Stylist n°4 7 mai 2013
Stylist n°4 7 mai 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4 de 7 mai 2013

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Timar

  • Format : (225 x 297) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 26,7 Mo

  • Dans ce numéro : travailler plus ou travailler trop ? Quand faut-il quitter le bureau ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 54 - 55  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
54 55
La première personne que je jetterai en prison sera moi-même, et pour un petit moment, histoire de ne plus me faire emmerder par la critique. Seul derrière les barreaux, je n’aurai plus de problèmes. L’idée d’y balancer toute la presse est tentante aussi, mais il faut bien que l’opinion publique avance… À la télé, j’interdirai l’émission Enquête exclusive, sur M6, où on voit Bernard de La Villardière faire du cheval, du ski et de la plongée en maillot Vilebrequin, parce que ça, on n’en a strictement rien à foutre. Je censurerai radicalement la téléréalité. Pour que Nabilla se retrouve à faire la une du Huffington Post et que Libération en parle, c’est que ce type d’émission est totalement entré dans la culture populaire. Il est temps d’en finir. J’obligerai ceux qui mettent leur béret à l’envers à écouter en boucle le deuxième album de Zaz. Je déteste les bérets à l’envers. J’en veux toujours aujourd’hui au groupe Tribal Jam de m’avoir traumatisé dans les années 1990 parce qu’ils les portaient de cette horrible façon. J’imposerai l’athéisme. Plus aucun dieu… Oh, puis non en fait. C’est con parce que ça obligerait les gens à croire en rien. Mon État sera plutôt un État laïc. Les gens croiront en ce qu’ils veulent. En revanche, j’interdirai à toute personne religieuse, quelle qu’elle soit, d’occuper un rôle important dans l’espace médiatique et public. J’aurai plusieurs meilleurs ennemis. En premier lieu, moi, enfin mon alter ego, mon sous-moi : Sylvain Quimène, qui me possède depuis des années. 54 STYLIST.fr Le Dictateur À quoi ressembleraient nos vies si on lui confiait le pays ? GUNTHER LOVE Performer et membre du groupe Airnadette « je demanderai à tous les groupes de rock de composer un morceau inédit à ma gloire » Mon autre meilleur ennemi sera Joachim Roncin, un ami, un homme avec qui on ne peut pas débattre mais avec qui on aime débattre [et qui s’avère être aussi le directeur artistique de Stylist,ndlr]. Un peu comme Zazie et Axel Bauer dans leur duo À ma place [« Je n’attends pas de toi que tu me comprennes, mais seulement que tu m’aimes pour ce que je suis… »,ndlr]. À chaque coin de rue, je ferai poster des enceintes avec un super sound-system afin que les gens puissent écouter ma playlist. Ce sera une façon moderne et inventive de diffuser l’emprise du culte de ma personnalité dans l’ensemble du pays. Je demanderai pour l’occasion à tous les groupes de rock – vivants ou morts, qu’ils ◆ propos recueillis par antoine leclerc–mougne se démerdent ! – de composer un morceau inédit à ma gloire. Je ferai de Londres une ville française par décret immédiat, et elle deviendra la nouvelle capitale. Comme ça, on aura de la meilleure musique et des gens plus sympas qui réfléchissent moins aux mauvaises choses, qui ont un meilleur style vestimentaire et de meilleurs goûts culturels. La fellation sera ma torture préférée mais, pour autant, ce n’est pas moi qui m’y collerai. Mes sbires administreront une fellation à celui qui l’aura mérité en l’obligeant en parallèle à taper à l’ordinateur Voyage au bout de la nuit, de Céline, dans son intégralité et le plus rapidement possible. Sinon, on le sucera jusqu’à épuisement, et il mourra. Je détournerai tout l’argent du ministère de la Défense pour le donner à celui de la Culture. Les enfants seront mieux éduqués et je supprimerai les droits d’entrée au cinéma et dans les musées pour une culture gratuite et libre. Si tout le monde est plus cultivé, on n’aura plus besoin de se défendre ou de faire la guerre parce qu’on sera moins cons. À l’école, j’imposerai la lecture de La Conjuration des imbéciles, de John Kennedy Toole. C’est un livre qu’on devrait lire et relire, un livre qui véhicule une très bonne morale, et l’histoire de l’auteur est tout autant fascinante… Sinon, j’imposerai le visionnage de La Princesse et la Pute, un film porno culte des années 1990, mais ça, ce sera après le bac, bien sûr. Gunther Love, dans Airnadette, la Comédie Musiculte, au théâtre Marigny, Paris-8 e, les 16 et 17 mai. ILLUSTRATION : jeanne dETALLANTE
00 é• MODE CULTURE ! BEAUTÉ SOCIÉTÉ/IDÉES. ET GRATUIT• STYLe-ṬST ESOIN'A R QUAND LA MODE RENONCE AU XXS ET PART À LA CONQUÊTE DE L'ESPACE TÉLÉCHARGEZ L’APPLI STYLIST ET RECEVEZ LE MAGAZINE GRATUITEMENT CHAQUE JEUDI SUR VOTRE TABLETTE $ 1 I unes Google play amazonkindle



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :