sharon Stone, Eva Herzigova, Irina Shayk, Estelle Lefébure, Inés Sastre, Emmanuelle Béart. Ses must-have de la quinzaine : l’Absolu Lumière, qui texturise et amène de la brillance, et le Brillant Hair, qui polit les chignons et met en lumière les cheveux lisses. OK sur le tapis, no way à Paris : les cheveux basculés sur le côté. Hyper-glamour, parfait pour poser devant les photographes mais impossible de bouger avec ! Son mood tapis rouge : on s’inspire des défilés pour le travail de la matière, mais pas pour les coiffures, trop simples. Cette année, j’ai envie de tresses gypset ! On le croise : je loue un appart, au calme. Pour dîner, j’adore les carbonara de chez Arcimboldo. Ses secrets anti-fatigue : des litres de café et pas mal de pression. À courir d’un hôtel à l’autre, on est porté par une espèce d’euphorie. Je ne suis pas un gros dormeur, heureusement. Mais ça ne m’empêche pas de dormir plusieurs jours d’affilée dès que je rentre. Un moment Palme d’Or : quand Polisse a gagné le Prix du jury, l’équipe est revenue en catastrophe de Paris et on a dû les coiffer, sans électricité, dans le bus qui les emmenait de l’aéroport à la Croisette ! FABIEN PROVOST DIRECTEUR ARTISTIQUE DE FRANCK PROVOST Arpente la Croisette depuis : dix-huit ans. Sa spécialité : l’attache classique revisitée. SÉLECTION OFFICIELLE LE MEILLEUR DU FESTIVAL… CATÉGORIE MAKE-UP PRIX DU JURY Uma Thurman, 14 mai 2000. Elle défend La Coupe d’or, de James Ivory, en arborant le meilleur uniforme : un nude bien frais et lumineux. Parce que, oui, Cannes, ça peut aussi être cool ! CATÉGORIE COIFFURE PRIX DU JURY Diane Kruger, 20 mai 2009. Venue présenter Inglourious Basterds, de Quentin Tarantino, l’actrice affiche une tresse fishtail gigantesque et ultra-graphique. Parce que Cannes, parfois, c’est chic (pour de vrai). CATÉGORIE MOOD PRIX DU JURY Bobbie Bresee, 18 mai 1980. La scream queen (ces filles qui hurlent dans des films d’horreur à petit budget) monte les marches en blouse transparente. Une starlette, une faute de goût et pourtant, tellement de style. Parce qu’à Cannes, tout est possible. Et ça, respect. BeautÉ STYLIST.FR 49 PHOTOS : MARC BEAUSSART ; GETTY IMAGES ; AFP/GETTY ; REX FEATURES ; DR



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :