Stylist n°105 17 sep 2015
Stylist n°105 17 sep 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°105 de 17 sep 2015

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Timar

  • Format : (225 x 297) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 14,6 Mo

  • Dans ce numéro : Kwamie Liv, il faut retenir ce visage plutôt deux fois qu'une...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 52 - 53  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
52 53
Cover Story 5 2 trou, mais malgré ça, elle a tenté sa chance. Dans un sens, je me reconnais dans son désir de rester libre à tout prix. » Lorsqu’on lui demande si elle s’est déjà sentie aussi piégée et confinée que son nouvel animal préféré, Kwamie ressort une anecdote de son enfance. « Ma grandmère m’a raconté que lorsque j’avais deux ans, je suis venue sur ses genoux, très énervée apparemment, et que je lui ai dit  : «Mamie, tu sais quoi ? Ma mère croit qu’elle peut décider de tout pour moi ! » J’étais incapable d’accepter que cette grande personne prenne des décisions à ma place. Dès le plus jeune âge, j’ai eu ce désir d’indépendance, j’ai toujours refusé qu’on me dise quoi faire. » «50 CORPS RETROUVÉS DANS UN CAMION EN AUTRICHE» theindependent.co.uk « L’article parle de ces réfugiés arrivés jusqu’en Autriche et dont les passeurs ont abandonné le camion. On les a retrouvés deux jours plus tard et ils étaient tous morts asphyxiés. Ce fait divers montre à quel point on peut être insensibles les uns envers les autres, mais aussi que les gens sont capables de tout dans l’espoir d’une vie meilleure. La crise des réfugiés, c’est un sujet qui me touche au plus profond. Même si mon père, qui est zambien, n’a pas eu à vivre de telles horreurs, j’ai grandi dans un foyer ouvert d’esprit, où l’on m’a encouragé à m’intéresser à ces problèmes. À ne pas me soucier que de mon propre nombril, mais aussi du destin des autres. » LOUELLE LOUELLE instagram.com Kwamie montre la photo d’une jeune femme tenant de son doigt ensanglanté sa coupe menstruelle. « Cette fille a Brassière en polyester, T by Alexander Wang. Pantalon flare en laine, Céline. Bracelet Mecano en métal doré et boucle d’oreille Serrure en métal doré, Louis Vuitton. Photographe  : Rüdy Waks. Stylisme  : Audrey Taillée assistée de Charlotte Thommeret. Mise en beauté  : Noémie Masselin. Set design  : Pauline Glaizal. trollé Internet et je trouve ça génial. Ce n’est pas de poster ces photos qui est cool en soi, mais le fait que ça vienne en réponse au machisme diffus des médias grand public. Les femmes sont conditionnées à se reconnaître dans une image figée de la féminité et du corps. » Elle cite également la campagne #freethenipple comme exemple de la contre-culture qui naît grâce aux réseaux sociaux. « C’est positif qu’il y ait des femmes qui disent «regardez, j’ai une moustache» ou «je vais vous montrer mes seins et c’est votre problème si ça vous dérange ! » Moi, comme toutes les femmes, j’ai des vergetures, de la cellulite, et ça me va très bien comme ça ! J’ai réalisé un truc  : si tu es à l’aise dans ton corps, les autres seront à l’aise avec toi. » L’AMOUR EST UN CHIEN DE L’ENFER DE BUKOWSKI goodreads.com « Ce que j’aime, quand je lis un livre, c’est avoir l’impression de repartir avec un morceau de l’auteur. Chez Bukowski, y a un truc très brut, très sincère. Au final, ça n’a rien de joli  : il écrit parce qu’il a un besoin irrépressible d’écrire, que ça lui tord le ventre. De mon côté, quand je compose une chanson d’amour par exemple, je ne m’inspire pas que de choses liées à l’amour. Il y a tout un tas de manières d’aborder une histoire et je préfère quand ça vient tout seul. J’écris souvent la nuit, seule dans la pénombre. Petite, sans pouvoir me l’expliquer, je racontais souvent des histoires du point de vue d’un homme. Ça me semblait presque naturel. Mais c’est ça qui est si bon avec l’écriture  : je peux me mettre dans la peau d’un mec, d’un enfant, d’un centenaire. Si ça me vient comme ça, pourquoi devrais-je le réprimer ? »



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Stylist numéro 105 17 sep 2015 Page 1Stylist numéro 105 17 sep 2015 Page 2-3Stylist numéro 105 17 sep 2015 Page 4-5Stylist numéro 105 17 sep 2015 Page 6-7Stylist numéro 105 17 sep 2015 Page 8-9Stylist numéro 105 17 sep 2015 Page 10-11Stylist numéro 105 17 sep 2015 Page 12-13Stylist numéro 105 17 sep 2015 Page 14-15Stylist numéro 105 17 sep 2015 Page 16-17Stylist numéro 105 17 sep 2015 Page 18-19Stylist numéro 105 17 sep 2015 Page 20-21Stylist numéro 105 17 sep 2015 Page 22-23Stylist numéro 105 17 sep 2015 Page 24-25Stylist numéro 105 17 sep 2015 Page 26-27Stylist numéro 105 17 sep 2015 Page 28-29Stylist numéro 105 17 sep 2015 Page 30-31Stylist numéro 105 17 sep 2015 Page 32-33Stylist numéro 105 17 sep 2015 Page 34-35Stylist numéro 105 17 sep 2015 Page 36-37Stylist numéro 105 17 sep 2015 Page 38-39Stylist numéro 105 17 sep 2015 Page 40-41Stylist numéro 105 17 sep 2015 Page 42-43Stylist numéro 105 17 sep 2015 Page 44-45Stylist numéro 105 17 sep 2015 Page 46-47Stylist numéro 105 17 sep 2015 Page 48-49Stylist numéro 105 17 sep 2015 Page 50-51Stylist numéro 105 17 sep 2015 Page 52-53Stylist numéro 105 17 sep 2015 Page 54-55Stylist numéro 105 17 sep 2015 Page 56-57Stylist numéro 105 17 sep 2015 Page 58-59Stylist numéro 105 17 sep 2015 Page 60-61Stylist numéro 105 17 sep 2015 Page 62-63Stylist numéro 105 17 sep 2015 Page 64-65Stylist numéro 105 17 sep 2015 Page 66-67Stylist numéro 105 17 sep 2015 Page 68-69Stylist numéro 105 17 sep 2015 Page 70-71Stylist numéro 105 17 sep 2015 Page 72-73Stylist numéro 105 17 sep 2015 Page 74-75Stylist numéro 105 17 sep 2015 Page 76-77Stylist numéro 105 17 sep 2015 Page 78-79Stylist numéro 105 17 sep 2015 Page 80