Stop Arnaques n°81 novembre 2011
Stop Arnaques n°81 novembre 2011
  • Prix facial : 3,90 €

  • Parution : n°81 de novembre 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 14,6 Mo

  • Dans ce numéro : argent et crédits, 100 moyens d'obtenir plus des banques.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 80 - 81  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
80 81
CRÉDIT Statu quo pour la BCE Malgré la crise, la Banque centrale européenne (BCE) reste droite dans ses bottes. Le président de la BCE, Jean-Claude Trichet, a en effet décidé de conserver son principal taux directeur à 1,5%, et ce alors que la crise de la dette menace la stabilité financière de nombreux pays d’Europe. Un moyen pour contenir la hausse des prix estimée à 3% en septembre dernier et qui reste trop éloignée de l’objectif de 2% annuel. Et ce choix n’est pas sans conséquence sur les finances des ménages, puisqu’il risque d’endiguer toute baisse du taux de crédit immobilier. Assurance, vive la concurrence Désormais, faites jouer la concurrence pour choisir votre assureur-emprunteur. Depuis l’adoption de la loi Lagarde, les emprunteurs sont libres de désigner qui d’un organisme individuel ou de leur banque aura la chance d’assurer leurs logements. Et cela sans craindre de représailles de leur établissement bancaire, celui-ci ne pouvant pas les pénaliser sur les conditions d’attribution ou le taux de leur prêt immobilier. Une réforme qui pourrait inciter ces professionnels à baisser le prix de leurs offres pour garder leurs clients, et qui permettrait du coup à ces derniers de faire des économies. Opacité bancaire Les commissions interbancaires coûteront-elles bientôt moins cher aux clients ? Peut-être mais quand. C’est là toute la question. En juillet, les banques se sont engagées à réduire ces prélèvements liés aux retraits d’espèces et aux paiements par carte. Un système qui leur permet de se rembourser mutuellement les dépenses de fonctionnement résultant d’opérations (retrait à un distributeur, par exemple) ou de paiement réalisées par leurs clients via des établissements concurrents. Mais face à leur mutisme, l’Association française des usagers des banques (AFUB) redoute que cette baisse, de 0,72 à 0,57 €, ne soit pas répercutée sur les tarifs appliqués par ces professionnels à leur clientèle. Une opacité tarifaire de plus à créditer au compte des banques. 80 STOP ARNAQUES - NOVEMBRE 2011 STOP STOP ARNAQUES ARNAQUES VOUS VOUS EN DIT GUIDE PLUS Le PTZ+, le prêt pas cher Pas facile de devenir propriétaire en France... mais c’est sans compter sur le nouveau prêt à taux zéro. Ce dispositif pourrait bien être la clé vous permettant d’accéder à la propriété. Devenir propriétaire n’est désormais plus un rêve inaccessible pour les Français. En vigueur depuis le 1 er janvier 2011, le nouveau prêt à taux zéro ou PTZ+ pourrait faire sortir de terre une France de propriétaires dotés de bien immobilier neuf ou ancien. Remplaçant 3 autres dispositifs similaires (le crédit d’impôt sur les intérêts d’emprunt, le Pass-Foncier et le prêt d’acquisition à taux zéro), cette aide se décline sous la forme d’un prêt sans le moindre frais de dossier et dont les intérêts sont pris en charge par l’État. Un coup de pouce qui permet aux primo-accédants, ou aux ménages louant leur résidence principale depuis au moins 2 ans, de se prélasser enfin dans un logement rien qu’à eux. Le logement, la fondation du PTZ+ Et avec le PTZ+, pas besoin d’être dans une panade financière insurmontable pour toucher le gros lot. La quotité, pourcentage fixant le montant du prêt, dépend d’une multitude de critères mais dédaigne les revenus perçus par les demandeurs. Logement, situation familiale et statut de primo-accédant s’imposent ainsi comme les seules informations servant à estimer le pactole accordé. Ainsi, le prix total de l’opération (acquisition, frais d’agence ou de travaux...) et le nombre d’habitants entrent en ligne de compte pour déterminer ce taux, compris entre 5 et 40%. Mais c’est bien la propriété, selon son ancienneté (ancien ou neuf), ses performances énergétiques et sa situation géographique, qui constitue la clé de voûte de ce prêt. Dans les zones désertées par les constructions récentes, l’aide financière accordée s’avère plus conséquente en cas d’achat de bien neuf. Un moyen détourné pour encourager l’aménagement de telles bâtisses sans apporter une pierre de plus à la hausse des prix de l’immobilier existant. Dans les villes où ce besoin est moins pressant, l’objectif réside alors dans l’entretien du parc immobilier, d’où un prêt plus rondelet pour l’acquisition de constructions anciennes. Un système avantageux pour les demandeurs, ces derniers devant tout de même s’acquitter de certaines obligations. En plus d’être obligatoirement des primo-accédants, ils doivent ériger leur nouvelle possession en résidence principale, en l’occupant au moins 8 mois dans l’année. Hormis cela, les bénéficiaires ont tout le loisir de réaliser leurs envies : construction d’une maison, acquisition d’un appartement ou transformation d’une bâtisse professionnelle en loft, rien ne leur est interdit. Le PTZ+, ce n’est pas gratuit Rien n’est trop beau quand on devient propriétaire... jusqu’au moment où vient le temps du remboursement. Le montant des mensualités tient compte des revenus de tous les bénéficiaires du bien, du coût total du prêt, ainsi que du nombre de résidents et du type du lieu de l’habitation, la durée du remboursement pouvant, elle, s’étaler de 5 ans à 30 ans. Car le temps où devenir propriétaire est gratuit n’est pas encore venu.
✁ Pourquoi ? l’eau alcaline qui protège et guérit Les transformations chimiques dans l’organisme libèrent de l’acide et de l’oxyde de carbone Naturellement éliminés par les urines, la sueur, les poumons et les muscles, le stress, certains aliments, la sédentarité, la pollution, augmentent cette production. L’acidité altère les capillaires sanguins qui nourrissent les cellules et leur apportent de l’oxygène. Pour la combattre, l’organisme puise dans ses réserves alcalines (calcium, magnésium, potassium, manganèse) qui participent à son équilibre physiologique et diminue le pouvoir de son système de défense. La maladie se développe dans un milieu acide et mal oxygéné• l’oxydation atteint les organes comme la rouille sur du métal• l’acide diminue l’élasticité des vaisseaux et plus particulièrement les capillaires qui assurent les échanges au niveau cellulaire et apportent l’oxygène. Diabète, tension artérielle, douleurs articulaires et musculaires, troubles cardio-vasculaires en sont les principales conséquences. Les terrains acides font le lit des cancers. L’exceptionnel pouvoir de guérison de l’eau pure alcaline Notre corps est fait de 70% d’eau. Cette eau véhicule les éléments nutritifs, l’oxygène, et les déchets. Comme un aquarium, cette eau doit être renouvelée et un apport quotidien d’un litre et demi d’eau pure alcaline « Eau K » est un excellent remède. Elle diminue l’acidité et l’oxydation de l’organisme Elle se charge de minéraux en fonction de ses besoins comme l’eau pure qui chemine des montagnes et puise ses minéraux dans les roches, la terre, le sable. Les minéraux transportés sont totalement assimilés ce qui n’est pas le cas pour les eaux en bouteille. Plus fluide, elle pénètre plus facilement dans les tissus ce qui améliore les échanges et le nettoyage des os et des cellules. Mais aussi de nombreux autres avantages• sanitaires : allergies, problèmes de peau, coups de soleil, brûlures, verrues, tâches sur la peau, mycoses• domestiques : eau de cuisson, extraction des pesticides de vos fruits et légumes EAU K peut être obtenue à partir de l’eau du robinet grâce à un petit appareil peu encombrant en place dans les hôpitaux japonais. L’eau courante n’est pas traitée au Japon. N’attendez pas, vous pourrez très prochainement commencer à consommer de l’eau alcaline, recevoir les conseils alimentaires utiles et constater dès les premières semaines les réactions : perte de poids, meilleur sommeil, transit intestinal, problèmes de peau, allergies, fatigue, douleurs articulaires... Jean-Pierre Marguaritte Ostéopathe DO - Micro-nutritionniste Pour recevoir votre bon de commande et la documentation scientifique, retournez le coupon ci-dessous à : Groupe Lafont presse 53 rue du Chemin Vert - 92100 Boulogne-Billancourt Nom :. Prénom :... Adresse : Code Postal :. Ville :.. Adresse électronique :. Téléphone :... Livraison à domicile, facile à installer, facilité de paiement, garantie 5 ans INNOvaTION MédICaLE OFFICIELLEMENT CERTIFIEE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Stop Arnaques numéro 81 novembre 2011 Page 1Stop Arnaques numéro 81 novembre 2011 Page 2-3Stop Arnaques numéro 81 novembre 2011 Page 4-5Stop Arnaques numéro 81 novembre 2011 Page 6-7Stop Arnaques numéro 81 novembre 2011 Page 8-9Stop Arnaques numéro 81 novembre 2011 Page 10-11Stop Arnaques numéro 81 novembre 2011 Page 12-13Stop Arnaques numéro 81 novembre 2011 Page 14-15Stop Arnaques numéro 81 novembre 2011 Page 16-17Stop Arnaques numéro 81 novembre 2011 Page 18-19Stop Arnaques numéro 81 novembre 2011 Page 20-21Stop Arnaques numéro 81 novembre 2011 Page 22-23Stop Arnaques numéro 81 novembre 2011 Page 24-25Stop Arnaques numéro 81 novembre 2011 Page 26-27Stop Arnaques numéro 81 novembre 2011 Page 28-29Stop Arnaques numéro 81 novembre 2011 Page 30-31Stop Arnaques numéro 81 novembre 2011 Page 32-33Stop Arnaques numéro 81 novembre 2011 Page 34-35Stop Arnaques numéro 81 novembre 2011 Page 36-37Stop Arnaques numéro 81 novembre 2011 Page 38-39Stop Arnaques numéro 81 novembre 2011 Page 40-41Stop Arnaques numéro 81 novembre 2011 Page 42-43Stop Arnaques numéro 81 novembre 2011 Page 44-45Stop Arnaques numéro 81 novembre 2011 Page 46-47Stop Arnaques numéro 81 novembre 2011 Page 48-49Stop Arnaques numéro 81 novembre 2011 Page 50-51Stop Arnaques numéro 81 novembre 2011 Page 52-53Stop Arnaques numéro 81 novembre 2011 Page 54-55Stop Arnaques numéro 81 novembre 2011 Page 56-57Stop Arnaques numéro 81 novembre 2011 Page 58-59Stop Arnaques numéro 81 novembre 2011 Page 60-61Stop Arnaques numéro 81 novembre 2011 Page 62-63Stop Arnaques numéro 81 novembre 2011 Page 64-65Stop Arnaques numéro 81 novembre 2011 Page 66-67Stop Arnaques numéro 81 novembre 2011 Page 68-69Stop Arnaques numéro 81 novembre 2011 Page 70-71Stop Arnaques numéro 81 novembre 2011 Page 72-73Stop Arnaques numéro 81 novembre 2011 Page 74-75Stop Arnaques numéro 81 novembre 2011 Page 76-77Stop Arnaques numéro 81 novembre 2011 Page 78-79Stop Arnaques numéro 81 novembre 2011 Page 80-81Stop Arnaques numéro 81 novembre 2011 Page 82-83Stop Arnaques numéro 81 novembre 2011 Page 84