Stylist n°1 18 avr 2013
Stylist n°1 18 avr 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1 de 18 avr 2013

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Timar

  • Format : (225 x 297) mm

  • Nombre de pages : 88

  • Taille du fichier PDF : 55,5 Mo

  • Dans ce numéro : une génération de filles frappées du syndrôme Wonder Woman.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
Société tellement de moments cool. Sans le savoir, Marie nourrit une guerre qui oppose toutes les femmes. Une rivalité silencieuse qui met en concurrence toute la génération Y. « Je suis devenue blogueuse parce que mes amies l’étaient, avoue Nadia, 28 ans. J’avais le sentiment que ne pas suivre le mouvement allait créer un manque dans mon existence, que les autres autour de moi estimeraient que je vivais moins de choses intéressantes. Ne pas se raconter peut être le signe qu’il n’y a rien à dire sur soi. » CHEZ TOUTE SUPER FILLE, MONTE L’ENVIE DE BRISER SES CHAÎNES, DE JETER SA BALANCE ET D’ÉTEINDRE SON ORDI. Nadia s’est donc forcée, pendant trois ans, à tenir un blog et, craignant la page blanche, il lui est même arrivé de sortir pour avoir des choses à raconter. « Je travaille dans une banque dix heures par jour et j’ai une petite fille de 5 ans. En gros, il m’arrivait le soir d’être fatiguée mais de sortir quand même parce qu’il fallait qu’il se passe quelque chose chaque jour. » Depuis, elle a tourné la page. Il n’empêche que le mal existe, Quand votre 1 mec vous propose un dîner en tête à tête, vous checkez l’appli calendrier de votre téléphone et lui demandez de caler une date précise. Après le 15 mai de préférence. Vous faites 2 de la gym en contractant méthodiquement les fessiers dans les embouteillages. Tout en priant pour que personne à côté ne 36 STYLIST.FR• notre génération sans cesse exhibée se met à vivre pour les autres, pour alimenter le spectacle passionnant d’une vie aux multiples rebondissements. C’est la scénarisation du réel. Chacune « live tweet » son emploi du temps, prouvant au fil des heures à quel point son quotidien est digne d’intérêt. Activité aussi vaine que parfaitement épuisante. GAME OVER : ON REND SA CAPE En 2006, l’écrivaine Virginie Despentes tente de remettre les pendules à l’heure et publie un manifeste choc, la King Kong Théorie (éd. Grasset). « J’écris de chez les moches pour les moches, les vieilles, les camionneuses, les frigides, les mal baisées, les imbaisables, les hystériques, les tarées, toutes les exclues du grand marché à la bonne meuf. » De sa plume acide, elle rappelle que nous ne sommes pas toutes taillées sur le même modèle. Mais surtout, que ce n’est pas grave. TEST DE DÉPISTAGE Si vous êtes arrivée jusqu’ici, c’est que vous êtes probablement atteinte du virus W. Par acquit de conscience, voici quand même une liste des symptômes les plus courants. cherche à comprendre ce qui provoque l’étrange va-et-vient qui vous agite. Il vous arrive 3 même de faire votre manucure en même temps, le tout en vous lançant un défi par jour : ne pas repeindre votre volant couleur cerise/ne pas éjecter la moitié d’une bouteille de dissolvant dans votre œil/maîtriser un 180 ° avec les ongles nickels. Vous savez 4 combien de temps met la machine à expresso pour faire un café. 37 secondes.• Vous pensez 5 que la retraite, c’est vraiment un truc de faiblard. Vous craignez 6 le jour où vous vous retrouverez à noter « Coucher avec mon mec » sur votre agenda pour ne pas oublier. Parfois, vous 7 vous rebellez au bureau et dites à votre boss d’un ton sans appel : « Allez vous faire foutre, je ne viendrai plus travailler le dimanche. Voilà. » Au cinéma, 8 vous répondez à un mail professionnel au lieu de regarder la scène finale. Et ensuite, vous expliquez à tout le monde que « non, Le Titanic n’est pas un film si triste ». « Il faudrait s’autoriser à lâcher prise, à perdre du temps même », affirme Mazarine Pingeot. Sans quoi, au final, les Wonder Girls craquent ou abdiquent. Dans le monde des séries, on distingue bien ces deux tendances. Le gros pétage de plombs d’abord, avec une héroïne folle ou bipolaire à la Claire Danes dans Homeland. Son pendant plus séduisant est, bien sûr, dans Girls. Le succès de Lena Dunham, icône normale, est la manifestation la plus claire d’un ras-le-bol sous-jacent. Chez toute super fille de notre génération, monte l’envie de briser ses chaînes, de jeter sa balance, d’éteindre l’ordinateur et de reprendre une activité normale. Et c’est d’ailleurs ce que s’apprête à faire l’auteure de ces lignes, qui est sortie hier jusqu’à 5 heures, a emmené ses enfants à l’école ce matin, bu trois litres de thé vert avant de se mettre à théoriser sur l’époque. Juste pour se prouver qu’elle était capable de le faire. CHRISTINA HENDRICKS, DE MAD MEN À WONDER WOMAN ? Quand vous 9 envisagez de faire un enfant, vous vous demandez à quelle date le fabriquer afin qu’il arrive vers le 30 juillet. Histoire de cumuler vacances et congés mat’. Desperate 10 Housewives était trop réac et Girls est trop loose. Mais vous avez enfin trouvé votre série fétiche : Real Humans, un monde où les gens sont des robots. PHOTO : AMC/FRANK OCKENFELS
YVES ROCHER CRÉATEUR DE LA COSMÉTIQUE VÉGÉTALE@ MERC NOTRE PLUS BELLE HISTOIRE D’AMOUR, C’EST AVEC VOUS QUE NOUS LA VIVONS. YVES ROCHER DÉSIGNÉE ENTREPRISE PRÉFÉRÉE DES FRANÇAIS* Scannez et découvrez tous nos mercis. RENDEZ-VOUS DANS LE S 600 M AGA SINS YVE S ROCHER ET SUR Y VE S-ROCHER.FR Marque déposée par Yves Rocher. * Pour la 5 ème fois, sur la base de l’indice Image parmi les 30 entreprises françaises du baromètre trimestriel Posternak-Ifop février 2013/Posternak-Ipsos 2011-2012 y v e s - r o c h er.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Stylist numéro 1 18 avr 2013 Page 1Stylist numéro 1 18 avr 2013 Page 2-3Stylist numéro 1 18 avr 2013 Page 4-5Stylist numéro 1 18 avr 2013 Page 6-7Stylist numéro 1 18 avr 2013 Page 8-9Stylist numéro 1 18 avr 2013 Page 10-11Stylist numéro 1 18 avr 2013 Page 12-13Stylist numéro 1 18 avr 2013 Page 14-15Stylist numéro 1 18 avr 2013 Page 16-17Stylist numéro 1 18 avr 2013 Page 18-19Stylist numéro 1 18 avr 2013 Page 20-21Stylist numéro 1 18 avr 2013 Page 22-23Stylist numéro 1 18 avr 2013 Page 24-25Stylist numéro 1 18 avr 2013 Page 26-27Stylist numéro 1 18 avr 2013 Page 28-29Stylist numéro 1 18 avr 2013 Page 30-31Stylist numéro 1 18 avr 2013 Page 32-33Stylist numéro 1 18 avr 2013 Page 34-35Stylist numéro 1 18 avr 2013 Page 36-37Stylist numéro 1 18 avr 2013 Page 38-39Stylist numéro 1 18 avr 2013 Page 40-41Stylist numéro 1 18 avr 2013 Page 42-43Stylist numéro 1 18 avr 2013 Page 44-45Stylist numéro 1 18 avr 2013 Page 46-47Stylist numéro 1 18 avr 2013 Page 48-49Stylist numéro 1 18 avr 2013 Page 50-51Stylist numéro 1 18 avr 2013 Page 52-53Stylist numéro 1 18 avr 2013 Page 54-55Stylist numéro 1 18 avr 2013 Page 56-57Stylist numéro 1 18 avr 2013 Page 58-59Stylist numéro 1 18 avr 2013 Page 60-61Stylist numéro 1 18 avr 2013 Page 62-63Stylist numéro 1 18 avr 2013 Page 64-65Stylist numéro 1 18 avr 2013 Page 66-67Stylist numéro 1 18 avr 2013 Page 68-69Stylist numéro 1 18 avr 2013 Page 70-71Stylist numéro 1 18 avr 2013 Page 72-73Stylist numéro 1 18 avr 2013 Page 74-75Stylist numéro 1 18 avr 2013 Page 76-77Stylist numéro 1 18 avr 2013 Page 78-79Stylist numéro 1 18 avr 2013 Page 80-81Stylist numéro 1 18 avr 2013 Page 82-83Stylist numéro 1 18 avr 2013 Page 84-85Stylist numéro 1 18 avr 2013 Page 86-87Stylist numéro 1 18 avr 2013 Page 88