Stop Arnaques n°107 oct/nov 2015
Stop Arnaques n°107 oct/nov 2015
  • Prix facial : 3,90 €

  • Parution : n°107 de oct/nov 2015

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 10,8 Mo

  • Dans ce numéro : grandes surfaces, où payer moins cher ?

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
CONSO Suppression des frais de rejet pour les services essentiels Désormais interdite, la facturation des frais de rejet de prélèvement par les opérateurs de services dits essentiels (énergie, télécoms...) est étendue à d’autres services essentiels, notamment de l’eau et l’assainissement. Jusqu’à présent, en cas de rejet de prélèvement, les banques et les opérateurs facturaient aux consommateurs des frais régulés par la loi bancaire. Grâce à la loi Consommation, il n’est plus possible de facturer ces frais de rejet aux personnes déjà fragilisées économiquement. Allongement de la garantie des produits de 6 mois à 2 ans La loi Consommation qui étend la garantie légale des produits de 6 mois à 2 ans n’est toujours pas en vigueur. Durant cette période, le consommateur est protégé des éventuelles défaillances du produit qu’il a acheté, sans avoir à prouver que la défaillance technique n’est pas liée à l’usage qu’il en a fait. Tarifs forfaitaires Un tarif forfaitaire pour les courses de taxi entre Paris et les aéroports d’Orly et de Roissy-Charlesde-Gaulle sera effectif le 1er mars 2016. Ces tarifs forfaitaires concernent les courses directes entre les aéroports et la capitale. 4 tarifs seront définis, entre chaque aéroport et la rive droite ou la rive gauche de la Seine. Par ailleurs, pour toutes les courses des taxis parisiens, les suppléments seront supprimés sauf dans le cas de l’utilisation d’un véhicule de grande taille (au moins 5 places en plus du conducteur). L’approche du taxi, en cas de réservation, sera également forfaitisée pour l’ensemble des courses au départ de Paris. Le montant sera différencié selon que la réservation est immédiate ou différée. 6 STOP ARNAQUES - OCTOBRE - NOVEMBRE 2015 STOP ARNAQUES VOUS EN DIT PLUS Garde d’enfants  : des tarifs en hausse constante En 2015, le tarif net moyen de la garde d’enfants s’élève à 8,65 € /heure, en augmentation de 2,98% par rapport à 2014, soit près de 15,20 € charges incluses. Outre une augmentation de près de 3% par rapport à 2014, pour la rentrée 2015, les tarifs de la garde d’enfants peuvent varier de près de 10% d’une région à l’autre. Ainsi, les parents franciliens sont ceux qui déboursent le plus pour faire garder leurs enfants  : le salaire horaire net moyen est estimé à 8,95 € en Île-de-France, alors qu’il est de 8,16 € dans les Pays de la Loire, région dans laquelle les prix pratiqués sont les moins chers. Ce chiffre grimpe jusqu’à 10,92 € à Saint-Tropez (Var), 10,14 € à Megève (Haute-Savoie) et 9,75 € à Thoiry (Yvelines). À l’inverse, à Halluin (Nord), les parents ne payent « que » 7,53 € de l’heure. L’année 2015 est marquée par le rattrapage plus important des tarifs pratiqués dans les départements ayant mis en place la réforme des rythmes scolaires l’année dernière (+3,54%) par rapport à ceux qui l’avaient mise en place il y a 2 ans (+0,27%). Si l’heure de garde est en moyenne en France de 8,65 € net, les parents employeurs doivent en réalité ajouter les charges salariales et patronales en déclarant leur nounou. Pour une garde d’enfants, le coût horaire est alors de 15,20 € brut chargé. « Même avec 50% de réductions fiscales sur les services à la personne, la garde d’enfants à domicile reste bien souvent le privilège des familles les plus aisées », explique ainsi Benjamin Suchar, cofondateur de Yoopies. L’ubérisation du marché de la garde d’enfants Pour aider les parents les plus modestes, Yoopies souhaite devenir le « BlaBlaCar du baby-sitting ». Le dispositif propose aux parents des profils professionnels auto-entrepreneurs, disposant d’une déclaration « Service à la Personne », sélectionnés par l’équipe Yoopies. En réservant la garde en ligne au tarif de 12,90 € , Yoopies calcule automatiquement les aides financières auxquelles les parents peuvent prétendre et automatise les démarches administratives. Grâce à la suppression des intermédiaires et aux aides plus élevées que la CAF accorde lorsque l’on passe par un auto-entrepreneur habilité, le coût horaire effectif après aides commence à seulement 1,94 € /heure avant crédit d’impôt de 50%. « Grâce à notre simulateur, les parents calculent leur coût de garde en un clic. Il ne reste ensuite plus qu’à trouver la perle rare parmi les 300.000 profils proposés par le site en France, pour une sortie d’école, une garde à plein temps ou un baby-sitting ponctuel », précise Fanny Chélala, directrice de Yoopies. Le dispositif de Yoopies tend à simplifier la déclaration d’un intervenant à domicile tout en permettant au plus grand nombre d’avoir recours à une garde d’enfants en toute légalité. Cela devrait permettre de faire baisser le travail au noir, qui représente tout de même plus de 54% du secteur. * Étude Yoopies
STOP ARNAQUES VOUS EN DIT PLUS Loi sur la transition énergétique La nouvelle loi sur la transition énergétique instaure le crédit d’impôt transition énergétique, qui peut monter jusqu’à 16.000 e pour un couple, de même que l’éco-PTZ pour un montant de 30.000 e maximum pour réaliser des travaux de rénovation énergétique. Le texte crée aussi une « obligation » de performance énergétique, pour les particuliers qui refont leur façade ou leur toiture. Enfin, il instaure un chèque énergie pour les ménages modestes, et prolonge le bénéfice de la trêve hivernale de gaz et d’électricité. En cas de litiges sur les énergies domestiques La loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte, parue au Journal officiel du jour, renforce les prérogatives du Médiateur national de l’énergie en étendant ses compétences à la consommation de toutes les énergies domestiques  : fioul, GPL, bois-énergie, réseaux de chaleur... De nombreux consommateurs jusqu’alors exclus du service public de médiation peuvent désormais en bénéficier  : « Cette nouvelle extension de compétences répond à un besoin, car les consommateurs ne comprenaient pas toujours qu’on puisse les aider pour leur facture d’éclairage à l’électricité, mais pas leur facture de chauffage au fioul ; il y a une vraie cohérence à fournir le même service à tous les consommateurs, quelle que soit leur énergie », commente Jean Gaubert, Médiateur national de l’énergie. Crédit immobilier Face à la hausse de la demande et les renégociations de crédit, le délai d’émission des offres de prêt s’élève en moyenne à 3 ou 4 semaines une fois l’accord de financement obtenu, au lieu de quelques jours en temps normal. En conséquence, les acquéreurs doivent anticiper des délais plus longs et inscrire une date butoir plus tardive à laquelle l’acte de vente doit être définitivement signé. Au 1er août 2015, la loi Alur encadrant le prix des loyers est entrée en vigueur en France. Lodgis, spécialiste de la location meublée à Paris, dénonce une nouvelle législation pleine d’incohérences, aussi bien pour les locataires que les propriétaires. IMMOBILIER Encadrements des loyers  : une loi perdant-perdant ? Des critères incohérents en défaveur des locataires… Au niveau du découpage géographique, le locataire doit prêter attention dans une même zone au nom de la rue et au numéro du bien. Ainsi, pour un appartement situé au pied du métro Ménilmontant à Paris, la différence d’un bien entre une rue et une autre peut atteindre 13%  : le loyer pour un studio de 22 m² rue Oberkampf numéro pair est de 660 e/mois alors que le même studio mais du côté Ménilmontant numéro pair est de 715 e/mois. De même, une famille défavorisée louant un appartement de 4 pièces dans un immeuble haussmannien au métro Château Rouge, dans des rues très populaires comme la rue du Poulet ou la rue Doudeauville (loyer médian de 20,4 e/m 2), paiera un loyer plus cher qu’une famille aisée ayant les garanties nécessaires pour louer un appartement identique place des Victoires ou rue Saint-Honoré (loyer médian de 20,3 e/m 2). Exemple encore plus frappant, un 4 pièces dans un immeuble récent se louera 40% plus cher du côté des numéros impairs de l’avenue de Choisy que du côté des numéros pairs (loyers médians de 24,3 e/m 2 contre 19 e/m 2). Par ailleurs, une pénurie de 2 pièces est à prévoir. Choisir une location répond à un besoin temporaire. À surface équivalente, la configuration a une importance dans la fixation des prix. Les appartements avec une chambre séparée restent plus chers que les studios. Or, à une exception près, l’arrêté fixe des loyers de référence pour les 2 pièces toujours inférieurs à ceux des studios. Ainsi, pour un studio de 30 m² dans le XIV ème arrondissement, il faut compter un loyer de 978 e/mois, contre 795 e/mois pour un 2 pièces, soit 23% moins cher. De même, un studio de 30 à 35 m² situé dans le III ème arrondissement de Paris près de la place de la République dans un immeuble des années 80 se louera 35% plus cher qu’un 2 pièces de même surface au même endroit. Les propriétaires seront donc tentés d’abattre les cloisons pour augmenter la rentabilité de leur bien. … et injustes pour les propriétaires Selon toute logique, le neuf devrait avoir plus de valeur que l’ancien, mais la loi Alur ne prescrit aucun critère allant dans ce sens. Ainsi, avenue de Choisy dans le XIII ème arrondissement, un 4 pièces dans un immeuble haussmannien situé du côté des numéros pairs se louera 15% plus cher que dans un immeuble récent (19,9 e/m 2 contre 17,3 e/m2). À l’inverse, du côté des numéros impairs, un appartement identique se louera 28% plus cher dans un immeuble récent que dans un immeuble haussmannien (24,3 e/m 2 contre 19 e/m 2). L’encadrement des loyers, une mesure attendue, se révèle très décevant. STOP ARNAQUES - OCTOBRE - NOVEMBRE 2015 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Stop Arnaques numéro 107 oct/nov 2015 Page 1Stop Arnaques numéro 107 oct/nov 2015 Page 2-3Stop Arnaques numéro 107 oct/nov 2015 Page 4-5Stop Arnaques numéro 107 oct/nov 2015 Page 6-7Stop Arnaques numéro 107 oct/nov 2015 Page 8-9Stop Arnaques numéro 107 oct/nov 2015 Page 10-11Stop Arnaques numéro 107 oct/nov 2015 Page 12-13Stop Arnaques numéro 107 oct/nov 2015 Page 14-15Stop Arnaques numéro 107 oct/nov 2015 Page 16-17Stop Arnaques numéro 107 oct/nov 2015 Page 18-19Stop Arnaques numéro 107 oct/nov 2015 Page 20-21Stop Arnaques numéro 107 oct/nov 2015 Page 22-23Stop Arnaques numéro 107 oct/nov 2015 Page 24-25Stop Arnaques numéro 107 oct/nov 2015 Page 26-27Stop Arnaques numéro 107 oct/nov 2015 Page 28-29Stop Arnaques numéro 107 oct/nov 2015 Page 30-31Stop Arnaques numéro 107 oct/nov 2015 Page 32-33Stop Arnaques numéro 107 oct/nov 2015 Page 34-35Stop Arnaques numéro 107 oct/nov 2015 Page 36-37Stop Arnaques numéro 107 oct/nov 2015 Page 38-39Stop Arnaques numéro 107 oct/nov 2015 Page 40-41Stop Arnaques numéro 107 oct/nov 2015 Page 42-43Stop Arnaques numéro 107 oct/nov 2015 Page 44-45Stop Arnaques numéro 107 oct/nov 2015 Page 46-47Stop Arnaques numéro 107 oct/nov 2015 Page 48-49Stop Arnaques numéro 107 oct/nov 2015 Page 50-51Stop Arnaques numéro 107 oct/nov 2015 Page 52-53Stop Arnaques numéro 107 oct/nov 2015 Page 54-55Stop Arnaques numéro 107 oct/nov 2015 Page 56-57Stop Arnaques numéro 107 oct/nov 2015 Page 58-59Stop Arnaques numéro 107 oct/nov 2015 Page 60-61Stop Arnaques numéro 107 oct/nov 2015 Page 62-63Stop Arnaques numéro 107 oct/nov 2015 Page 64-65Stop Arnaques numéro 107 oct/nov 2015 Page 66-67Stop Arnaques numéro 107 oct/nov 2015 Page 68