Stop Arnaques n°85 mai/jun 2012
Stop Arnaques n°85 mai/jun 2012
  • Prix facial : 3,90 €

  • Parution : n°85 de mai/jun 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 11,5 Mo

  • Dans ce numéro : crédit et surendettement, comment s'en sortir.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
Vous êtes victime d’une arnaque, Nous pouvons vous aider. Racontez-nous votre histoire Nous nous permettons d’attirer votre attention sur le fait que les dossiers que nous recevons sont extrêmement nombreux. Notre équipe essaye de venir en aide au plus grand nombre de lecteurs, mais nous ne pouvons, à notre grand regret, répondre à l’ensemble des demandes. La rédaction prend en compte les thématiques des problèmes qui nous sont soumis afin d’apporter des conseils et des éléments de réponse au travers des articles et des différentes rubriques du magazine. Que souhaiteriez-vous obtenir ? Découpez cette page et envoyez-la sous enveloppe timbrée à stop arnaques - ADN-Médias - 15 rue Girard - 93100 Montreuil : Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès aux données personnelles vous concernant. Par notre intermédiaire, vous pouvez être amené à recevoir des propositions d’autres sociétés ou associations. Si vous ne souhaitez pas que vos coordonnées soient communiquées, il vous suffit de cocher la case ci-contre : date
29 Assurances scolaires, ce que les compagnies vous cachent Parce que la loi pose comme principe que chacun est responsable des dommages qu’il cause, même involontairement, à autrui (article 1.382 et suivants du Code civil), il est important d’être assuré. Encore faut-il que les assureurs jouent le jeu de la franchise et de l’honnêteté. PAR LAETITIA DUBLANC L’assurance scolaire couvre les dommages causés par votre enfant et/ou ceux dont il est victime dans le cadre de l’établissement scolaire. Typiquement, elle fonctionne si votre enfant brise une fenêtre, se blesse en jouant pendant la récréation ou encore reçoit un coup d’un autre élève. Cette assurance vous rembourse les frais médicaux, chirurgicaux, pharmaceutiques et d’hospitalisation, en complément des régimes sociaux (Sécurité sociale, mutuelle...). Elle opère également le versement d’un capital en cas d’infirmité permanente. Il existe différentes formules. L’assurance « Scolaire et trajet », la moins chère, ne prend en compte que les dommages causés au sein de l’école et sur le trajet aller-retour entre la maison et l’école. Elle ne concerne pas les temps à la maison, durant le week-end ou en vacances. L’assurance « Scolaire et extra-scolaire » est valable 24h/24, 365 jours par an, y compris pendant les vacances scolaires. Mais attention, certains risques couverts peuvent déjà l’être par d’autres polices que vous avez souscrites, et d’autres non. Lisez bien les petites lignes pour éviter de payer une couverture déjà incluse dans un autre contrat. Faites attention à... Une lecture attentive de votre contrat porte à votre connaissance les modes de prise en charge. Prêtez attention, notamment : - à la formule « scolaire et trajet ». Les trajets entre la À savoir Le cumuldes assurances ne permet pas toujours de conjuguer les capitaux perçus en cas de grave malheur... Vous pouvez cumuler les capitaux, exception faite des frais médicaux. FAMILLE maison et l’école sont couverts si l’enfant emprunte le chemin le plus court. Si votre enfant se rend à l’école à bicyclette, il est protégé par cette assurance. Mais attention, uniquement pour un parcours considéré comme direct et normal. Tant pis pour ceux qui choisiraient le chemin des écoliers ! C’est la formule la moins chère, mais comme son nom l’indique, celle-ci joue uniquement à l’école et sur le trajet aller et retour du domicile à l’école. Elle n’est pas non plus valable pendant les vacances, durant les jours de congé ou au domicile des parents. En outre, les dommages couverts ne sont que ceux qui sont causés involontairement... Si votre enfant casse intentionnellement une vitre de l’école, l’assurance ne joue pas ; - aux activités sportives à risques (ski, équitation...). Elles ne sont pas toujours couvertes. Parfois elles le sont par les licences du club sportif dans lequel votre enfant est inscrit. Si la formule assurance extra-scolaire est beaucoup plus complète, elle a également ses limites. Si votre enfant a l’occasion de pratiquer des sports présentant des risques particuliers (ski, escrime, équitation...), il est prudent de vérifier qu’ils sont bien garantis par l’assurance, sinon il vaut mieux souscrire une police complémentaire. S’il s’agit de compétitions sportives, celle qui est obligatoire est généralement incluse dans les prix des licences sportives. Double emploi L’assurance scolaire peut faire doublon avec d’autres polices que votre famille a déjà souscrites. Ces dernières peuvent couvrir les risques scolaires et extrascolaires. Regardez si vous disposez d’une couverture « responsabilité civile du chef de famille », d’un contrat Stop 2011 arnaques



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Stop Arnaques numéro 85 mai/jun 2012 Page 1Stop Arnaques numéro 85 mai/jun 2012 Page 2-3Stop Arnaques numéro 85 mai/jun 2012 Page 4-5Stop Arnaques numéro 85 mai/jun 2012 Page 6-7Stop Arnaques numéro 85 mai/jun 2012 Page 8-9Stop Arnaques numéro 85 mai/jun 2012 Page 10-11Stop Arnaques numéro 85 mai/jun 2012 Page 12-13Stop Arnaques numéro 85 mai/jun 2012 Page 14-15Stop Arnaques numéro 85 mai/jun 2012 Page 16-17Stop Arnaques numéro 85 mai/jun 2012 Page 18-19Stop Arnaques numéro 85 mai/jun 2012 Page 20-21Stop Arnaques numéro 85 mai/jun 2012 Page 22-23Stop Arnaques numéro 85 mai/jun 2012 Page 24-25Stop Arnaques numéro 85 mai/jun 2012 Page 26-27Stop Arnaques numéro 85 mai/jun 2012 Page 28-29Stop Arnaques numéro 85 mai/jun 2012 Page 30-31Stop Arnaques numéro 85 mai/jun 2012 Page 32-33Stop Arnaques numéro 85 mai/jun 2012 Page 34-35Stop Arnaques numéro 85 mai/jun 2012 Page 36-37Stop Arnaques numéro 85 mai/jun 2012 Page 38-39Stop Arnaques numéro 85 mai/jun 2012 Page 40-41Stop Arnaques numéro 85 mai/jun 2012 Page 42-43Stop Arnaques numéro 85 mai/jun 2012 Page 44-45Stop Arnaques numéro 85 mai/jun 2012 Page 46-47Stop Arnaques numéro 85 mai/jun 2012 Page 48-49Stop Arnaques numéro 85 mai/jun 2012 Page 50-51Stop Arnaques numéro 85 mai/jun 2012 Page 52-53Stop Arnaques numéro 85 mai/jun 2012 Page 54-55Stop Arnaques numéro 85 mai/jun 2012 Page 56-57Stop Arnaques numéro 85 mai/jun 2012 Page 58-59Stop Arnaques numéro 85 mai/jun 2012 Page 60-61Stop Arnaques numéro 85 mai/jun 2012 Page 62-63Stop Arnaques numéro 85 mai/jun 2012 Page 64-65Stop Arnaques numéro 85 mai/jun 2012 Page 66-67Stop Arnaques numéro 85 mai/jun 2012 Page 68