Stylist n°145 1er sep 2016
Stylist n°145 1er sep 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°145 de 1er sep 2016

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Timar

  • Format : (225 x 297) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 83,2 Mo

  • Dans ce numéro : tout sur la mode.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 110 - 111  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
110 111
T 0 D 0 L I S T D es idées pour se coucher moins bête CINÉMA NOCTURAMA FAIRE UNE NUIT BLANCHE Nocturama a déjà connu la tempête : changement ni religion, les fins de l’attentat et les motivations de titre (le film devait s’appeler Paris est une fête), de ses auteurs demeurent obscures), travaillant ajournements, boude des festivals – chemin au plus profond de la psychologie du sujet, et de sa chaotique de tous les films touchant de près ou mystique : dans le grand magasin où ils s’abritent de loin à la question terroriste ces derniers temps. pour la nuit, encerclés par la police, livrés Or parmi eux, celui de Bonello prend une place à à eux-mêmes parmi un festin de fringues de luxe part, détachée de l’aspect sociologique (ni banlieue et d’écrans plats, les jeunes terroristes se font les héros d’une sorte de pièce de théâtre puissamment paradoxale, entre consumérisme et nihilisme. Et le réalisateur de L’Apollonide prouve à nouveau (pour la dernière fois, paraît-il) son talent dingue à filmer les mausolées modernes, les splendeurs du vice et les époques finissantes. T.R. Nocturama de Bertrand Bonello. Durée : 2 h 10. STEPHANIE, CINDY, CHRISTY, TATJANA, NAOMI, HOLLYWOOD, 1989 EXPO JOUER AU PYGMALION S’il y a bien un type qui a œuvré comme un chien à façonner la culture de la célébrité, c’est bien Herb Ritts. Photographe attitré de Madonna, Naomi, Christy, Cindy et tous les tops des 90’s, il a créé l’imagerie jean brut/débardeur blanc/regards lascifs sur plage déserte qui hante ces années-là. Sa légende se dessine à quelques kilomètres de Hollywood, dans le désert californien. Ritts y tombe en panne avec une amie et le copain de celle-ci, un acteur inconnu – Richard Gere. En attendant les mécanos, Ritts dégaine son objectif : il capture Gere, marcel blanc, jean, et sex-appeal débordant. Magnifié, le jeune acteur s’empresse d’envoyer les clichés à son agent ; ils atterrissent dans les pages de Vogue et Esquire. Photographe de commande, Herb Ritts sculpte ses modèles comme des statues grecques, grâce à son habile jeu de lumière. Depuis sa mort en 2002, son œuvre a enfin quitté le papier glacé et la télé pour entrer au musée. M.C. En pleine lumière, Herb Ritts, Maison Européenne de la Photographie, 5, rue de Fourcy, Paris-4e, du 7 septembre au 30 octobre. PHOTOS : HERB RITTS FOUNDATION ; F. MANTOVANI ; CARLOTTA ; DR 110
culture SÉRIE ELIZABETH DEBICKI TROUVER ÇA ÉTRANGE Une disparition inexpliquée, une forêt bizarre, des lumières surnaturelles qui rôdent la nuit, une petite ville trop sage pour être honnête, cette série australienne délocalise Twin Peaks en Tasmanie. Portée par l’élégance diaphane d’Elizabeth Debicki, parfaite en héroïne déboussolée en quête de vérité, The Kettering Incident a ce qu’il faut de mystère et de dépaysement pour surmonter la rentrée. R.C. The Kettering Incident de Victoria Madden et Vincent Sheehan avec Elizabeth Debicki, Henry Nixon, saison 1, huit épisodes de 52 minutes. JEUX VIDÉO TROUVER UNE ÂME À LA MACHINE En dépeignant une société fantasmée mais crédible, enlisée dans une crise identitaire et sécuritaire, ce jeu d’action futuriste revient aux fondamentaux de la science-fiction : raconter notre époque et ses dilemmes (éthique de la science, ségrégation). Une vision si proche de la réalité que le bras prothétique du héros sera commercialisé l’an prochain par le fabricant américain de prothèses, Open Bionics. P.J. Deus Ex : Mankind Divided de Eidos Montréal. Disponible sur PS4, Xbox One et PC, 69,99 €. DEUS EX : MANKIND DIVIDED Cordialement ¤ Fakepaper whosnext.com LIVRE KARINE TUIL AVOIR UNE TUIL Accusé de racisme, l’entrepreneur François Vély voit son empire vaciller tandis que sa maîtresse, Marion Decker, vit une passion explosive avec le lieutenant Roller. Ami d’enfance du soldat, Osman Diboula, médiateur des émeutes de 2005, balade son ambition dévorante dans les palais de la République. Croquant la perte des illusions de ces intrigants contemporains, Karine Tuil compose une saga à la modernité captivante.L.B. L’Insouciance de Karine Tuil, Gallimard, 528 p., 22 €. CINÉMA FRAPPER À LA PORTE DU PARADIS Sept films seulement signés Michael Cimino, disparu début juillet : sept films maudits, animés par une folie, une ampleur, une sécheresse, une grandiloquence aujourd’hui orphelines. De la guerre du Vietnam (Voyage au bout de l’enfer) aux plaines du Wyoming (La Porte du paradis), une seule obsession : l’Amérique, dont personne n’a filmé le subconscient comme lui. Rétro express mais obligatoire. T.R. Rétrospective Michael Cimino, à La Cinémathèque française, 51, rue de Bercy, Paris-12e, jusqu’au 5 septembre. LA PORTE DU PARADIS International Fashion Trade Show Paris, Porte de Versailles



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Stylist numéro 145 1er sep 2016 Page 1Stylist numéro 145 1er sep 2016 Page 2-3Stylist numéro 145 1er sep 2016 Page 4-5Stylist numéro 145 1er sep 2016 Page 6-7Stylist numéro 145 1er sep 2016 Page 8-9Stylist numéro 145 1er sep 2016 Page 10-11Stylist numéro 145 1er sep 2016 Page 12-13Stylist numéro 145 1er sep 2016 Page 14-15Stylist numéro 145 1er sep 2016 Page 16-17Stylist numéro 145 1er sep 2016 Page 18-19Stylist numéro 145 1er sep 2016 Page 20-21Stylist numéro 145 1er sep 2016 Page 22-23Stylist numéro 145 1er sep 2016 Page 24-25Stylist numéro 145 1er sep 2016 Page 26-27Stylist numéro 145 1er sep 2016 Page 28-29Stylist numéro 145 1er sep 2016 Page 30-31Stylist numéro 145 1er sep 2016 Page 32-33Stylist numéro 145 1er sep 2016 Page 34-35Stylist numéro 145 1er sep 2016 Page 36-37Stylist numéro 145 1er sep 2016 Page 38-39Stylist numéro 145 1er sep 2016 Page 40-41Stylist numéro 145 1er sep 2016 Page 42-43Stylist numéro 145 1er sep 2016 Page 44-45Stylist numéro 145 1er sep 2016 Page 46-47Stylist numéro 145 1er sep 2016 Page 48-49Stylist numéro 145 1er sep 2016 Page 50-51Stylist numéro 145 1er sep 2016 Page 52-53Stylist numéro 145 1er sep 2016 Page 54-55Stylist numéro 145 1er sep 2016 Page 56-57Stylist numéro 145 1er sep 2016 Page 58-59Stylist numéro 145 1er sep 2016 Page 60-61Stylist numéro 145 1er sep 2016 Page 62-63Stylist numéro 145 1er sep 2016 Page 64-65Stylist numéro 145 1er sep 2016 Page 66-67Stylist numéro 145 1er sep 2016 Page 68-69Stylist numéro 145 1er sep 2016 Page 70-71Stylist numéro 145 1er sep 2016 Page 72-73Stylist numéro 145 1er sep 2016 Page 74-75Stylist numéro 145 1er sep 2016 Page 76-77Stylist numéro 145 1er sep 2016 Page 78-79Stylist numéro 145 1er sep 2016 Page 80-81Stylist numéro 145 1er sep 2016 Page 82-83Stylist numéro 145 1er sep 2016 Page 84-85Stylist numéro 145 1er sep 2016 Page 86-87Stylist numéro 145 1er sep 2016 Page 88-89Stylist numéro 145 1er sep 2016 Page 90-91Stylist numéro 145 1er sep 2016 Page 92-93Stylist numéro 145 1er sep 2016 Page 94-95Stylist numéro 145 1er sep 2016 Page 96-97Stylist numéro 145 1er sep 2016 Page 98-99Stylist numéro 145 1er sep 2016 Page 100-101Stylist numéro 145 1er sep 2016 Page 102-103Stylist numéro 145 1er sep 2016 Page 104-105Stylist numéro 145 1er sep 2016 Page 106-107Stylist numéro 145 1er sep 2016 Page 108-109Stylist numéro 145 1er sep 2016 Page 110-111Stylist numéro 145 1er sep 2016 Page 112-113Stylist numéro 145 1er sep 2016 Page 114-115Stylist numéro 145 1er sep 2016 Page 116