Stylist n°5 16 mai 2013
Stylist n°5 16 mai 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°5 de 16 mai 2013

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Timar

  • Format : (225 x 297) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 49,6 Mo

  • Dans ce numéro : Steven Spielberg... et s'il avait été une femme ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
18 STYLIST.fr D u café au dîner, une femme nous raconte son métier J t ravail L’Employée de la Semaine Marianne Herman Orfèvre e me lève, je prends mon petit déj’et je pars bosser sans prendre de douche. Il ne faut pas avoir peur de se salir dans mon métier. J’ai 24 ans, je suis orfèvre et j’aime travailler la matière. Comme j’ai sans arrêt les mains noircies, on m’appelle le ramoneur… Arrivée à l’atelier, je commence par organiser ma journée. Réunir les pièces à souder qui sont souvent apportées par de petites dames âgées souhaitant remettre en état leur patrimoine avant de le léguer. Je nettoie les pièces, je les décape pour que la soudure prenne. Mon activité est répartie entre réparation et fabrication de bijoux. Je suis très polyvalente, j’aime toucher un peu à tout. J’ai appris l’orfèvrerie il y a quatre ans, d’abord en tant que monteuse, puis je me suis spécialisée dans la restauration d’objets. Je fais vivre l’Histoire. Quand une pièce en argent massif datant de quatre cents ans arrive sur ta table, il faut s’interroger. Que lui est-il arrivé ? Par où est-elle passée ? « comme j’ai sans arrêt les mains noircies, on m’appelle le ramoneur » Je vais l’analyser, chercher le meilleur moyen de la remettre à neuf. C’est toute une réflexion qui se met en place. Ce qui m’amuse dans mon métier, c’est que j’ai à accomplir des vraies tâches de bourrin au départ, mais que je finis toujours par des détails hyper-minutieux. En fin de matinée, je me lave les mains (avec le même savon que les mécanos), je me passe un coup de lingette sur le visage, je déjeune, et j’y retourne. Je me mets à reformer les morceaux abîmés. Je fais alternativement du repoussage (c’est la mise en forme de l’objet), de la soudure, de la monture, du débosselage. Je redresse les pièces comme les dents d’une fourchette ou les bosses d’une casserole en argent accidentée. Je fais du polissage, de l’avivage, pour retirer les rayures et rendre la pièce brillante. Je peux faire jusqu’à vingt réparations dans la journée, tout dépend de ce qui tombe entre mes mains. Certaines vont me demander deux minutes, d’autres deux heures. J’arrête de travailler à 17 heures. Oui, j’ai des horaires de bureau (cool) et j’y tiens. Je pose mes outils, je me change et je rentre chez moi avec mon mal de dos. Je prends un goûter, une douche et je peux enfin me poser devant la télé pour regarder Questions pour un champion avec mon copain. ◆ propos recueillis par Fatou Biramah yiSMM\3 adresses précieuses Le mille-feuille est d’or Chez CarlMarletti, on déguste des pâtisseries comme des joyaux. Sa spécialité ? Un millefeuille caramélisé recouvert d’une feuille d’or 22 carats. CarlMarletti, 51, rue Censier, Paris-5e. Tél. : 01 43 31 68 12 (carlmarletti.com). Tout ce qui brille La joaillerie s’expose de façon arty et pédagogique pour mieux révéler ses secrets de fabrication. À partir du 29 mai et jusqu’au 3 juin au Palais de Tokyo, l’entrée est gratuite. Reflet(s), rencontres autour du bijou, 13, avenue du Président-Wilson Paris-16 e (bijoux-reflets.com). Un soin au(x) platine(s) Au spa Omnisens de l’hôtel Platine, on trouve rien de moins qu’un soin du visage Diamants Éternels… (soin du visage, 1 h 30, 154 €). Hôtel Platine, 20, rue de l’Ingénieur-Robert-Keller, Paris-15e. Tél. : 01 45 71 15 15 (platinehotel.fr).C.B. photos : ÉTIENNE LAURENT
c'1 0 00 0, e 0 0 0, o 0 eoc10'0 ab'0 0 n 0 0 ‘r, - 0 0 0• 0 c 0 0,0 e o•, C, o 00 r%-1 0 r 0, t 0'1°• Cr 0C. C, ne. Cf 0 r circe 0' ;. ° ï : () ro aNcr j•c,.0 600, v` a y 0 r‘%.# ° en,'e`‘ e r r c c cc r‘• c ê, t),c („c•, Oc -0e:• Cc, c OZeeirY, é ic,„ ç'O• r c4r) 16q),CDO•C CC,c•',e e•ric-c p elD.Cleer, ,c., - r, t t-cc`c, ,..- ro, r op• c, Oc•, c, u•`.'•-, c•cc é r'ë (Dec, C t`,..11,r r, „r er.)•'., f‘ "t ii.., 6 (3,2..r, 1)0P•C r, c"," « "-' 6t-.1ne• C r o'f e é• e-• are, 6 cl tr r en Léo 00,, 0. ; er1 `-', 0 " „, Cc„•rc• r•:". e5-e r ry^rr,-" -y,.,0 0 ‘.7 UNE SECONDE 0 t fl orr`," POUR r f),• t•, 3''11) 1 ; i71 (in g :.,.-,e). - ;'0'O crc, „ c3,.ee.•r.e. rt.e,et " r'rt- er,r,er ri.Ct•e, -r.),:ir,t, ? I`•ro., - - r9 ;..cy, ,-.1,t,, tc-c.r..7 :., er, ,,..D., : (,e, (?e..er,':,. r„-,..(i -,.ifl-`,.5r..,..rc y r r•-, - -,,r., ,-.e, r'etcr,,,GIDO. ETRE ^ 7C, r O en^ re,j, r-,,,,-:gr,,,..,..,• -,., es.,,:,,,• - 7 n - ""'r, r -, ṭ.,,, ,,,- te5...,,r,""c. -,cccC, e e- TIC -..e, e ? fl,.. r t0 n^, ,,,..rre-,,r/.,.,-,-•,-5- P,,,,..I, mer'(. 1 r, r,,,.r v, e,, " en,, rl -..r,T',1..."."e>. -r ri e, er e : r t•:ec-, •c- i7` - e U -e: ; -.. ;'.,„:.J : , „,,,,,,. : , ,,,,,,,,,,..„,.,,,,,e., n. el- -,é.,f,,t,,f,"rr,- el Î -, r 7,› - ; -, -.. - ; - ; e ; 7,,* flc. r",, -,,,,, ,,,-,, ,, ,, r‘, ,,..r,, n r ne r (1 ^,- -, '^r, • r e), r.. di, ACCRO.•m., e•-"..r- erl ir ; ^ 1,.'" - "," - re, ^ ^1 e NIVEA.fr LE SEUL LAIT CORPS QUI S’APPLIQUE SOUS LA DOUCHE: LAIT CORPS SOUS LA DOUCHE UTILISER APRÈS GEL DOUCHE, LA DOUCHE. RINCER.c. c C crc, c c`C cc c` ec)



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :